Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim


Toutes l'équipe vous souhaitent de bonnes fête de l'Aid. 


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
 
Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Questions/Réponses sur les 5 piliers -> Questions sur la Foi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ali11



Inscrit le: 07 Juil 2014
Messages: 9

MessagePosté le: 08/07/2014 03:52:41    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant
Revue du message précédent :

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/07/2014 03:52:41    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 08/07/2014 17:16:49    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant
::fleur:: As salâm'alaykum wa rahmâtuLilâhi wa barakâtuh Ikhwan wa Akhwates. ::fleur::  
::fleur:: Que la paix et la Miséricorde d'Allâh soit sur vous mes frères et soeurs, ::fleur::  

Donc, comme promis, je continue les "rappels" en ce mois de Ramadan, cela fera du bien pour tous et par la Permission d'Allâh, on apprendra tous ensemble.
Les cours sont issus de mon cours de religion, donc source sûre bien entendu inshâ Allâh.


::fleur:: Thème d'aujourd'hui : La personnalité musulmane (Ach-chakhssiya al-mûslima en arabe). ::fleur::  

Défintion: La personnalité veut dire l'ensemble des comportements, des aptitudes, des motivations etc., donc l'unité et la permanence constituent l'individualité, autrement dit noblesse de caractère.


Le caractère est une manière d'être enraciné dans l'âme, commandant tout acte volontaire, bon et mauvais. Il est sujet à l'influence de l'éducation soignée et négligée.


Si on élève une personne en l'habituant à la vertu et la justice, à l'amour du bien ou au désir de le faire, si on commence à l'habituer à aimer ce qui est beau et détester ce qui est ignoble, mauvais; si bien que cela lui devienne une nature produisant aisément des actes louables, on dit que c'est un bon caractère et les actes qu'il réalise, tels que pudeur, douceur, patience, générosité etc sont méritoires.


Si, au contraire, l'homme a été négligé, n'ayant pas reçu l'éducation appropriée, si on a négligé de cultiver en lui de bons éléments, qu'on l'habitue au mal, si bien que le mal lui apparait le bien (A'udhubi Allâh) et le bien un mal, que le vice en actes et propos lui deviennent une nature, on qualifie alors ce caractère de mauvais, tels que mensonges, impatience, envie etc.


A. Relation sincère et obéissance exclusive à Allâh (Ikhlass):


La première chose que l'Islam réclame du musulman est d'être un vrai et sincère croyant en Allâh, d'être lié à Lui, ayant confiance en Lui quand il entreprend quoi que ce soit.


Etre sincère, ce n'est pas juste pas dire "Je suis sincère" et ensuite n'y accorder aucune importance. Etre sincère envers Allâh, ce n'est pas juste en un claquement de doigts, c'est un travail continu jusqu'au dernier souffle ! 


"O vous qui croyez ! Craignez Dieu et demeurez avec les gens sincères." (Coran. 9/119)



Ibn Mas'ûd Radhi Allah 'Anhou a entendu le Prophète Salla-llah allahi wa salam dire :"La sincérité conduit au bien et le bien conduit au Paradis.  L'homme ne cesse d'être sincère jusqu'à ce qu'il soit considéré, auprès de Dieu, comme un homme sincère. Par contre, le mensonge conduit à l'infamie et l'infamie conduit au Feu. L'homme ne cesse de mentir jusqu'à ce qu'il soit considéré, auprès de Dieu, comme un menteur." (Bukhârî/Muslim)


Al-Hasan b. 'Alî Radhi Allah 'Anhou rapporte : "J'ai retenu de l'Envoyé de Dieu Salla-llah allahi wa salam ces propos :"Laisse ce qui te paraît douteux au profit de ce qui ne l'est pas. La sincérité procure la sérénité, mais le mensonge engendre le doute." (Bukhârî/Muslim)


Allâhu Akbar !


Le musulman sincère obéit modestement à Allâh en toute chose. Savez-vous ce qu'est au juste la modestie ?
Le Prophète Salla ALlâhu Alayhi wa sallâm a dit : « Allah m'a inspiré ce commandement : « Soyez modestes jusqu'à ce que nul ne se vante de sa supériorité sur son prochain et que nul n'agresse son prochain ». Rapporté par Muslim.


Le Calife `Oumar Radhia ALlâhu 'anh était d’une grande modestie. Alors qu’il se rendait à la joumou`ah –la prière du vendredi–, il avait mis comme vêtement ce que les musulmans mettent à cette occasion, il est arrivé que coule sur lui de la gouttière de l’habitation de Al-`Abbâs, de l’eau et du sang de deux poules qui avaient été égorgées. Il est alors parti pour laver la partie qui était salie et a dit ensuite : « Qu’on retire cette gouttière ». Al-`Abbâs a alors dit : « C’est le Messager qui l’a mise ». `Oumar dit alors : « Alors on la remet comme elle était ». Il demanda à Al-`Abbâs de monter sur son dos, lui l’émir des croyants `Oumar, `Oumar Al-Faroûq. `Oumar dit à Al-`Abbâs, l’oncle paternel du Prophète : « Monte sur mon dos » et il était fermement résolu à cela. `Oumar s’est alors mis debout, lui l’émir des croyants, Al-`Abbâs est monté sur son dos et a remis la gouttière à sa place. La modestie, mes frères, a pour conséquence la sauvegarde de la vanité (al-fakhr) et Allâh n’agrée pas la vanité de la part de son esclave, que cette vanité se traduise dans l’habillement, les beaux meubles, l’habitation et ce qui est similaire.


Donc faire les choses en ayant l'intention de se montrer supérieure, meilleure action qu'elle soit, pas de récompense. C'est clair.
De temps en temps, le musulman peut se trouver négligeant, s'écartant de la droiture. Il commet des péchés qui ne sont pas dignes de lui en tant que croyant soumis et vigilant. Mais il se rappelle, tout de suite, d'Allâh, se repent et demande pardon de ses défauts. Oui ! Demandez pardon de vos défauts, parce qu'on a tous des défauts, reconnaissons-le et soyons reconnaissants envers Allâh 'azzawajel. Le coeur du musulman cherche le repentir. Il trouve sa félicité dans l'obéissance, la direction et l'agrément d'Allâh.


Le prophète Salla ALlâhu 'alayhi wa sallam se repentait 70 fois par jour ! 


« O vous qui avez cru! Repentez- vous à Allah d' un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu' Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l' ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront: "Seigneur, parfais- nous notre lumière et pardonne- nous. Car Tu es Omnipotent.»   [Sourate 66 - verset 8]


Le Prophète Salla Allâhu 'alayhi wa sallam a dit: « Certes Allah, le Puissant et Majestueux tend Sa main dans la nuit pour accepter le repentir des malfaiteurs de la journée et tend la main dans la journée pour accepter le repentir des malfaiteurs de la nuit et se comportera ainsi jusqu’à ce que le soleil se lève au couchant » [Rapporté par Mouslim, n° 2759].


« Et c' est lui qui agrée de Ses serviteurs le repentir, pardonne les méfaits et sait ce que vous faites." [Sourate 42 - verset 25]
«Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient.» [Sourate 2 - verset 222].


Je continuerai demain avec la relation à avoir avec Allâh, il y a encore beaucoup de points.
Baraak Allâhu Fikum !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Les membres suivants remercient ukhty pour ce message :
Rashid (08/07/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rashid
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2012
Messages: 2 744
Sexe: Masculin
Localisation: Erbil, Irak-Kurdistan

MessagePosté le: 08/07/2014 18:46:58    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Qu'Allâh te récompense de la meilleur des récompenses oukthy.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
« En vérité la parole est dans le cœur
Et la langue n'a été mise que comme preuve contre le cœur...»

Pour vos fatwas, envoyez ici : malikite@doctrine-malikite.fr
Les membres suivants remercient Rashid pour ce message :
ukhty (08/07/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 09/07/2014 16:46:27    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant


::fleur:: As salâm'alaykum wa rahmâtuLilâhi wa barakâtuh Ikhwan wa Akhwates.  ::fleur::  
::fleur:: Que la paix et la Miséricorde d'Allâh soit sur vous mes frères et soeurs,  ::fleur::  

 
Nous continuons donc avec la relation qu'un serviteur doit avoir avec Allâh 'azzawajel, j'ai fait une petite introduction sur ce qu'est la relation avec Allâh 'azzawajel maintenant je vais vous faire part des outils indispensables afin d'entretenir cette relation par la Permission d'Allâh !

B. Quels sont les outils, comportements à adopter afin d'entretenir la relation avec Allâh 'azzawajel ?


1. La prière:


La deuxième chose que l'Islâm réclame c'est le parfait accomplissement de toutes les actions obligatoires constituant les piliers de l'Islâm. Il accomplit la prière rituelle, accomplit chacune des prières en son temps.


Abdullâh Ibn Massoud dit: "J'ai demandé à l'envoyé d'Allâh (): "Quelle est la meilleure oeuvre ?" Il répondit: "Faire la prière à son heure fixe" - Ensuite ? Repris-je. "Etre bon envers ses père et mère"


Le prophète Salla Allâhu 'alayhi wa sallam a bien mis en première place la prière. Pourquoi ? Parce que la prière n'est pas juste une succession de gestes que l'on répète 5 fois par jour. C'est avant tout un apaisement. Il me semble que j'en avais parlé dans des posts précédents mais le rappel est toujours bon, donc rappelons l'importance de la prière. Si quelqu'un venait à vous poser, qu'est ce que la prière ? Il faut bien des éléments de réponses ! Et pour en donner, il faut connaître la valeur de la prière et surtout son sens.


Si je dois donner un synonyme de "prière" je dirais "invocation" car la prière est une du'a dans son entierté certes.
C'est une relation sans intermédiaire entre Allâh et Son serviteur. Preuve ? Lorsque vous lisez sourate AL FATIHA en début de chaque rak'a et bien lorsque vous récitez un verset, Allâh vous répond avec un autre et ainsi de suite, il n'y a personne pour faire passer le message. Juste Allâh et vous point.


C'est pendant la prière que le musulman oublie tout ce qui relève de la vie quotidienne pour se livrer complètement à son Seigneur. Le serviteur lui demande Secours, Sa direction, Sa persévérance pour continuer dans la droiture. Parce qu'emprunter le bon chemin, c'est facile. Le plus dur est d'y rester. Abû Horeyra Radhia Allahu 'anh a dit: "J'ai entendu le Messager d'Allâh dire: "Que pensez-vous s'il y avait une rivière coulant devant la porte de chacun de vous et dont il se baignerait 5 fois par jour ?" Les gens répondirent: "Il n'y aurait pas de trace de saleté sur lui". Il () dit: "Cela ressemble aux 5 prières quotidiennes par lesquelles Allâh efface les péchés".
Allâhu akbar !


Les deux prières les plus difficiles pour le croyant sont "AL Fajr et AL Isha", pourquoi ? Parce que c'est très tôt le matin et très tard le soir mais si seulement les croyants avaient conscience de la récompense de ces deux prières, ils seraient prêt à tout pour les accomplir.


Le sommeil joue souvent des tours, il est presque incontrôlable. Mais jouer à une partie de fifa 2014 ou lire les potins des stars tard le soir, ça ne dérange personne, pourquoi ? Parce que ça fait partie des plaisirs de ce bas-monde, les plaisirs éphémères qui disparaîtront une fois devant Allâh !


Je vais vous citer les récompenses, de quoi motiver beaucoup de monde in sha Allâh !


Le prophète Salla Allâhu 'alayhi wa sallam a dit : " Les prières les plus pesantes pour les hypocrites sont Salat Al-'Isha' et Salat Al-Fajr, mais s'ils savaient seulement ce qu'elles contiennent en récompense, ils viendraient même s'ils devaient ramper. " (Rapporté par Imam Ahmad, al-Musnad, 2/424 ; Sahih al-Jaami', 133). 


" Quiconque prie Salat Al-Fajr est sous la protection d'Allah. Ne vous mettez pas dans une situation où vous devrez rendre compte de votre négligence à Allah." (Rapporté par al-Tabaraani, 7/267 ; Sahih al-Jaami', n°6344). 


" Les anges se relaient auprès de vous nuit et jour. Ils se rencontrent à la Salat Al-Fajr et à celle d'Al-'Asr, ceux qui sont restés auprès de vous pendant la nuit reprennent leur ascension et sont questionnés par Celui Qui Sait mieux qu'eux : 'Comment avez-vous laissé Mes Serviteurs ? ' Ils disent : 'En partant, nous les avons laissé en train de prier et en revenant, nous les avons trouvé en train de prier.' " (Rapporté par al-Bukhari, al-Fath, 2/33). 


Ceux qui ne se lèvent pas, savez-vous ce qui lui arrive ?  ‘Abd Allah ibn Mas’ud (qu’Allah l’agrée) rapporte : « On parla à l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) du cas d’un homme qui avait dormi une nuit entière jusqu’au lever du soleil et il (‘alayhi salat wa salam) dit : « Satan a uriné dans les oreilles d’un tel homme ». Après ça, on se demande si on ne se réveillera pas ! trés content


Afin de nous réveiller à chaque aube, nous devons garder à l’esprit que la prière d’Al Fajr possède de nombreux mérites (que nous avons cité précédemment). Nous devons nous rappeler que cette prière est un moyen de nous adresser directement à notre Seigneur et ce, en présence des anges. Nous adorons Allah donc nous devons saisir l’occasion de Lui parler, par amour pour Lui.


De plus, le fait de prier à l’heure nous permet d’éviter le châtiment et la colère d’Allah car celui qui néglige sa prière encourt la punition de son Seigneur. En prenant conscience que le châtiment et la colère d’Allah nous sont épargnés, notre réveil devrait être instantané.


Par ailleurs, nous devons nous rappeler que nous sommes seulement des passagers sur cette terre. Or, nous n’avons pas forcément tout mis en œuvre pour préparer l’Au delà. La prière est donc un moyen de nous armer pour l’accès au Paradis incha Allah. Pensons à la mort, cela nous sera profitable incha Allah. Si nous devions mourir demain, nous ne manquerions pas de nous lever à l’aube pour évoquer Allah. Qu’en est-il lorsque nous ignorons l’heure de notre mort ? Nous devrions nous lever à chaque aube car chaque nuit risque d’être notre ultime nuit, donc notre dernière occasion d’implorer le Pardon de Notre Seigneur.


Et sachez que prier la nuit telle que la prière de isha est un honneur pour le musulman. 


Maintenant, je vais encore souligner l'importance de la prière. Comme chaque musulman, nous aurons des comptes à rendre à Allâh 'azzawajel !


D'après Abdallah Ibn Qart (qu'Allah l'agrée), le Prophète Salla ALlâhu 'alayhi wa sallam a dit: « La première chose sur laquelle le serviteur est jugé le jour de la résurrection est la prière, si elle est bonne les autres actes seront bons et si elle n'est pas bonne les autres actes ne seront pas bons »


Et Tabarani a rapporté  : « …la position de la prière par rapport à l’islam est comme la position de la tête par rapport au corps. » La prière est une refuge, la prière est un apaisement, la prière c'est tout sauf un fardeau. Et celui qui le considère comme un fardeau, c'est qu'il ne connait pas la valeur de la prière !!!


Elle vous sauve de l'Enfer subhanALlâh, qui aimerait y aller ? Personne ! Alors faites les causes.


« Chaque fois qu’un individu musulman, au moment de la prière prescrite, accomplit correctement les ablutions et reste concentré en prière et accomplit correctement son inclinaison, alors cette prière sera pour lui une expiation de tous les péchés qu’il aura fait auparavant, tant que seront évités les péchés majeurs, et ce toute sa vie durant ». 
(Rapporté par Muslim).


Allah a dit dans la sourate Ankabout n°29 verset 45: « Récite ce qui t'est révélé du Livre et accomplis la prière. Certes la prière empêche la turpitude et le mal ».


Allah a dit dans la sourate Taha n°20 verset 14: «Certes je suis Allah, il n'y a pas d'autre divinité méritant d'être adorée que Moi, adore moi et accomplis la prière pour te souvenir de moi ».


Allah a dit dans la sourate Maryam n°19 verset 59: « Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions, ils rencontreront bientôt l'enfer ».


Allah a dit dans la sourate Al Ma'oun n°107 versets 4 et 5: « Ainsi malheur à ceux qui prient et qui sont négligents vis-à-vis le leurs prières ».


Allah a dit dans la sourate Al Moudathir n°74 versets 42 et 43: « Ils vont dire: Qu'est-ce qui vous a acheminés à Saqar ? Ils diront : Nous n'étions pas de ceux qui faisaient la prière ».


D'après Jabir (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes entre un homme et la l'association et la mécréance il y a l'abandon de la prière ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°82)


D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: 
« On m'a fait aimé de votre vie d'ici-bas les femmes et le parfum et la réjouissance de mes yeux se trouve dans la prière ».(Rapporté par Nasai)


D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: 
« Le fils de Adam n'a pas pratiqué une chose qui est meilleure que la prière, que de réconcilier entre les gens et que le bon comportement ». (Rapporté par Al Bayhaqi)


Voilà, Allâh ne nous dit pas de prier et de nous taire, mais nous en tant que serviteurs, on doit s'instruire, aller à la quête du savoir, être conscient de pourquoi on fait chaque acte d'adoration et Allâh ne nous veut que la facilité.


Aujourd'hui, j'ai commencé avec la prière, un outil indispensable pour entretenir la relation avec Allâh, demain in shâ ALlâh, je ferai un autre point !


Baraak Allâhu Fikum ! Puisse Allâh nous pardonner nos erreurs. Amîn !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 10/07/2014 17:25:35    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant

::fleur:: As salâm'alaykum wa rahmâtuLilâhi wa barakâtuh Ikhwan wa Akhawates, ::fleur::  
::fleur:: Que la Paix et la Miséricorde d'Allâh soit sur vous mes frères et soeurs, ::fleur::  

Nous continuons toujours avec la relation que le serviteur doit adopter avec Allâh 'azzawajel. Je vous ai fait part de ce qu'était la relation avec Allâh 'azzawajel, d'un outil indispensable pour entretenir celle-ci: La prière. Place maintenant à la suite avec un deuxième outil: La lecture du Coran.


2. La lecture quotidienne du Saint Coran :


Lorsque vous êtes attachés à un être humain, c'est parce que vous le connaissez. Alors si vous voulez être attaché au Coran, il faut le connaître. Comment ? En apprenant son histoire, en étant conscient de comment il est arrivé, par quel intermédiaire etc. Quand on dit "je connais bien tel et tel" c'est que vous connaissez ses goûts, ce qu'il aime, ce qu'il n'aime pas, ses réactions, quand il est heureux, quand il est triste, bref vous le connaissez sur le bout des doigts alors pour le Coran, mettez-y encore plus de coeur.


La mission du Prophète Salla ALlâhu 'alayhi wa sallam a débuté lorsqu'il avait  40 ans et a duré 23 ans donc avec sa mort à 63 ans (Qu'Allâh le bénisse et le salue).
C'est par une révélation de 5 versets (Sourate Iqraa), que lui apporte une nuit l'ange Gabriel, alors qu'il se trouve dans la grotte de Hirâ (près de la ville de La Mecque) que Muhammad apprend qu'il est désigné comme messager de Dieu auprès des hommes. Il est alors âgé de 40 ans et habite La Mecque. 
Pendant les suivantes 23 années qui verront durer sa mission, d'autres révélations vont se produire : parfois plusieurs versets, parfois un seul verset, d'autres fois quelques mots seulement. Par ces paroles, Dieu guide Muhammad au fur et à mesure des circonstances, en même temps qu'Il édicte graduellement aux musulmans Ses directives (lesquelles constituent le droit musulman). 



Je ne vais pas m'étaler sur toute la révélation mais gardez cela en tête, si possible, je reviendrai sur les détails de la révélation plus tard dans les rappels. in shâ Allâh !


On commence avec un hâdith essentiel à mes yeux:


D'après Abou Oumama (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Lisez le Coran car il viendra le Jour de la résurrection en intercesseur pour les siens »(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°804)



Le Coran viendra en intercession pour nous. Qu'est ce que cela veut dire ? Ca veut dire que Le Coran "interviendra" en votre faveur le Jour du Jugement, si vous le lisez bien sûr. Vous vous imaginez ? La Parole d'Allâh en votre faveur !


D'après Aishâ Radhia ALlâhu 'anha, le Prophète Salla Allâhu 'alayhi wa sallam a dit: "Celui qui lit assidûment le Coran et qui excelle dans sa lecture sera avec las nobles anges, tandis que celui qui le lit péniblement aura une double récompense" (Al-Boukhari, et Muslim)


Voyez-vous à quel point Allâh est Juste, Il Sait satisfaire tout le monde, celui qui excelle dans sa lecture sera avec les anges nobles et celui qui le lit avec des difficultés aura une double récompense. Et sachez que tout le monde peut exceller sa lecture du Coran, s'il le lit quotidiennement. Vous pourriez vous aussi être avec les anges nobles in shâ Allâh et ALlâh facilite les croyants qui entreprennent de belles choses pour Lui.


D'après Abdallah Ibn Mas'oud Radhia Allâhu 'anh, le Prophète Salla Allâhu 'alayhi wa sallam a dit: « Lisez le Coran car vous êtes certes récompensé pour cela. Certes je ne vous dis pas que -Alif Lam Mim- est une lettre mais -Alif- rapporte 10, -Lam- rapporte 10 et -Mim- rapporte 10 ce qui fait 30.


Donc si je prends juste la sourate AL Ikhlass, alors vous avez énormément de bonnes actions notées (je vous laisse faire le calcul trés content).
Et si avant de dormir vous lisez les 3 sourates protectrices, là je ne calcule même plus par soir :) !


En ce mois de Ramadan, Le Coran a encore plus de valeur, pourquoi ? C'est expliqué avec ce hâdith:


D'après 'Abdallah Ibn 'Amr Radhia Allâhu 'anh , le Prophète Salla Allâhu 'alayhi wa sallam a dit : « Le jeûne et le Coran intercèdent pour le serviteur. Le jeûne dit: Seigneur ! Je l'ai certes privé de nourriture et de boisson durant la journée ainsi fais moi intercéder pour lui. Le Coran dit: Seigneur ! Je l'ai privé de sommeil durant la nuit ainsi fais moi intercéder pour lui. Alors ils intercéderont ». (Rapporté par Ahmed)


Donc jeunez avec foi et lisez le Coran, on a tous des moments où l'on ne fait pas grand chose dans la journée alors ne perdez pas votre temps, perdre son temps ne fait pas partie du caractère du musulman ! Preuve :


« Il y a deux faveurs de Dieu que beaucoup de gens oublient : la santé et le temps libre. » (Sahih al-Boukhari)


L'imam Ibn Al Qayyim (qu'Allah lui accorde sa miséricorde) insistait sur cette réalité lorsqu’il a dit: «Le temps de chacun n’est, au bout du compte, que la substance de sa vie éternelle dans les délices sans fin et la matière de sa vie misérable dans le châtiment douloureux. Pourtant, le temps passe rapidement de sorte que celui qui le consacre à Allah en agissant selon Ses prescriptions aura une vie entièrement heureuse et bénéfique alors que celui qui le passe autrement aura une vie qui n’en est pas vraiment une. Si quelqu’un fait couler son temps en passant totalement outre les ordres d'Allah et en étant dans une insouciance complète, entrecoupée de vœux et d'aspirations illégitimes, ne trouvant guère de mieux pour meubler son temps que le sommeil et l’oisiveté eh bien dans ce cas la mort de celui-ci vaut mieux pour lui que la vie. »
Ibn Al Jawzi , quant à lui a dit: « L'homme devrait réaliser l'importance et la valeur de son temps pour ne pas en perdre un instant sans y faire un acte d'adoration, et y offrir une bonne parole ou une bonne œuvre en s'efforçant d'avoir son intention exclusivement et éternellement portée vers le bien, en étant suffisamment armé d'ardeur et ne faisant tout de même que l'effort que son corps est en mesure de consentir.»


Le temps c'est vraiment sacré en Islam, Allâh a juré par le Temps dans le Coran, méditez.
En plus, le Ramadan, c'est le mois du Coran alors si vous négligez le Coran, le Ramadan n'a plus autant de valeur ! 
Allah a dit dans la sourate Al Baqara n°2 verset 185 : « Le mois de Ramadan durant lequel le Coran a été descendu comme guide pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement ».
Allah a dit dans la sourate Al Qadr n°97 verset 1 : « Nous l'avons certes fait descendre durant la nuit du destin ».

Allah a dit dans la sourate Al Doukhan n°44 verset 3 : « Nous l'avons certes fait descendre durant une nuit bénie ».

Trois versets à priori clairs pour tout monde et les croyants savent, les croyants méditent, les croyants font des efforts pour Allâh, le croyant délaisse le bas monde pour l'au-delà. On cherche un équilibre, je ne dis pas qu'il ne faut pas se faire plaisir mais il y a un temps à tout. On peut s'amuser avec les amis mais on peut aussi donner beaucoup plus de temps à Allâh ! Donnez du temps à ce qui vous aidera pour l'au-delà ! Si vous n'accordez du temps que pour l'éphémère, comment voulez-vous progresser ?
Vous avez des sourates disons "spéciales" que je vais vous citer ici:
- Sourate 99, elle représente 50 % du Coran, c'est la sourate El Zalzala, elle est très petite subhanaAllâh !
- Sourate 67, elle préserve et sauve la souffrance de la tombe, c'est la souarte El Mulk, à lire tous les jours si vous le pouvez, elle ne contient que 30 versets !
- Sourate 56, celui qui la récite sera protégé contre le besoin et la pauvreté, c'est la sourate Al Waqi'a.
- Sourate 44, 70 000 anges demandent pardon pour celui qui la récite, c'est la sourate Ad-Dûhan.
- Sourate 78, Pour celui qui la lit régulièrement, Allâh lui servira une boission fraîche le Jour du Jugement, c'est la sourate An-Nâba.
- Sourate 73, elle enlève les difficultés dans ce bas-monde et après la mort, c'est la sourate Al Muzzamil.
- Sourate 112, 113 et 114 : Elles protègent des djinns et sheytan et des ses mauvaises insufflations (Cf verset de la sourate 114)
- Sourate 18: A lire le vendredi avant al Maghreb. le Messager d'Allâh (salla Llâhu 'alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque récite les 10 premiers versets de la Sûrat Ul Kahf sera protégé contre le dajjâl. » [Muslim]. C'est la sourate Al Kahf.
Voilà, celles que j'ai en main, si vous en avez d'autres, proposez-les trés content.


Pourquoi la lecture du Coran est si importante ? Al Imâm Muhyi Ddîn Ibn Al 'Arabî Al Hâtimî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :
  
"Attache-toi à la lecture du Qur'ân et à sa méditation. Au fil de ta lecture, regarde les attributs et les qualités louables par lesquels Allâh décrit celui qu'Il aime parmi Ses serviteurs qui les assume, et ce que Allâh déteste dans le Qur'ân comme attributs et mauvaises qualités par lesquels se distingue celui qui est méprisé par Allâh, ceci afin que tu les évites. En effet, Allâh ne les a mentionnés dans Son Livre et ne t'a permis de les connaître que pour que tu oeuvres en conséquence." 
Aussi, lorsque tu lis le Qur'ân, sois toi-même très attentif à l'égard de ce qui se trouve dans le Qur'ân et efforce-toi de le préserver par la mise en pratique, tout comme tu le dois le retenir par la récitation, car personne n'est plus châtié, au Jour de la Résurrection, que l'individu qui a retenu par coeur un verset du Livre d'Allâh puis l'a oublié. De même, celui qui retient par coeur un verset du Qur'ân puis ne le met pas en pratique, ce verset sera alors un témoin contre lui au Jour de la Résurrection et une source de regret. 

 
Donc la Parole d'Allâh peut intervenir en votre faveur mais contre vous aussi les frères et soeurs, il ne suffit pas juste de lire mais dès que l'on a connaissance de quelque chose et bien mettons-le en pratique, c'est hypocrite de connaître un verset sans l'appliquer wa subhanâ Allâh. 

 
Conseil: Lisez du Coran après chacune de vos prières, ne serait ce que quelques versets, ne serait-ce qu'une page. qu'Allâh vous en récompense. 

 
J'en arrête là in shâ Allâh. Baraak Allâhu Fikum ! Demain je continue avec un autre point bi idhni ALlâh. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/07/2014 16:18:20    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant


As salâm'alaykum wa rahmâtuLilâhi wa barakâtuh ikhwan wa akhwates,
Que la Paix et la Miséricorde d'Allâh soit sur vous mes frères et soeurs,


Nous continuons toujours avec la relation que le serviteur doit adopter avec Allâh 'azzawajel. Je vous ai fait part de ce qu'était la relation avec Allâh 'azzawajel, d'un outil indispensable pour entretenir celle-ci: La prière. Nous avons continué avec la lecture quotidienne du Saint Coran. Je continue à voyager dans le coeur : Je vais parler du dhikr.


3. Le dhikr : L'évocation d'Allâh.


D'abord qu'est ce que le dhikr ? Le dhikr, c'est l'évocation d'Allâh en arabe linguistiquement parlant. Mais pratiquement parlant (Je ne sais pas si ça se dit trés content), c'est bien plus. C'est tout un travail spirituel, c'est tout un art, que chacun de nous doit exercer. C'est simple, efficace, apaisant.
Le dhikr peut être aussi être traduit par le souvenir, parce que le dhikr est plus qu'une méditation, c'est le souvenir de l'éphémère de ce monde, c'est le souvenir que tout est dans les Mains d'Allâh ! C'est un tête à tête entre chacun de nous et Allâh, personne d'autre.




14. Abu Hurayra  a dit: " J'ai demandé: 'Ô Messager d'Allah, qui sera la personne la plus heureuse et qui aura ton intercession au Jour de la Résurrection?' Le Messager d'Allah  répondit: 'J’étais sur que personne ne poserai cette question avant toi car je connais bien ton gout des hadith. Eh bien la personne la plus heureuse et avec mon intercession au Jour de le Résurrection sera celui qui dit "Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" sincèrement et avec le coeur" (al-Bukhari) 




15. Jabir  rapporte que le Prophète  a dit: "Le meilleur dhikr est 'la illaha illa'allah', et la meilleure supplication est " al hamdoullillah'". (an Nasa'i et Ibn Majah)




16. Abu Hureyra  rapporte que le Messager d'Allah  a dit: "Faites beaucoup la shahada, le témoignage qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah, avant que vienne un obstacle qui vous empêche de le faire." (Abu Ya'la)




17. Il a aussi rapporté que le Messager d'Allah  a dit: "Renouvelez votre foi." On lui a demandé, "Ô Messager d'Allah, comment renouveler notre foi?" Il répondit, "Dites souvent 'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah'" (Ahmad et at-Tabarani) 




18. Omar  a dit, "J'ai entendu le Messager d'Allah  , "Je connais quelques mots qui, si un personne les dit vraiment et avec le coeur et meurt sur cela le Feu lui devient haram (illégal) : 'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah'."




27. Umm Hani' a dit: " Le Messager d'Allah  passa près de moi un jour et je lui ai dit: 'Ô Messager d'Allah, je suis vielle et faible, commande moi quelque chose que je puisse faire assise'. Il a répondu: Dit: "Gloire à Dieu"(subhanallah) 100 fois et la recompense est égale à la libération de 100 esclaves descendants d'Ismael. dit "Louange à Allah" (al hamdoullillah) et celà vaut 100 chevaux sellés et harnachés qui galloppent sur le chemin de Dieu.dit "Allah est le plus Grand" (Allahou Akhbar) et celà vaut 100 chameaux couronés qui se dirigent vers la qibla.dit "il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah" (la illaha ill'allah) et (je crois qu'il a dit) celà remplit l'espace entre la terre et le ciel et nul n'aura fait de meileure action en ce jour que celui qui aura fait autant ou plus que toi de cette même chose. (Ahmad, at-Tabarani, et al-Bayhaqi)


Allâh a dit dans la sourate Baqara, verset 2: Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi.


Souvenons-nous d'Allâh et Il nous récompensera, se souvenir ce n'est pas juste penser, c'est s'évader dans nos pensées. Comment ? En n'oubliant pas le but de notre existence sur Terre: Se vouer à l'adoration d'Allâh ! Oui car Allâh a créé les Hommes et les Djinns pour qu'ils L'adorent.
Se souvenir d'Allâh c'est aussi une preuve de soumission, pourquoi ? Parce que nous sommes des humains, et si l'on consacre ce temps pour Lui c'est que c'est Lui que l'on adore, c'est Lui que l'on veut Satisfaire et c'est Lui qui voit et entend tout.


Allâh a dit dans la sourate Al Ankabut, verset 45: Récite ce qui t'est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites.


Vous auriez beau chercher n'importe quoi, RIEN n'est plus grand que le rappel d'Allâh et se souvenir de Lui fait partie du rappel. Souvenez-vous de Celui qui vous a créé , de Celui qui vous récompense, de Celui qui vous apporte le Secours quand vous êtes en état de souffrance, de Celui qui Vous écoute mieux que quiconque.
C'est Lui qui exauce, alors pourquoi ne pas donner du temps pour ALlâh ? Pourtant c'est vous qui avez besoin de Lui pas le contraire !


Allâh a dit dans la sourate al 'araf, verset 205: Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants.


"En toi-même", comme je le disais, c'est un tête à tête donc faites preuve de calme, de sérénité, c'est le but du dhikr : VOUS DETENDRE,OUBLIER LES SOUCIS DE LA VIE. Et c'est en faisant du dhikr, que l'on se soucie de notre "sort", de notre jugement in shâ Allâh. On est préoccupé de ce que nous allons devenir. En oubliant Allâh, on oublie tout ! Franchement ? Si tu penses pas à Allâh, tu penses à quoi ? A ce que tu vas manger ce soir ? Le jour du jugement, il n'y aura pas de tajine hein ! Et votre langue témoignera contre vous ! Ce n'est pas vous qui parlez en fait, les actes vont être dévoilés et là tout ce qui pourra témoigner contre vous, témoignera. Si vous vous êtes souvenus d'ALlâh tout au long de votre existence alors n'ayez crainte continuez !
Allâh nous dit bien que c'est par l'évocation d'Allâh que les coeurs se tranquillisent, qui rêverait d'un coeur scellé de la Miséricorde d'ALlâh ? Personne.


Maintenant, nous allons "partager" le dhikr en petit morceau:


Sachez que tout ce qui comporte un éloge de Allah est un dhikr – une évocation –.
Il y a 4 sortes de dhikr très connu à priori mais le nombre exact est indénombrable.




Je vous en parlerai dès demain bi idhni Allâh ! Baraak Allâhu Fikum ! :)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Passagère et rien de plu
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2014
Messages: 173
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 14/07/2014 01:18:01    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant
:assalam!

Excellent post youpi J'aime bien aussi cette article http://www.sunnisme.com/article-sagesse-et-conseils-n-1-112332595.html
Il y'a une partie je suppose qu'il y'en aura d'autre.
Revenir en haut
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 14/07/2014 18:01:31    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme) Répondre en citant

 
As salâm'alaykum wa rahmâtuLilâhi wa barakâtuh ikhwan wa akhwates,  
Que la Paix et la Miséricorde d'Allâh soit sur vous mes frères et soeurs,  

 
Nous continuons toujours avec la relation que le serviteur doit adopter avec Allâh 'azzawajel. Je vous ai fait part de ce qu'était la relation avec Allâh 'azzawajel, d'un outil indispensable pour entretenir celle-ci: La prière. Nous avons continué avec la lecture quotidienne du Saint Coran. Je continue à voyager dans le coeur : Je vais parler des 4 formules de dhikr les plus courantes et le bonus. 


3.1 Les 4 formules de dhikr les plus courantes:


a) Le Tasbih:


C'est la parole SUBHANA ALLAH.
Il a été rapporté au sujet du mérite du tasbih que celui qui dit : soubhana l-Lahi wa bi hamdih, il lui est planté au paradis un palmier dont le tronc est en or. Cette parole est une cause pour faciliter les moyens de subsistance et c'est également un moyen pour compenser ce que le croyant rate comme bonnes actions.


Notre maître, le Sultan des Savants (as-Sultân al-`Ulamâ), al-`Izz ad-Dîn ibn `Abd as-Salâm (qu’Allâh lui fasse miséricorde) dit dans son ouvrage al-Mulha fî i`tiqâd ahl al-Haqq (la Croyance des Gens de la Vérité) :


« Les Noms d’Allâh, à leur tour, sont incorporés (mundarija) dans quatre paroles. Il s’agit ‘des bonnes actions qui perdurent’ (ndT : al-baqiyâtu-s-salihât).


La première parole est subhâna-L-lâh ou ‘gloire à Allâh’. La signification de ces deux termes dans la langue Arabe est la transcendance (at-tanzîh) et la négation (as-salb). La parole consiste en la négation de tout défaut ou toute imperfection dans l’Essence d’Allâh et Ses Attributs. Tous les Noms Divins qui dénotent une telle négation sont inclus dans cette phrase ; par exemple, al-Quddûs, le ‘Très-Saint’, qui signifie le pur de tout défaut, et as-Salâm, ‘la Paix’, Celui qui est sauf de toute déficience. »


« Nous rapportons du Sahîh de Muslim ces propos de Sa`d ibn Abî Waqqâs (qu’Allâh l’agrée) : ‘Nous étions avec l’Envoyé d’Allâh (sallâ-L-lâhu `alayhi wa sallam) lorsqu’il nous dit : Êtes vous capables d’acquérir chaque jour mille bonnes actions ? Un des assistants lui demanda : Et comment acquérir mille bonnes actions ? Il lui répondit : il te suffit de répéter cent fois ‘gloire à Allâh’ pour que mille bonnes actions te soient comptées ou pour que mille péchés te soient enlevés.’ `Abd Allâh al-Hamîdî souligne que toutes les versions du même Hadîth sont identiques chez Muslim. Mais al-Burqanî indique pour sa part une autre version, recensée également par Muslim, et transmise par Shu`ba, Abû `Awâna et Yahyâ al-Qattân, et dans laquelle le nombre de péché n’est pas précisé. »




b) Le Tahmid:


Toujours dans al-Mulha fî i`tiqâd ahl al-Haqq (la Croyance des Gens de la Vérité), Notre maître, le Sultan des Savants (as-Sultân al-`Ulamâ), al-`Izz ad-Dîn ibn `Abd as-Salâm (qu’Allâh lui fasse miséricorde) dit :

« La seconde parole est al-hamdu li-L-lâh ou ‘Toute la louange à Allâh’. Elle consiste en l’affirmation de toute forme de perfection pour Son Essence et Ses Attributs. Ainsi, tous Ses Noms qui comportent une affirmation comme al-`Alîm, l’Omniscient ; al-Qadîr, l’Omnipotent ; as-Samî`, l’Entendant ; et al-Basîr, le Voyant, sont compris dans cette phrase.


Nous avons donc nié, en disant subhâna-L-lâh, toute imperfection ou déficience concevable, et nous avons affirmé, en disant al-hamdu li-L-lâh, toutes formes de perfection (kamâl) jamais connues et tous les traits de majesté (jalâl) jamais perçus. »


Le fait de louer Allâh (subhânahu wa ta`ala) est désigné par le terme : at-tahmîd.


Plus loin dans le même ouvrage, le Shaykh (qu’Allâh lui fasse miséricorde) dit : 


« Concernant l’article défini [littéralement, ‘Toute la louange appartient à Allâh’], il signifie l’inclusion complète de tous les genres d’éloges et de louanges, les connus et les inconnus. »

Il convient donc d’être reconnaissant et de ne pas être ingrat. La louange, expression de la reconnaissance, est un enseignement fondamental de notre Religion et elle est ce qui caractérise particulièrement notre Prophète (sallâ-L-lâhu `alayhi wa sallam) et sa Communauté (Ummah).


Muhammad signifie « Le Louangé », « Le très loué », « Celui en qui s'opère la louange ». Parmi ses noms, on peut aussi citer Hâmid, Mahmûd et Ahmad qui ont la même racine (al-hamd, la louange). Ahmad est un superlatif de Hâmid. C’est « celui qui loue le plus ». Wa-L-lâhu a`lâm.


Le Prophète (sallâ-L-lâhu `alayhi wa sallam) a dit : 


« Le meilleur rappel est ‘il n’y a pas de dieu sauf Allâh’ et la meilleure demande est ‘louange à Allâh’. (Afdalu-dh-dhikri lâ ilâha illa-L-lâh wa afdalu-d-du`a-i-l-hamdu li-L-lâh.) » 
(Rapporté par at-Tirmidhî, an-Nasâ-î, Ibn Mâjah, Ibn Hibban et al-Hâkim.)


L’Imâm an-Nawawî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) rapporte dans son Kitâb al-Adhkâr :


« L’Envoyé d’Allâh (sallâ-L-lâhu `alayhi wa sallâm) entendit un homme qui faisait des invocations au cours de sa prière, sans glorifier Allâh (subhânahu wa ta`ala) ni demander la grâce et la paix en faveur du Prophète. L’Envoyé d’Allâh (sallâ-L-lâhu `alayhi wa sallâm) commenta son attitude en disant : Celui-là s’est précipité. Puis il le fit appeler et dit (à lui ou à un autre) : Lorsque l’un de vous est en prière, qu’il commence par glorifier son Seigneur (subhânahu wa ta`ala) et par Le louer, puis qu’il invoque la grâce (divine) en faveur du Prophète (sallâ-L-lâhu `alayhi wa sallâm) avant de terminer [sa prière] par les invocations de son choix. Tirmidhî estime ce hadith fiable. »



c) Le takbir:


C'est la parole : "Allâhu Akbar"
- «Ô, toi (Muhammad)! Le revêtu d'un manteau! Lève-toi et avertis. Et de ton Seigneur, célèbre la Grandeur».(38)

- «Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la Grandeur d'Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!».

- «Et dis: Louange à Allah qui ne S'est jamais attribué d'enfant, qui n'a point d'associé en la royauté et qui n'a jamais eu de protecteur de l'humiliation. Et proclame hautement Sa grandeur».

D'autre part, le «takbîr» est la devise des Musulmans, car on le prononce à plusieurs reprises dans l'athân, dans l'iqâmah, au début de la Prière (l'entrée dans la Prière), lors du passage d'une partie à l'autre de la Prière etc.

En outre, selon certains hadith, le mérite spirituel de la prononciation du «takbîr» est égal à celui du «tahlîl», puisque d'après ces hadiths, Allah - le Très-Haut - apprécie aussi bien l'un que l'autre, et que le «takbîr» commande le Paradis et expie les péchés.



Mashâ Allâh.


d) Le tahlil:


C'est la parole lâ ilâha illa Allâh, c'est la meilleure parole !
La meilleure des évocations c'est le tahlil c'est-à-dire la parole la 'ilaha 'il-la l-Lah. Le Prophète (sallAllahu ^alayhi wa sallam) a dit ce qui signifie : « La meilleure des paroles que j'ai dite moi ainsi que les prophètes qui m'ont précédés, c'est la 'ilaha 'il-la l-Lah, il n'est de Dieu que Allah ». Et il a dit ce qui signifie : « Si jamais tu commets une mauvaise action, fais la suivre par une bonne action ».


Alors Abou Dharr Al-Ghifariyy a dit : « Est-ce que la 'ilaha 'il-la l-Lah fait partie des bonnes actions O Messager de Allah ? » Il a dit ce qui signifie : « C'est la meilleure des bonnes actions ». 



Par manque de temps, demain je vous mettrai une vingtaine de mérites sur cette paroles ainsi que le bonus bi idhni Allâh ! Baraak Allâhu Fikum !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/09/2018 23:34:27    Sujet du message: Le Jihâd an-nafs (La lutte contre l'âme)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Questions/Réponses sur les 5 piliers -> Questions sur la Foi Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim