Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim




=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
  
Question sur la licéité d'un métier


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ArslanK
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2017
Messages: 7
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 30/03/2017 18:56:48    Sujet du message: Question sur la licéité d'un métier Répondre en citant
Bonsoir à tous


J'ai choisi dans mes études le domaine du droit des affaires et de la fiscalité. Je souhaiterais plus particulièrement me spécialiser dans ce dernier domaine.

Cependant, je me rend compte que les métiers concernés, intimement liés à l'activité économique ou patrimoniale des personnes (particuliers, entreprises) touchent de près ou de loin à la riba que ces dernières sont susceptibles de pratiquer: effectuer des prêts usuraires pour se financer/ J'ai donc des doutes quant à la conformité de ces métiers à la Shari'a.

Concrètement, un fiscaliste (comme un expert comptable) veille notamment au respect par son client de ses obligations fiscales lorsqu'il effectue les déclarations relatives à son activité. Or, ce client peut être amené à emprunter avec intérêt. Les charges qui en découlent sont (dans une certaine mesure) déductibles, ce qui constitue un avantage pour le client. Un avantage qui intéresse le fiscaliste à plusieurs titres: il peut s'y appuyer pour élaborer des stratégies d'optimisation, s'assurer que son client peut bien bénéficier de cet avantage dans le cadre d'un contrôle etc.

Ce qui reviendrait, en somme à favoriser cette pratique de la riba: le praticien sait que son client commet un interdit mais l'aide à tirer avantage de cet interdit. J'ai lu dans Hadith que le seul témoin d'un contrat affecté par de la riba commettait un péché aussi grave que les cocontractants.

Je souhaiterais savoir si le lien d'un fiscaliste ou d'un comptable, (plus ou moins direct) avec cette pratique prohibée était grave, au point de le dissuader de s'orienter vers de telles carrières.

Si vous connaissez des savants que je pourrais consulter pour m'éclairer, j'en serais très heureux.

Merci par avance,

as-salamu aleikum
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/03/2017 18:56:48    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Muslim-93
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 4 494
Sexe: Masculin
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 08/04/2017 12:32:23    Sujet du message: Question sur la licéité d'un métier Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Je vous invites à contacter le Sheikh Tarek Bengaraï spécialiste dans ce domaine qui pourra surement répondre à votre question.

E-mail :
malikite@doctrine-malikite.fr

N'hésites pas à revenir poster sa réponse sur le forum.

Wa Salam

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Si nos PECHES avaient une Odeurs Les Gens se seraient Eloignés de Nous!!! [Savants]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
edhen
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2013
Messages: 650
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 15/05/2017 00:30:18    Sujet du message: Re: Question sur la licéité d'un métier Répondre en citant
ArslanK a écrit:
Bonsoir à tous


J'ai choisi dans mes études le domaine du droit des affaires et de la fiscalité. Je souhaiterais plus particulièrement me spécialiser dans ce dernier domaine.

Cependant, je me rend compte que les métiers concernés, intimement liés à l'activité économique ou patrimoniale des personnes (particuliers, entreprises) touchent de près ou de loin à la riba que ces dernières sont susceptibles de pratiquer: effectuer des prêts usuraires pour se financer/ J'ai donc des doutes quant à la conformité de ces métiers à la Shari'a.

Concrètement, un fiscaliste (comme un expert comptable) veille notamment au respect par son client de ses obligations fiscales lorsqu'il effectue les déclarations relatives à son activité. Or, ce client peut être amené à emprunter avec intérêt. Les charges qui en découlent sont (dans une certaine mesure) déductibles, ce qui constitue un avantage pour le client. Un avantage qui intéresse le fiscaliste à plusieurs titres: il peut s'y appuyer pour élaborer des stratégies d'optimisation, s'assurer que son client peut bien bénéficier de cet avantage dans le cadre d'un contrôle etc.

Ce qui reviendrait, en somme à favoriser cette pratique de la riba: le praticien sait que son client commet un interdit mais l'aide à tirer avantage de cet interdit. J'ai lu dans Hadith que le seul témoin d'un contrat affecté par de la riba commettait un péché aussi grave que les cocontractants.

Je souhaiterais savoir si le lien d'un fiscaliste ou d'un comptable, (plus ou moins direct) avec cette pratique prohibée était grave, au point de le dissuader de s'orienter vers de telles carrières.

Si vous connaissez des savants que je pourrais consulter pour m'éclairer, j'en serais très heureux.

Merci par avance,

as-salamu aleikum

Salam alaykoum
As tu trouver ta réponse ?je suis curieuse de savoir ce qu'il en est?est ce interdit de travailler dans ce domaine pour toi?et qu'elles sont les preuves?
Bon courage
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/11/2018 17:58:39    Sujet du message: Question sur la licéité d'un métier
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim