Forumuslim : Le Forum Musulman pour le muslim



Recherche Avancée
La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH


 
Post new topic   Reply to topic    Forum Islam Sunnite Forum Index -> Mes débuts en Islam -> Conversion -> Descriptifs des 5 piliers -> La prière / Salât et les Ablutions
Previous topic :: Next topic  
Author Message
~Nejma~
Administrateurs
Administrateurs

Offline

Joined: 08 Mar 2006
Posts: 4,565
Sexe: Féminin
Localisation: Pas De Calais

PostPosted: 30/03/2006 00:48:18    Post subject: La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH Reply with quote
La prière de la consultation(SALAT AL-ISTIKHARAH)    


Tout d'abord :

La prière de consultation se fait uniquement en arabe

Que "citer la chose" peut simplement être par l'intention et pas forcément à haute voix.

Que celui qui a des qada (rattrapages de prières) fasse deux rak^at qada du soubh puis fasse le dou^a de l'Istikharah

Il n'est pas une condition que la personne rêve d'une chose mais c'est plutot le coeur qui penche vers une décision.

Il faut savoir que l'endroit, les habits, les boissons, la nouriture doivent être halâl et issu de l'argent halâl, pour avoir le secret de la prière de consultation.

Que la personne ne s'attende pas à avoir le secret de la prière de consultation si elle ne respecte pas tous les points précités.



Forumislam    


Last edited by ~Nejma~ on 15/08/2007 22:10:18; edited 2 times in total
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: 30/03/2006 00:48:18    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
~Nejma~
Administrateurs
Administrateurs

Offline

Joined: 08 Mar 2006
Posts: 4,565
Sexe: Féminin
Localisation: Pas De Calais

PostPosted: 11/08/2006 01:27:45    Post subject: La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH Reply with quote
As-salâmou ^alaykoum wa rahmatou l-Lâhi ta ^âlâ wa barakâtouh


Salatou l-Istikharah



source, ce hadith :


ما جاء في صلاة الاستخارة إقامة الصلاة والسنة فيها سنن ابن ماجه

‏ ‏حدثنا ‏ ‏أحمد بن يوسف السلمي ‏ ‏حدثنا ‏ ‏خالد بن مخلد ‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الرحمن بن أبي الموالي ‏ ‏قال سمعت ‏ ‏محمد بن المنكدر ‏ ‏يحدث عن ‏ ‏جابر بن عبد الله ‏ ‏قال ‏
‏كان رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏يعلمنا ‏‏ الاستخارة كما يعلمنا السورة من القرآن يقول ‏ ‏إذا هم أحدكم بالأمر فليركع ركعتين من غير الفريضة ثم ليقل اللهم إني أستخيرك بعلمك وأستقدرك بقدرتك وأسألك من فضلك العظيم فإنك تقدر ولا أقدر وتعلم ولا أعلم وأنت علام الغيوب اللهم إن كنت تعلم هذا الأمر ‏ ‏فيسميه ما كان من شيء خيرا لي في ديني ومعاشي وعاقبة أمري أو خيرا لي في عاجل أمري وآجله فاقدره لي ويسره لي وبارك لي فيه وإن كنت تعلم يقول مثل ما قال في المرة الأولى وإن كان شرا لي فاصرفه عني واصرفني عنه واقدر لي الخير حيثما كان ثم رضني به ‏



autrement reformulé, ceci donne :


‏حَدَّثَنَا ‏ ‏أَحْمَدُ بْنُ يُوسُفَ السُّلَمِيُّ ‏ ‏حَدَّثَنَا ‏ ‏خَالِدُ بْنُ مَخْلَدٍ ‏ ‏حَدَّثَنَا ‏ ‏عَبْدُ الرَّحْمَنِ بْنُ أَبِي الْمَوَالِي ‏ ‏قَالَ سَمِعْتُ ‏ ‏مُحَمَّدَ بْنَ الْمُنْكَدِرِ ‏ ‏يُحَدِّثُ عَنْ ‏ ‏جَابِرِ بْنِ عَبْدِ اللَّهِ ‏ ‏قَالَ ‏
‏كَانَ رَسُولُ اللَّهِ ‏ ‏صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ‏ ‏يُعَلِّمُنَا ‏‏ الِاسْتِخَارَةَ كَمَا يُعَلِّمُنَا السُّورَةَ مِنْ الْقُرْآنِ يَقُولُ ‏ ‏إِذَا هَمَّ أَحَدُكُمْ بِالْأَمْرِ فَلْيَرْكَعْ رَكْعَتَيْنِ مِنْ غَيْرِ الْفَرِيضَةِ ثُمَّ لِيَقُلْ

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْتَخِيرُكَ بِعِلْمِكَ وَأَسْتَقْدِرُكَ بِقُدْرَتِكَ وَأَسْأَلُكَ مِنْ فَضْلِكَ الْعَظِيمِ
فَإِنَّكَ تَقْدِرُ وَلَا أَقْدِرُ
وَتَعْلَمُ وَلَا أَعْلَمُ
وَأَنْتَ عَلَّامُ الْغُيُوبِ
اللَّهُمَّ إِنْ كُنْتَ تَعْلَمُ هَذَا الْأَمْرَ ‏ ‏((فَيُسَمِّيهِ مَا كَانَ مِنْ شَيْءٍ)) خَيْرًا لِي فِي دِينِي وَمَعَاشِي وَعَاقِبَةِ أَمْرِي
وخَيْرًا لِي فِي عَاجِلِ أَمْرِي وَآجِلِهِ
فَاقْدُرْهُ لِي وَيَسِّرْهُ لِي وَبَارِكْ لِي فِيهِ

وَإِنْ كُنْتَ تَعْلَمُ هَذَا الْأَمْرَ ((فَيُسَمِّيهِ مَا كَانَ مِنْ شَيْءٍ)) ‏شَرًّا لِي فِي دِينِي وَمَعَاشِي وَعَاقِبَةِ أَمْرِي
وشَرًّا لِي فِي عَاجِلِ أَمْرِي وَآجِلِهِ
فَاصْرِفْهُ عَنِّي وَاصْرِفْنِي عَنْهُ
وَاقْدُرْ لِي الْخَيْرَ حَيْثُمَا كَانَ ثُمَّ رَضِّنِي بِهِ
Back to top
Visit poster’s website
~Nejma~
Administrateurs
Administrateurs

Offline

Joined: 08 Mar 2006
Posts: 4,565
Sexe: Féminin
Localisation: Pas De Calais

PostPosted: 11/08/2006 01:35:49    Post subject: La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH Reply with quote
Traduction


Ce qui a été rapporté de la prière de consultation (salatou l-istkharah) des Sounan Ibnou Mâjah :

On rapporte de Ahmad Ibnou Youçoûf As-Salamiyy qui rapporte de Khalîd ibnou Moukhallad qui rapporte de ^Abdou r-Rahman ibnou Abi l-Mawâliyy qui a dit j'ai entendu Mouhammad ibnou l-Mounkadir qui rapporte de Jâbir ibnou ^Abdi l-Lâh qui a dit ce dont comprend :

" Le Prophète Salla l-Lâhou ^alayhi wa Sallam nous a appris de faire la prière de consultation comme il nous appris une sourate du Qour'an, et il a dit : Si vous êtes sur le point de faire quelque chose, faîtes deux raka^at surrérogatoire puis dîtes : (translittération:)

Allahoumma inni 'astakhirouka bi^ilmik, wa 'astaqdirouka bi qoudratik, wa 'as'alouka min fadlika l^adhim,
fa innaka taqdirou wa la 'aqdir,
wa ta^lamou wa la 'a^lam,
wa 'anta ^allamou-l-ghouyoub.
Allahoumma 'in kounta ta^lamou hadha-l-'amra
[on cite la chose], khayran~li fi dini wa ma^achi wa ^aqibati 'amri
wa khayran~li fi ^ajili amri wa ajilihi,
faqdourhou li, wa yassirhou li, wa barik li fih,

wa 'in kounta ta^lamou hadha l-'amra
[on cite la chose] charran~li fi dini wa ma^achi wa ^aqibati 'amri
wa charran~li fi ^ajili amri wa ajilihi,
fasrifhou ^anni wasrifni ^anhou,
waqdour lia-l-khayra haythouma kan, thoumma raddini bih
"



Forumislam
Back to top
Visit poster’s website
~Nejma~
Administrateurs
Administrateurs

Offline

Joined: 08 Mar 2006
Posts: 4,565
Sexe: Féminin
Localisation: Pas De Calais

PostPosted: 26/07/2007 13:43:43    Post subject: La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH Reply with quote


Voici l'audio de la priére de consultation, merci à notre soeur Sih Wink

http://www.aceiweb.org/istikhara.rm

Back to top
Visit poster’s website
mira
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Offline

Joined: 26 Aug 2007
Posts: 700
Sexe: Féminin

PostPosted: 12/11/2007 23:03:37    Post subject: un petit texte sur la prière de la consultation Reply with quote


Regarde donc cette invocation dite de la consultation "Istikhâra", elle constitue le sommet de la confiance en Allah. Et c'est pour cela que le Prophète (qsssl) nous enseigne de faire une consultation dans toutes les affaires de notre vie. Vais-je travailler dans cette société ou pas ? Vais-je épouser cette femme ou cette autre ? Vais-je voyager ou pas ? Dois-je acheter cette marchandise ou pas ? Regarde l'invocation de la consultation et médite la confiance en Allah qu'elle contient : "Mon Dieu, je Te consulte, par Ta science, je sollicite Ton pouvoir et je Te demande de Tes faveurs immenses ! Tu es capable de tout faire et je suis incapable de faire quoi que ce soit ! Tu sais tout et je ne sais rien, et tu es le Connaissant de l'invisible ! Mon Dieu, si Tu sais que cette chose - en nommant sa demande - est dans l'intérêt de ma religion, de ma vie et de mon sort futur, prescris-la-moi, facilite-la-moi et accorde-moi Tes bénédictions pour elle. Et si Tu sais que cette chose est préjudiciable pour ma religion, ma vie et mon sort futur, éloigne-la de moi et éloigne-moi d'elle. Prescris-moi le bien où qu'il soit puis fais en sorte que j'en sois satisfait".

Le sommet de la confiance en Allah se trouve dans l'invocation de la consultation. Sa beauté réside dans le fait que tu abandonnes ton choix en lui substituant celui d'Allah. Tu dis : "Mon Dieu, je n'ai pas de choix dans ma vie ! Choisis pour moi, car Tu es le Professeur du royaume !" Imagine. Il se trouve des gens qui, de par la faiblesse de leur confiance en Allah, font la prière de la consultation, alors qu'ils savent ce qu'ils vont faire. Or, la prière de la consultation, doit être, lorsque tu l'accomplis, la substitution du choix d'Allah à ton propre choix. Quant à la récompense de celui qui accomplit cette prière, ce ne peut être que le bien.

Tu vas faire la prière de la consultation pour savoir si tu vas épouser une telle ou non ? Continue dans ta démarche, car cela fait partie de l'utilisation des causes. Cela ne veut pas dire qu'en faisant la prière de la consultation, je m'attends à ce qu'une chose donnée arrive. Utilise les causes et présente-toi pour demander la main de la femme ; envoie les papiers au travail. Toi aussi, jeune fille, demande des renseignements sur le fiancé, sur son travail. Et ensuite : Si la chose est facilitée, cela serait une faveur d'Allah. Le but de la consultation est de faciliter les choses.

Mais si ta démarche s'arrête, cela serait le résultat de la consultation, car la consultation n'apporte que du bien. C'est pour cela que tu dois essayer d'abandonner ton choix dans la consultation. "Je n'ai aucun choix, Seigneur ! Choisis-moi, Toi ce que tu voudras !".

Ce texte est tiré du livre LA PURIFICATION DES COEURS par AMROU KHALED chapitre la confiance en Allah.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
MON PAUVRE PAPA

J'ESPERE QUE TU GUERIRAS UN JOUR.

TES ENFANTS SERONT TOUJOURS LA POUR TOI................
Back to top
Sih
VIP du forum
VIP du forum

Offline

Joined: 27 Dec 2006
Posts: 2,862
Sexe: Féminin
Localisation: Région parisienne

PostPosted: 19/03/2008 12:58:48    Post subject: La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH Reply with quote
La prière de consultation fait partie des actes que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — pratiquait régulièrement. C’est une prière composées de deux rak`ah, suivie d’une invocation que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — formulait quand il envisageait une affaire ou se trouvait face à un projet dont il ne savait s’il était bénéfique ou non. Ensuite, il poursuivait cette initiative ou ce projet ; lorsque ce projet était bénéfique, les conditions de sa poursuite et de son exécution devenaient favorables, sinon Dieu l’en détournait.

La prière de consultation est donc une tradition prophétique recommandée pour toute personne confrontée à une décision importante ou non, comme un mariage, un voyage ou un travail ; elle doit accomplir la prière de consultation, puis elle répète l’invocation que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — disait. Si le projet en question est bénéfique, Dieu insufflera au fidèle de l’enthousiasme envers l’exécution de ce projet et lui en facilitera l’accomplissement. Autrement, Dieu le fera renoncer à ce projet.

De Sheikh Muhammad Sa`îd Ramadân Al-Bûtî

Jabir Ibn Adbillah (radiya lahou 'anhou) a dit: « Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam) nous enseignait l'istikhara (prière de consultation d'Allah) avant toutes nos entreprises comme il nous enseignait les sourates du Coran. Il disait: « Si l'un d'entre vous décide de faire quelque chose, qu'il fasse deux rak'as en dehors des prières obligatoires et qu'il dise après les salutations finales: « Allahoumma inni astakhirouka bi-ilmika wa astaqdirouka biqoudratika wa as-alouka min fadlikal-azhim; fa-innaka taqdirou wa la aqdirou wa ta'lamou wa la a'lamou wa anta allamoul-ghouyoub. Allahoumma in kounta ta'alamou anna hazal amra (nommer l'affaire) khayroun ly fi dini wa ma-achy wa a'qibati amry -a'djilihi wa adjilihi- fadqourhou ly wa yassirhou ly soumma barik ly fihi; wa in kounta ta'lamou anna hazal amra (nommer l'affaire) charroun ly fi dini wa ma-achy wa a'qibati amry- a'djilihi wa adjilihi - fasrif-hou a'nni wasrifni a'nehou waqdour ly alkhayra haïsou kana soumma raddhini bihi.* » Il ajouta; et qu'il nomme son affaire) ». (Rapporté par Al Boukhârî)


* « Seigneur Allah! Je base mon choix sur Ta science et je puisse ma capacité de la Tienne et je Te demande un effet de Ta générosité infinie. Tu es en effet Capable et je ne le suis pas, Tu sais et je ne sais pas et c'est Toi le Grand Connaisseur des mondes inconnus. Seigneur Allah! Si tu sais que cette entreprise (nommer l'affaire) est bonne pour moi dans ma religion, ma vie présente et ma vie future, destine-la-moi, facilite-la-moi puis bénis-la pour moi. Si tu sais que cette affaire (nommer l'affaire) est pour moi un mal dans ma religion, ma vie présente et ma vie future, écarte-la de moi et écarte-moi d'elle. Destine-moi le bien où il se trouve puis fais que j'en sois satisfait. »

Il est recommandé de réciter dans la première rak'at après la Fatiha : « Al Kafiroûn » (Sourate 109) et dans la deuxième rak'at après la Fatiha : « Al Ikhlas » (Sourate114).


« Le guide détaillé de l’Oumra et du Hadj » Boureima A. Daouda – Editions Essalam 1999.
Back to top
Myriam06
Soeur
Soeur

Offline

Joined: 05 Sep 2008
Posts: 1,262
Sexe: Féminin
Localisation: Nice

PostPosted: 01/02/2009 15:30:15    Post subject: Istikhara (salat al) - Prière de consultation Reply with quote
     
 
   
 

 
La prière de consultation   (Salat istikhara)     
 
 
 
  


 
   La prière de consultation fait partie des actes que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) pratiquait régulièrement.
C’est une prière composées de deux rakaates, suivie d’une invocation que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) formulait quand il envisageait une affaire ou se trouvait face à un projet dont il ne savait s’il était bénéfique ou non. Ensuite, il poursuivait cette initiative ou ce projet ; lorsque ce projet était bénéfique, les conditions de sa poursuite et de son exécution devenaient favorables, sinon Dieu l’en détournait.


La prière de consultation est donc une tradition prophétique recommandée pour toute personne confrontée à une décision importante comme un mariage, un voyage ou un travail ; elle doit accomplir la prière de consultation, puis elle répète l’invocation que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) disait. Si le projet en question est bénéfique, Dieu insufflera au fidèle de l’enthousiasme envers l’exécution de ce projet et lui en facilitera l’accomplissement. Autrement, Dieu le fera renoncer à ce projet.

Description de la prière de consultation

La prière de consultation se compose de deux rakaates:

  • la première rakaate se compose de préférence de la sourate la Fatiha (n°1 du coran) et de la sourate " Les Incroyants " (Kafiroune n° 109 du Coran).
  • La deuxième rakaate se compose de préférence de la sourate Fatiha suivie de la sourate " Le Culte pur " (sourate Ikhlas n° 112 du Coran).


 
Après les salutations finales, le Croyant invoque Dieu par une invocation spéciale afin que Dieu l’aide à réaliser la meilleure action. Il faut attirer l’attention des Frères et Sœurs que cette prière ne doit pas être uniquement faite lorsque l’on souhaite choisir son conjoint.
Selon Jaber Ben Abdallah (raa), le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) nous enseignait à demander l’inspiration à Dieu comme il nous enseignait les sourates du Coran. Il nous disait : 
Lorsque l’un de vous veut décider d’une chose qu’il fasse deux rakaates en dehors de la prière canonique puis qu’il dise:

" Seigneur Dieu, je Te demande de m’inspirer  par Ta Science, je Te demande de m’appuyer par Ta Puissance et je Te demande de Ta Grâce Incommensurable, car Tu peux tout et je ne puis rien, Tu sais tout et je ne sais rien, car c’est Toi qui connaît les choses cachées. Grand Dieu ! Si tu sais qu’il aura du bien dans cette affaire, en ce qui concerne ma religion, ma subsistance et de mon destin (mon avenir ou mon futur) décide en ma faveur et rends la moi facile, puis bénis là pour moi. Et si Tu sais qu’il en résultera un mal pour moi dans ma religion, ma subsistance et mon destin (mon avenir ou mon futur) écarte là de moi et écarte-moi d’elle et décide le bien pour moi là où il se trouve, puis rends-moi satisfait d’elle " ensuite, qu’il indique son affaire. (Hadith Sahih rapporté par Bokhari).

Invocation en phonétique dite après les salutations

« Allahouma inni astakhirouka bi îlmik wa astaqdirouka bi qodratik wa as-alouka min fadlika al âzim, fa innaka taqdirou wa la aqdir wa tâlamou wa la âlam wa anta âlamoul ghouyoub.
Allahouma in kounta tâlamou anna hadha al amra khayroun li fi dinni wa ma-âchy wa âqibata amri, fa qdourhou-li, wa in kounta tâlamou ana hadha al amra charroun li fi dinni wa ma-âchy wa âqibata amri fa çrif-hou âni wa çrifni ânh, wa qdour li al khayra haythou kana thoumma radini bih » .  (Traduction du Hadith cité ci-dessus)


Cliquez ici pour écouter l’invocation : http://www.aceiweb.org/istikhara.rm
Back to top
Myriam06
Soeur
Soeur

Offline

Joined: 05 Sep 2008
Posts: 1,262
Sexe: Féminin
Localisation: Nice

PostPosted: 01/02/2009 15:32:25    Post subject: La prière de consultation - SALAT AL-ISTIKHARAH Reply with quote
   
   
 
Comment se déroule la prière de consultation ?   
 
Voici la description de la prière de consultation telle que rapportée par Djabir Ibn Abd Allah as-Sulami ( qu‘Allah soit satisfait de lui) :« Le Messager d'Allah (paix et bénédictions sur lui) apprenait à ses compagnons à consulter Allah en toute affaire comme il leur apprenait une sourate du Coran ; il dit :« Quand l'un de vous projette une affaire, qu'il accomplisse deux rak'a surérogatoires puis qu'il dise :« Allahoumma inni astakhirouka bi ilmika wa astaqdirouka bi qudratika wa as’alouka min fadhlika fa innaka taqdirou wa la aqdirou wa t’alamou wa la a’lamou wa anta allamoul ghouyoub Allahoumma in kounta ta’lamou hadha al-amra ( thoumma toussammihi bi aynihi) khayran li fi adjili amri wa àdjilihi (qala) aw fi dini wa ma’ashi wa aqibata amri faqdourhou li wa yassirhou li thoumma barik li fihi. Allahoumma in kounta t’alamou annhou shanroun li fi dini wa m’ashi wa aqibata amni ( aw qala) fi ‘adjili amri wa adjilihi fasrifni anhou ( wasrifhou anni) waqdour li al khayra haythou kana thoumma radhini bihi ». 

( rapporté par Boukhari 6841 ; d'autres versions sont citées par Timidhi, An-Nassaï, Abou Dawoud, Ibn Madja et Ahmad) 

« Seigneur Allah, je viens prendre conseil auprès de Ta science et prendre force dans Ta force. Je viens Te demander de Ta générosité infinie. Car Tu es capable et je suis incapable, Tu sais et je ne sais pas et c’est Toi le Grand Connaisseur des mondes inconnus. Seigneur Allah, si Tu sais que cette affaire est pour moi une source de bien pour ma religion, pour ma vie ici-bas et pour ma destinée future (ou il dit : pour mon présent et pour mon futur), destine-la moi, facilite-moi sa réalisation et bénis-la moi. 

Et si Tu sais que cette affaire est pour moi une source de mal pour ma religion, pour ma vie d’ici-bas et pour ma destinée future (ou il dit : pour mon présent et pour mon futur), détourne-là de moi et détourne-moi d’elle. Prédestine-moi le bien où il se trouve et inspire moi en la satisfaction. » 



Dans son commentaire du hadith, Ibn Hadjar ( puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : 

« Al-istikhara est un nom. Istakhara Allah signifie : il demande à Allah de lui inspirer le bon choix, de l'orienter vers la meilleure des choses dont il a besoin. » 


Analyse détaillée du hadith : 

Au sujet des propos : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui ) nous apprenait à consulter ( Allah) dans toutes les affaires », Ibn Abi Dajma dit :« C'est une affirmation générale qui a une signification restreinte. En effet, l'obligatoire et le recommandé ne peuvent pas faire l'objet d'une consultation. De même l'interdit et le réprouvé ne peuvent pas faire l'objet d'une consultation pour savoir s’il faut les abandonner ou pas. Aussi la consultation se limite-t-elle au licite et au recommandé qui comporte des aspects antinomiques ou duquel il faudrait se contenter. Je dis que la généralité englobe les choses importantes et signifiantes. Car parfois une affaire anodine peut avoir de graves conséquences. » 

Les propos : « Quand ...projette . » sont exprimés dans le hadith d'Ibn Mass'oud ainsi : « Quand l'un de vous veut une affaire qu'il dise » 

Les propos : « Qu'il accomplisse deux rak’a surérogatoires » excluent la prière du matin, par exemple. 

Dans al Adhkar, Al-Nawawi dit :« Si l'on récitait l'invocation de consultation au terme de la prière du Dhor par exemple, ou à l'issue d'une autre prière surérogatoire régulière ou libre, il semble qu'on peut dire, si l'intéressé a eu l'intention de doubler la prière obligatoire d’une prière de consultation, que cela lui suffit. En revanche, sans l'intention, il faut une prière de consultation à part. 

Ibn Abi Djama dit :« La sagesse qui veut que la prière précède l’invocation repose sur le fait que par la consultation, on entend réunir les biens d’ici-bas et ceux de l’Au-delà, ce qui nécessite qu’on frappe à la porte du Roi. Or rien n’est plus efficace ni plus apte à réussir dans cette entreprise que la prière qui implique la glorification d’Allah, Sa louange et la manifestation du besoin de Lui dans le médiat et l’immédiat ». 

Ses propos : « Puis qu’il dise » indiquent que l'invocation est à réciter à l'issue de la prière. Mais il se peut que l'ordre ne concerne que le dhikr et l'invocation à dire habituellement après la prière. Si tel est le cas, l'intéressé récite l'invocation de consultation après les invocations du tashahhoud et avant le salut final ». 

Dans l'expression : « Allahoumma inni astakhirouk bi ilmika », la particule « bi » indique la causalité. C’est-à-dire parce que Tu sais mieux. Elle a la même signification que dans : « bi qudratika ». Elle peut aussi indiquer une sollicitation. C’est-à-dire : « je Te demande de me donner la force d’acquérir ce qui est recherché ». La phrase peut signifier également : « Je Te demande de le décréter à mon profit, c’est-à-dire de le faciliter » . 

Ses propos : « Wa as’alouka min fadhlika » renferment une allusion aux grâces accordées par Le Maître. 

Ses propos : « Fa innaka taqdirou wa la aqdiwou wa ta’lamou wa la a’lamou » impliquent une allusion au fait que Science et Puissance appartiennent exclusivement à Allah et que le serviteur n’en possède que ce qu’Allah lui en donne. 

Ses propos : « Allahoumma in kounta t’alamou anna hadha al amra », une version ajoute : « Thoumma youssoummihi bi aynihi » Il paraît que cela signifie que l’intéressé doit préciser son besoin. Il est aussi possible qu’il l’ait présent à l’esprit au moment de réciter l’invocation. 

Ses propos : « Faqdourhou li » signifient : « Réalise-le pour moi » , et « Fasrifhou anni wasrifni anhou » c’est-à-dire : « Fais en sorte que mon cœur en soit complètement détourné » . 

Ses propos : « Wa radhhini bihi » signifient : « Fais que j’en sois satisfait de sorte à ne pas regretter de l’avoir recherché et obtenu . Car je n’en connais pas l’aboutissement même si, au moment de le demander, je m’en contentais ». Le secret ici consiste à empêcher son cœur de rester attaché à l’objet de façon à le priver de la quiétude. Car la vraie complaisance consiste dans la satisfaction de l’âme du destin. 

Voilà un bref extrait du commentaire d’Ibn Hadjar (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) sur le hadith cité dans le chapitre des prières et le sous chapitre du Tawhid du Sahih de Boukhari. 

- Combien de fois faut-il entreprendre la consultation ? 

Il n’y a aucun inconvénient à répéter la consultation si l’intéressé n’est pas rassuré. L’érudit Al-Moubarakfouri (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit dans son commentaire sur Tirmidhi : 

« Est-il recommandé de répéter la prière et l’invocation pour la même affaire si l’intéressé ne découvre rien de rassurant qui lui permette de savoir s’il faut ou pas entreprendre ? 

Al-Iraqi dit : il paraît que c’est recommandable ». (voir Touhfatou al-Ahtwadhi, 2/593) 

Ses propos : 

« Puis il passe à ce en quoi il se trouve à l’aise » cités par certains sont mentionnés dans un hadith du Prophète bénédiction et salut soient sur lui) rapporté par Ibn as-Sunni. 

On y dit encore : 

« Quand tu t’apprêtes à entreprendre une affaire, consulte ton Maître sept fois puis examine ce qui précède à ton cœur. En effet, il renferme tout le bien ». 

An-Nawawi dit (de ce hadith) : 

« Sa chaîne est étrange et elle comporte des individus que je ne connais pas ». (Al-adhkar , p.132) 

Al-Hafiz Ibn Hadjar dit : 

« La chaîne comporte un rapporteur connu pour sa très grande faiblesse . Il s’agit d’Ibrahim Ibn al-Bara. Par conséquent, le hadith est très faible ». (Al-Foutouhat ar-rabbaniyya, 3/357) 

Ce qui est exact, c’est que la facilitation de l’affaire par Allah le Puissant et Majestueux, après l’avoir décrétée et exaucé l’invocation, constitue un bon augure qui pousse à entreprendre l’action. En revanche, l’existence d’obstacles et l’absence d’une facilitation de l’affaire indiquent qu’Allah le Très Haut veut détourner son serviteur de l’affaire projetée. 

Cette idée parait évident pour qui médite sur le hadith de Djabir à propos de la consultation, notamment les propos du Prophète ( bénédiction et salut soient sur lui) : 

« Allahoumma inni astakhirouka bi ilmika wa astaqdirouka bi qudratika wa as’alouka min fadhlika fa innaka taqdirou wa la aqdirou wa t’alamou wa la a’lamou wa anta allamoul ghouyoub Allahoumma in kounta ta’lamou hadha al-amra ( thoumma toussammihi bi aynihi) khayran li fi adjili amri wa àdjilihi (qala) aw fi dini wa ma’ashi wa aqibata amri faqdourhou li wa yassirhou li thoumma barik li fihi. Allahoumma in kounta t’alamou annhou shanroun li fi dini wa m’ashi wa aqibata amni ( aw qala) fi ‘adjili amri wa adjilihi fasrifni anhou ( wasrifhou anni) waqdour li al khayra haythou kana thoumma radhini bihi ». 

Al-hafiz Ibn Hadjar dit : 

« Al-Hafiz Zayn ad-dine al-Iraqi a dit : 

On engage l’action après la consultation et ce que l’on entreprendra comportera du bien, quel qu’il soit. Cet avis est corroboré par cette phrase qui se trouve à la fin de certaines versions du hadith d’Ibn Massoud : « Puis qu’il se décide ». 

Il n’existe aucun délai déterminé pour effectuer la prière de consultation et il est permis de répéter la prière plusieurs fois. Aucun nombre n’est fixé, et le prieur peut faire des invocations avant et après le clôture de la prière. 

- La réponse est-elle indiquée en rêve exclusivement ? 

Parmi les fausses croyances entretenus par la masse, figure celle qui veut qu’on se livre au sommeil immédiatement après la consultation et que l’on considère les bonnes choses vues en rêve comme un bon augure qui signifie que l’entreprise est bonne et qu’il peut s’y engager, et que l’on juge qu’en l’absence d’un rêve on doit s’abstenir. Ce n’est point un indice valable comme nous le savons. 

L’analyse que nous venons de faire ne signifie pas que le sentiment de soulagement qui envahit l’intéressé (après la consultation) ne fait pas partie des (bons) signes. Elle signifie qu’il ne faut pas en faire l’unique signe décisif sur la bonté de l’entreprise. L’homme procède souvent à la consultation à propos d’une affaire qu’il aime et pour laquelle il est bien disposé dès le départ. 

A propos du sentiment de soulagement, Cheikh al Islam ( puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : 

« Une fois Allah consulté, on doit penser que le choix d’Allah réside en ce à quoi on se sent à l’aise et le trouve facile ». (Madjmou’ al-fatawa, 10/539) 

Aussi existe-t-il une différence (énorme) entre celui qui fait du soulagement l’unique signe et celui qui en fait un signe parmi d’autres. 

C’est pourquoi le musulman doit se contenter de ce que la Charia lui enseigne et se conformer aux exigences de la sagesse. Il peut aussi consulter les hommes sûrs et raisonnables et réfléchir à ses affaires et examiner ce qui lui paraît le plus convenable. Une fois qu’il s’apprête à prendre une décision ou penche vers une action, il entreprend alors la consultation religieuse puis exécute sa décision tout en étant certain qu’Allah l’assistera à faire le bon choix. 

- La prière de consultation peut être faite pour n’importe quel projet ? 

Il n’y a pas de consultation à propos des actions obligatoires qui nous sont imposées par Allah. Il en est de même de l’abandon des interdits. Car il serait insensé de consulter sur l’opportunité de ce qu’on ne pas ne pas faire. 

La consultation porte sur les choses licites pour savoir s’il vaut mieux les entreprendre ou pas. Elle peut également s’appliquer au recommandable qui intéresse des objets multiples, et elle vise alors à connaître ce à quoi il faut donner la priorité. C’est comme s’il s’agit de choisir une ville pour aller y étudier ou un maître pour s’instruire auprès de lui ou une assemblée savante pour y assister. La consultation sert dans ce cas à connaître le meilleur. Il en est de même si on veut se marier avec une femme déterminée ou effectuer un pèlerinage surérogatoire cette année ou l’année suivante. 

En somme, toute affaire pouvant susciter une réticence est concernée par ses propos : « il nous apprenait à consulter au sujet de toutes les affaires ». 

Allah est Le plus Savant. 

 
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Forum Islam Sunnite Forum Index -> Mes débuts en Islam -> Conversion -> Descriptifs des 5 piliers -> La prière / Salât et les Ablutions All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Bienvenue sur le Forum Muslim Ajoutez votre site