Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Le Guide des meilleurs restos Halal


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
       
Sourate At-Tawba


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Le Saint Coran -> Explications verset du Coran
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rym
Elève du forum
Elève du forum

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 303

MessagePosté le: 09/09/2008 09:27:30    Sujet du message: Sourate At-Tawba Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Sourate At-Tawba (Le Repentir)

Sourate At-Tawba, révélée après sourate Al-Mâ’ida (La Table servie) est médinoise. Elle vient après sourate Al-‘Anfâl (Les Butins) dans l’ordre du Coran et comprend cent vingt-neuf versets. C’est la dernière des sourates révélées entières au Prophète (BP sur lui) avant son départ vers le lieu du séjour suprême.
Cette sourate est venue au moment où les Musulmans s’apprêtaient à porter leur Message hors de la péninsule arabe vers tous les peuples du monde. C’était après Taboûk, la dernière bataille du Prophète où le nombre des Musulmans atteignit les trente mille personnes. Notons que la sourate qui la précède, Al-’Anfâl (Les Butins), parle de la bataille de Badr (la première bataille du Prophète) où le nombre des Musulmans était de trois cent treize combattants seulement. Il se peut que le motif ici soit d’attirer l’attention du lecteur sur les différences entre ces deux batailles, leurs circonstances, et les commentaires du Coran à leur propos. Taboûk est la bataille où l’hypocrisie avait eu le plus d’effet à cause du grand nombre de personnes affligées de ce défaut dans l’armée. Beaucoup d’entre eux n’avaient pas participé à la bataille, en plus de certains Musulmans qui avaient traîné à l’arrière par paresse. Mais, les croyants avaient fini par triompher et la sourate est venue commenter toutes ces attitudes.
 

Un signe distinctif.
Sourate At-Tawba est la seule sourate du Coran qui ne commence pas par la formule de la Basmalah (La formule “Au nom d’Allah le Miséricordieux, le Plein de Miséricorde.” qui préface toutes les autres sourates sans exception). Généralement, en prononçant cette formule, le Musulman se sent transporté, il abandonne le monde derrière lui et tourne son cœur vers Allah pour vivre avec Ses paroles et Ses plus beaux attributs. Comme c’est la sourate où les mécréants et les hypocrites ont été le plus mentionnés, ils seront ainsi privés de la miséricorde apportée par cette formule. La sourate débute avec ces paroles : “Désaveu de la part d’Allah et de Son messager à l’égard des associateurs avec qui vous avez conclu un pacte...verset 1.
La sourate At-Tawba a d’autres noms comme Al-Fâdiha  (la déshonorante) parce qu’elle  dénonce les polythéistes. Elle mentionne cinquante-cinq attributs qui désignent l’hypocrisie de leur relation avec le Messager (BP sur lui). Elle a été nommée Al-Kâchifa  (la révélatrice) parce qu’elle révèle les défauts des mécréants qui ont fait défection à l’Islam. Également, As-Seif (l’épée) parce que c’est la sourate qui a le plus encouragé à la lutte, incité au combat et prévenu contre le manquement au devoir. Le ton de la sourate est donc sévère et certains peuvent se demander pourquoi elle s’intitule “Le repentir”.
 

Pourquoi Le repentir” ?
Pour nous, le repentir est une démarche privilégiée dans notre relation avec Allah. Il signifie le retour vers Lui, le refuge en Lui et le renoncement aux péchés et à la désobéissance. Quelle rapport peut-il donc y avoir entre le repentir, les attributs des hypocrites, ceux des polythéistes et l’incitation à la lutte ?
Cette sourate est le dernier communiqué à l’humanité. Elle a été une des dernières révélations du Coran, peu avant l’adieu au Messager (BP sur lui). Bien qu’elle avertisse fermement les mécréants et les polythéistes et invite énergiquement les Musulmans à défendre leur religion, elle prend soin de laisser une brèche pour le repentir de n’importe qui avant l’adieu. Elle y invite même les hypocrites et les polythéistes auxquels elle s’adresse tout particulièrement. Nous remarquons la répétition des paroles : “Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous...verset 3.
Si nous considérons le mot repentir et ses dérivés dans tout le Coran, nous remarquerons leur répétition dix-sept fois dans cette sourate seule, beaucoup plus que dans aucune autre sourate. Même dans sourate Al-Baqara (La Vache) qui est la plus longue du Coran, il n’apparaît que treize fois, dans sourate Âl-‘Imrân trois fois, An-Nissâ’ (Les femmes) douze fois, Al-Mâ’ida (La Table servie) cinq fois, Hoûd six fois et Al-‘An‘âm (Les Bestiaux) une seule fois.
 

Une invitation générale au repentir.
Ainsi le mot “repentir” a été mentionné dans cette sourate plus que dans toute autre, et n’a laissé aucune tranche de la société sans le lui rappeler : les mécréants, les polythéistes, les apostats, les hésitants, les hypocrites, les désobéissants, les bons croyants et même le Prophète (BP sur lui) et les Compagnons. A chaque fois que la sourate cite une partie de la communauté, elle rappelle le repentir à ses membres et leur annonce qu’Allah l’acceptera de leur part : “ Allah a accueilli le repentir du Prophète, celui des Emigrés et des Auxiliaires... Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l’arrière…” versets 117-118.
Elle met à jour les ruses des hypocrites et leur envoie en même temps un message qui leur dit que les croyants sont devenus conscients de leur malveillance et que le repentir est la seule issue pour eux. La sourate révèle leurs fautes pour les pousser au repentir comme lorsqu’Allah fait passer une épreuve à une personne pour l’obliger à se rapprocher de Lui. Sourate At-Tawba leur fait ressentir qu’ils sont assiégés de toutes parts et qu’ils n’ont plus d’excuses à présent que la religion a été révélée et expliquée en toute clarté. Ils n’ont plus d’autre issue que le repentir. Même l’incitation des croyants à la guerre vise à décourager les mécréants de la lutte et du combat pour les amener à se repentir.
 

Sa relation avec les sourates précédentes.
En divisant le Coran en trois parties nous trouvons que la première comprend les sept sourates les plus longues et se termine par sourate At-Tawba. Elle semble être venue après la présentation de la doctrine et des moyens d’accomplir la mission pour ouvrir la porte du repentir à celui qui a changé, échangé ou négligé ses devoirs envers Allah. Il est à remarquer qu’elle est une des dernières révélations au Messager (BP sur lui) avant sa mort, pour faire de la fin du Coran un accès au repentir. Ressentez-vous ce sens ?
En lisant cette sourate certains remarquent sa sévérité envers les mécréants et les hypocrites quand d’autres y voient la vaste miséricorde d’Allah qui se manifeste dans Son acceptation du repentir de toute l’humanité. Ces derniers sont plus proches du véritable sens de la sourate parce que sa sévérité, ses avertissements et ses menaces ne sont là que pour pousser les mécréants et les hypocrites au repentir. Même le déshonneur infligé aux hypocrites et l’invitation des croyants au combat ne sont venus que pour amener les mécréants à se repentir après les avoir fait désespérer du combat.
 

Derniers appels au repentir.
La sourate commence avec une fermeté notable. Non seulement elle ne commence pas par la Basmalah mais le premier mot est “Désaveu” : “Désaveu de la part d’Allah et de Son messager à l’égard des associateurs avec qui vous avez conclu un pacte: Parcourez la terre durant quatre mois; et sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance ...versets 1-2. La sévérité y est intense et le délai limité. Ensuite, vient une proclamation retentissante: “Et proclamation aux gens, de la part d’Allah et de Son messager, au jour du Grand Pèlerinage, qu’Allah et Son messager, désavouent les associateurs ... ” verset 3.
Pourquoi toute cette fermeté ? “Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous détournez, sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance ... ” verset 3. Ici l’intimidation se manifeste pour susciter le repentir et non pour venger et menacer, c’est comme si le “Désaveu” et la “Proclamation” étaient les derniers appels au repentir.
 

Le repentir des combattants polythéistes.
Nous arrivons au verset 5 : “Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade ... ” suivi du verset : “Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salāt et acquittent la Zakāt, alors laissez-leur la voie libre ...” Après l’ordre de combattre, le rappel du repentir vient pour y encourager les mécréants. Autant la sourate est sévère envers eux, autant elle tient à leur repentir et à leur retour vers Allah.
Puis elle nous fait savoir que, pour justifier le combat contre les mécréants, il faut absolument leur présenter la religion et les y inviter avant de les combattre : “Et si l’un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu’il entende la parole d’Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité.” verset 6.
Les versets continuent sur le même ton : des menaces, des intimidations et à chaque fois le rappel du repentir. Par exemple dans le verset 10, nous trouvons : “Ils ne respectent, à l’égard d’un croyant, ni parenté ni pacte conclu. Et ceux-là sont les transgresseurs.” Le verset suivant nous dit : “Mais s’ils se repentent, accomplissent la Salāt et acquittent la Zakāt, ils deviendront vos frères en religion.” Il impose aux Musulmans le devoir de les aimer après leur repentir parce qu’ils deviennent nos frères. Ensuite, des menaces au cas où les polythéistes insistent à poursuivre le combat : “Et si, après le pacte, ils violent leurs serments et attaquent votre religion, combattez alors les chefs de la mécréance - car, ils ne tiennent aucun serment - peut-être cesseront-ils?verset 12.Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux ...verset 14. Immédiatement après, il y a un retour au repentir dans le verset 15 : “ ... Allah accueille le repentir de qui Il veut ...” C’est l’ultime équilibre de l’Islam entre la miséricorde et la bienveillance d’un côté et entre le réalisme et la fermeté de l’autre.
S’il en est ainsi des mécréants et des polythéistes, quelle sera le verdict pour les Musulmans qui ont désobéi à leur Seigneur, leur pardonnera-t-Il ou non ? Si Allah (que Son nom soit glorifié) dit des mécréants : “Mais s’ils se repentent, accomplissent la Salāt et acquittent la Zakāt, ils deviendront vos frères en religion ...verset 11, que penser de celui qui a accompli juste quelques mauvaises actions ?
La sourate At-Tawba est une de celles qui augmentent le plus l’espoir du croyant et son désir de la miséricorde d’Allah. Si, avec Sa clémence, le Seigneur, glorifié soit-Il, a incité les mécréants au repentir et a répété ce mot dix-sept fois, comment ne pardonnera-t-Il pas au croyant désobéissant qui se sera repenti ?

Le repentir des croyants qui n’ont pas défendu leur religion.
Nous arrivons au verset 24 qui s’adresse aux croyants et les incite à faire triompher la religion d’Allah. Non seulement il parle de la lutte armée mais affirme que le triomphe de la religion doit être l’objectif le plus cher de la vie.
Allah dit : “Dis: «Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers».” verset 24.
Le verset mentionne ainsi huit choses toutes licites mais avertit de ne pas les laisser nous éloigner d’Allah et nous faire abandonner la lutte. Ce qui se rapporte à Allah doit être prioritaire dans notre vie et au-dessus de tous désirs, sans quoi nous devons nous attendre à Son châtiment.
La sourate traite ensuite d’un autre genre de repentir. Ce n’est plus celui qui résulte des péchés connus où tous tombent comme les regards vers ce qui est illicite et la négligence des heures de la Salât, mais le repentir pour ne pas avoir défendu l’Islam. La sourate semble dire que cette action abjecte mérite un repentir intense. Le verset 38 n’est qu’un blâme, mais le ton du verset suivant est plus ferme: “Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous? Lorsque l’on vous a dit: «Elancez-vous dans le sentier d’Allah» vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà? - Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà !verset 38.  Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple ...verset 39. Attention, attention d’en arriver à ce stade où Allah remplace un peuple par un autre ! Car Allah fera triompher Sa religion et Il n’a besoin de personne pour le faire : “Si vous ne lui portez pas secours... Allah l’a déjà secouru ...verset 40. Puis vient un verset avec un ordre qui n’exclut personne : “Légers ou lourds, lancez-vous au combat, et luttez avec vos biens et vos personnes dans le sentier d’Allah.” verset 41. Pour réprimer les mécréants et les amener au repentir, il faut les combattre. C’est comme si ton combat, ô Musulman, les aidait au repentir tandis que ta défection prolonge leur mécréance. Oeuvrons donc pour notre religion, faisons le bien, pour nous-mêmes et pour aider autrui.
 

Le repentir pour son manque de confiance en Allah.
Les versets précédents mentionnent la bataille de Hunayn et comment les croyants y étaient fiers de leur grand nombre qui ne leur a été d’aucun secours. Ils avaient fait la faute de compter sur leur nombre et d’oublier que la victoire vient de la part d’Allah Seul.
Allah vous a déjà secourus en maints endroits. Et [rappelez-vous] le jour de Hunayn, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous a servi à rien. La terre, malgré son étendue vous devint bien étroite; puis vous avez tourné le dos en fuyards.” verset 25.
Cette faute nécessitait un repentir et le verset 27 le dit : “Après cela Allah, accueillera le repentir de qui Il veut, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.”
 

La défection.
Ensuite, les versets parlent de ceux parmi les hypocrites qui ont fait défection et n’ont pas défendu l’Islam : “Et s’ils avaient voulu partir (au combat), ils lui auraient fait des préparatifs. Mais leur départ répugna à Allah; Il les a rendus paresseux.” verset 46. S’ils avaient eu bonne intention, ils se seraient préparés pour la guerre, mais Allah qui connaissait leur sentiment, les empêcha de le faire : “Mais leur départ répugna à Allah; Il les a rendus paresseux. Et il leur fut dit: «Restez avec ceux qui restent»
Des mots pénibles à entendre pour un Musulman. S’il se trouve privé de faire le bien, il doit savoir qu’Allah est mécontent de lui et ne veut pas de son action. Qui de nous aimerait se sentir de trop dans l’Islam ? “S’ils étaient sortis avec vous, ils n’auraient fait qu’accroître votre trouble ...verset 47.
Les versets se suivent exprimant des reproches sévères : “Parmi eux il en est qui dit: «Donne-moi la permission (de rester) et ne me mets pas en tentation.» Or, c’est bien dans la tentation qu’ils sont tombés; l’Enfer est tout autour des mécréants.” verset 49.
Et ils (les hypocrites) jurent par Allah qu’ils sont vraiment des vôtres; alors qu’ils ne le sont pas ... verset 56.
S’ils trouvaient un refuge, des cavernes ou un souterrain, ils s’y tourneraient donc et s’y précipiteraient à bride abattue.” verset 57.
Le ton des versets 81 à 87 est sévère et intimidant. Par exemple dans le verset 86 : “Et lorsqu’une Sourate est révélée: «Croyez en Allah et luttez en compagnie de Son messager», les gens qui ont tous les moyens (de combattre) parmi eux te demandent de les dispenser (du combat), et disent: «Laisse-nous avec ceux qui restent».
L’expression “Ceux qui restent” est impressionnante parce que personne d’entre nous n’acceptera de s’asseoir devant la télévision sans rien faire pour sa religion. Il se peut que celui qui l’accepte prie et accomplisse la Salât (prière) en communauté mais il est compté parmi les personnes passives parce qu’il ne bouge pas un doigt. Le verset 87 lui dit : “Il leur plaît, (après le départ des combattants) de demeurer avec celles qui sont restées à l’arrière. Leurs cœurs ont été scellés et ils ne comprennent rien.”
Comment pourront-ils bien agir ou bien réfléchir dans cet état ? Par contre voyons les gens positifs et actifs : “Mais le Messager et ceux qui ont cru avec lui ont lutté avec leurs biens et leurs personnes. Ceux-là auront les bonnes choses et ce sont eux qui réussiront.” verset 88.
 

Ils se réjouissent du châtiment de l’Enfer.
Dans le verset 81 : “Ceux qui ont été laissés à l’arrière se sont réjouis de pouvoir rester chez eux à l’arrière du Messager d’Allah
Des reproches sévères qui signalent que la balance du bonheur chez eux est déséquilibrée. Celui qui se réjouit de la défection est comme celui qui se réjouit du châtiment de l’Enfer comme ceux-ci :
... ils ont répugné à lutter par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, et ont dit: «Ne partez pas au combat pendant cette chaleur!» Dis: «Le feu de l’Enfer est plus intense en chaleur.» - S’ils comprenaient! Qu’ils rient un peu et qu’ils pleurent beaucoup en récompense de ce qu’ils se sont acquis.versets 81,82.
 

Une invitation générale au repentir.
Nous avons déjà dit que tout blâme dans la sourate est suivi par une invitation au repentir. Par exemple :
1.      Le repentir des hypocrites et des apostats :
S’ils se repentaient, ce serait mieux pour eux. Et s’ils tournent le dos, Allah les châtiera d’un douloureux châtiment, ici-bas et dans l’au-delà; et ils n’auront sur terre ni allié ni secoureur.” verset 74.
 

2.      Le repentir des apostats :
D’autres ont reconnu leurs péchés, ils ont mêlé de bonnes actions à d’autres mauvaises. Il se peut qu’Allah accueille leur repentir. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.” verset 102.
 

3.      Ensuite, l’incitation à tous au repentir :
Ne savent-ils pas que c’est Allah qui accueille le repentir de Ses serviteurs, et qui reçoit les Sadaqāt, et qu’Allah est L’Accueillant au repentir et le Miséricordieux.” verset 104.
 

Le repentir a trois conditions :
-          Le regret d’avoir fauté.
-          L’abandon du péché.
-          La décision de ne pas y revenir.
Empressez-vous de les adopter sans tarder, parce que le retard est en lui-même un péché.
 

Les qualités des croyants qui méritent le martyre.
Après les paroles concernant les hypocrites, la sourate décrit les qualités des croyants qui font du “commerce” avec Allah : “Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait: Et c’est là le très grand succès.” verset 111.
Le verset nous donne envie de connaître les qualités des croyants et nous poursuivons la lecture : “Ils sont ceux qui se repentent, qui adorent, qui louent, qui parcourent la terre (ou qui jeûnent), qui s’inclinent, qui se prosternent, qui commandent le convenable et interdisent le blâmable et qui observent les lois d’Allah... et fais bonne annonce aux croyants.” verset 112.
 

Le repentir des élites.
Le repentir est si beau et tellement agréé par Allah qu’Il l’a rappelé à Son Prophète (BP sur lui) et à ses Compagnons : “Allah a accueilli le repentir du Prophète, celui des Emigrés et des Auxiliaires qui l’ont suivi à un moment difficile, après que les cœurs d’un groupe d’entre eux étaient sur le point de dévier. Puis Il accueillit leur repentir car Il est Compatissant et Miséricordieux à leur égard.” verset 117.
Comme le disent les savants, le repentir est le premier degré de la soumission à Allah et le dernier. La croyance débute avec un repentir et la vie doit se terminer avec un autre. Ainsi nous comprenons les paroles du Messager (BP sur lui) : “Je demande pardon à Allah et je me repens à Lui plus de soixante-dix fois par jour.”
 

Un dernier repentir pour les trois retardataires.
Enfin, un repentir spécial pour les trois croyants qui sont restés en arrière à la bataille de Taboûk parce que le manque d’enthousiasme pour la défense de l’Islam nécessite un repentir : “Et [Il accueillit le repentir] des trois qui étaient restés à l’arrière si bien que, toute vaste qu’elle fût, la terre leur paraissait exiguë; ils se sentaient à l’étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu’il n’y avait d’autre refuge d’Allah qu’auprès de Lui. Puis Il agréa leur repentir pour qu’ils reviennent [à Lui], car Allah est l’accueillant au repentir, le Miséricordieux.” verset 118.
Il faut remarquer la splendeur de ces paroles : “Puis Il agréa leur repentir pour qu’ils reviennent [à Lui]. Il est absolument nécessaire qu’Allah accepte le repentir d’abord pour préparer la voie à celui qui doit se repentir. Il n’y a que Lui qui puisse y aider. Apprenez cette invocation : “Ô Allah, accepte mon repentir pour que je puisse me repentir”.
 

La meilleure fin pour la meilleure vie.
Dans sourate At-Tawba, le lecteur ressent le désaveu, les menaces et les avertissements, mais les bras restent ouverts au repentir. Avec Sa magnanimité, Allah n’a pas donné à la sourate le nom de “La Déshonorante”  parce qu’Il aime voiler le mal. Si les hypocrites ont été privés de la miséricorde de la Basmala au début de la sourate, cette miséricorde finit par atteindre tout un chacun avec l’envoi du Prophète (BP sur lui) qui est une miséricorde pour tous. “Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants.” verset 128.
Ce verset est la plus belle fin pour les sept sourates les plus longues et également pour la vie du Prophète (BP sur lui). C’est la dernière sourate qui lui ait été révélée entière. C’est la sourate de l’adieu et le meilleur adieu pour nous tous. Pour ceux qui ne désirent pas le repentir le verset 129 dit : “Alors, s’ils se détournent dis: «Allah me suffit. Il n’y a de divinité que Lui. En Lui je place ma confiance; et Il est le Seigneur du Trône immense».”
Il faut nous demander, nous les croyants, si nous allons nous repentir ou non. Si la porte du repentir est ouverte pour toutes les tranches de la société quelle que soit leur relation avec la religion, qu’en sera-t-il de nous qui aimons Allah et Son Livre. Il faut donc nous activer pour le bien de l’Islam, vivre pour lui, lutter pour lui, et être sûrs qu’Allah accepte le repentir de qui Il veut.
 

De la subtilité du Coran.
Remarquons que les deux sourates, Al-‘Anfâl (Les Butins) et At-Tawba (Le Repentir), se suivent dans l’ordre du Coran et ont été révélées à la suite des deux batailles de Badr et de Taboûk. Al-‘Anfâl parle de la première bataille du Prophète tandis que  At-Tawba commente la dernière bataille. Elles viennent à la suite l’une de l’autre pour nous faire remarquer la différence dans la société musulmane entre le début de la lutte des Musulmans pour leur religion et le majestueux triomphe de la fin. Les deux sourates peuvent être une source de recherche pour les sociologues qui pourraient étudier les différences entre les deux sociétés et analyser les facteurs à l’origine de ces transformations. Un sujet qui mérite une étude approfondie…


salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/09/2008 09:27:30    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Le Saint Coran -> Explications verset du Coran Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim