Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim


Toutes l'équipe vous souhaitent de bonnes fête de l'Aid. 


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
 
Al-Habîb `Alî Al-Jifrî


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Hommes/Femmes vertueus(es)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abida
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 2 325
Sexe: Féminin
Localisation: France

MessagePosté le: 30/12/2012 17:50:20    Sujet du message: Al-Habîb `Alî Al-Jifrî Répondre en citant
:assalam!  

  
:rooose  


 


`Alî Al-Jifrî (né en 1971)

:rooose
  
 
 
Issu de l’école islamique de Hadramawt au Yémen, Sheikh Al-Habîb `Alî Al-Jifrî [1] éveille les cœurs par ses prêches qui visent à revivifier la spiritualité et l’attachement à Allah dans le cœur et le quotidien des musulmans. Dans ses exhortations émouvantes, il aborde la purification de l’âme, l’amour et l’observance d’Allah, l’attachement ferme à la Sunnah du Prophète, le cheminement permanent vers Dieu et l’humilité envers les savants de la communauté.   
   
Nom et naissance 
:rooose

 
Sheikh `Alî Al-Jifrî naquit en 1971 à Jeddah, en Arabie Saoudite, au sein d’une famille yéménite dont la généalogie remonte au seigneur des martyrs, l’Imâm Al-Husayn Ibn `Alî Ibn Abî Tâlib.   
   
Son nom complet est `Alî Zayn Al-`Âbidîn Ibn `Abd Ar-Rahmân Ibn `Alî Ibn Muhammad Ibn `Alawî Ibn `Alî Ibn `Alawî Ibn `Alî Ibn Ahmad Ibn `Alawî Ibn `Abd Ar-Rahmân Mawlâ Al-`Arshah Ibn Muhammad Ibn `Abd Allâh At-Tirîsî Ibn `Alawî Al-Khawwâs Ibn Abî Bakr Al-Jifrî Ibn Muhammad Ibn `Alî Ibn Muhammad Ibn Ash-Shahîd Ahmad Ibn Al-Faqîh Al-Muqaddam Muhammad Ibn `Alî Ibn Muhammad Sâhib Al-Mirbât Ibn `Alî Khâli` Qasam Ibn `Alawî Ibn Muhammad Ibn `Alawî Ibn `Ubayd Allâh Ibn Al-Imâm Al-Muhâjir Ahmad Ibn `Îsâ Ibn Muhammad An-Naqîb Ibn `Alî Al-`Uraydî Ibn Ja`far As-Sâdiq Ibn Muhammad Al-Bâqir Ibn `Alî Zayn Al-`Âbidîn Ibn Al-Husayn Ibn `Alî Ibn Abî Tâlib, puisse Dieu les agréer tous.   
   
L’École de Hadramawt 
:rooose

   
   
Sheikh `Alî Zayn Al-`Âbidîn Al-Jifrî est l’un des fruits de l’école de Hadramawt, au Yémen. Cette école sunnite forma de nombreux érudits, des juristes shaféites et des maîtres du soufisme. Selon les termes mêmes de Sheikh `Alî Al-Jifrî : "C’est l’école sunnite qui se constitua à Hadramawt il y a environ un millénaire. Son avénement fut motivé par l’arrivée de l’Imâm Ahmad Ibn `Isâ Al-Muhâjir, l’un des savants sunnites des Gens de la Demeure prophétique, dans la vallée de Hadramawt. Il y diffusa la doctrine sunnite par la sagesse et la bonne exhortation, alors que de nombreux villages de cette région suivaient d’autres écoles.

De sa progéniture shaféite et de ses élèves brillèrent des savants du Hadîth et des éducateurs spirituels. Puis ils quittèrent Hadramawt au Yémen pour s’installer dans diverses contrées. Par leurs efforts, le sud de l’Inde embrassa l’Islam et c’est la raison pour laquelle le sud de l’Inde compte des musulmans suivant l’école juridique shaféite, alors que le reste de l’Inde se conforme à l’école hanafite. De même, l’islam se propagea par leurs efforts au Sri Lanka, en Indonésie, en Malaysie, au Singapour, et jusqu’en Chine ainsi qu’en Afrique de l’Est."
 
   

 
La ville de Tarîm  
:rooose

 
 
Tarîm, village de Hadramawt, est considéré comme l’une descitadelles des savants musulmans au Yémen. C’est le berceaud’un certain nombre de familles issues de la descendance de notre dame timah Az-Zahrâ’, la fille du Messager de Dieu - paix et bénédictions de Dieu sur lui. Depuis des siècles, l’histoire du Yémen témoigne des efforts dévoués des savants de ces familles tant sur le plan de la prédication, de l’éducation spirituelle et de la réforme sociale, que sur celui de la production d’ouvrages de qualité dansdiverses branches des sciences islamiques.   

 
   
C’est dans le sillon de cette prestigieuse école qu’Al-Habîb `Alî se situe, avec beaucoup d’humilité et de reconnaissance envers ses maîtres, et d’amour pour la prédication à Dieu.   
   
Enfance et éducation
:rooose
 
   
Depuis son enfance, il fut immergé dans un environnement propice à l’éducation religieuse.   
   
Il suivit les cours de l’école Ath-Thaghr à Djedda d’où il obtint son baccalauréat. En parallèle de l’éducation scolaire classique, depuis l’âge de neuf ans, il reçut une éducation islamique selon la méthodologie des illustres savants de Hadramawt. Il s’agit d’une méthodologie où se cristallise la voie médiane de l’islam, sans outrance ni négligence, avec un attachement à la jurisprudence islamique, au respect des divergences entre les juristes, et à l’éducation spirituelle puisée dans le Coran et la Sunnah, selon une chaîne initiatique continue remontant jusqu’au Prophète Muhammad - paix et bénédiction de Dieu sur lui.   
   
Dans son enfance, Sheikh `Alî eut le privilège d’être éduqué pendant douze années, sans interruption, par le noble savant yéménite, le sieur connaisseur de Dieu, Sheikh Al-Habîb `Abd Al-Qâdir Ibn Ahmad Ibn `Abd Ar-Rahmân As-Saqqâf. Ce dernier veilla à éduquer le jeûne `Alî, à le former scientifiquement et à lui enseigner les bases du cheminement vers Dieu. 


 


Sheikh `Abd Al-Qâdir As-Saqqâf
 

:rooose

 
C’est pour cela que Sheikh `Alî Al-Jifrî voue un amour tout à fait particulier à Sheikh `Abd Al-Qâdir As-Saqqâf, veille à lui rendre visite régulièrement et à l’honorer.   
   
Il se forma également dans sa jeunesse auprès d’autres prédicateurs et savants, comme Al-Habîb Ahmad Mashhûr Al-Haddâd et Al-Habîb Hâmid Al-Haddâd, que Dieu leur fasse miséricorde. Al-Habîb Abû Bakr Ibn `Alî Al-Mashhûr contribua à son éducation et sa formation intellectuelle, alors que Sheikh Hasan Shaddâd enracina dans son coeur l’amour du Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui. Sheikh `Alî Al-Jifrî bénéficia en outre des exhortations de Sheikh Ahmad Al-Ahdal qui faisaient naître en lui une langueur pour les récits des pieux Serviteurs de Dieu.   
   
Il côtoya également son oncle paternel Sheikh Muhammad Ibn `Alî Al-Jifrî qui étudia d’abord à Tarîm auprès du noble Sheikh Abd Allâh Ash-Shâtirî, puis poursuivit sa formation religieuse à Al-Azhar en Égypte, avant de revenir au Yémen pour fonder la première institution appelant à l’indépendance du pays et à son unité, mettant en valeur la miséricorde et la lumière de l’Islam. Il écoutait son oncle parler de Tarîm et de son Sheikh, l’Imâm `Abd Allâh Ash-Shâtirî. Cela influença indubitablement l’image que le jeune `Alî se faisait du berceau de sa famille au Yémen et renforça son attachement à la méthodologie des savants de cette région - méthodologie à laquelle il avait goûté auprès de Sheikh `Abd Al-Qâdir As-Saqqâf.   
   
Par ailleurs, il fréquenta des savants parmi les cousins de son père, comme Sheikh `Abd Allâh Ibn `Alawî Ibn Muhammad Al-Jifrî, Sheikh `Abd Allâh Hasan Ibn Muhammad Al-Jifrî, Sheikh `Alî Hasan Ibn Muhammad Al-Jifrî, et Sheikh `Alawî Hasan Ibn Muhammad Al-Jifrî.   
   
Il fut sensible aux propos de la noble dame Safiyyah Al-Jifrî, la tante paternelle de sa mère, qui lui parlait de l’amour des pieux prédécesseurs, du bien et de la bienfaisance.   
   
Il retourna au Yémen, qui avait alors retrouvé son unité, et s’inscrivit à l’Université de San`â’, en Faculté des Lettres, Département des Etudes Islamiques. En parallèle de cette inscription, il intégra l’institut d’Al-Baydâ’, la célèbre institution fondée et dirigée par l’érudit Sheikh Muhammad Ibn `Abd Allâh Al-Haddâr, que Dieu lui fasse miséricorde.   


 
Sheikh Muhammad Al-Haddâr  

:rooose

 

 
C’est là que le chemin de `Alî Al-Jifrî croisa celui de son jeune Sheikh, le prédicateur distingué, Al-Habîb `Umar Ibn Hafîdh qui dispensait des cours dans cette institution.   
   
Sheikh `Umar le combla de ses soins et contribua à sa formation à la prédication et à son raffinement spirituel.   

 
Sheikh `Umar Ibn Hafîdh et Sheikh `Alî Al-Jifrî  

:rooose

 
 
Pendant son parcours à Al-Baydâ’, il renonça au cursus de l’Université de San`â’. Il vit en effet que le niveau de science qu’il acquérait auprès de ses maîtres à l’institut d’Al-Baydâ’ et dans leurs assemblées dépassait manifestement celui des cours de l’université. D’autre part, il remarqua que dans des parties du programme de l’université, certaines opinions sont imposées comme unique position valable, sans respecter la pluralité des opinions qui existent chez les savants considérés ni la divergence des Imâms de la Communauté dans certaines questions conflictuelles. Cette vision réductrice alla à l’encontre de la méthodologie à laquelle adhère Sheikh `Alî et le motiva pour quitter l’université. 

 
   
Enseignant à Dâr Al-Mustafâ
:rooose

 
   
En 1994, il s’installa à Tarîm pour rejoindre son Sheikh, Al-Habîb `Umar qui fonda un centre d’études islamiques, Dâr Al-Mustafâ.   

 
Cours de Sheikh `Alî à Dâr Al-Mustafâ  

 
 
Depuis des années, Al-Habîb `Alî Al-Jifrî est enseignant et membre du conseil d’administration de Dâr Al-Mustafâ.   
   
Outre les cours qu’il dispense, il a suivi une formation en jurisprudence auprès de Sheikh `Umar Husayn Al-Khatîb et continue à s’enrichir en fréquentant les savants et les prédicateurs.   
   
Ses voyages de prédication
   
Depuis près de douze ans, il voyage à des fins de prédication dans divers continents. Il visita ainsi l’Asie du Sud-Est, le Sri Lanka, le Canada, les Etats-Unis, l’Afrique de l’Est, les pays du Golfe, les pays du Moyen-Orient comme l’Egypte, le Liban et la Syrie, et divers pays d’Europe. C’est pour lui une occasion d’appeler à Allah et de présenter l’Islam par la sagesse et la bonne exhortation. La renommée de Sheikh `Alî grandit, et aujourd’hui, il est régulièrement invité à des conférences sur l’islam et à divers programmes télévisés. Notons que le site internet qui lui est dédié propose de nombreuses ressources, audio et vidéo, de Sheikh `Alî.   
   
En juin 2003, il visita trois pays européens - la Belgique, l’Allemagne et la France - et y prêcha dans un certain nombre de mosquées et de centres islamiques.   
   
A son arrivée à l’aéroport Charles de Gaulle, il fut reçu par Muhammad Walîd Al-Mahdî et Îhâb Al-Khatîb. Puis le lendemain matin, il se rendit à la mosquée Ad-Da`wah où il rencontra le Docteur Al-`Arabî Kashshât (Larbi Kechat), le recteur de la mosquée. Sheikh `Alî rencontra à cette occasion son éminence Sheikh Al-Bûtî.   

 
Sheikh Al-Bûtî et Al-Habîb `Alî à Paris  

:rooose

 
 
Après le sermon donné par Sheikh Al-Bûtî à la mosquée Ad-Da`wah, Sheikh `Alî exhorta les orants et parla de la réforme des cœurs, thème vital et en harmonie avec le sermon de Sheikh Al-Bûtî où il insista sur la nécessité d’accourir vers Dieu.   

 

Al-Habîb `Alî à la Mosquée Ad-Da`wah 

:rooose
  
 
Au cours de l’après-midi, il donna une conférence à la Mosquée `Umar Ibn Al-Khattâb à Antony. Le mot de Sheikh Al-Jifrî adressé aux jeunes musulmans de France arriva à son terme avec la prière du coucher du soleil, puis, après celle-ci, il répondit à des questions de l’audience.   
   
Le lendemain matin il participa à un séminaire de la Mosquée Ad-Da`wah qui se déroula dans le centre socio-culturel associé à la mosquée portant sur "Les minorités : idéaux et pratiques occidentales et islamiques". Les thèmes de cette rencontre s’articulèrent autour des minorités musulmanes au sein des sociétés occidentales, du discours politique français envers les minorités, et de la création de droits pour les minorités vivant en Europe. La séance de l’après-midi débuta après la prière de midi et le déjeûner avec une conférence de Sheikh Al-Bûtî intitulée : "Au yeux de l’Islam, il n’y a pas de majorité et de minorité, il y a une justice sociale pour tous". Puis Françoise Micheau [2] parla du concept des dhimmis au sein des sociétés islamiques au fil des siècles.   
   
Lors de la troisième séance, d’autres intervenants donnèrent des conférences et Al-Habîb `Alî répondit à maintes questions émanant de l’audience au sujet des dhimmis [3] dans l’espace social islamique. Après cela, Al-Habîb `Alî donna une conférence sur "La bonne compréhension de l’Islam". La rencontre fut scellée par un mot de Dr Al-`Arabî Kashshât.   
   
Le dimanche 22 juin, il participa à un deuxième séminaire organisé par la Mosquée Ad-Da’wah traitant du rôle spirituel et social de l’adoration de Dieu.   

 

De gauche à droite, Al-Habîb `Alî, Sheikh Al-Bûtî et Dr Al-`Arabî Kashshât  

:rooose

 
 
Le soir, il effectua diverses visites privées et rencontra, entre autres, des musulmans comoriens qui ont des liens avec des savants de Hadramawt.   
   
Après sa tournée dans l’Hexagone, il quitta Paris le lundi 23 juin, passa par Londres, puis rencontra son Sheikh Al-Habîb `Umar à Djedda. Il scella son voyage par une visite du Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - à Médine, avant de retourner à Tarîm, le jeudi 26 juin, avec Sheikh `Umar.   
   
Puisse Dieu bénir ses œuvres.   
   
P.-S.Sources : Alhabibali.org et Islamonline.net.   
   
Notes
[1] Al-Habîb, "le bien-aimé", est un titre que les gens de Hadramawt donnent aux gens de science et de vertu parmi les descendants de la maison prophétique.   
   
[2] Françoise Micheau est professeur d’histoire musulmane médiévale à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.   
   
[3] Pour le sujet des dhimmis, nous renvoyons à l’ouvrage de Sheikh Al-Qaradâwî traduit dans notre bibliothèque.   

   
Lien source de l'article: Islamophile.org
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/12/2012 17:50:20    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ukhty
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 7 035
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 18/07/2013 13:13:09    Sujet du message: Al-Habîb `Alî Al-Jifrî Répondre en citant
:assalam!  
:petaleblanche:  
brille Up Up Up ! brille  
brille brille A lire attentivement Inchâ Allah  :coeurs::  
brille Fraternellement, brille  
:petaleblanche:  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un loup ne pourra jamais devenir ami avec une poule !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
isyami
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 3 463
Sexe: Féminin
Localisation: Oran-Algérie

MessagePosté le: 18/07/2013 13:58:11    Sujet du message: transférer mon message dans un forum verouillé Répondre en citant
salaam
Voici aussi une photo du cheikh Ali Aljafri dans la zaouya el Belkaydya à Oran (Algérie) en 2010 avec le Cheikh Belkaid.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'homme nait seul , meurt seul et arrive à la vérité seul.Alors sois comme tu es et ton âme te guidera vers le chemin de la vérité.
Pour vos fatwas ,envoyez ici malikite@doctrine-malikite.fr et vos questions privées, ici forumuslim@openmailbox.org
Les membres suivants remercient isyami pour ce message :
ukhty (11/09/13)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/06/2018 07:19:02    Sujet du message: Al-Habîb `Alî Al-Jifrî
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Hommes/Femmes vertueus(es) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim