Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Le Guide des meilleurs restos Halal


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
       
La réalité du salafisme contemporain.


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Critiques Scientifiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:04:32    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!






LA RÉALITÉ DU SALAFISME CONTEMPORAIN 


 
 
 
 
 
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux le très MiséricordieuxLouange à Allah et prière et paix sur Muhammed 



VOICI UNE EXPLICATION ET UNE RÉFUTATION COMPLÈTE CONCERNANT LE SALAFISME CONTEMPORAIN 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
A. INTRODUCTION:1) WAHHABISME, SALAFISME OU PSEUDO-SALAFISME ?
Ce terme vient avant tout d'eux-même. Du temps de Muhammed Ibn Abdel Wahhab, les partisans de ce savant se nommaient wahhabi. D'ailleurs cette appelation n'a pas cessé à en écouter certains de leurs savants. Selon le sheikh Al Fawzan il faut donc être fier de se nommer ainsi. C'est donc le terme utilisé le plus couramment pour désigner ceux qui se réclament de la salafiyyah d’Arabie saoudite. De nos jours ils ont pris pour appellation également le terme salafi. Donc wahhabisme est le synonyme de salafisme (non pas étymologiquement mais d'un point de vu du contexte).

D'ailleurs ce mot (salafi) n'est à la base pas blâmable en soit car il signifie se réclamer des salafs (les pieux prédécesseurs) mais l'utilisation qu'en ont fait les "salafis" contemporains nous pousse à ne pas prendre cette appellation pour ne pas être confondu avec eux. Et Allah nous a nommé dans le Quran "Musulmans", donc cette appellation nous suffit amplement al hamdoulillah.

De même, nous verrons plus tard dans les détails qu'en réalité ils suivent les salafs uniquement lorsque cela va dans leur sens, donc pas dans l'absolu. Alors que les musulmans sunnites majoritaire suivent une des 4 écoles dont les fondateurs (Abou Hanifa, Malik Ibn Anas, Chafi'i et Ahmed Ibn Hanbal) sont tous des salafs. Les sunnites (non salafis) ont donc en réalité plus de légitimité à se réclamer d'eux (les salafs) que le font les salafis (qui suivent en fait les savants wahhabi/salafi d'Arabie Saoudite). Mais Allah nous a nommé "Musulmans" (Coran 22:78) , il est donc préférable de s'appeler ainsi.



2) LA MISE EN GARDE CHEZ LES SALAFIS:

Une nouvelle mode a émergé de nos jours et plus particulièrement sur internet: la "mise en garde". Quel musulman lambda n'a jamais vu défilé sur son fil d'actualité Facebook une photo ou un statut avec écrit dessus "Mise en garde" sur une personne ?
Les savants saoudiens, ne connaissant ni la situation ni le contexte dans lequel vivent les musulmans d'Occident se sont octroyés le droit d'affirmé qui était destiné au paradis (guidé) et qui était destiné à l'enfer (égaré).

L'origine de cela ? Etant donné que les salafis d'internet considèrent comme égarés les gens de science vivant en France, pour la moindre petite interrogation ils se doivent d'appeler leurs savants d'Arabie Saoudite pour les interroger sur un sujet qui concerne la France. Ainsi, ils leurs décrivent des gens ou des situations de façon totalement subjective et biaisée, le Sheikh répond à la question en fonction de ce qu'on lui décrit et voilà que vous obtenez une fatwa exprès d'Arabie sur une problématique française.

N'importe quel personne de science vous dira que cette pratique est complètement contraire à la sunna étant donné que pour chaque situation différente, il peu y avoir un avis différent. Les savants (hors Arabie) ont toujours conseillé aux gens de poser des questions à ceux qui vivent parmi eux, ceux qui connaissent parfaitement le contexte de la question et qui ne pourront pas être trompé par la subjectivité du questionneur qui veut une réponse qui l’arrangerait.

Ainsi avec cette nouvelle mode unique en islam, de jeunes fougueux ayant un fort attachement dans le fait de rendre les gens égarés questionnent leurs savants de façon subjective, publient leur vidéo sur Youtube en titrant "Mise en garde sur untel" et voilà que le tour est joué. Après cela, si les gens ne suivent pas l'avis de leur sheikh sur la personne questionné, alors ils sont considérés comme lui (dans la plupart des cas comme "innovateur").

Ces salafis passent leur temps à s'acharner sur ceux qu'ils appellent les "takfiris" (qui au fond partagent le même dogme) car ces derniers rendent les musulmans mécréants sans règle et sans rigueur mais ces salafis font de même avec le fait de rendre les gens innovateurs/égarés. S'est donc installé un amour vers le fait de rendre les gens égarés/innovateurs dans leur cœur au point où certains considèrent même certains membres de leur famille comme tel.

Ainsi des nouvelles règles n'émanant ni du Coran ni de la Sunna dont ils se réclament pourtant ont vu le jour afin de discréditer toute personne ne s'affiliant pas à leur groupe.

L'origine de leurs règles innovées ? Les athar (récits) des salafs (pieux prédécesseurs). Ils ont sorti du contexte des paroles de salafs et des hadiths, les ont compris sans contexte, parfois rien qu'avec une traduction approximative et ont appliqué ces paroles aux musulmans de la masse ou aux prêcheurs. De ces récits, ils ont tiré des règles imaginaires qu'aucun savant avant les leurs n'avait inventées. Ils ont pris des paroles spécifiques à un contexte précis et en ont fait une RÈGLE GÉNÉRALE DE LA SUNNA !! Les ouvrages de réfutation en arabe à ce sujet ne se comptent plus tellement ils sont nombreux.

Ainsi, la plupart des mises en garde ne sont le fruit que de la forme (comportement, parole hors contexte etc) et non du fond (son discours, ses arguments) de la personne.
C'est ainsi qu'un nombre incalculable de "mise en garde" sans fondement réel a émergé. Des règles imaginaires sont apparues pour pouvoir discréditer et rendre innovateurs et/ou égarés les gens qui ne partagent pas leur voie.



3) LE DANGER DE CE GROUPE:

Les dangers sont nombreux comme vous pourrez le voir dans les lectures de réfutation ci-dessous. Pour commencer, ils s'octroient la guidée en prétendant que la majeur partie des musulmans sont égarés à l'exception de ceux qui les suivent. En effet, tout comme les juifs se pensent être le "peuple élu", les salafis affirment être le "groupe sauvé" destiné au paradis tandis que le reste des musulmans est voué à l'enfer. Tout cela après avoir mal interprété le fameux hadith sur les 73 sectes. En effet, il interprète un hadith stipulant que la communauté se divisera en plusieurs fractions et seul une sera sauvé (al firqatou nâjia), ils se sont donc auto-proclamé "groupe sauvé". Voici l'explication correcte concernant ce fameux hadith : http://www.sunnisme.com/article-25390461.html

Le danger vient également du fait qu'il ne cherche pas l'union des musulmans alors qu'Allah a dit "Et cramponnez vous tous ensemble au Habl (câble) d'Allah et ne vous divisez pas". C'est ainsi qu'au nom de "la divergence non acceptable" ils refusent l'union avec les musulmans qui ne pense pas comme eux.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !


Dernière édition par ukhty le 25/09/2013 16:38:29; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 13/06/2013 14:04:32    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:11:38    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!
B. RÉFUTATION:

1) LECTURES:

Place à présent aux lectures. Car cet article n'a fait que rassembler les travaux scientifiques de réfutation concernant la salafiyyah contemporaine.
Si d'excellents ouvrages de réfutation écrits par de grands érudits sont disponible en arabe, nous ne pouvons offrir au public francophone que quelques modestes écrits.

En effet, les livres de réfutations en arabe se comptent par centaine. Pour exemple, le frère de Muhammed Ibn Abdel Wahhab (qui se nomme Souleyman Ibn Abdel Wahhab) avait déjà répliqué à son frère de son vivant. Voici le livre original : http://ia700202.us.archive.org/16/it...2773065181.pdf

Voici également une liste non-exhaustive des réfutations à Muhammed Ibn Abdel Wahhab existant en arabe : http://salafisme-wahhabisme.weshforu...ibn-abdelwahab


Par la suite, les savants du monde entier ont continué ce travail de réfutation afin de préserver la Oumma de ce groupe. Ils ont donc réfuté ceux qui ont suivis Ibn Abdel Wahhab dans le dogme (Al Albani, Ibn Baz, Al Outheimin, Rabi' Al Madkhali etc...). Cependant ces ouvrages ne sont accessibles qu'en arabe. Nous vous proposons donc (en attendant de maîtriser l'arabe) des ouvrages plus concis en langue française.

a) PRINCIPAUX OUVRAGES DE RÉFUTATION:

- La vérité sur les salafistes La lecture de ce livre suffirait pour tout comprendre ! http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/...re-version.pdf


- Relation entre salafisme d'Arabie Saoudite et du Yémen (thèse de doctorat sur une approche sociologique du salafisme) : http://tel.archives-ouvertes.fr/docs..._KSA_leger.pdf


- Réfutation de leur plus grand sheikh actuel qu'ils suivent tous aveuglément (Réfutation à l'égard du sheikh Rabi' Al Madkhali qui est "LE" principal sheikh des salafis francophones, celui qu'ils suivent tous en majorité souvent aveuglément)
http://www.nida-attawhid.com/livres/...cais/rabi3.pdf

- Le Pacte du Najd ou comment l'islam sectaire est devenu l'islam de Hammadi Redissi, Livre non disponible en PDF mais livre à lire absolument pour bien comprendre la naissance du mouvement (lorsqu'ils (Muhammad Ibn Abdel Wahhab et Al Sa'oud) ont pris le pouvoir de façon illégitime en Arabie et ont anéantie le Califat Islamique en parti à cause de cela). La connaissance de l'Histoire est très importante en islam, connaître les différents Califes, Rois etc, connaître les différentes dynasties, empires etc et également l'Histoire de la naissance de l'Arabie Saoudite afin de ne pas être trompé. Car dans leur "minhaj" une règle d'or est justement de ne pas se révolter comme le gouverneur injuste. Or c'est justement ce qu'à fait Al sa'oud lorsqu'il s'est allié avec les Britanniques contre les ottomans pour s'emparer de l'Arabie (voir le livre pour plus de détail)

- Qu'est ce que le salafisme ? de Bernard Rougier qui est tout aussi excellent dans l'explication de ce qu'est le salafisme (en France, en Europe et dans le monde).

- Du Golf aux banlieues, Le salafisme mondialisé, Mohammed-Ali Adraoui

- Le salafisme d'aujourd'hui. Mouvements sectaires en Occident, Samir Amghar


b) QUELQUES ARTICLES:




La fin du Rabi'isme
Le salafisme en Europe
Les salafis au Yémen
Le salafisme séculier
Le salafisme/wahhabisme
Histoire du wahhabisme (les anti-doctrinaux)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:13:17    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!
C.LA DIVISION :



Le groupe des salafis n'a pas une croyance homogène. En effet, au sein même de ce groupe, il existe différentes tendances qui s'attaquent et se mettent en garde mutuellement. Chacune de ces tendances sectaires appelle à sa voie et prétend être sur la sunna. Malgré les divisions internes et les guerres intestines qui sont pourtant bien visibles au sein de leur secte, les salafis essaient toujours de ne pas les évoquer afin d'afficher un semblant d'unité. Mais un proverbe dit : chassez le naturel, il revient au galop. Et Allah dit :

"Tu les croirait unis, alors que leurs coeurs sont divisés." [sourate 59 – verset 14]



Toutes les tendances chez les salafis ont tous pour point commun les trois «savants» de référence, ou la trinité :


Ibn Bâz
Ibn 'Outhaymîn
Al-Albâni



Et ensuite, pour ce qui est du quatrième ainsi que du reste, c'est selon leur tendance et préférence. Les madkhalistes opteront naturellement pour Rabi' Al-Madkhali, les nostalgiques du Yémen opteront pour Mouqbil Ibn Hâdi Al-Wadi'î, les plus académiques d'entre eux opteront pour Al-Fawzân, etc.



Avant d'évoquer les caractéristiques de chacune des tendances, nous allons rappeler le blâme de la division et du sectarisme. Allah dit dans Son Noble Livre :



"Et ne soyez pas parmi les polythéistes. •Parmi ceux qui ont divisé leur religion jusqu’à former plusieurs clans, chaque parti étant content de ce qu’il a." [sourate 30 – versets 31 et 32]



Ibn Kathir, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit à propos de ce verset dans son exégèse coranique (tafsir) :


«Ne soyez pas parmi les polythéistes qui ont divisé leur religion» c'est-à-dire qui l’ont changée et modifiée, ont cru en une partie et renié une autre. Et certains ont lu de cette façon : «ont divisé leur religion» c'est-à-dire : qui lui ont tourné le dos, et ceux là sont semblables aux juifs, aux chrétiens et aux Majoûss (les adorateurs du feu) et aux adorateurs des idoles, et au reste des gens des fausses religions qui sont hostiles aux gens de l’Islam comme Allah dit :«Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux- là tu n'es responsable en rien: leur sort est auprès d'Allah» (Sourate 6 – Verset 159) Les gens des religions avant nous ont divergé sur ce qu’ils avaient en avis différents et en fausses règles. Et chacun des partis prétendait détenir la vérité. Et les gens de cette communauté aussi ont divergé en sectes qui sont toutes égarées sauf une qui est ahl as-sounna wa al -jamâ’a, qui s’accrochent au Coran et à la Sounna du Prophète et à ce sur quoi étaient les Compagnons et les tabi'in et les Imams des musulmans passés et contemporains.



Allah dit :

"Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux- là tu n'es responsable en rien: leur sort est auprès d'Allah" [sourate 6 - verset 159]

Dans son exégèse coranique (fathal-qadîr), l'imam Ach-Chawkâni, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit à propos de ce verset :

Il a été dit que le verset est général pour l’ensemble des mécréants et tout innovateur qui vient avec ce qu’Allah n’a pas ordonné. Et c’est cela la vérité, car le terme renvoie à une généralité. Cela comprend les groupes des gens du Livre, les groupes des polythéistes et d’autres qui ont innové parmi les gens de l’Islam. Et le sens de «chiya'an» est : sectes (groupes) et partis. Donc il est valable pour tout peuple dont l’ordre dans la religion était unique et regroupé, puis chaque groupe a suivi l’avis de leur plus grand chef, qui contredit et s’oppose à la vérité.«de ceux- là tu n'es responsable en rien» : c'est-à-dire tu n’es pour rien dans leur division, ou dans la question de la cause de leur division et la recherche de la cause de leur sectarisme...



Allah dit : ‹Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie.› Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété. [sourate 6 - verset 153]


Allah dit : "Et cramponnez-vous tous ensemble au ‹Habl› (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés [sourate 3 - verset 103]

I

bn Kathir, qu'Allah lui fasse miséricorde, dit à propos de ce verset dans son tafsir:

Et (quant à Sa parole) : «Et ne soyez pas divisés» : Allah leur a ordonné l’union et leur a interdit la division

Ibn Kathir cite ensuite ce hadith rapporté dans le «sahih» de l'imam Mouslim, d'après Aboû Hourayra :

Allah agrée pour vous trois choses et déteste pour vous trois choses. Il agrée pour vous que vous L’adoriez et que vous ne Lui associez rien, et que vous vous cramponniez tous ensemble au Habl (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés. Et il déteste pour vous les «on dit…» (les commérages), le fait de poser trop de questions, et le gaspillage d’argent

Ibn Kathîr dit encore :

Et on craint aussi pour eux la division et la divergence. Cela s’est produit dans cette communauté et les gens se sont divisés en soixante treize sectes, parmi elles la secte sauvée, promise au paradis, épargnée du châtiment du feu. Ce sont ceux qui sont sur quoi étaient le Prophète (salla llahou 'alayhi wa sallam) et ses Compagnons



Allah dit : "Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et ont divergé, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment." [sourate 3 - verset 105]



Le Très-Haut dit aussi : "Et si ton Seigneur avait voulu, Il aurait fait des gens une seule communauté . Or, ils ne cessent d'être en désaccord (entre eux,) • sauf ceux à qui ton Seigneur a accordé miséricorde" [sourate 11 - verset 118 et 119]



Ibn Kathîr commente :


Sa parole : «Or, ils ne cessent d'être en désaccord (entre eux) » c'est-à-dire : la divergence ne cesse d’exister entre les gens dans leurs religions, leurs croyances, leurs dogmes et leurs voies (madhâhib) et leurs opinions. Et ‘Ikrima a dit : «divergent dans la guidée»




Les principales tendances au sein de la secte:



Le groupe dit des « Madkhalistes »

Ce sont ceux qui s'affilient et suivent Rabi' Ibn Hâdi Al-Madkhali
On les appelle en langue arabe « al-madâkhila »


Rentrent également dans cette catégorie Mouhammad Al-Banna , 'Ali Hasan Al-Halabi , Mouhammad Amân Al-Jâmi et Khalid Al-'Anbari.Il est à noter que 'Ali Hasan Al-Halabi a été ostracisé de cette tendance par le maître à penser de la tendance madkhaliste : Rabi' Al-Madkhali.

Ce groupe est parfois appelé Al-Jâmiya en référence à Mouhammad Aman Al-Jâmi qui aussi un des principaux théoriciens de cette tendance radicale.



Ce groupe est le plus virulent parmi les salafis et fait preuve d'un sectarisme et prosélytisme ostensible. Il est très présent en France et très actif sur internet. Les meneurs francophone des Madkhalistes se nomment Abou Abdoullah Mouhammad Tchalabi (un agent du gouvernement algérien), Souleyman Al Hayiti, Abdel Malik Abou Adam (fonctionnaire du gouvernement saoudien), Mehdi Abou Abderrahman, Hassan Abou Asma, Farid El Mekki, Abou Laïth Al Armany, Sidati Abou Abderrahman.



Même au sein de ce groupe très sectaire ils sont divisés puisque le dénommé Farid El Mekki à une certaine époque avait rendu mécréant Souleyman Al Hayiti suite à une affaire avec une femme avant de revenir sur sa parole. Farid El Mekki s'est également acharné à une certaine époque sur Hassan Abou Asma avant de se réconcilier avec lui suite aux demandes de leurs suiveurs.



La tendance dite des « Albanistes »

Ce sont ceux qui s'affilie et suive particulièrement les enseignements et la croyance de Mouhammad Nâsir Ad-Dîn Al-Albâni. On peut également mettre dans cette tendance Mouqbil Ibn Hâdi Al-Wadi'i

Ils ont beaucoup de points communs avec les madkhalistes mais sont moins sectaires.

Les « salafis » académiques (ou classiques)

On peut mettre dans cette catégorie, à titre d'exemple, Ibn Baz, Ibn 'Outhaymin, Al-Fawzân, Al-Cheikh, etc. La majorité d'entre eux sont d'Arabie Saoudite et fonctionnaires de l'État saoudien.

Ils sont de connivences avec les gouverneurs saoudiens et font des fatwas opportunistes en leurs faveurs.




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:15:51    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!
D. DOGME:



Dans la croyance, ce mouvement possède également beaucoup d'erreurs. 
Le fait qu'ils "divisent" le Tawhid en plusieurs partie alors que le tawhid (l'unicité d'Allah) doit être compris sous une seule forme. 


Critique de Kitab At-Tawhid, le livre principal du salafisme



a) Vidéos:



Réponse d'un savant sunnite à un salafi concernant le Tawhid


Cheikh Yasry Al-Azhari explique le groupe des wahhabis


Cheikh Yusry Al-Azhari, qui sont les salafis ?



b) Le Salafisme, le courant majoritaire et légitime des sunnites ?



Les salafis sont extrêmement présents sur internet. On les remarque à leur manque de sagesse et la rudesse par laquelle ils abordent les gens pour leur expliquer leur ignorance (tout le contraire de la sunna). Mais sont-ils si nombreux que ça ?


Les Salafis sont-ils majoritaires dans le monde Musulman ?


Vidéo où Shaykh Mohammed Bajrafil explique que parmi les plus grands savants, pratiquement personne n'était "salafi", ils suivaient tous les 4 écoles juridiques, avec un dogme sunnite.



D'ailleurs des centaines et centaines de savants sunnites ont réfuté ce mouvement mais les francophones ne le savent pas forcément. Une de leur règle est également "la critique prévaut sur l'éloge" ainsi si un savant critiquait un autre savant il faudrait suivre la critique même si 100 autres savants ont fait l'éloge de ce savant. Ont-ils suivi la critique des savants que nous avons cités précédemment concernant Ibn Abdel Wahhab ? Encore une contradiction de leur "minhaj".




c) LES RAISONS DE L'INFLUENCE DU SALAFISME

:

Dans les années 80 et même avant, les universités saoudiennes ont commencé à recruter en masse des étudiants du monde entier pour propager leur compréhension de l'islam. Les étudiants pouvaient (et peuvent toujours) aller gratuitement dans les universités saoudiennes en étant nourris, logés, blanchis et en recevant une bourse (environ 800 dollars par mois). 

Après cela, les étudiants sont renvoyés dans leur pays d'origine, l’Arabie saoudite les soutient en les aider à créer des maisons d'éditions, en publiant des livres en masse, en ouvrant des instituts pour propager leur mouvement, tout en faisant des mises en garde sur TOUT le monde sauf ceux qui se réclame de leur tendance (et encore... on a vu au précédemment à quel point le mouvement était divisé de l'intérieur et à quel point ils se haïssent).

Toute personne qui pense différemment, qui pense par elle m'aime, qui n'applique pas cette dictateur de la pensée unique ("soit tu pense comme moi soit t'es un égaré"), tous ces gens sont rendus égarés, même des grands savants connus, et tout cela à travers le net (ils sont très présents sur le net car ils sont marginaux par rapport à la société majoritaire qu'ils considère comme égarée et qu'il ne faut pas fréquenter, voir Qu'est ce que le Salafisme ?Du Golf aux banlieues Le salafisme mondialisé ou Le salafisme d'aujourd'hui. Mouvements sectaires en Occident pour plus d'explication sur la sociologie de ce mouvement).

Donc étant donné qu'il considère un grand nombre de la communauté comme égaré, qu'ils ne sont pas très actifs au sein de la société, ils se réfugient dans le net en étant très actif jusqu'à faire des nuits blanches sur Facebook ou Twitter pour certains.

Donc évidemment on pourrait penser qu'ils sont très présents et que leur mouvement et influant en islam car leurs sites sont très actif sur la toile et ils font des mises en garde sur tout le monde mais ces gens là ne sont dans la réalité suivit que par très peu de gens. 

Même en Arabie Saoudite ils ne font pas l'unanimité mais malheureusement les savants sunnites d’Arabie qui les critiquent se retrouve vite en prison ou alors rendu égarés. Le Chérif Hussein de La Mecque avait même combattu cette mouvance durant une certaine époque mais ils (les Al Sa'oud) l'ont vaincus notamment en s'alliant avec les britanniques (voir Le Pacte du Najd). Il existe des centaines de grands savants sunnites en Arabie tel le Sheykh Muhammad Sayyid al-'Alawî al-Mâlikî

Seulement ils ne bénéficient pas des pétrodollars de la monarchie pour s'exprimer.

En France, c'est à peu prêt pareil, les étudiants revenus d’Arabie saoudite ouvrent leurs instituts, publient leurs livres, inondent internet de leurs sites en faisant croire qu'ils sont les seuls bien guidés (hadith du groupe sauvé vu précédemment) qui iront au paradis et que le reste des "72 groupes" musulmans iront en enfer.

Pour une explication plus en détails sur la sociologie du salafisme saoudien en France, les meilleurs livres restent Qu'est ce que le Salafisme ? cité ci-dessus qui explique très bien ce mouvement.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:20:21    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!
E. RECOMMANDATION:



a) QUOI SUIVRE A PRÉSENT ? 






Revenir aux véritables savants ayant eux même étudiés chez des savants qui eux même eurent étudié chez des savants ainsi de suite avec des chaînes de transmission de savoir remontant jusqu'au Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) ! Pas forcément les plus connus et les plus médiatisés ! Pas ceux qui bénéficient de l'argent du pétrole pour s'exprimer ou ceux qui fréquentent les gouverneurs injustes qu'on appelle plus communémentles savants du sultan (ou savants du palais).


Si apprendre sa religion dans une université islamique tel que Al Azhar, Zaytouna, Quaraouiyine, Damas etc ou auprès des savants sunnites d'Inde, du Pakistan, d'Egypte, de Syrie ou autre serait l'idéal, le contexte fait que pour les francophones ce n'est pas possible ou alors pas dans l’immédiat.

Cependant, plusieurs instituts et personnes de science existent en France al hamdoulillah où l'ont peut étudier convenablement sa religion, loin du sectarisme salafi.

On peut également commencer par étudier certains livres simples en attendant de maîtriser l'arabe (qui est une obligation pour chaque musulman) et d'étudier dans un institut ou auprès d'un savant. 

En commençant notamment par avoir une bonne croyance ('aqida) et bien comprendre le Tawhid.





b) LECTURES CONSEILLÉES:



1) TAWHID, DOGME, CROYANCE: 





Al 'Aqîdat at-Tahâwiyyah, de l'imâm Abou Dja'far At-Tahâwî


La Doctrine du Faucon gris, de l'imam Muhyi ad-Dîn 'Abd al-Qâdir al-Jîlânî 


La Doctrine de l'Unité, de l'imam Ibrâhîm AL Ya'qoubi

- Aqidah At-tahawiyah en format livre. Faire attention car en format livre, il existe une édition (éditions Sabil) où le commentaire du livre est fait par Ibn Abi Al 'Izz. Le commentaire est fait de façon très subjective et faussée allant à l'opposé de la croyance de l'imam At-Tahawi.

- Le livre du Tawhid (Kitab Al-Irshad), Al Juwayni

- Traité sur les Noms Divins, Fakhr Dine Ar-Razi (extrait)







2) FIQH (Jurisprudence):







L'essentiel de la religion musulmane, Ibn 'Ashir (livre ESSENTIEL !!!)


Précis de Fiqh Malikite, Corentin Pabiot 


La Sounna Mode d'emploi, Moncef Zenati 



3) HADITH:







Les 40 hadiths, An-nawawi (extrait)


La véritable éducation (Al adab al mufrad), l'Imam Al Bukhari (extrait)

Riyad Salihin (Le Jardin des Vertueux), An-Nawawi (extrait)





4) SPIRITUALITÉ, BIENFAISANCE,JIHAD AN-NAFS:






Les Sentiers Des Itinérants, Ibn Al Qayyim (extrait)


Revivification de la spiritualité musulmane, Ibn Qudâma (résumé de Ihya 'ulum ad-dine d'Al Ghazali) (extrait)


Les Pensées Précieuses, Ibn Al Jawzi (Attention ! Il a été traduit et annoté aux éditions Tawbah par un auteur salafi trés sectaire qui a des avis contraire dans le Tawhid à ceux d'Ibn Al Jawzi !!) (extrait)


Les Méditations, Ibn Al Qayyim (extrait) 


Le livre de l’étique et des mœurs, Ibn Hazm (extrait)


La guérison de l'âme, Abd Al Rahman Sulami (extrait) 


Histoire des compagnons et des pieux prédécesseurs, Ibn Al Jawzi (extrait)


Voici également une liste d'ouvrages conseillés par des savants malikites.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !


Dernière édition par ukhty le 13/06/2013 14:25:57; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:23:44    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!
F. CONCLUSION:



1) MÉDITER SUR LE FOND (LES ARGUMENTS SOUTENUS) ET NON LA FORME:




Une autre spécificité des salafis c'est qu'ils font très attention à la forme des choses mais rarement au fond. Ainsi, dans ce modeste article, ils pourraient dire "regardez les frères, ils prennent leurs sources dans des sites bizarres, d'égarements, de bid'ah" et autres paroles plus farfelues les unes que les autres en oubliant qu'en islam une règle nous impose d'accepter la vérité de tout le monde même d'un non musulman ! Il est donc demandé aux salafis en lisant ce texte de se concentrer sur le fond, sur les arguments avancés et sur la véracité des propos afin de débattre convenable sans agressivité ni insulte. Quiconque a étudié l'histoire moderne du Moyen-Orient et plus particulièrement de l'Arabie ne pourra réfuté ce qui a été dit ici concernant Muhammed Ibn Abdel Wahhab car tout a été vérifié. De même pour le reste des sujets évoqués. Tout a été dit avec preuve et sans dénigrement. Il sera donc demandé, si une réponse est émise, de faire de même.



Malheureusement certains salafis pourraient mécroire et refuser la véracité des propos tenus dans ce texte car cela contredit une des règles de leur groupe qui est: "n'accepter l'information de personne à l'exception du salafi". Un autre article entier pourrait être fait sur toutes leurs règles innovées qu'ils ont inventés en prenant des paroles hors contexte et qu'ils veulent faire appliquer à l'ensemble de la communauté. Cependant, toute personne apte intellectuellement à lire ce texte avec la raison verra bien la fausseté de ce groupe et cela lui suffira amplement.



Les jeunes salafis francophones ont été endoctrinés (surtout et presque uniquement à travers internet) et au final beaucoup reviennent sur le droit chemin grâce à Allah après quelque temps (parfois cela prend des années), après s'être émancipé intellectuellement, après avoir constaté la fausseté de ce "minhaj" allant à l'encontre de la raison sur plusieurs points et après avoir arrêté de faire du taqlid (suivisme aveugle) à l'égard de leurs shouyoukh par fanatisme pour eux. 




2) ACCEPTER LA VÉRITÉ:



Le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit: "Nulle d'entre vous ne sera véritablement croyant jusqu'à ce qu'il désire pour son frère ce qu'il désire pour lui" [Rapporté par Muslim]. Donc ceci est avant tout un message sincère aux salafis afin qu'ils acceptent la vérité. Al hamdoulillah, de nombreux témoignages nous parviennent parmi les anciens membres de ce groupe et c'est toujours les mêmes caractéristiques qui reviennent (raideur d'esprit, obligation de penser comme le reste du groupe, obéissance aveugle aux savants, très peu de spiritualité, dureté du cœur, dureté dans le comportement, mise en garde en masse, peu de fraternité, dépendance à internet, nombre d'heures incalculables passés sur les réseaux sociaux suite à l'auto-marginalisation, penchant fort vers le tabdi' (rendre quelqu'un innovateur), interdiction de s'instruire en dehors des ouvrages salafis etc...).



C'est donc un appel sincère aux salafis qui est fait en leur demandant pour une fois de réfléchir, de méditer et de se demander s'il était possible que ce soit eux qui se soient trompés dans leur compréhension de la religion. Et c'est un ancien des leurs qui leur parle.

Pour conclure sur les sources d'informations citées dans ce contexte, il doit être affirmé que de tout temps, les gens se sont toujours trompés, c'est pour cela que le juste milieu c'est de prendre ce qu'il y a de bien chez une personne, et de rejeter le moins bon avec sagesse. 
Donc en ce qui concerne les sites ou les auteurs cité, il sera appliqué la parole de L'imam Malik Ibn Anas (rahimahoullah): "De tout le monde il y a à prendre et à laisser sauf l'habitant de cette tombe (et il a désigné la tombe du Prophète)". 


Il est donc obligatoire d'affirmer et d'approuver la parole des salafs concernant la vérité:

Un des principes de l'islam est d'accepter la vérité venant de qui que ce soit. 

La vérité restera toujours la vérité et quand bien même elle proviendrait du diable (shaytân), d'un mécréant (kâfir), d'un pervers (fâsiq), d'un hypocrite (mounâfiq) ou encore d'un hérétique/innovateur (moubtadi'). Il se doit donc pour le musulman d'accepter la vérité de qui que ce soit et de s'écarter de l'orgueil. En effet, seuls les orgueilleux refusent la vérité. 

Selon 'Abdoullàh Ibn Mas'oûd, le Prophète - qu'Allah prie sur lui et lui donne la paix - a dit: 
N'entrera pas au Paradis celui qui a dans son cœur le poids d'un atome d'orgueil». Quelqu'un dit: «On aime pourtant avoir un bel habit et de belles chaussures». 

Il dit: «Allah est beau et II aime la beauté. L'orgueil c'est le fait de ne pas accepter une vérité venant des autres et de les mépriser.» Hadith rapporté par Mouslim. 

Aboû Dâwoûd rapporte dans ses sounan que Mou'adh Ibn Jabal a dit: 

Acceptez la vérité de quiconque l’apporte même si elle vient d'un mécréant - ou d'un pervers; et méfiez vous de l’égarement du sage. 

On lui a dit: « Comment savoir lorsqu'un mécréant dit une parole de vérité ?» Il (Mou'âdh Ibn Jabal) répondit : « La vérité est une lumière. »
Ce récit est également rapporté par Al-Hâkim et Al-Bayhaqîi, ainsi que par d'autres. 




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 13/06/2013 14:27:46    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain. Répondre en citant
:assalam!
Qu'Allah  Soubhana wa t^ala  nous guide sur la meilleure voie, nous comble de bonheur, augmente notre foi Amine !


Baraak Allahou Fikoum !
Source: Aslama.


Ps: Je me suis permise d'utiliser la couleur rouge pour mettre en valeur les titres Inchâ Allah. Baraak Allahou Fikoum.


::fleur:: ::fleur::
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/01/2018 00:33:40    Sujet du message: La réalité du salafisme contemporain.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Critiques Scientifiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim