Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Questions autour d'un père absent


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cluster


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2014
Messages: 1
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 11/03/2014 01:18:07    Sujet du message: Questions autour d'un père absent Répondre en citant
Bonjour/Bonsoir à toutes et à tous,

Depuis ma première année, je n'ai été élevé que par ma mère. Elle et mon père se sont séparés alors que j'étais très jeune, du coup je n'ai pas eu l'occasion de vivre avec ce dernier, et je ne l'ai vraiment rencontré que vers mes 5 ans. Avant cet âge là, bien qu'on me disait que c'était mon père, je ne comprenais pas qui était ces homme qui venait me voir de temps en temps et j'avais extrèmement peur de lui au point de pleurer dès que je le voyais. Je crois que j'avais peur qu'il me sépare de ma mère avec qui j'ai toujours eu un lien très profond. 


En grandissant, j'ai pu assimiler le fait qu'il était mon père, et que de fait je lui devais le respect. Jusqu'à l'âge de mes 12 ans ( ou treize je ne sais plus ), je passais quelques vacances avec lui, il m'appelait de temps en temps au téléphone ( tous les 5 mois en moyenne ), mais je ne ressentais pas vraiment "d'amour" envers lui. Je savais pertinemment que c'était mon père, mais je n'arrivais pas à lui trouver sa place dans mon coeur.
Vers mes 12 ans donc, notre relation a radicalement changé. Tout a commencé lorsqu'il m'a dit qu'il savait qu'il existait un muret entre nous, que notre relation était compliquée et que j'étais surement endoctriné par ma mère qui devait me dire énormément de mensonges à son sujet ( comme il ne m'a raconté les circonstances de leur séparation que très vaguement, je ne saurai démêler le vrai du faux ).


A partir de cette date, il m'appelait de moins en moins souvent ( une année pouvait passer sans qu'il ne m'appelle, si ce n'est pour mon anniversaire et les fêtes religieuses quelques fois ). Je dois dire que je ne lui facilitais pas la tâche vers mes 16 ans, j'étais distant et je ne savais pas comment me comporter en sa présence, ce qui a pu le décourager. Depuis le jour où il m'a avoué que ce mur existait, j'ai commencé à prendre mes distances petit à petit, car j'ai su mettre des mots sur l'inconfort que je ressentais en sa présence : un mur quoi. Je dois quand même préciser que j'ai toujours été courtois et sympathique envers lui, jamais je n'ai élevé la voix, ni émis ne serait-ce qu'une seule objection.


Entre temps, il s'est remarié ( et je ne le blâme pas pour ça, bien au contraire je suis content pour lui qu'il ait refait sa vie avec une dame très charmante au demeurant ), et à cette époque j'avais deux frères. Il est venu me voir un jour ( il m'a emmené faire un tour en voiture pendant disons une heure, m'a emmené voir ma grand mère ainsi que mes frères ), et puis plus rien pendant deux ans et demi. Plus d'appels, ni pour mes anniversaires, ni pour les fêtes de l'aid. Je n'osais pas l'appeler, ou peut être ne le voulais-je pas je n'en sais rien, et nous ne nous sommes donc pas parler pendant plusieurs années.
Puis, un jour il refait surface, et me présente son troisième fils. Je possède deux prénoms, un donné par ma mère l'autre par mon père. Ayant été élevé exclusivement par ma famille maternelle,je n'utilise que celui qu'elle m'a donné.


Quelle était ma surprise de voir qu'il avait nommé son troisième fils du même prénom que le miens. Personnellement, je n'arrive toujours pas à y croire et je me dis que peut être ais-je mal entendu, mais j'ai passé deux jours à entendre ce même prénom. 
De plus, il ne savait plus quel âge j'avais, ni quelles études j'avais choisis ( alors que je lui en avais parlé la dernière fois qu'on s'était vu), rien. C'est comme s'il m'avait complètement oublié et avait voulu me remplacer par son dernier né.


Je dois avouer que je suis très blessé par cette situation. Cependant, je sais que l'islam donne une place très importante aux parents, et je sais que la question qui suit va vous sembler choquante, mais puis-je vraiment le considérer comme parent ? Il n'a participé qu'à ma conception, le reste de ma vie a été construit autour et grâce à ma mère seule. Sa seule participation a été ces rares visites et la pension qu'il devait légalement envoyer à ma mère. Je ne sais que penser de cette situation, et je venais vous demander conseil. Ayant encore une fois oublié mon anniversaire, j'ai pensé qu'il m'avait totalement abandonné.
Dois-je vraiment continuer à le traiter comme un père, bien qu'il ne me considère plus comme son fils, ou peut être comme le brouillon de ces trois autres fils ? Le bon Dieu m'en voudra-t-il d'abandonner les liens du sang malgré tout ceci ? 


Je suis perdu. Merci infiniment d'avoir lu ce gros pavé bien que rien ne vous y oblige, ainsi que d'éclairer ma lanterne.
Les membres suivants remercient Cluster pour ce message :
Rashid (11/03/14)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/03/2014 01:18:07    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Øumayma
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 4 672
Sexe: Féminin
Localisation: sur Terre pour l'instant..

MessagePosté le: 11/03/2014 11:56:58    Sujet du message: Questions autour d'un père absent Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh
Je sais que tu attends des réponses et je ne sais pas si je pourrais y répondre, mais je tenais à t'écrire quelques mots.. 
Mon frère ton message est très touchant soubhnaAllah. Je l'ai lu jusqu'au bout et je comprends un peu ta peine et ton désarroi. 
C'est très dur d'être ignorer, rejeter par un parent.. La mère, le père, sont les piliers de tout être humains. 
C'est comme un manque qu'on ne saurait décrire. Une absence intérieure qu'on se refuse d'y croire.. 


Tu sais mon frère malgré cette absence, malgré cette peine, même s'il y a avait pire du genre maltraitance etc, je peux t'assurer
que le jour où ce "parent étranger" meure, c'est un pilier de ta vie qui disparaîtra.
Toi ce que tu aimerais intérieurement c'est forcément un amour qui vous aurait lié très fort. pour l'instant tu veux le gommer de 
ta vie parce que tu ne peux imaginer avoir de l'amour pour lui et tu lui en veux beaucoup. (ce qui est compréhensible ne tkt pas)


Ce lien existe et il ne tient qu'à vous deux (ton père mais toi aussi) de lui donner de l'éclat et le faire vivre.  
Mon frère tu pense que tu peux te passer de père, mais sache que si Allah nous a donné une mère ET un père ce n'est pas 
pour rien ...
Même si c'est très dur voir pour l'instant inenvisageable, il serait préférable de faire un effort d'aller toi vers lui pour faire changer 
cette relation. 
Akhi ne te compare pas à ses autres fils. ils sont tes demis frères et ils ne sont pour rien. ils ont une autre mère, une autre vie, une
autre façon de voir la vie car élevé différemment, mais ils restent tes frères. les liens familiaux sont sacrés..
Ils sont plus proches de ton père parce qu'ils vivent avec lui.   
Ton père même si je n'ai pas envie de prendre sa défense au risque de te peiner :/  ne sait peut être comment réagir. 
Mon frère  donne lui une chance, essaie d'imaginer son amour pour toi même s'il ne te l'a jamais montré. 
S'il ne voulait pas de toi il ne te parlerait même pas. Tu dis toi même :


""" je ne lui facilitais pas la tâche vers mes 16 ans, j'étais distant et je ne savais pas comment me comporter en sa présence""" 


S'il t'a parlé d'un mur c'était peut être pour que vous essayer de le briser justement, il ne le batissait pas en disant ça Allahou A'lam 
Si tu essais de voir les choses sous un nouvel angle, tu pourras peut être reconsidéré ta façon de penser.. 
Et il se peut qu'il ressente beaucoup de culpabilité c'est pourquoi il y a tant de malaise entre vous..  


Voilà je ne vais pas non plus te faire un roman, prend tout ça comme des conseils fraternels d'une soeur qui veut ton bien.. 


Qu'Allah te facilite tes démarches. Au plaisir frère !


Ps:  Tu es le Bienvenu sur le forum! n'Hésite pas à participer dans les différentes rubriques inchaAllah =)




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Quand tu perds un ami, au moins ne perds pas la leçon..
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
z^
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 2 023
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 11/03/2014 12:48:25    Sujet du message: Questions autour d'un père absent Répondre en citant
::fleur:: salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh ::fleur::


bienvenue sur le forum,….


la chose positive que je peux dire c'est qu'il n 'y a pas eu de disputes entre vous, et que vous vous êtes quitter sans accrochage, donc
c'est plus facile  de reprendre contact avec lui…
ensuite il a repris contact avec toi au début, vacances, téléphone… ce qui prouve qu'il voulait renouer avec toi et qu'il tient à toi, qu'il a voulu prendre sa place de père, loin de t'ignorer..
lorsqu'il t'as parlé du mur c'était pour comprendre et avoir une discussion pour améliorer les choses
ce ne devait pas être facile ni pour toi ni pour lui, ce n'est pas évident de trouver se place facilement 
surtout que c'est ta mère qui t'as élevé seule, qui t'a inculqué son éducation donc pas facile pour lui de se trouver
maintenant que tu es adulte que la phase d'education est fini, que ton développement s'est termine et donc tu n'as plus vraiment  besoin d'un père éducateur
ce serait bien de reprendre contact avec lui comme ami, tu sais quand on grandi nos rapports avec nos parents changent on devient adultes donc logiquement ils nous parlent d'une autre manière, les sujets de conversation changent,  cela devient amical, cela devient différent, 
et cela peut être une approche pour commencer à vous fréquenter et qui sait peut-être qu'il prendra vraiment la place de père dans ton coeur par la suite
les liens  se tissent au fil du temps, on ne peut prétendre d'une personne qu'elle est notre ami aux premiers abords, il faut du temps, il en est de même pour toi tu ne ressent pas cet homme comme ton père car vous n'avez pas eu le temps de vous connaître, d'avoir une relation...
donc avec ton père donne toi le temps de construire cette relation et ne te décourage pas aux premières déception …




qu'Allah te facilite...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 28/05/2017 19:28:58    Sujet du message: Questions autour d'un père absent
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim