Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim


Toutes l'équipe vous souhaitent de bonnes fête de l'Aid. 


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
 
Voile et interprétation du coran
Aller à la page: 1, 2  >

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 05/02/2013 14:11:45    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh




Je porte le foulard de manière discontinue et j'ai envie de porte le hijeb. je sais qu'il est obligatoire mais j'aimerais appronfondir ma connaissance sur cette obligation, ne pas le porter parce qu'on me dit "c'est obligatoire" mais le porter parce que j'ai compris les paroles de Allah ta' ala. donc j'aimerais savoir si certains d'entre vous connaissent des sites (serieux bien sur) qui font l'interpretation du verset qui parle du voile et par la même occasion des sites qui parle de l'interprétation du coran en general.






 Baarak Allah ou'fikoum 


Qu'Allah vous préservent
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/02/2013 14:11:45    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/02/2013 17:38:07    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam
Il y a unanimité sur la question du voile...
en général c'est des tafsir que l'on conseil

voici celui conseillé par doctrine malikite
Code:

L’exégèse du saint Coran de Tabary: traduction française de Harakat
Abdou, Dar Al-kotob Al-'ilmiyya, Beyrouth, Liban, année 2009, 1ère édition.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Invitéio (05/02/13)
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 06/02/2013 01:12:19    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam


Merci beaucoup Akhy, je vais le lire 


je me doute qu'il y a unanimiter mais je ne veux pas le porter sans avoir la "science" à se sujet, je veux me renseigner et avoir les interpréations ou la lecture de ce qui est dit par rapport aux versets, aux hadits avant de le faire. (certains ce diront peut être c'est obligatoire pas besoin de chercher) mais On rapporte, d'après Anas Ibn Malik - رضى الله عنه - que le Prophète - صلى الله عليه وآله وسلم - a dit : « La recherche de la science est une obligation pour chaque musulman ». Hadith recensé parAhmad Ibn Hanbal dans ses 'Ilal.   et le savoir du pourquoi du comment des obligation est une science. 





Qu'Allah te preserve   
Revenir en haut
*~Muslima~*
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 613
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 06/02/2013 21:42:03    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
Salam alaykoum,

Tu as une démarche intéressante ma sœur et je t'encourage à approfondir tes connaissances.
Parenthèse :
Mais parfois il ne faut pas chercher 12H à 14H. Les Croyants disaient "nous avons entendu et nous avons obéis".
Je veux dire par là qu'avec ton raisonnement je pourrais me poser la question aussi sur l'essuyage des chaussures. Pourquoi j'essuie le dessus et pas le dessous? Pourtant c'est bien le dessous qui est en principe plus sale.
En tant que Musulmans nous obéissons en procédant aux ablutions sans savoir le pourquoi du comment du coup et aussi c'est une Sagesse de Dieu quelque part.
Je ferme la parenthèse.

Pour en revenir au hijab, je pense que tu connais la plupart des raisons du port du voile, ensuite la question à se poser c'est peut-être en suis-je réellement convaincue?
Si oui, en principe il ne devait pas y avoir de blocage. S'il y a effectivement un blocage là c'est un travail sur soi qu'il faut entamer.
Si non (je ne traiterais pas ce cas car nous en sommes convaincus ine cha Allah =) ).

N'hésite pas si tu as besoin d'en discuter plus amplement =)

A bientôt ine cha Allah.
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 07/02/2013 00:15:44    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
Waleykoum salam 


ne pas chercher 12h a 14h et pourquoi ??? 


la recherche de la science est une obligation lorsque l'on peut y avoir les réponses, pour les ablutions ça fait partis des règles et nous n'y avons pas vraiment d'explication quelles soit ecrite ou orale donc pas besoin de chercher des choses auxquelles il n'y a pas d'explication et allah sais mieux et connais les raisons; quand au port du voile des verset existent et peut-être aussi des hadits ( je n'ai pas cette science n'y ne connais pas beaucoup de hadiths) et donc nous nous devons de les etudiez, combien de femmes portent le voiles sans avoir les explications et les interprétations, tu leurs demande "pourquoi tu porte le voile ma soeur ??" elle va te répondre " parce que allah la ordonner ainsi" mais quand tu leurs demander "pourquoi l'a t-il obliger ??" silence radio, allah nous à fait transmettre des versets et à amener a nous les prophètes pour nous aider dans l'apprentissage de la religion, ce n'ai pas une question d'être convaincu ou non parce que si je n'était pas convaincu je ne chercherais même pas à comprendre le pourquoi du comment.c'est une question de savoir pourquoi ont fait les choses et pourquoi dieu les à ordonnées ainsi dans la mesure ou nous pouvons y avoir accès et ou nous pouvons avoir des explications, car bien sur il y a des choses qui n'ont pas d'explication mais la si.N'oublions pas que la science est une obligation. Notre bien aimer prophète ( sallalah wa alaiyhi wa salam) a dit "Quérir la science de la religion, est une obligation pour tous Musulmans" [rapporter par Al-Bayhaqiyy]






ps: j'ai la net impression que desfois sur ce forum on essaye de mettre dans la tête des gens qu'il faut pas se poser des questions et faire ce qui est dit ca deviens limite malsain, cela fait deaj 3 fois en a peine une semaine que l'on remet en doute ma foi et mes questionnement ca deviens fatiguant pourtant ce forum est trés important mais la ca deviens trop.( pas la peine de s'enflammer c'est une constatation) 




a bientot oukhy :) 








Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/02/2013 06:00:13    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam
Je n'avais pas voulu le dire mais je crois que tu as mal compris le hadith.

Ce que je sais c'est que al 'ilm c'est de un savoir ce qui est hallal ou haram, savoir les bases de la croyance et puis jcrois que c'est tout.

Et le shouyoukh disent à propos du savoir qui est obligatoire, c'est celui qui concerne ce que tu peux attribuer à Allah et à Ses prophètes

et de connaître les obligations des domaines qui te sont liés
prière ramadan
si tu travail dans la finance tu apprends la finance islamique etc

si tu as trouvé des personne qui te donnent l'impression qu'il ne faut pas se poser de questions, c'est qu'il y a la question de "la légitimité de l'intérogation" on voit qu'il y a des gens qui ont des waswas dans ce domaine, alors on va chercher le juste milieu, parfois ca veux dire encourager un questionnement, parfois le contraire.

dans la sourate al baqara, lorsque les juifs ont posé trop de questions au prophète, ils se sont retrouvé à chercher une vache qu'ils ont finalement trouvé en egypte mais nul part ailleurs, et le possesseur de cette vache à ruiné tout les juifs pour s'en défaire. La leçon est qu'il y a des bon types de question et des mauvais type de questions.

contacter doctrine malikite serait interessant sur ce sujet. Bref l'essentiel c'est de se comprendre et de s'entraider.
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 07/02/2013 15:58:30    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam


Si cela avait été une obsession, je l'aurais dit ou vous l'auriez vu dans mon post mais je ne vois pas ou est le mal et ou peuvent être les waswas à vouloir s'informer sur le ports du voile. de plus j'ai bien preciser dans mon post " je ne veux pas le porter parce qu'on me dit c'est obligatoire, mais parce que j'ai compris les paroles de Allah ta'ala " ou voyez vous une waswas ou voyez vous que je doutes je ne voit absolument pas le mal à vouloir appronfondir ses connaissance sur ce sujets. mais bon aprés si vous préferer avoir des femmes qui disent je vais porter le voile je le porte parce que c'est obligatoire mais je ne sais pas pourquoi Allah la obliger. mais bon bref avant que vous ne le disiez non je ne suis pas enervé (même si c'est l'impression que donne le message je le sais) je suis juste trés bléssées et trés déçue que l'on remette ma foi en question et que l'on me descende ainsi.


Ps: il n'y avait pas légitimiter de l'intérrogation sur mon post je demandais juste a savoir plus c'est tout et le fait que je vous est dit que je mettait le foulard discontinuement et que je compte aussi porter le hijeb aurait du vous en faire prendre conscience.


j'avais l'intention de contacter doctrine malikite vu que je n'ai pu trouver aucune aide de votre côter.




Qu'Allah vous préserves


salam 








Revenir en haut
moumina80
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 29
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 07/02/2013 17:13:39    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam

Tout d'abord, je voudrais que tu sache ma sœur que ton questionnement n'est le fruit que d'une sincérité envers Allah, tu voeux faire les choses sincèrement, pour ma part, et d'après mes connaissances , je sais que le hijab a été légiféré dans sourate EN-NOUR (la lumière) et la on parle de la façon dont on doit le mettre et dans quelles circonstances, par contre pour le pourquoi je ne saurais pas te répondre ,  dans le sens ou le pourquoi a été explicitement cité ou pas dans le coran,  sinon on sait toutes le bienfaits spirituels que ça a, et rien que le faite de savoir qu'on se soumet à la volonté d'ALLAH ça adoucit les coeurs , et dis toi que meme si tu trouves pas le pourquoi de cette obligation, sache que notre logique n'a rien avoir avec celle d'ALLAH SOUBHANAHOU WA TAALA, je te dis cela car meme moi il m'arrive de chercher le fin fond d'une question , sans pour autant trouver la réponse ( ALLA  seul sait combien de fois je me suis torturé à vouloir absolument comprendre telle ou telle chose), alors je me dis si Allah l'a ordonné ou interdit il y a certainement une sagesse derrière, qu'on peut pas forcément connaitre.


Je te dis continue tes recherches, tu cherches à atteindre le chemin d'ALLAH? alors soit sure que ALLAH te facilitera la tache.

J'ai trouvé tout un dossier sur le hijab -- site hors-charte -- et tu regarde rubrique" la femme en islam" sur ta gauche, espérant réellement que ça t'aidera.

Tiens nous au courant pour tes recherches

Wa ALLAHOU EL MOUAFFIK.

Edité par Sâhib
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 07/02/2013 19:42:07    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam OUkhy






Tu ma remonter le moral, je te remercie ( je tiens a préciser que je n'ais pas de colère envers le frère et la soeur du dessus et j'espere que vous le prendrez pas comme ca j'ai juste était bléssée) 
Merci beaucoup je vais lire le dossier que tu ma transmis




merci beaucoup 




Qu'Allah te préserve








Revenir en haut
*~Muslima~*
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 613
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 08/02/2013 01:30:57    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
Salam alaykoum,

Khayr ine cha Allah.
Puisse Dieu nous accorder la clairvoyance et puisses-tu trouver réponses à tes interrogations.

Au plaisir.
Revenir en haut
TresorIslamique
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2013
Messages: 6
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 10/02/2013 12:23:38    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
Waa 'Aleykûm saleem ! 


Je suis moi même voilée et quand on me pose la question "Pourquoi est-ce-que les femmes doivent se voiler en Islam?". Bien sûr, il y a le verset 31 de Sûrah An Nur. Et quand tu es couverte comme Allâh t'ala l'a ordonné, la réponse parait évidente. Une femme est voilée car elle est un trésor. Un trésor doit être protégé, et son voile la protège. Protéger de quoi ? Des regards pervers, des éventuelles agressions.. Tout simplement pour préserver son honneur. La femme d'un empereur autrichien (dans les années 1900 il me semble), sortait complètement couverte ! On ne voyait absolument rien d'elle, et pourquoi ? Car son statut était trop important, ce n'était pas la femme de n'importe qui. Nous sommes voilées car nous ne sommes pas n'importe qui ! Nous sommes des musulmanes, et l'Islam a donné a la femme le droit d'exister autre que par son corps, son apparence. On la considère pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle paraît. Elle est trop respectée pour que tous les hommes, dans la rue.. puissent voir ses formes. Et on sait comme ne serait-ce que certains regards déplacés peuvent offenser. En étant voilée, je me suis sentie exister en tant qu'une personne à part entière. Je n'ai pas besoin de montrer mon corps pour plaire, mon mari me choisira d'abord pour ma piété. Et c'est ça qui est magnifique. Allâh Ta'ala ne veut que notre bien, et par Allâh, le Hijab est une bénédiction pour la femme. J'espère avoir pu t'éclairer ukhty. Je te souhaite de le porter, ce n'est que du bonheur et il y a une proximité plus forte avec Allâh qui ne peut que d'avantage faire goûter à la douceur de la foi. 
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 17/02/2013 14:56:09    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam
  

Je te recontacte pour savoir quelle réponse t'ont adressé doctrine malikite s'il te plait. Ca peut servir à d'autres
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 18/02/2013 21:21:49    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam


décidément akhy tu est partout lol. oui alors j'avais écrit à la doctrine malikite et cela ma encore plus motiver malheureusement le sujet de mon autre post "baisse de foi" fait que j'au peur de me lancer car j'ai l'impression d'être dans l'égoisme. en tout cas j'èspere que cette réponse encourageras les soeurs parce que moi elle m'a tout de même beaucoup fait avancé sur ce sujet.hamdoulilah


voila la réponse de la doctrine enfet il m'ont renoyer vers un sujet qui se trouve sur leurs site 


Entre politique et religion 

Ce tissu qui crée tant de polémique, est très loin d’être le vrai problème des musulmans. 

Les musulmans souffrent de problème de représentativité qui nuit gravement à l’image de l’islam. En résumé, on représente très mal notre religion à cause de l’ignorance de plusieurs membres de la communauté, à cause de leur attachement aux futilités, à cause de nos divisions immatures… 

La chute civilisationelle et éthique du monde musulman s’explique par plusieurs facteurs dont le principal reste le vide spirituel, l’éloignement des vrais principes de notre belle religion. L’islam ne se limite pas à des pratiques cultuelles, le culte n’est pas une gymnastique sans esprit. L’islam est entièrement bon comportement et chaque culte du musulman est une école qui doit lui apprendre une éthique etun comportement exemplaire avec l’autre et remplir son cœur de crainte de Dieu et de scrupule. 

Où sommes nous des consignes et instructions de notre modèle Sidna Muhammad (paix et salut sur lui), sur l’apprentissage des sciences, sur le bon comportement, le respect de l’autre, le juste milieu, l’annonce de la bonne nouvelle (at-tabshîr wa ‘adami at-tanfîr), la facilité, l’échange avec la douceur, la sagesse ! 

Le dernier Messager (paix et salut sur lui) dit: «Cherchez la facilité (facilitez) et évitez la difficulté (les choses dures et compliquées) (ne rendez pas les choses difficiles) ; et soyez des annonciateurs de la bonne nouvelle et ne rebutez pas les gens (ne les dégoûtez pas et ne les faites pas fuir)» 
Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim. 
( يسروا ولا تعسروا ، وبشروا ولا تنفروا ) 
رواه البخاري 

Alors que les autres peuples ont excellé dans les sciences de toutes sortes et exercent un poids sur toutes les décisions stratégiques de ce monde en matière d’éducation, de santé, d’économie…Les musulmans malgré leur nombre sont faibles, divisés, dépourvus et ne font pas du tout le poids… 

Si on prend l’exemple de la France , le panorama est décevant : manque d’unité entre les responsables religieux musulmans, manque de maturité et de Fiqh des priorités (fiqh al-awlawiyât), ignorance grave des principes de l’islam, non considération du contexte, influence croissante du wahhabisme et de courants dangereux venus de l’étranger (Khawârij, Mu’tazila,Coraniste, Bahâiya…)… 
Beaucoup de frères et sœurs se plaignent de Tanfîr et de Takfîr : c'est-à-dire entre autre des Imâm autoproclamés qui dégoûtent les gens de la religion, des gens qui au moindre divergence vous déclarent mécréant, des gens qui sont très loin de la douceur du Prophète (paix et salut sur lui) et ses compagnons et de leurs sagesses… 

Tels sont quelques vrais problèmes que tout responsable religieux doit essayer de résoudre à son niveau et autour de lui, faute de quoi qu’il s’attende au jugement d’Allah sur la Amâna qu’il lui a confié… 

Que dit l’Islam sur le voile : 

Avant propos : 

La question du voile constitue -même dans certains pays musulmans-la frontière entre le politique et le religieux!!En France particulièrement, il y a la loi qui interdit le port du Hijâb dans l'école par exemple: cela est une contrainte pour la femme musulmane qui vient s'ajouter à une série de contraintes liées à la pratique de l'Islam en Europe. 
Certains savants musulmans ont permis à la femme qui souffre de cette contrainte d'enlever son Hijâb dans l'école et de le remettre quand elle sort de l'école (car la science est une composante essentielle en Islam)… 

Que dit réellement l’Islam à propos du voile: 

Le devoir de mettre le voile fait unanimité des quatre écoles sunnites connues et reconnues. 

Selon les savants des quatre écoles sunnites reconnues, la 'Awra (intimité, nudité) de la femme pubère à l'égard d'un étranger est tout son corps sauf les mains et le visage. 
Notons que seul l’Imâm Abou Hanîfa (parmi les Imâm des quatre écoles) considère les pieds de la femme ne faisant pas partie de la nudité (‘Awra) et qu’elle peut ainsi les montrer, car selon son interprétation : elles font partie de ce « qui est visible » tout comme le visage. 
الموسوعة الفقهية : 'وَوَرَدَ عَنْ أَبِي حَنِيفَةَ الْقَوْلُ بِجَوَازِ إظْهَارِ قَدَمَيْهَا ؛ لِأَنَّهُ سُبْحَانَهُ وَتَعَالَى نَهَى عَنْ إبْدَاءِ الزِّينَةِ وَاسْتَثْنَى مَا ظَهَرَ مِنْهَا . وَالْقَدَمَانِ ظَاهِرَتَانِ'. 
قال النووي في المجموع: وقال أبو حنيفة والثوري والمزني قدماها أيضاً ليسا بعورة.. انتهى 


Les nobles savants des quatre écoles se sont référés entre autre aux versets coraniques suivants: 
1. 
« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. 
Et repentez-vous tous devant Dieu, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès. » 
Sourate 24 (An-nour), verset 31. 
La majorité des Mufassirîn (commentateurs du Coran) dont Ibn 'Abbâs (que Dieu l'agrée) surnommé l’interprète du Coran (Turjumân al-qur’ân), affirment que « que ce qui en paraît » dans ce verset veut dire: le visage et les deux mains. 

2. 
Et le verset : 
« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (un pan de leurs tuniques) : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. » 
Sourate 33 (al-Ahzâb), verset 59. 

Ainsi qu’au Hadîth suivant concernant le voile de la femme pubère (vis à vis des hommes 'étrangers'), rapporté par Abou Dâwud et Al Bayhaqî : 
Aïcha (que Dieu soit satisfait d’elle), a raconté que sa sœur aînée, Asma (que Dieu l'agrée), était entrée chez le Prophète (paix et salut sur lui) portant des vêtements fins. Alors, le Prophète (paix et salut sur lui) détourna la tête et dit : « Asma, à partir du moment où elle est pubère, il ne convient plus que l’on voit de la femme autre chose que ceci, en montrant son visage et ses mains ». 
Certains savants pensent que ce Hadîth est faible, mais ce Hadîth (ou son sens) a été rapporté par d'autres voies qui le rendent authentique: par exemple, At-tabarânî dans Al-kabîr(378/143/34) et dans Al-awsat (2/230/8959)... 
Ensuite, c'était aussi la pratique des compagnons, de leurs suivants et des gens de Médine, des premières générations de musulmanes... 
Enfin, son sens est conforme au verset du Coran cité ci haut (24/31): '...de ne pas exhiber leurs atours hormis ce qui est visible', la majorité des Mufassirîn (commentateurs du Coran ) dont Ibn 'Abbâs (que Dieu l'agrée) affirment que 'ce qui est visible' veut dire: le visage et les deux mains. 
روى أبو داود والبيهقي في سننهما بسنديهما 
عن عائشة رضي الله عنها ، أن أسماء بنت أبي بكر دخلت على النبي صلى الله عليه وسلم وعليها ثياب رقاق ، فأعرض عنها وقال : يا أسماء إن المرأة إذا بلغت المحيض لا يصلح أن يري منها إلا هذا وهذا وأشار إلى وجهه وكفيه 
وقد أورد الحديث هذا الهيثمي ' في مجمع الزوائد ' ( 5 / 137 ) برواية الطبراني في ' الكبير ' و' الأوسط ' . ثم قال : ' وفيه ابن لهيعة ، وحديثه حسن وبقية رجاله رجال الصحيح ' . 
والذي لا شك فيه أن حديثه في المتابعات والشواهد لا ينزل عن رتبة الحسن ، وهذا منها . وقد قوى البيهقي الحديث من وجهة أخرى ، فقال بعدما ساق حديث عائشة رضي الله عنها ، وبعد أن روى عن بن عباس رضي الله عنهما وغيره في تفسير : ( إلا ما ظهر منها ) ، أنه الوجه والكفان ، قال : مع هذا المرسل قول من مضى من الصحابة رضي الله عنهم في بيان ما أباح الله من الزينة الظاهرة فصار القول بذلك قويا ' . ووافقه الذهبي في ' تهذيب سنن البيهقي ' ( 1/ 38 / 1 

Notons enfin que le voile était aussi la pratique des femmes des compagnons, de leurs suivants et des gens de Médine, des premières générations de musulmanes jusqu'à ce que les pressions politiques et les mouvements féministes s'en mêlent de nos jours… 



Ainsi, 

La 'awra (intimité, nudité) de la femme pubère à l'égard d'un étranger est tout son corps sauf les mains et le visage: chaque habit pudique, non attirant, non moulant, respectueux, qui est conforme au 'Urf et qui permet de réaliser cette obligation (de cacher cette intimité vis à vis de l'étranger non Mahram[1]) est donc accepté. 

Enfin on affirme : 

Le voile n’est ni l’expression d’une soumission à une autorité masculine (car en Islam le législateur c'est Allah et non les hommes), ni une humiliation ni une atteinte à la liberté de la femme ! 
Le voile ne compromet en rien ni l'intégration de la femme ni la modernité. 
Le voile est d’abord une conviction libre de la musulmane de se conformer aux ordres de Dieu et son Messager et il est une expression de pudeur… 

Le voile était aussi une obligation dans les anciens textes sacrés du judaïsme et du christianisme. Les « sœurs » continuent à porter leur voile dans les églises jusqu’à nos jours… 



Que dit l’islam sur la Burqa ou Niqâb (voile intégrale) : 

La règle chez les quatre écoles sunnites reconnues est que le Niqâb n'est pas du tout obligatoire, car le visage et les mains de la femme ne sont pas une 'Awra (nudité). Aucun verset du Coran ni texte de la sunna n’existe qui oblige le Niqâb à la femme musulmane. 

Dans la Mudawwana de Sahnûn (ouvrage référence du droit malikite), l’Imâm Mâlik fut interrogé sur la possibilité de voir le visage d’une femme qui nous est étrangère et il répond : oui…(Ref : Mudawwana 2/334). 
سأل سحنون (240هـ) في 'المدونة' (2|334) عن المرأة التي ظاهرها زوجها وصارت أجنبية عنه: 
ولا يصلح له أن ينظر إلى شعرها ولا إلى صدرها. 
قلت لمالك: أفينظر إلى وجهها؟ فقال (مالك): نعم، وقد ينظر غيره أيضاً إلى وجهها 

Il en est de même dans le Mukhtasar de Khalîl : « sa ‘awra avec l’étranger est tout son corps sauf le visage et les mains » 
وفي مختصر خليل (776هـ): ((ومع أجنبي غير الوجه والكفين)) وتبعه شراح خليل مثل العبدري (897هـ) والخرشي (1101هـ) والدردير (1201هـ) وغيرهم 


Ceux qui présentent comme argument l’attitude des nobles épouses du Prophète (paix et salut sur lui) doivent savoir que leur statut est particulier, elles se distinguent des restes des femmes par plusieurs spécificités liées au rang élevé et particulier du noble Messager (paix et salut sur lui). Par exemple, Allah a interdit par verset du Coran d’épouser les femmes du Prophète (paix et salut sur lui) après sa mort, ce qui n’est pas le cas et ne doit pas l’être pour les autres femmes… 
Le Qadi ‘Iyâd dit à propos de l’obligation de cacher le visage exclusivement réservée aux nobles épouses du Prophète : « il y a unanimité sur le fait que le devoir de cacher le visage est spécifique aux épouses du Prophète , cela ne concerne que les épouses du Prophète » 
ولا خلاف أن فرض ستر الوجه مما اختص به أزواج النبي صلى الله عليه وسلم : قال عياض 

Certains savants (hanafites et mâlékites ) par Ijtihâd disent : mais si la femme est très belle et se trouve dans un environnement (malsains) de pervers et qu'elle craint la Fitna ou qu'elle craigne pour sa personne lorsqu'elle sort: là le Niqâb (cacher le visage) peut devenir nécessaire (pour éliminer le risque extérieur)...Voir par exemple pour le Fiqh Hanafi: 'Ad-dourr al-moukhtâr wa radd al-mouhtâr' Volume 1 / Page 406 et pour le Fiqh Mâliki: 'Ash- sharh al-kabîr' Volume 1 / Page 214, où est présenté l’avis minoritaire du port du 'Niqâb' en cas de risque de 'Fitnah', par exemple dans le cas où la femme réside dans un environnement malsain et dominé par la perversité, l’impudeur et l’insécurité. En d'autres termes, selon cette opinion minoritaire, le devoir pour la femme de se couvrir le visage repose uniquement sur des facteurs externes et non pas sur une prescription explicite du Coran ni de la Sunna . 


Et l’opinion extrêmement forte chez les Shoyoukh(savants musulmans) actuels qui connaissent le contexte en Occident , est l'aspect non-recommandé du port du Niqab, qui d'une part peut empêcher de vivre dans des conditions acceptables (du point de vue de la vie sociale et financière) et d'autre part, peut gêner l'appel à l'islam (da'wa). 
Ainsi, le Shaykh Mahmud Ashraf Uthmani, un des leaders du Tabligh, conseille l'abandon du Niqab en Occident. Cet avis est aussi celui d'une majorité des Shouyoukh de Syrie (à l'exception du Shaykh Al-Bouti qui considère par ailleurs qu'il est interdit de vivre dans un pays non-musulman sans raison valable), de Tariq Ramadan, du Shaykh al-Qardawi (selon un avis) et d'une part importante des Shoyoukh malékites contemporains (qui suivent l'avis de l'imam Qurtubi et de Ibn Juzayy sur la question), comme Shaykh Ali al-Iraki, Shaykh Bin Bayyah etc. 
C'est aussi l'avis du comité anglais (Shari'ah Council, imam Darsh). 

Nous souffrons de ne pas avoir assez de savants capables d'appréhender le contexte français et européen et de réaliser un véritable ijtihad (éclairé et profond) sur plusieurs questions d’actualité. 
A l'heure où de plus en plus de femmes abandonnent le Hijab, quelle est la place du Niqab? 

Sans aller jusqu'à l'avis extrême de certains savants actuels, qui considèrent le Niqab comme 'anti-islamique' et 'une coutume satanique d'origine hindoue', il est regrettable que certaines femmes qui souhaitent porter le Niqab soient réduites à l'isolement, à la dépression et à la pauvreté, voire la mendicité… 

L'imam Ghazali dans son Ihya rapporte que quelque chose de recommandé (Mandub) peut devenir déconseillé suivant le contexte. 
C'est ensuite à chacun, en son âme et conscience, de réaliser ses choix de vie : car selon le Coran : « Nulle contrainte dans la religion ». 

Résumé et conclusion : 

Comme on vient d’expliquer, le voile intégrale (Niqâb) n’est pas une obligation et la femme musulmane qui est soucieuse de communiquer les vrais principes de l’islam aux autres n’a pas à s’exclure de son contexte et vivre ainsi de façon recluse alimentant par cela l’incompréhension des autres vis-à-vis de l’islam et confirmant leurs préjugés ! 

Les conséquences néfastes de la loi contre le voile (Hijâb) à l’école et dans les lieux publics sont encore observables et loin d’être oubliées par la communauté musulmane qui a vu en cette loi une atteinte à la liberté de la musulmane et une humiliation… 

Donc on pense que toute loi contre le Niqâb ne fera qu’aggraver la situation et transformer ce sujet « insignifiant et annexe» en une cause alimentant des discours haineux et belliqueux contre les symboles du pays par ceux qui prônent l’intolérance et surtout faire en sorte que de plus en plus de jeunes musulmans se sentent humiliés et s’investissent massivement dans le radicalisme religieux… 

Au lieu d’une loi, il vaut mieux encourager la formation et l’éducation autour du religieux en aidant les vrais savants compétents et modérés à faire ce travail. 

L’éducation et la formation valent mieux que la répression. La répression ne peut que donner des résultats contraires à ceux escomptés. 


Notes de bas de page : 

[1] La femme ne doit pas tout montrer au Mahram ni aux autres femmes, il y a effectivement des limites: chez les malikites: sa 'awra devant ses Mahârim hommes (comme le frère, le père...) c'est tout le corps sauf le visage, la tête, les mains, le cou , les jambes et les pieds. 
Sa 'awra en présence de femmes musulmanes ou de femmes Mahârim s'étend du nombril aux genoux. Mais on conseille la pudeur même dans ces cas pour qu'elle montre le bon exemple aux soeurs. 
Quant au mari il peut tout voir de sa femme et inversement. 
Il est autoriser à un homme de voir le visage d'une femme et ses mains: si il n' y a pas de séduction ou de crainte de séduction (fitna). 
En cas de nécessité (comme une nécéssité médicale) il est possible de voir la 'awra (Voir Al-Fiqh 'alâ madhâhib al-arba'a tome I page 174 ). 






 Ashwaq
Mercredi 24 Juin 2009

Version imprimable
[Ignorer]


Question : 
Si la femme qui s'est convertie à l'Islam éprouve une gêne et des difficultés à porter le voile légal (le foulard, Hijâb), doit-on l'obliger à le faire et insister, même si cela doit la mener (peut-être) à s'éloigner définitivement de l'Islam ? 

Réponse : 
En générale : nous sommes tenus de convaincre (informer) (de la façon la plus douce et convenable) la musulmane que le fait de se couvrir est une obligation religieuse, que Dieu le Très Haut ainsi que son Envoyé (paix et salut sur lui) ont ordonnée et qui a fait l'objet d'un consensus de la communauté. 

Après: Il est évident que chacun est libre de choisir sa voie ( Allah dit dans le Coran: nulle contrainte dans la religion ) 

Les enseignements de l'Islam dés son avènement se caractérisaient par la sagesse et la pédagogie évolutive (al-marhaliyya): l'exemple évident du Coran par exemple qu'on peut citer: c'est l'abroger et l'abrogeant: comme le vin qui fut interdit par étape: car au début de l'Islam, des compagnons buvaient et le verset qui va interdire définitivement le vin (de la Sourate Al-mâida ) et qui abroge les autres versets: n'a été révélé que quand la foi des musulmans est devenu plus solide et l'Islam plus fort (L'interdiction n'a pas été brusque et soudaine mais en respectant des étapes jusqu'à arriver au statut final et définitif de l'interdiction)...Idem pour le voile...Donc les prescriptions de Dieu étaient révélées (à cette époque) au fil de la prédisposition de la société à recevoir et accepter facilement ces prescriptions et au fur et à mesure que l'Amour de Dieu et de Son envoyé augmentaient dans les coeurs et aussi au fur et à mesure que l'islam et sa société s'organisaient et se fortifiaient... 

Donc on conseille de laisser le temps à cette femme pour bien comprendre la religion petit à petit et jusqu'à ce que sa foi augmente: donc commencer d'abord par lui apprendre les fondements de l'Islam (foi,prière, jeûne...) en utilisant la douceur et la sagesse. 

Ensuite, il conviendra de l'entourer par des soeurs musulmanes pieuses et sages, afin qu'elle les prenne comme modèle, de même que nous devons la ménager et être doux et sage. Car Dieu octroie par la délicatesse ce qu'on ne peut obtenir par la violence (comme a dit le Prophète (paix et salut sur lui) dans le hadîth sahîh). 

Bien que le port du foulard ou du Hijab comme on l'appelle de nos jours soit une obligation pour la musulmane (comme on a vu), il n'en reste pas moins qu'il n'est qu'une application de la religion et non l'un de ses fondements. Si la sévérité et la dureté à ce propos sont susceptibles de lui faire rejeter la religion dans son ensemble, il n'est pas permis par la loi musulmane de renoncer à un fondement pour une prescription. 

Le principe des équivalences nous impose de nous taire devant ce travers, de peur de tomber dans un travers plus important. C'est là un principe connu et légalement admis. 

D'autant plus que ce méfait, même s'il est illicite, fait partie des péchés véniels (mineurs) et non majeurs, vu que la fornication (zinâ) est un péché plus grave que celui-ci, toutes ces choses interdites n'étant que de possibles étapes pouvant mener à un péché majeur. Le péché véniel est objet de tolérance[1], alors que ce n'est pas le cas des péchés majeurs qui nécessitent le repentir sincère (tawba nasûh). Ainsi, Dieu le Très-Haut dit : 
« Si vous évitez (de commettre) les péchés les plus graves, nous vous pardonnerons vos méfaits (véniels) et nous vous ferons entrer généreusement dans le Paradis. » Coran S 4/V 31 


Notes de bas de page : 

[1] Pardonnés (effacés) par l’Istighfâr, la prière, le jeûne, la prière du vendredi…Les savants avancent que les petits péchés sont pardonnés en évitant les grands péchés (selon: Coran S 4/V 31) 












Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 18/02/2013 21:24:05    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
salaam
Oui je m'adressait à la soeur Astrid93

Oukhty Astrid qu'entends tu par

 
Citation:
 j'au peur de me lancer car j'ai l'impression d'être dans l'égoisme
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 18/02/2013 21:30:13    Sujet du message: Voile et interprétation du coran Répondre en citant
Wa 3laykoum salâm




je me suis tromper de mot je voulais dire hypocrite, 








Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/09/2018 18:35:15    Sujet du message: Voile et interprétation du coran
Revenir en haut

Ce sujet a été vérouillé par l'équipe du forum

Il est possible que vous n'ayez pas respecter la Charte où que le sujet soit résolue.
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim