Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Le Guide des meilleurs restos Halal


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
     
Hijra et l'avis de l'équipe du Forum Muslim


 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Critiques Scientifiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abû Bakr As Sidîqq
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2010
Messages: 4 758
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 06/08/2014 18:18:11    Sujet du message: Hijra et l'avis de l'équipe du Forum Muslim Répondre en citant
:assalam!  
 

Après les différents débats qu'il y a pu avoir sur le forum et d'autres sites/forums sur le net au sujet de Hijra, je donne la position de l'équipe du forum Muslim quant à Hijra qui rejoint d'une manière certaine celle de la fatwa ÉTABLIE par le conseil européen de la fatwa et le comité des savants de doctrine Malikite en étroite collaboration avec l’institut d'al Azhar du Caire.  
 

:fleur!  
 
Avant de rappeler la Fatwa en question, je me permet de poster l'avis de nos Savants au sujet des conditions d'acceptation d'une fatwa :  
 

La Fatwa consiste en une interprétation (ou une compréhension) du texte traditionnel en vue de STATUER sur un sujet ou émettre un ordre légal, c'est le domaine exclusif des savants compétents. Il peut s’agir aussi d’un effort juridique (Ijtihâd) du savant si le texte traditionnel est absent. Comme on l’a vu dans l’exemple précédent: les compagnons ont interprété la parole du Prophète (paix et salut sur lui) car ils ont vécu avec lui et ont été éduqué et enseigné par lui directement. En plus, ils n’ont pas hésité à revenir vers lui pour STATUER sur leur interprétation.   
 
La discipline de la Fatwa et de l’interprétation du texte sacré a ses convenances et ses conditions. Elle obéit à des règles strictes.   
 
On cite parmi ces règles :   
 

1. La connaissance du Coran et de ses sciences (‘ulûm Al-qur’ân): ses différentes interprétations (les exégèses : selon Ibn ‘Abbâs, selon Ibn Mas‘ûd..), circonstances et causes de révélation de chaque verset (Asbâb An-nuzûl), statut de chaque verset ...ainsi que la connaissance du Hadîth et ses sciences: degré d’authenticité de chaque hadîth, sa portée, son statut.,son interprétation...   
 
2. La connaissance de l’abrogé et de l’abrogeant (An-nâsikh wa al-mansûkh) que cela concerne le Coran ou le Hadîth : certains versets figurent dans le Coran parce que la chronologie de la révélation l’a voulu et parce que la pédagogie évolutive de la sagesse coranique l’a exigé, mais ils ne sont plus applicable et ne comptent plus en matière de jurisprudence. A l’inverse, certains versets étaient révélés au Prophète (paix et salut sur lui) et les compagnons les avaient appris, ensuite, Dieu révéla qu’ils soient abrogés(annulés en lecture et écriture:naql) du Coran mais qu’ils restent applicables en matière de jurisprudence (hukm).   
 
*Exemples d’abrogé et d’abrogeant :   
 
Pour le Coran :   
 
« Ils t’interrogent sur le vin et le jeu (de hasard). Dis « Il y a en eux un grand péché et des profits pour les gens et leur péché est plus grand que leur profit. »[1]   
 
Après la révélation de ce verset : une partie des musulmans a cessé de consommer le vin et une partie a réduit sa consommation…   
 
Ensuite, et dans la continuité de cette pédagogie éducative, la révélation encourage encore plus la non consommation du vin en ordonnant les musulmans à ne pas approcher la prière en état d’ivresse, ce qui ne constituait pas encore une interdiction ferme du vin :   


 
« O vous qui avez cru ! N’approchez pas la prière alors que vous êtes ivres jusqu’à ce que vous sachiez ce que vous dites… »[2]   
 
Puis enfin, quand la foi s’est consolidée dans les cœurs, le verset de la Sourate Al- Mâida a été ferme et claire pour interdire définitivement la consommation du vin et LES JEUX DU HASARD et pour abroger le premier verset cité:   
 
« O vous qui avez cru ! Le vin, la divination par les entrailles des victimes ainsi que le tirage au sort (JEU DE HASARD) ne sont qu’un acte impur de ce que fait Satan. Evitez le !....Le diable ne cherche qu’à introduire parmi vous les germes de la discorde par l’animosité et par la haine à travers le vin et le jeu (de hasard) et à vous détourner de l’invocation de Dieu et de la prière. Allez – vous donc y mettre fin ? »[3]   
 
Pour la parole du Prophète (paix et salut sur lui) (Hadîth):   
 
On cite l’exemple du Hadîth qui interdisait au début de l’Islam la visite des tombeaux (car les arabes à l’époque venaient de quitter les idoles de pierre) qui fut abrogé par le Hadîth suivant: « Je vous avais interdit de visiter les tombes, maintenant visitez les »[4] (car alors, en raison de leur foi, les compagnons ne risquaient plus d’adorer les morts ou les pierres)   
 

 
 
Il faut savoir distinguer aussi dans le Coran : « le Muhkam et le Mutashâbih » c'est-à-dire les versets qui sont fermes et clairs et les versets qui ne peuvent être compris qu’au deuxième degré[5] : comme « la main de Dieu est au dessus de leur main »[6]…   


 
3. Connaître la portée de chaque texte sacré ( portée générale, ou plutôt spécifique à une situation ou à une personne ou à une catégorie de personnes).   
 
Exemples:   
 
La prière de la peur (salât al-khawf) -décrite dans le Coran (Sourate An-nisâa, verset 102) et dans les Hadîths -est spécifique à une situation particulière...   
 
Les versets à propos des polythéistes ne peuvent pas s'appliquer aux croyants...   
 
4. Connaître les sujets à propos desquels les savants de la communauté ont ÉTABLI un consensus (Ijmâ‘).   
 
5. Connaître les outils de la jurisprudence(droit) islamique comme l’analogie, les intérêts collectifs, les dérogations…Et la jurisprudence dans les situations exceptionnelles (famine, contrainte, guerre)… : à titre d’exemple citons ce qu’a fait le deuxième Calife, ‘Umar, qui a annulé la sanction contre le VOL au moment de la famine qui a touché l’Arabie à son époque (car les gens VOLAIENT pour manger et survivre !)[7].   
 
'Umar a augmenté la sanction sur la consommation du vin, car les gens le consommaient de plus en plus à son époque.   
 
6. La piété, le scrupule, la crainte de Dieu et la sagesse sont de même des qualités requises : la Fatwa est en effet une très lourde responsabilité : les facteurs de piété et de firâsa(le fait de voir avec la lumière de Dieu : la sagacité) sont nécessaires dans certaines affaires : 'Uthmân Ibn ‘Affân (que Dieu l’agrée) ayant perçu(douté) que la femme qui a commis l’adultère (zinâ) n’avait pas connaissance du texte qui l’interdit ; a jugé qu’elle ne pouvait pas être sanctionnée par le Hadd…
 
وحدث هشام بن عروة عن أبيه عن يحيى به عبد الرحمن بن حاطب قال: توفي عبد الرحمن ابن حاطب وأعتق من صلى من رقيقه وصام وكانت لو نوبية قد صلت وصامت وهي أعجمية لم تفقه فلم يرعه إلا حبلها، وكانت ثيبا. فذهب إلى عمر بن الخطاب فحدثه فأرسل إليها عمر فسألها فقال: أحبلت؟ قالت: نعم. من مرعوش بدرهمين، وإذا هي تستهله به ولا تكتمه فصادف عنده علي بن أبي طالب وعبد الرحمن بن عوف وعثمان بن عفان رضي الله عنهم فقال: أشيروا علي. وكان عثمان جالسا فاضطجع. فقال علي وعبد الرحمن: قد وقع عليها الحد. فقال عمر أشر علي يا عثمان. قال: قد أشار عليك أخواك. قال أشر علي أنت. قال عثمان: أراها تستهل به كأنها لا تعلمه وليس الحد إلا على من علمه. فقال عمر لعثمان: صدقت، والذي نفسي بيده ما الحد إلا على من علمه. ثم أمر عمر رضي الله عنه بجلدها مائة وتغريبها عاما تأديبا لها لقعودها عن السؤال عما يلزمها معرفته من أمر دينها   
 
7. Connaître l’environnement (c'est-à-dire le contexte social et politique..) et l’impact des avis juridiques (sur l’intérêt et l’avenir de la communauté : particulièrement dans les pays non musulmans).   
 
Exemples:   
 
un Muftî ne peut pas se prononcer sur un produit financier sans consulter un spécialite en finance pour connaître de façon précise son contenu...   
 
Idem pour un produit alimentaire nouveau ou un produit pharmaceutique...   
 
C'est pour cela qu'on trouve de plus en plus des comités de droit (Mujamma'ât fiqhiyya) composés en plus des savants en droit musulman, de spécialistes en divers domaines...   
 
Si pour une affaire donnée, le Muftî est confronté à plusieurs avis juridiques possibles, il optera pour l'avis à la fois recevable et en même temps qui facilite la vie des gens...   
 
Le Prophète (paix et salut sur lui) dit : «Cherchez la facilité (facilitez) et évitez la difficulté (les choses dures et compliquées) (ne rendez pas les choses difficiles) ; et soyez des annonciateurs de la bonne nouvelle et ne rebutez pas les gens (ne les dégoûtez pas et ne les faites pas fuir)»   
 
Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim 
 
Au regard de ce qu'on a dit, il paraît évident qu'il ne suffit pas de connaître le Coran par cœur et de maîtriser la langue arabe ou d’avoir fait quelques lectures de livres de la religion pour se permettre de donner des avis juridiques (fatwa)…Même le grand savantl’Imâm Mâlik de Médine : répondait fréquemment quand on lui posait des questions : « je ne sais pas ! » par crainte de Dieu et par pudeur.   
 
S’adonner à la Fatwa sans avoir les compétences requises, porte préjudice à la foi et c’est même une source d’égarement. Cette attitude irresponsable souille l’image de l’Islam et des musulmans dans le monde.   
 
Allah dit dans le Coran à ce propos : « ne dites pas au sujet de ce que vos langues décrivent en pur mensonge : « Ceci est licite (halâl) et cela est interdit (harâm) » afin de fabriquer le mensonge sur le compte de Dieu. Ceux qui fabriquent le mensonge sur le compte de Dieu ne récoltent pas le succès. Jouissance insignifiante et ils ont un supplice douloureux »[8]   
 
Le prophète (paix et salut sur lui) a dit : « la personne qui se presse à donner les fatwas se presse vers l'Enfer »[9]. On signale l'exemple de compagnons qui refusaient de répondre aux questions et préféraient renvoyer le requérant à d'autres, par humilité et pour se décharger de la lourde responsabilité morale qu'impliquait l'exercice d'une telle fonction[10]. Une personne qui répond à toute question qui lui est posée est qualifiée de "fou". Des grands légistes ne se gênaient pas à répondre aux questions par: "Je ne sais pas", "Je l'ignore". Abû-Hanîfah disait: « Si je ne craignais la perte de la science, je me serais abstenu de répondre aux questions »[11]. L’Imâm Mâlik répondait souvent qu’on on l’interrogeait : « je ne sais pas »- comme on l’a vu– par humilité et par scrupule, malgré sa science vaste.   
 
Notes de bas de page:   
 
[1] Sourate 2, verset : 219   
 
[2] Sourate 4, verset : 43[3] Sourate 5, versets : 90-91   
[4] Al-Bukhârî  
 
[5] Voir le chapitre du dogme à propos du « Tafwîd »   [6] Sourate 48 verset 10 : on ne peut comparer la main de Dieu à aucune de Ses créatures. Dieu n’a pas de semblable, et on ne peut rien imaginer à Son propos: car même notre imagination est une de Ses créations, donc elle reste faible et limitée, Dieu est au dessus de toutes nos comparaisons (voir le chapitre du dogme).   


[7] Voir au sujet du « Ta’wîl » (interprétation) : Mukhtasar as-sawâ'iq al-mursala d’Ibn Al-Qayyim, p. 155-156 et p. 39-48 – Majmû'atu rassâ'il al-imâm ash-shahîd, al-asl at-tâsi'a ashar – Al-madkhal li dirâsat a-s-sunna an-nabawiyya, Al-Qardâwî, p. 181-204 – Hujjat ullâh l-bâligha, Shâh Waliyyullâh, ou encore « hayâtu a-ssahâbati » (la vie des compagnons) de Kandahlâwî.  
 
[8] Coran : Sourate 16 ; versets : 116 et 117. 
 

[9] An-Nawawi, op. cit., 13-18.   
 
[10] Rapporté par Al hâfidh Abû Khaythama dans son livre " Kitan 'ilm" (21), rapporté par ad-Darimi( 137.p49/1)   
 
[11] Al-‘Imâdî, op. cit., 30-36; An-Nawawi, op. cit., 13-18; Ibn-as-Sâlih, op. cit., 71-85; Al-Qâsim, op. cit., 44-45. 

Maintenant je partage les propos de nos savants quant à la dangerosité de prendre les fatwas qui trainent sur internet de frères qui se croient sur le juste milieu mais qui parlent en réalité sans science ou bien avec une comphréenssion de l'islam qui s'apparente à celle des salafistes et Wahabbis :   
 

La question de la qualité de l’information religieuse et sa fiabilité est une question à la fois dangereuse et sensible.   
 
Le comité pédagogique du site doctrine-malikite.fr avait missionné quelques frères et sœurs pour faire une étude sérieuse et approfondie sur ce qui se passe sur le Web francophone islamique. Cette étude a duré environ trois ans et elle a permis les constats suivants : 
 
1. La grande liberté et l’absence d’organisme de contrôle du domaine religieux a permis la création de plusieurs sites « islamiques » qui ne sont pas gérés par des savants ou connaisseurs en la matière (à l’exception d’une minorité de sites on y reviendra). Et qui sont donc le fruit d’une compréhension personnelle d’une personne ou d’un groupe de personne sans aucune science ni scrupule : d’où la porte ouverte aux sectes divers pour véhiculer leurs idées et croyance et induire en erreur les musulmans et pire encore donner au monde une mauvaise image de l’Islam. (On remarque au passage que le web francophone est noyé et envahi par le wahhabisme, ses idées et ses fatwas souvent dangereuses et décalées : qui circulent et se propagent à une vitesse surprenante par la technique du copier/coller : contaminant ainsi une grande majorité de sites islamiques.)   


 
2. Le pire encore ce sont les forums « islamiques » « libres » où n’importe qui peut écrire n’importe quoi sans aucun contrôle. Où des sectes de tout horizon peuvent parler au nom de l’islam et égarer les gens de façon dangereuse. L’exemple des forums libres du site Mejliss est un meilleur exemple : sur ces forums on trouve de tout : Takfîr à tout va, des Fatwas sans science ni connaissance, des insultes aux savants sunnites, des gens qui jette l’anathème légale aux Ashaarites, qui les traitent d’adorateurs de tombes (sachant que les Ashaarites forment la majorité des Ahl As-sunna wa al-jamâ’a dans le monde musulman), des sectes qui nient la Sunna, d’autres qui nient les attributs d’Allah, d’autres qui prônent le Tajsîm, d’autres qui prétendent que le Coran(la parole de Dieu) est créé !! Et encore pire des gens anti-islam qui viennent jeter leur poison dans ces forums et essayer d'égarer les musulmans et les faire douter de leur religion.   
 
3. La notion de liberté est très mal comprise et dangereusement utilisée. On remarque sur ces forums « libres » que tout le monde donne des fatwas. Or la jurisprudence islamique est une discipline qui est et restera le domaine exclusif des savants compétents, autrement c’est l’anarchie, l’égarement et la Fitna assurée. Voir sur ce lien les conditions de la fatwa et ses règles en Islam   
 
Il suffit de citer :   
 
Allah dit dans le Coran à ce propos : « ne dites pas au sujet de ce que vos langues décrivent en pur mensonge : « Ceci est licite (halâl) et cela est interdit (harâm) » afin de fabriquer le mensonge sur le compte de Dieu. Ceux qui fabriquent le mensonge sur le compte de Dieu ne récoltent pas le succès. Jouissance insignifiante et ils ont un supplice douloureux »[1]   
 
Le prophète (paix et salut sur lui) a dit : «la personne qui se presse à donner les fatwas se presse vers l'Enfer »[2]   
 
4. Le débat interreligieux ou les débats avec les sectes a des règles et c’est un domaine sensible qui a besoin non seulement de bagages scientifiques importants mais aussi et surtout d’une sagesse, d'une grande intelligence et de convenances du dialogue. Et donc on ne peut confier cela à n’importe qui…On connaît même des savants très compétents qui refusent de s’aventurer dans ces débats car ils estiment qu’ils ne sont pas assez formé pour cela…Or sur ces sites, n’importe qui répond au Nom de l’Islam !! Lâ hawla wa lâ quwatta illâ bi llah.   
 
Où sommes nous des salafs et des compagnons qui refusaient de répondre aux questions et préféraient renvoyer le requérant à d'autres, par humilité et pour se décharger de la lourde responsabilité morale qu'impliquait l'exercice d'une telle fonction [3].   
 
Des grands légistes ne se gênaient pas à répondre aux questions par: 'Je ne sais pas', 'Je l'ignore'. Abû-Hanîfah disait: « Si je ne craignais la perte de la science, je me serais abstenu de répondre aux questions »[4]. L’Imâm Mâlik répondait souvent qu’on on l’interrogeait : « je ne sais pas »- comme on l’a vu plusieurs fois– par humilité et par scrupule, malgré sa science vaste.   
 
La science religieuse est et restera le domaine exclusif des savants compétents. Si n'importe qui peut prétendre n'importe quoi sur la religion, c'est l'anarchie et la Fitna assurée.   


 
A titre d’exemple, On ne peut pas faire confiance à un boulanger pour faire une opération chirurgicale à un patient ! Chacun son domaine… 
 


 
Notre religion est précieuse et chère: on ne peut pas la prendre de ce genres de forums libres et sans contrôles.   
 
Ainsi, on déconseille aux musulmans sincères ce genre de sites et on alerte sur leur grand danger et le grand risque d’égarement de celui qui prend sa science religieuse des forums libres.   
 
Notez bien : on parle bien ici de forums « libres » de sciences religieuses et on ne parle pas du tout ici de la rubrique du docteur El-Ouazzani : qu’on respecte et qu’on admire. Sa rubrique n’est pas du tout en cause. Ce qu’on dénonce ici c’est bien les forums « libres » sans contrôles.   Prenez votre science religieuse de la bouche des savants compétents et pieux.   


Allahumma Innanâ Ballaghnâ. Allahumma fa Sh-had.   
 
O Allah, soit témoin qu’on a alerté et communiqué sur ce sujet sensible et épineux.   
Notes :   
 
[1] Coran : Sourate 16 ; versets : 116 et 117.   
 
[2] An-Nawawi, op. cit., 13-18.   [3] Rapporté par Al hâfidh Abû Khaythama dans son livre ' Kitan 'ilm' (21), rapporté par ad-Darimi( 137.p49/1).   
[4] Al-‘Imâdî, op. cit., 30-36; An-Nawawi, op. cit., 13-18; Ibn-as-Sâlih, op. cit., 71-85; Al-Qâsim, op. cit., 44-45.  


 Voici maintenant la Fatwa en question qui concerne Hijra et dont la lignée du forum Muslim se rattache :   
 
" Chers frères et soeurs,  
une Fatwa 'salafite' circule sur le web islamique qui interdit aux musulmans de vivre en terre de mécréance et ordonne la Hijra (émigration) vers l'Arabie Saoudite (entre autre) de suite!  
 
Cette fatwa irréaliste fait peur aux gens en prétendant qu'il y a un Hadîth promettant le désaveu de celui qui meurt dans la terre des polytheistes!!  
 
Nous répondons par ceci par la force de Dieu et Sa sagesse:   
 
Source de la réponse:   
 
Islamonline (traduction), conseil européen de l'Iftâ et doctrine-malikite.fr  
 

 
 
فإن العبرة والفيصل في إقامة المسلم في بلد غير إسلامي هي القيام بالدين والمحافظة عليه ووقاية النفس من الظلم والأذي ، فإذا كانت تلك الإقامة في بلد ما مساعِدةً على ذلك فإنه لا مانع من الإقامة فيها ، أو الذهاب إليها ؛ قياسا على الحبشة التي هاجر إليها المسلمون قبل تمكن الإسلام في بلادهم وأقاموا فيها محافظين على دينهم وفي مأمن من الظلم ، وإن كانت الإقامة في بلد غير إسلامي تضر بالدين أو فيها ظلم وجبت الهجرة منها إلى بلاد يقدر الإنسان فيها على حفظ دينه ونفسه وأهله.   
 
  
 
وهذه فتوى المجلس الأوربي للبحوث والإفتاء في ذلك :   
 
لقد كثر الكلام وطال عن موضوع إقامة المسلم خارج ديار الإسلام ، وسمعنا مذاهب تتسم بالتشدد المطلق بحيث توجب على كل من يعيش في هذه البلاد من المسلمين أن يرحل فورا ، اعتمادا على حديث يروى في ذلك يتضمن البراءة ممن يقيم بين أظهر المشركين سنأتي على بيان درجته ومعناه، وهذه المذاهب أوردت حرجا على كثير من المسلمين   
 
فالهجرة تكون مشروعة صحيحة إذا كانت إلى بيئة يقع له فيها تمكين أكثر للقيام بشعائر الدين بل هذه الهجرة مطلوبة مرغوبة كما تكون مشروعة من بيئة إلى أخري لا تضر الإقامة فيها على الدين.   
 
  
 
Il s’agit d’une question très importante sur laquelle beaucoup juge à tord et à travers sans sciences ni sagesses.   
 
  
 
D’abord dans la jurisprudence ancienne on distinguait : dâr al-harb (les pays de la guerre) (pays des mécréants) et les pays de la paix (dâr a-silm) (les pays musulmans).   
 
De nos jours cela a changé, on peut dire qu’il n’y a pratiquement plus dâr al-harb car la planète entière est en paix (à des exceptions prés) et chacun peut exercer son culte librement où qu’il soit, la plupart des pays musulmans ont des accords de paix, de bon voisinage et d'entraide avec l'Europe et les autres pays du monde...  
 
Les savants des 4 écoles sont unanimes pour dire que si le musulman se trouve dans un pays où il y a n’est ce qu’une minorité de musulmans où ils peuvent pratiquer leur culte sans gêne ni empêchements, ni injustice et sans craindre pour leur vie, celle de leur famille, leur bien, leur honneur et leur religion : oui ils peuvent y vivre sans soucis.   
 
La preuve irréfutable est que les compagnons du Prophète (paix et salut sur lui) ont émigré vers l’Ethiopie (Al-Habasha) chez les chrétiens (chez le roi juste An-najâshî) où ils ont pu avoir la justice et la sauvegarde de leur religion…Cette émigration était avec l’autorisation Prophétique comme on le sait…Et même quand l’état islamique s’est renforcé, des compagnons sont retournés non avec l’ordre du Prophète mais juste de leur propre gré…   
 
Dans plusieurs pays européens comme la France , la Belgique , l’Angleterre… Dans ces pays, les musulmans sont libres et ont désormais des mosquées, des associations, une influence, une communication de l’Islam…   
 
Ainsi si la personne est capable d'établir sa religion en ce lieu et qu’il peut protéger ses enfants et sa famille, alors il n’y a aucun mal en cela.   
 
Mais, si la résidence de cette personne dans le pays non musulman va nuire à sa religion, ou lui causer une injustice, il lui est obligatoire de fuir avec sa religion vers là où il sauvegardera sa religion, sa personne et sa famille.   
 

Il y a des savants (salafites-wahhabites en majorité) qui ne sont pas de cet avis et qui interdisent aux musulmans d’aller vivre dans les pays non musulmans (ils avancent plusieurs raisons comme l’éducation des enfants, la crainte pour notre foi…), et il y a même des savants (comme Al-Albânî) qui se sont singularisés par des Fatwas bizarres ordonnant aux palestiniens de quitter Israël car elle est devenue- selon lui - terre de mécréance!!! La majorité des savants lui ont répondu dénonçant cette Fatwa qui a fortement plu à l’état israélien (bien sûr).   


Le conseil européen de l’Iftâ a émis une Fatwa réaliste sur le sujet : et a rejeté la preuve de ceux qui avancent un Hadîth sur le désaveu de celui qui vit dans le pays des polythéistes…   

En effet ce Hadîth même si certains vont le classer comme authentique : il faut le terminer jusqu’au bout et voir ces circonstances : il concerne la situation de personnes qui ont embrassé l’Islam dans une région de mécréance en état de guerre contre les musulmans : et donc le Prophète(paix et salut sur lui) les a incité à fuir vers le pays musulman et a dit que s’ils restaient dans cette région mécréante en guerre contre les musulmans et que s’ils étaient tués par les musulmans dans la guerre qui les opposent aux mécréants que les musulmans qui les ont tué (à tord) n’auront pas commis de péché…   
 



 
وأما الحديث الذي يتعلق به المشددون وهو حديث جرير بن عبد الله البجلي قال : بعث رسول الله صلى الله عليه وسلم سرية إلى خثغم فاعتصم ناس منهم بالسجود ، فأسرع فيهم القتل (أي أسرع بقتلهم) قال فبلغ ذلك النبي صلى الله عليه وسلم فأمر لهم بنصف العقل وقال: " أنا برئ من كل مسلم يقيم بين أظهر المشركين" قالوا: يا رسول الله لم ؟ قال: " لا تراءى ناراهما" فهذا حديث لا يصح.   
 
ولو ثبت فسبب وروده مفسر لمعناه ؛ وهو أن أناسا أسلموا ومكثوا مع قومهم الكفار ولم يهاجروا إلى بلد الإسلام ، فإذا وقعت مواجهة بين المسلمين وأولئك الكفار لم يتميز أمر أولئك المسلمين من بين سائر قومهم الكفار، فيقتلهم المسلمون في المعركة لعدم معرفتهم بهم حيث لم تميزهم علامة ، فالبراءة منهم من جهة أن المسلمين لو قتلوهم فلا تبعة عليهم بذلك ، وهذا المعني لا وجود له اليوم ، فتنزيل هذا الحديث على الواقع ممتنع ، واقتطاع طائفة من الناس طرفا من الحديث دون سائره ودون سببه من أكبر الآفات المفسدة للفهم الصحيح   
 


Enfin,   
 
Voici notre avis,  (celui du comité de savants de doctrine malikite) 
 
La présence des musulmans dans les pays d’Europe est une chose importante si la personne respecte et applique sa religion, ne subit pas de mal (injustice) (et respect la loi du pays d’accueil).   
 
Cette présence a permis à l’Islam de se propager dans ces pays et a permis aux musulmans d’apprendre beaucoup de choses sur la nouvelle technologie et les sciences utiles.   
 
Le musulman qui vit dans ces pays doit être ‘l’ambassadeur’ des bonnes valeurs et du bon comportement pour influer positivement sur son entourage et donner la meilleure image de l’Islam à travers sa bonne parole et son bon comportement. N’oublions pas nos pays d’origine et essayons aussi de les aider chacun dans la mesure de son possible. "  
 
:fleur!  
 

Enfin, pour les frères qui se permettent de dire que cette Fatwa dont le comité des savants de Doctrine Malikite se rattache est soi-disant "pas fiable".  
 

Permettez-moi de vous rappelez encore une fois, la description de qui il y a derrière "doctrine malikite"
 
 
 
Ce site est le fruit d'une collaboration d'une part entre savants malikites lauréats d'Al-qarawiyyîn(Fés) et de Dâr Al-Hadîth Al-hasaniyya (Rabat) , et d'autre part de l'association Valeurs et Spiritualité Musulmane de France (VSMF).  
 
Militants associatifs, universitaires, cadres religieux, se sont réunis pour partager leurs expériences, leurs connaissances, leur envie de faire connaître et de promouvoir la connaissance des différents aspects de notre belle religion, pour être les ambassadeurs des valeurs nobles de l'Islam, les valeurs de l'Amour du prochain, de paix et d'entente entre les peuples.  
 
Notez bien : 
 


 
Le site doctrine-malikite.fr est un site indépendant.   
 
Il ne dépend d’aucun parti politique, d’aucun Etat et ne reçoit aucun financement.   
 
Il ne suit aucune mouvance ni aucune idéologie.  
 
Il s’appuie sur un groupe de savants sunnites « Volontaires » vivant en France qui œuvrent pour Allah (Li Wajhillah) , pour partager et propager la science utile (Sharî’a) : notamment l’essentiel et le nécessaire de notre belle religion.   


 
Il répond aux questions concernant le droit (Fiqh) musulman, selon le mash-hûr de l’école de l’Imâm Mâlik essentiellement, mais il donne aussi les avis des trois autres écoles sunnites pour la plupart des sujets.   
 
Dans certains cas précis, les savants du site peuvent même privilégier l’avis des trois autres écoles sur l’avis de l’école malikite.  
 
  
 
Enfin, pour les questions d’actualité et les sujets liés au contexte européen, l’équipe pédagogique du site s’appuie sur les travaux des savants contemporains des quatre écoles sunnites « vivantes », pour donner la réponse authentique, respectant le texte et son esprit, et en même temps réaliste loin de tout fanatisme et radicalisme aveugle.   
 
Suivant dans cela le modèle du Prophète (paix et salut sur lui) :   
 
‘Aïsha (que Dieu l'agrée) rapporte: « Chaque fois qu'on a laissé au Messager de Dieu (paix et salut sur lui) le choix entre deux solutions, il en prenait toujours la plus aisée tant qu'il ne s'agissait pas d'un péché. Quand c'était un péché il en était le plus éloigné. »   
 
Rapporté dans l’authentique d’Al-Bukhârî Chapitre 72, 638.   
 
Il (paix et salut sur lui) dit aussi: «Cherchez la facilité (facilitez) et évitez la difficulté (les choses dures et compliquées) (ne rendez pas les choses difficiles) ; et soyez des annonciateurs de la bonne nouvelle et ne rebutez pas les gens (ne les dégoûtez pas et ne les faites pas fuir)»   
 
Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.   
 
( يسروا ولا تعسروا ، وبشروا ولا تنفروا )   
 
رواه البخاري   
 
Ne prétendons ni la perfection ni l’infaillibilité nous restons ouvert à vos remarques et/ou propositions « constructives ». "  


 
fleursbleu  
 
Dorénavant, la propagande d'un avis sur Hijra à travers le forum Muslim contraire à la fatwa citée plus haut dont le forum muslim se rattache se verra être supprimée et l'auteur banni du Forum.  
 

Ce poste est donc ouvert à la lecture de tous mais verrouiller car il n'y a aucune polémique à faire à ce sujet. La propagande salafiste n'a pas sa place sur le Forum Muslim et ceci doit bien être compris par TOUS. 
 
Ceux dont leur coeur est malade et se rattache aux idées malsaines de ce mouvement, qu'ils aillent alors prendre plaisir à lire les milliers de sites salafistes qui existent déjà sur le net.  
 
Le forum Muslim reste un lieu d'échanges d'idéaux tant qu'ils ne s'apparentent pas à cette mouvance destructrice et inacceptable qui vient de l'intérieur bouffer et diviser notre communauté.  
 
Baraak'Allâhou^fikoum !   
 
Ps : Des vidéos seront postées ici-même du Sheikh Mohammed Bajrafil et de Sheikh Al Islam qui permettent à ceux qui les écoutent avec attention de prendre du recul sur les fatwas et les avis faux et contraire à l'islam qui se diffusent sur le net et d'avoir sa propre opinion sur le sujet !  
 
Wa'Allâhu Ta3âla Arlêm, qu'Allâh nous préserve des menteurs, amine.   
 

L'équipe du Forum Muslim. 
 
Source des écrits cités : Comité des savants de doctrine Malikite et Aslama  
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Abû Bakr As Sidîqq le 06/08/2014 19:15:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2014 18:18:11    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abû Bakr As Sidîqq
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2010
Messages: 4 758
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 06/08/2014 18:33:52    Sujet du message: Hijra et l'avis de l'équipe du Forum Muslim Répondre en citant
:assalam!


Voici les trois vidéos citées dans mon écrit plus haut.



La première vidéo du Sheikh Islam Ibn Ahmad met en avant les avis des 4 écoles avec les textes ect..


Et dans ce sens, nous répondons aux menteurs qui aiment crier à la censure. 


Barrak'Allâhou^fik


https://www.youtube.com/watch?v=vtvKAhGulWQ


https://www.youtube.com/watch?v=Ad-dHfM2sGg


https://www.youtube.com/watch?v=AjOFxlg_KNA
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/05/2017 10:59:02    Sujet du message: Hijra et l'avis de l'équipe du Forum Muslim
Revenir en haut

Ce sujet a été vérouillé par l'équipe du forum

Il est possible que vous n'ayez pas respecter la Charte où que le sujet soit résolue.
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Critiques Scientifiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim