Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim




=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
    
La jurisprudence de l'aumône du Fitr


 
Post new topic   Reply to topic    Forum Islam Sunnite Forum Index -> Mes débuts en Islam -> Conversion -> Descriptifs des 5 piliers -> L'aumône / Zakât
Previous topic :: Next topic  
Author Message
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Offline

Joined: 10 Feb 2007
Posts: 3,425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

PostPosted: 21/03/2008 20:54:48    Post subject: La jurisprudence de l'aumône du Fitr Reply with quote
As-Salam arlikoum wa rahmatoulah wa barakatouhou
 

 

 
La jurisprudence de l'aumône du Fitr  



Institution:


D'après Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) : "Le messager de Dieu a ordonné de payer l'aumône de la rupture à l'échange de chaque musulman, un sa' de dattes ou d'orge, qu'il soit un esclave, un homme libre, une femme, un homme, un enfant ou un adulte". (Al-Boukhâri , Mouslim, Tirmidhi, Abou Dâwoûd, ...)


Son temps:



Son début
Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a dit : "Le messager de Dieu nous a ordonné de payer l'aumône de la rupture du jeûne, avant d'aller faire la prière de la fête". (Al-Boukhâri, Mouslim et d'autres)
Nafi' a dit : "Ibn Omar la payait avant la fête d'un ou de deux jours". (Al-Boukhâri)
Selon Abou Hanifa, on peut la payer même avant Ramadan.
Mais Malik et Ahmad dans son avis le plus célèbre ont dit : "On peut la payer un ou deux jours avant, seulement".



Son terme
D'après Ibn 'Abbas (رضي الله عنهما) : "le messager de Dieu a présenté l'aumône de la rupture du jeûne, pour purifier le jeûneur des propos inutiles et obscènes et pour donner à manger aux pauvres. Celui qui la donne avant la prière de la fête, son aumône sera acceptable et s'il la donne après la fête, elle sera une des aumônes bénévoles". (Abou Dawud)
Selon Ahmad et l'une des deux versions rapportées d'après Malik : "Le moment dans lequel il faut la payer c'est après le coucher du soleil, à la veille de la fête, car c'est l'heure où on termine le jeûne de Ramadan".
Selon Abou Hanifa et la deuxième version rapportée d'après Malik : "Son terme est l'aube du jour de la fête".



Celui qui ne l'a pas payé dans son temps doit quand même la sortir
Sayyid Sâbiq a dit : "En outre, les ulémas de la nation se sont mis d'accord sur le fait que : tout homme qui s'est mis en retard et ne l'a pas payée en son terme, n'en sera jamais dispensé et doit la payer". (Fiqh As-Sounna)


Qui doit la payer?:


Sayyid Sâbiq (رحمه الله) a dit : "Elle doit être payée par tout musulman libre qui possède un Sa' de nourriture plus que le besoin de sa famille d'une journée et d'une nuit. Elle est due sur sa personne ainsi que sur ceux qu'il doit pouvoir à leurs dépenses comme sa femme, ses enfants et ses domestiques". (Fiqh As-Sounna)


Son montant:


Al-Khoudri (que Dieu l'agrée) a dit : "Au temps du messager de Dieu, nous payions l'aumône de la rupture de jeûne à l'échange de chaque enfant, adulte, libre et esclave, un Sa' de blé, de yaourt, d'orge de datte, ou de raisin sec. Nous avons continué à suivre cette tradition jusqu'au temps du Mou'awia qui pendant son pèlerinage ou sa visite pieuse, s'est mis sur la chaîre et a dit : "Je vois que la moitié d'un Sa' de blé, vaut un Sa' de datte". Alors tout le monde a suivit son avis".
Il a ajouté (c'est-à-dire Al-Khoudri) : "Mais moi je continue à payer un Sa' complet jusqu'à la fin de ma vie". (Al Boukhari, Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Dâwoûd,...)
Abou Hanifa (رحمه الله) a permis le fait de payer la valeur de Sa', et il a dit : "s'il veut donner du blé, il sera dispensé de donner la moitié de Sa'".
At-Tirmidhi (رحمه الله) a dit : "Certains savants voient qu'il faut payer un Sa' complet. C'est la doctrine de Ach-Châfi'i et Ishaq. D'autres savants ont dit : "Il faut payer de tout genre de grain un Sa', sauf le cas du blé, on doit payer la moitié d'un Sa' et c'est suffisant". C'est la doctrine de Soufyan, Ibn Moubarak, et les savants du Koufa".


Qu'est-ce qu'1 saa' ?
Un sa' est égal à quatre moud et un moud est égal à la quantité contenue dans deux mains jointes ensemble. C'est une mesure par le volume et non par le poids.


La permission de sortir cette aumône en argent et non en nature
Abou Hanifa a permis la sortie de cette zakat en argent. (Ceci est évoqué dans le commentaire du Sahih Mouslim par An-Nawawi 7/60).
Mais la majorité des savants estiment que cela n'est pas permis.


Ses ayants-droit:
D'après Ibn Omar (رضي الله عنهما), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a ordonné de payer l'aumône de la rupture du jeûne en disant : "Rendez-les riches en ce jour là". (Daraqutni)
Selon la version de Al-Bayhaqi : "Dispensez les d'aller mendier au jour de la fête".
Sayyid Sâbiq (رحمه الله) a dit : "Zuhri, Abou Hanifa, Muhammad et Ibn Chabrama, ont permis de payer l'aumône de la rupture du jeûne aux gens du Livre (juifs et chrétiens)". (Fiqh As-Sounna)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: 21/03/2008 20:54:48    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Forum Islam Sunnite Forum Index -> Mes débuts en Islam -> Conversion -> Descriptifs des 5 piliers -> L'aumône / Zakât All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Bienvenue sur le Forum Muslim