Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim




=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
  
Questions à un imam
Aller à la page: 1, 2, 3  >

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léa 873
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2013
Messages: 11
Sexe: Féminin
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/01/2013 13:11:23    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Bonjour à tous,
Je me permets de vous solliciter ce jour, afin de savoir si vous pourriez éventuellement répondre à ma demande.
Voilà ma situation actuelle : je suis croyante monothéïste mais ne me suis jamais assimilée à aucun culte ni aucune religion. En effet, mes parents, tous deux baptisés ont estimé que le choix d'une religion doit émaner d'un cheminement spirituel intime et propre à chacun. Aussi, ils ont préféré nous laisser libres ma sœur et moi, de choisir la religion qui sera la nôtre.
Aujourd'hui, j'éprouve le besoin d'assouvir ma foi au travers d'une pratique et d'un cadre ritualisé et rigoureux. Aussi, ma démarche actuelle est de me renseigner assidument quant aux trois religions monothéïstes, en espérant que Dieu me guidera vers la voie qu'il a voulu pour moi.
J'ai commencé par le Coran, et bien sûr, au décours de ma lecture, plusieurs questionnements ont émergés, que je voudrais pouvoir partager avec un imam.
Ainsi, ma question est la suivante :
Savez-vous s'il m'est possible de rencontrer n'importe quel imam dans Paris, afin d'obtenir un entretien, sans chercher pour l'instant à me convertir ? Et comment procéder pour accéder à cette rencontre ?
D'avance merci beaucoup, en espérant votre réponse, je vous souhaite à tous et à toutes un excellent week-end.
Cordialement,
Léa 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci d'avance de bien avoir voulu prendre connaissance de ce message. Bonne journée à vous !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/01/2013 13:11:23    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
amine77
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2011
Messages: 2 068
Sexe: Masculin
Localisation: Suisse

MessagePosté le: 05/01/2013 13:24:46    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Bonjour Lea

bienvenue parmis nous !


je ne suis pas  de Paris , mais un Imam est percus comme un Imam par tout ou on va !! biensure que vous pouvez conusltez un Imam par tout aussi  ,c'est tres  simple  vous  allez  a la mosquee la plus proche de chez  vous et puis vous demandez  a voir  l'Imam ,ensuite l'Imam de cette mosquee vous dira s'il  te recevra sur place  ou bien vous vous fixee un RDV , c'est tout !
si non si  vous voulez une  adresse email des  savants musulmans (sunnites ) de  l'ecole malakite , on vous donne c'elle  que nous utilison sur se forum .

bonne continuete  et  bon week end a  vous aussi !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Allah vous fera entrer aux paradis avec sa miserecorde ,alors n'oubliez pas d' intercéder pour vos freres et soeurs !
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/01/2013 14:19:21    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Bonjour à vous

Ça fait plaisir de voir des gens qui veulent se rapprocher de Dieu trés content

Comme l'a dit amine
Si vous préférez un entretiens vous pouvez aller à la mosquée de paris vous devriez pouvoir trouver quelqu'un pour répondre à vos questions, pour être sûr je vous conseil d'appeler la mosquée avant. 01 45 35 97 33
Lorsque j'étais petit, ils organisaient des visites guidées, l'avantage de cette mosquée c'est qu'elle est grande et que ce sera sûrement plus simple de trouver quelqu'un pour répondre à vos questions.

Vous avez aussi d'autres options, de contacter un savant directement (théologien), personnellement je préfère m'adresser à eux, mais le problème c'est que c'est moins facile d'en contacter.
Vous pouvez en contacter à l'adresse mail malikite@doctrine-malikite.fr
ou bien sur le forum d'aslama http://www.aslama.com/forums/forum.php
qui est encadré par des savants ayant étudié

Vous pouvez aussi, faire part de vos questions ici


Pour en savoir un peu plus sur l'Islam (site présentant l'Islam aux non musulmans)
http://www.fleurislam.net/

Je vous souhaite un bon week end à vous aussi, et la réussite dans la démarche que vous entreprenez !
Revenir en haut
As-Siddîq
Elève du forum
Elève du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2012
Messages: 485
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 05/01/2013 14:54:23    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Bonjour Lea :)

Comme te l'on recommander les frères ci-dessus, je te conseille moi aussi fortement te t'adresser à malikite@doctrine-malikite.fr pour toute les questions censé, et intelligente sur l'Islam
Cette adresse vaut vraiment de l'Or, il te donne une réponse sous 48h max.

Ce sont des savants (Théologien) reconnu. Ils sont crée cette adresse car beaucoup de Musulman francophones sont soucieux d’apprendre leur religion d’une façon correcte, saine et authentique.
Car depuis un certain temps la mode c'est de faire du "hors-piste", interpréter le Coran à sa façon, ce qui vraiment déconseiller.

En complément de la lecture du Coran je te conseil de lire l’exégèse (Tasfir en arabe) du Coran pour mieux comprendre les versets. Car sinon tu pourrai faire une fausse interprétation , t'emmêler les pinceaux sur les verset ambigus
.

D'autre part tu peut nous poser des questions sur le forum, on y répondra avec plaisir.

En espérant t'avoir apporter une petite lumière

Bonne journée, Lea

Fraternellement,

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Muhammad


Dernière édition par As-Siddîq le 05/01/2013 15:18:36; édité 4 fois
Revenir en haut
Léa 873
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2013
Messages: 11
Sexe: Féminin
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/01/2013 14:59:38    Sujet du message: Merci Répondre en citant
Bonjour,
Je tenais très sincèrement à vous remercier tous deux pour la rapidité de vos réponses. Merci Abdel Majid pour votre aide précieuse.
Merci enfin pour vos encouragements respectifs dans le chemin que j'entreprends.
A bientôt sur le forum
Bien à vous. Léa
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci d'avance de bien avoir voulu prendre connaissance de ce message. Bonne journée à vous !
Revenir en haut
Léa 873
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2013
Messages: 11
Sexe: Féminin
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/01/2013 16:19:00    Sujet du message: Question sur les mécréants Répondre en citant
Merci à toi As-Siddîq, je prends bonne note de ces précieux conseils. Il se trouve que la traduction que j'ai choisie du Coran, m'intéressait particulièrement car elle est bilingue, mais elle ne comporte pas l'exégèse. Je tâcherai de lire cette dernière pour les versets qui m'interrogent tout particulièrement.

L'une des premières interrogations qui furent les miennes, est la suivante :
J'entends que le Coran se présente comme une guidance universelle pour tous les hommes. Car, puisque telle est la Parole divine, tous doivent s'y soumettre. Dès lors, je conçois pleinement que la voie de l'islam soit celle jugée préférable pour chacun. Toutefois, j'avoue avoir été quelque peu étonnée concernant le ton et le vocable utilisés pour parler des mécréants (non musulmans et polythéistes). La sévérité avec laquelle on les met en garde, ne va-t-elle pas à l'encontre de la miséricorde divine ? En effet, le parcours spirituel de chacun, même si on le juge obscurcit ou déviant par rapport à la voie qui nous semble juste, n'est-il pas respectable, en tant qu'il est personnel et humain ?
Pourquoi la miséricorde divine ne semble intervenir qu'après conversion ou repenti de l'égaré ?
Puis-je réellement me fier à ce ton agressif, ou est-ce dû au fait que ne parlant pas bien l'arabe, je n'ai accès qu'à une traduction ?

Bon, ça fait plusieurs questions en fait tout ça, mais disons que ce n'est que l'un des nombreux points que je souhaiterais aborder... ; )

Merci à tous d'avoir pris le temps de me lire, et merci à ceux qui prendront celui de me répondre

Bon week-end à tous,
Cordialement,
Léa
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci d'avance de bien avoir voulu prendre connaissance de ce message. Bonne journée à vous !
Revenir en haut
nsami
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 113
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 05/01/2013 16:41:51    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh


J'ai vu dans ta localisation que tu habites à Paris , tu devrai trouver facilement des mosquées après tout dépend de ton arrondissement.
Sinon tu peux aussi contacter un imam par téléphone et lui poser tes questions , mais faut faire attention à bien choisir l'imam  et s'avoir si 
c'est quelqu'un de fiable.
Et pour finir si tu souhaite réellement comprendre le Coran , il faut que tu lise son exégèse  , mais la aussi le problème et la langue Arabe , et sa traduction en Français


Sinon bonne chance a toi dans ta quête de spiritualité.
Les membres suivants remercient nsami pour ce message :
Léa 873 (05/01/13)
Revenir en haut
leserviteurdugenereu
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 104
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 05/01/2013 16:56:05    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Salam alaykoum

Alors cher lea je voudrai juste te demander si tu a un enfant ou si ten avai un est que ton enfant te renie et di que sa mere est une autre que toi ne serait tu pas en colere? Ou bien que Allah le pure qui n'a besoin de personne les chretiens ou les juifs lui ont attribuer un fils? Ne trouve tu pas normale qu'il les mettent en garde
Revenir en haut
Léa 873
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2013
Messages: 11
Sexe: Féminin
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/01/2013 18:00:41    Sujet du message: Question sur les mécréants, suite Répondre en citant
Merci d'avoir répondu à mon message "les serviteurs du généreu".
Je comprends ton intention de me rendre accessible ta lecture du Coran, par cet exemple personnel, j'imagine que cela est tout à fait bienveillant, merci. Mais bien que n'étant pas maman, je pense pour ma part, que mes sentiments strictement humains (et comment pourrait-il en être autrement, moi, simple mortelle), ne sauraient rien avoir de comparable avec les raisons de Dieu Tout Puissant, auxquelles je ne peux sans doute pas avoir accès que par ce que me dicte mon coeur.
Or, je pensais justement, que Dieu était au-dessus de toute colère (sentiment oh, combien propre à l'homme et sa faiblesse)...
Qu'en penses-tu ?
Ps : Comprends bien que ma démarche spirituelle n'est guidé que par un réel désir d'authenticité dans la démarche qui est la mienne. Aussi, je me pose des questions, de simples questions naïves, mais c'est sans aucune présomption je te l'assure ! Et que Dieu me protège d'un quelconque blasphème ! Je respecte du plus profond de mon coeur toutes les religions !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci d'avance de bien avoir voulu prendre connaissance de ce message. Bonne journée à vous !
Revenir en haut
Invitéio
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 2 413
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 05/01/2013 18:23:51    Sujet du message: Re: Question sur les mécréants, suite Répondre en citant
Léa 873 a écrit:
Merci d'avoir répondu à mon message "les serviteurs du généreu".
Je comprends ton intention de me rendre accessible ta lecture du Coran, par cet exemple personnel, j'imagine que cela est tout à fait bienveillant, merci. Mais bien que n'étant pas maman, je pense pour ma part, que mes sentiments strictement humains (et comment pourrait-il en être autrement, moi, simple mortelle), ne sauraient rien avoir de comparable avec les raisons de Dieu Tout Puissant, auxquelles je ne peux sans doute pas avoir accès que par ce que me dicte mon coeur.
Or, je pensais justement, que Dieu était au-dessus de toute colère (sentiment oh, combien propre à l'homme et sa faiblesse)...
Qu'en penses-tu ?
Ps : Comprends bien que ma démarche spirituelle n'est guidé que par un réel désir d'authenticité dans la démarche qui est la mienne. Aussi, je me pose des questions, de simples questions naïves, mais c'est sans aucune présomption je te l'assure ! Et que Dieu me protège d'un quelconque blasphème ! Je respecte du plus profond de mon coeur toutes les religions !


Bonsoir Léa,


Tout d'abord, bienvenue sur le forum ! Tu peux poser autant de question que tu veux. 


Puis j'aimerai te poser une question : 


Crois-tu en au Paradis et à l'Enfer  ? 




Cordialement, 


Invitéio.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Dieu exalté dit : « Je suis tel que Mon serviteur M'estime »

[Boukhâri]
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/01/2013 18:29:31    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Bonjour,

Il faut savoir deux choses au sujet du Coran, il y a un imam qui dit souvent "traduire c'est trahir" parce que parfois, les traductions ne transcrivent pas fidèlement le Coran.
La deuxième chose c'est que le Coran est descendu par morceaux et chaque versets que vous lisez s'inscrit dans une histoire particulière.
D'où la nécessite de comprendre le contexte d'une révélation (verset) pour en comprendre le sens.

voici un article traitant de certains passage malheureusement connus pour avoir été dépouillés de leur contextes.


Question :


J'ai récemment participé à une discussion religieuse au travail avec un de mes collègues Chrétiens et il m'a demandé de lui expliquer un verset du Coran avec lequel il semblait avoir un problème. Il s’agit des versets 89-90 de la 4ème Sourate, dans lesquels Allâh ordonne aux musulmans à deux occasions différentes de tuer les non-croyants. Je lui ai dit que comme je n’étais pas un expert dans l’explication du Coran, j’allais me renseigner auprès de mes respectés Savants et que je reviendrai ensuite vers lui au sujet de ces versets. S’il vous plait, le Mufti Saheb peut-il m’expliquer et me donner un commentaire (tafsir) détaillé de ces versets afin que je puisse répondre à mon collègue non-Musulman de la manière la plus correcte? Pouvez-vous s'il vous plaît me donner aussi d'autres versets du Coran dans lesquels Allâh ordonne que les non-croyants soient bien traités?


Réponse :


A : Explication des versets 89 et 90 de Sourate 4 (An-Nisaa)

Commençons par une traduction littérale de ces versets :

4.89 : « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point (sawâ’) qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans ! »

4.90 : « [tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawn) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »

A partir de cette traduction littérale et d’une lecture réfléchie des versets cités ci-dessus, il apparait clairement que l'ordre de tuer est contraint et conditionné à certaines circonstances particulières. Normalement, les versets du Coran doivent être compris dans un certain contexte. Lu hors de ce contexte, le sens est alors faussé. Les Chrétiens ainsi que d’autres antagonistes de l'Islam interprètent le Coran de manière erronée et déformée, car ils ignorent le contexte des versets et ils le font soit par négligence pure, soit par dissimulation délibérée. Par contexte, nous entendons le sens commun dérivé d'un groupe de versets. Au lieu de prendre un verset et de le citer hors contexte, la procédure correcte consiste à examiner les versets se trouvant avant et après dans le but d'obtenir une signification correcte de ce que dit réellement le Coran. En second lieu, pour comprendre certains versets complexes, il est nécessaire que le lecteur recoure à des commentaires officiels et authentiques du Coran.

Nos amis non-Musulmans doivent aussi réaliser que le Saint Coran contient des principes fondamentaux et généraux sur la façon de gouverner, le culte, les transactions et ainsi de suite. Mais les détails sont fournis par les hadiths du Prophète Muhammad
. La raison de cette diversification est de veiller à ce que la nation Musulmane ne se limite pas au Saint Coran pour être guidée, mais intègre également les Hadith ou traditions du Prophète
. Ainsi, le Prophète Muhammad
devient une figure de proue majeure dans l'Islam et une personnalité qui doit être vénérée.

La parole du Prophète Muhammad
(c.-à-d. ses Traditions) a été tenue à l'écart et séparée de la Parole de Dieu (c.-à-d. Le Coran) afin de mettre en évidence la grande différence entre la Parole Pure de Dieu et la parole de l'homme, contrairement à la Bible qui contient un mélange de la Parole de Dieu et de la parole de l'Homme. Finalement, il devient difficile de faire la différence. Le système Islamique a protégé les Musulmans afin qu’ils ne tombent pas dans le même piège.

Dans les versets se trouvant ci-dessus, il y a plusieurs indicateurs qui montrent clairement le contexte et l'application du sens transmis. L'explication qui suit va éclairer ce fait :

1. Ces versets ont été révélés à Médine, après que le Messager d'Allâh
ait posé les fondations du nouvel Etat Islamique. C'est dans le contexte de ce jeune État Islamique que les versets ci-dessus ont été révélés. Par conséquent, le premier principe qui apparait est que ces versets sont adressés à l'Etat Islamique et non à des Musulmans individuels. Toute personne intelligente comprendra que le pouvoir donné à un Etat ou à l'administration est beaucoup plus ferme, global et étendu que celui dont jouit un individu. Cependant, même dans ces règles, l'Etat Islamique n'a pas reçu carte blanche pour tuer les non-croyants selon ses quatre volontés, comme cela sera ensuite expliqué.

2. La partie « tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu » nous donne une autre indication de l'application de ce verset. Le verset ne peut pas se référer à des non-Musulmans car la migration dans le sentier d'Allâh n'est pas un acte que peuvent faire les mécréants ou les non-Musulmans. Nulle part dans le Saint Coran il est demandé aux non-Musulmans d’émigrer ou de quitter leur ville natale pour le bien de l'Islam. Il est donc évident que « tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu » fait référence à des gens qui prétendent être Musulmans. Ce sont les hypocrites, c’est-à-dire les gens qui proclamaient extérieurement être Musulmans, mais qui intérieurement ne l’étaient pas. Ils étaient parmi la communauté Musulmane des imposteurs et des espions, présents pour semer la zizanie et créer des conflits. Ces traîtres se sont également rendus coupables d'inciter d'autres communautés et nations à attaquer les Musulmans, comme cela mentionné dans plusieurs livres d'histoire. Le verset avant celui-ci, qui est le verset 88 stipule clairement : « Qu’avez-vous donc à vous scinder en deux partis au sujet des hypocrites .......? » Le contexte de cette section du chapitre nous montre clairement que le verset 89 fait référence aux hypocrites et non pas aux non-croyants comme les Juifs, les Chrétiens ou Arabes païens.

3. Le verset 89 dit : « et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux ... » Cette instruction signifie que si ces hypocrites, après avoir embrassé la foi Islamique, renoncent à la Religion et se rebellent contre la communauté Musulmane, alors ils doivent être saisis, c’est-à-dire arrêtés, puis tués. Mais la mise à mort ne prend pas la forme d’une exécution sommaire. Les commentaires stipulent qu'ils seront arrêtés, jugés, et [seulement] si reconnus coupables, exécutés. Ils seront exécutés car ils auront commis le péché impardonnable de trahison, qui, dans tout Gouvernement ou Pays est un crime grave puni de mort. Cette loi s'applique à l'Etat Islamique et n'est pas une autorisation faite à tout Musulman d’aller tuer librement les non-Musulmans. Certains pourraient argumenter que ces détails ne sont pas mentionnés dans le Coran et que par conséquent les Musulmans qui lisent le Coran pourraient être induits en erreur et croire que toute personne peut aller tuer tout non-Musulman qui renonce à sa religion. Eh bien, il doit être bien entendu que ces détails sont donnés aux communautés Musulmanes à travers différents moyens tels que les madrassas, les plates-formes de questions/réponses, les conférences publiques, les brochures, les écrits, et les bulletins d’informations publiés de manière régulière. Les Musulmans sont donc bien au courant des règles qui s'appliquent et c’est la raison pour laquelle vous ne trouverez pas de Musulmans recourant à de telles méthodes malgré plusieurs incidents connus de prétendus Musulmans se détournant de l'Islam.

4. Les mots « où que vous les trouviez » doivent être pris conjointement avec les deux phrases citées avant, à savoir « emparez-vous d’eux et tuez-les ». Cela signifie que les auteurs de la trahison doivent être pourchassés et capturés partout où ils se cachent, et que la peine de mort doit être prononcée. Il s'agit d'une injonction dédiée au gouvernement compétent et à l'application des lois. N’importe quel gouvernement devra avoir la capacité et l'expertise permettant de traquer les grands criminels au sein de ses structures. Une administration qui n'est pas en mesure d'atteindre cet objectif devient la risée de tout un chacun.
 
5. Le verset 90 est un autre indicateur clair de la justice et de l'équité défendues par l'Islam et réfute la notion que les Non-musulmans ont faussement déduits du verset précédent, selon laquelle les Musulmans ont pour ordre de tuer les non-croyants où qu'ils se trouvent. Dans ce verset, il est demandé au Gouvernement Musulman de suivre les directives suivantes :

a) honorer ses traités, pactes et engagements pris avec les autres nations.

b) Respecter également les amis de ceux avec qui un pacte ou un traité existe.

c) Même les renégats et les traîtres doivent être épargnés et honorés s'ils sont liés d'amitié avec une nation qui a un pacte avec les Musulmans.

d) Ne pas combattre ou tuer ceux qui viennent à eux avec des intentions pacifiques et offrent leur amitié.

e) Il est interdit aux Musulmans de combattre les gens qui proposent une trêve.

f) On ne recourt au combat que quand il y a un acte de violence ou d'agression venant de l'autre partie.

Les susdits éléments font partie de la justice Divine qui est réellement profonde en Islam. Sur cette base, les critiques adressées à l'Islam par ses antagonistes sont totalement abusives, injustifiées, et découlent de l'ignorance de la véritable signification du Saint Coran.

6. Dans le verset qui suit (91), une autre règle claire est mentionnée : « S’ils ne vous évitent pas, s’ils ne vous offrent pas leur soumission et ne cessent de vous combattre, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez ». Ce commandement confirme ce qui est rapporté ci-dessus, à savoir que même pour les hypocrites et les renégats la paix est garantie à condition qu'ils s'abstiennent de l'agression et de la violence. Encore une fois, c'est le mandat accordé à un Etat, dont le devoir est de maintenir l'ordre public et de protéger les droits des personnes.



B : Voici quelques-uns des Versets du Saint Coran commandant le bon traitement envers les non-croyants :


1. « Supporte avec patience les propos des infidèles et au moment de les quitter, prends soin de ménager leurs susceptibilités ! » [Sourate 73, verset 10]

2. «  … fais donc preuve d'une noble indulgence » [Sourate 15, verset 85]

3. « Ne discutez avec les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) que de la manière la plus courtoise » [Sourate 29, verset 46]

4. « Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux » [Sourate 16, verset 125]

5. « Sois bon envers les autres comme Dieu l'a été envers toi ! Ne favorise pas la corruption sur la Terre » [Sourate 28, verset 77]   

6. « Ne prends pas un air arrogant en abordant tes semblables et ne marche pas sur terre avec insolence car Dieu n’aime pas les vaniteux insolents » [Sourate 31, verset 18]

7. « Dieu ne vous défend pas d'être bons et équitables envers ceux qui ne vous attaquent pas à cause de votre religion et qui ne vous expulsent pas de vos foyers. Dieu aime ceux qui sont équitables » [Sourate 60, verset 8]

8. « Et s’ils (les païens) renoncent (à vous combattre), alors ne leur témoignez plus d’hostilité, sauf contre ceux qui ont un comportement inique » [Sourate 2, verset 193]

9. « Et s’ils (les ennemis) sont enclins à la paix, accède à leur requête » [Sourate 8, verset 61]

10. « Et si l'un des non-croyants demande ta protection accorde-la afin qu’il écoute la parole de Dieu puis fais-le reconduire en lieu sûr » [Sourate 9, verset 6]


Il ne s’agit là que d’un petit échantillon des nombreux versets qui expliquent les relations cordiales à tenir envers les non-croyants, qu’ils soient épris d’amour et de paix ou bien  qu’ils fassent preuve d’hostilité.

Le Messager d'Allâh, Muhammad
a dit : « Le véritable croyant, c'est celui dont l’humanité n’a à craindre ni la langue, ni la main » [Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim]

Mufti Desai Siraj
http://www.sunnisme.com/article-les-versets-du-coran-qui-commandent-de-tuer…

Chaque verset donc à sa propre histoire et signification.
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Sâhib (21/01/13)
Revenir en haut
leserviteurdugenereu
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 104
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 05/01/2013 18:39:51    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Ma chère lea il n'y a aucun problème ne t'inquiète pas je te répondrai que tout simplement Allah est celui qui est le juste le pardonneur est c'est aussi lui qui châtie

Allah se met en colère quand on lui désobéit mai ce n'ai pas la même colère que nous autres être humain car il ne ressemble en rien a ses créatures il a une colère juste mai surtout en rien du tout elle ne ressemble a notre colère a nous comme par exemple Allah c'est lui même attribuer la qualité de l'orgueil et j'ai bien dit qualité car chez lui c'est une qualité contrairement a nous autres être humains qui quand un humain est orgueilleux c'est un défaut et non pas une qualité je sais pas si j'arrive a bien me faire comprendre par message c'est plus complique c'est pour cela que le dialogue de vive voix est toujours mieux donc je te conseille de te rendre dans une mosque avec un imam reputer pour sa science et il t'expliquera mieux et si ton intention est bonne incha allah ( je ne doute pas de ton intention) lol donc dans ce cas Allah ouvrira ton coeur et tu comprendra mieux
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/01/2013 18:40:29    Sujet du message: Questions à un imam Répondre en citant
Rebonjour
je suis désolé de faire de long poste mais c'est qu'il y a beaucoup de question qui demandent du temps.

Au sujet de la colère de Dieu, ou des sentiments en général je souligne l'importance du tafsir.

voici un article qui pourra je l'espère vous aider


Le Prophète Muhammad
a dit : « Allâh se rit de deux hommes dont l’un tue l’autre alors que tous les deux entreront au Paradis. »
[1]


Il arrive que l’on trouve dans le Qour’an et les Hadith du Prophète
des mots ou des expressions qui donnent l’impression qu’Allâh
est similaire à Ses créatures dans certains de leurs attributs. Lorsque nous sommes confrontés à cela, il est important de revenir à la parole de nos grands savants afin de comprendre comment ils ont compris et expliqués ces mots et expressions.

Insha Allâh, c'est ce que nous allons faire ici pour le mot Dahik [Rire].

Nous implorons l’aide du Tout Puissant afin qu’Il nous protège de l’erreur et nous guide vers ce qui est vrai.




L'Imam al-Hafidh Al-Bayhaqi
(d. 458/1066) relate que [Muhammad ibn Yusuf] al-Farabri
(d. 320/932) rapporte du grand maître du Hadith, l’Imam al-Bukhari
(d. 256/870) qu'il a dit :  « La signification du rire (ad-dahik) c'est la Miséricorde (rahma) » [2]

L’Imam `Izz al-Din Ibn Abd as-Salam
interprète le rire (ad-dahik) comme étant Sa satisfaction (ridā) et Son consentement (qabūl). [3]

L’Imam Ibn Abd al-Barr
(que les Salafis aiment toujours citer en concernant la “descente” d'Allâh) a déclaré : « Et quant à sa déclaration [Allâh "rit"], cela signifie qu'Il a de la Miséricorde pour Son serviteur, et le reçoit avec sérénité, réconfort, clémence et affection, et c'est une métaphore bien-comprise. » [4]

L'Imam Ahmad
l'a interprété comme étant la générosité abondante (kathrat al-karam) et une bonne et immense satisfaction (si'at al-Rida). [5]

L'Imam al-Khattabi
l'a interprété comme une grande satisfaction (Rida). [5]

L'Imam al-Qadi 'Iyad
a ajouté qu'une autre sens possible est que le rire s'applique aux anges d'Allâh. C'est l'interprétation privilégiée par Ibn Hibban
. [5]

Le grand savant du Hadith Al Hafidh Ibn Hajar al-'Asqalani
a dit : « L'attribution du rire et de l'émerveillement à Allâh est figurative (majaziyya) et leur signification est la grande satisfaction qu'Allâh a de leurs actes. » [5]

L'Imam an-Nawawi
l'a expliqué comme une métaphore (isti'ara) d'une grande satisfaction, l'attribution de la récompense (thawab), et l'amour d'Allâh (mahabba). [5]

L’Imam Ibn al-Jawzi
à dit : «  Sachez que le mot « Dahak » (littéralement, « rire » ) dispose d’un certain nombre de significations qui sont liées à la « clarification » et au fait de « montrer ». Quand quelqu’un révèle quelque chose qui était caché, on dit de lui : « Dahaka » [littéralement, cela signifierait "rire"]. On dit, par exemple : « la Terre dahakat » lorsque de la végétation se montre en elle, et qu’elle donne des fleurs. C’est la même chose quand il est dit: « Le ciel a pleuré ». Le poète a dit : «  Chaque jour de la Terre avec des rires Une nouvelle marguerite » (c’est-à-dire que la Terre révèle une nouvelle fleur tous les jours, à partir des « pleurs » du ciel). Le rire qui saisit les gens est simplement une référence au fait que lorsque quelqu’un rit, les dents, qui sont cachées par la bouche, sont révélées, montrées. Mais cela est impossible à l’égard de Dieu, glorifié et Exalté soit-Il. Par conséquent, il est obligatoire de considérer ce hadith comme signifiant : « Dieu manifeste Sa générosité et Sa bonté ». » [6]

Puis concernant ceux qui sont allés jusqu’à attribué une molaire (au sens littéral) à Allâh il ajoute : « Nous [Ibn al-Jawzi] sommes très étonnés. Il a confirmé un attribut à Dieu sur la base d’un hadith qui n’a qu’un seul rapporteur (hadith ahad) et dont les mots ne sont même pas corrects! Il a confirmé une molaire au sujet de Dieu! Celui-là, il n’a rien à voir avec l’Islam! » [7]

L’Imam Ibn Taymiyya
a déclaré : « Et si l’arabe du désert, sain d’esprit, avec la droiture de sa fitra, a comprit Son rire (celui d’Allâh) comme le signe de Sa Grâce et de Son Don. Ceci montre que ce trait (wasf) est relié à la Grâce et au Don, et cela fait partie des Attributs de perfection. » [8]


Wa Allâhou a'alam.

http://www.sunnisme.com/article-l-interpretation-du-dahik-rire-d-allah-selo…
Revenir en haut
Léa 873
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2013
Messages: 11
Sexe: Féminin
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/01/2013 19:20:36    Sujet du message: Merci Répondre en citant
Bonsoir à tous,

Je voulais simplement vous dire à quel point je vous suis reconnaissante à tous, de bien avoir voulu me répondre de manière aussi exhaustive et avec autant de bienveillance. Je suis profondément touchée par cela et vous prie de recevoir toute ma gratitude.
J'ai là de quoi abreuver ma curiosité (j'emploie ce terme au sens d'un profond intérêt, qui va de paire avec l'humilité), et me protéger d'une lecture fallacieuse du Coran. Merci !!! Je suis absolument ravie d'avoir découvert ce site !

Merci à toi, "les serviteurs du généreu", je pense t'avoir tout à fait compris, c'était très clair.

Et dès lors, je saisis d'autant mieux l'importance de suivre les précieuses recommandations de Abdel Madjid. Je tiens de tout coeur à remercier ce dernier pour sa démarche rigoureuse et généreuse qui est infiniment éclairante pour moi.

Enfin, merci à Invitéio. Pour répondre à ta question, je n'y crois pas selon les représentations moyenâgeuses catholiques. Je ne pense pas non plus que Dieu qui est bon et souhaite le meilleur pour nous ait voulu nous jeter dans la crainte permanente. A travers l'enfer, je pense que l'on doit voir l'image de tout ce qui obscurcit notre esprit et nous empêchera, au moment d'entrer dans l'au-delà, d'être en proie à des tortures intérieures. Tandis que le Paradis, est selon moi, la voie vers laquelle on doit tendre pendant notre vie, en gardant la foi et en écoutant ce qui est bon, afin d'atteindre une paix intérieure.
Je prends conscience en écrivant, à quel point est fragile mon discours, puisqu'il repose sur un ressenti de ce que me dicte mon coeur, mais il est vierge d'Ecritures saintes... je ne cherche que maintenant à établir un pont entre ma foi et une pratique

Merci encore !
Léa
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci d'avance de bien avoir voulu prendre connaissance de ce message. Bonne journée à vous !
Les membres suivants remercient Léa 873 pour ce message :
Sâhib (21/01/13)
Revenir en haut
Invitéio
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2012
Messages: 2 413
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 05/01/2013 19:28:30    Sujet du message: Re: Merci Répondre en citant
Léa 873 a écrit:


Enfin, merci à Invitéio. Pour répondre à ta question, je n'y crois pas selon les représentations moyenâgeuses catholiques. Je ne pense pas non plus que Dieu qui est bon et souhaite le meilleur pour nous ait voulu nous jeter dans la crainte permanente. A travers l'enfer, je pense que l'on doit voir l'image de tout ce qui obscurcit notre esprit et nous empêchera, au moment d'entrer dans l'au-delà, d'être en proie à des tortures intérieures. Tandis que le Paradis, est selon moi, la voie vers laquelle on doit tendre pendant notre vie, en gardant la foi et en écoutant ce qui est bon, afin d'atteindre une paix intérieure.
Je prends conscience en écrivant, à quel point est fragile mon discours, puisqu'il repose sur un ressenti de ce que me dicte mon coeur, mais il est vierge d'Ecritures saintes... je ne cherche que maintenant à établir un pont entre ma foi et une pratique




Il n'y a pas de quoi me remercier ! trés content 


Par contre, je n'ai pas bien compris ta définition du Paradis et de l'Enfer. Crois-tu déjà à un au-delà ? Il est nécessaire dans un premier temps de définition les mots, afin de dialoguer au mieux. 




Cordialement 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Dieu exalté dit : « Je suis tel que Mon serviteur M'estime »

[Boukhâri]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/11/2018 01:36:58    Sujet du message: Questions à un imam
Revenir en haut

Ce sujet a été vérouillé par l'équipe du forum

Il est possible que vous n'ayez pas respecter la Charte où que le sujet soit résolue.
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim