Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim




=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
  
La licéité de l'utilisation du chapelet subha السبحة ?


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Avis des Savants - Fatwa
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abida
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 2 325
Sexe: Féminin
Localisation: France

MessagePosté le: 02/11/2012 13:48:01    Sujet du message: La licéité de l'utilisation du chapelet subha السبحة ? Répondre en citant
:assalam!

La licéité de l'utilisation du chapelet subha  السبحة ?



  


Nombreux sont ceux qui aujourd'hui discourent sur la licité de l'usage du chapelet (subha) (السبحة).

Il faut d’abord signaler le grand danger de faire une Fatwa sans science, et/ou d’interdire ce que Dieu a rendu licite. Voir à ce propos : http://www.doctrine-malikite.fr/index.php?action=rubrique&numrub=5

Certaines personnes utilisent le Hadîth suivant pour prétendre que le chapelet est une mauvaise innovation !

Le Compagnon Abdallah Ibn Amr Ibn Al Asse a dit: ' J'ai vu le messager d'Allah faire le Tasbih avec sa main droite (Il se servait de ses doigts pour compter le nombre de fois qu'il récitait le Tasbih). ' (Abû Dâwûd)

On rappelle dans un premier temps ce qu’on a dit dans le chapitre concernant les types d’innovation qu’on classe par défaut en jurisprudence islamique une chose en mubâh (licite) tant qu’il n’y a pas de texte qui l’interdit (ni de préjudice) ; et que le Prophète (paix et salut sur lui) n’a pas fait toute les choses licites existantes ni toutes les choses méritoires existantes.

Il est claire que le tasbîh et l’invocation abondante d’Allah ainsi que la prière sur le Prophète (paix et salut sur lui) sont des choses demandées par les textes sacrés du Coran et de la Sunna authentique…(Voir la rubrique de la spiritualité : ‘la grande importance du Dhikr en Islam’) et le chapelet n’est qu’un moyen pour atteindre ce but sublime demandé…

Il est vrai que pour faire un tasbîh court comme par exemple les bâqiyât as-sâlihât après les prières on préfère les doigts qui seront témoins dans l’au-delà… Mais pour faire beaucoup d’invocation comme préconise certains textes de la sunna (voir plus loin) il est difficile voir impossible de compter avec les doigts sans se tromper ni se distraire…

D’autres personnes, qui se considèrent doctes, ont émis un avis défavorable absolu à l’utilisation de la Subha, la qualifiant d'innovation blâmable (bid'a) en argumentant de la faiblesse des ahadîths utilisés.

Il est bon de rappeler que, par consensus des savants, une tradition, même faible, permet de classer une pratique dans la catégorie des pratiques recommandées (mustahabb).

D’autres personnes estiment que l’usage du chapelet (subha) peut amener à l’ostentation (الرياء) et que donc il ne faut pas l’utiliser : on répond tout simplement à ces gens là que plusieurs de nos actes de bien devraient être délaissés alors juste à cause de la peur de l’ostentation !

La maladie de l’ostentation peut concerner tous les actes du croyant (même la prière rituelle ou la lecture du Coran), son diagnostique et son statut ont été décrit sur le lien :ostentation

Justement parmi les meilleurs remèdes contre cette maladie c’est l’invocation abondante du Seigneur (Dhikr kathîr) et le fait de renouveler (et purifier) l’intention pour Allah seul…

Quelques preuves des savants sunnites sur la licéité voir la recommandation de la Subha (du chapelet) :

L'Imam Ibn Taymiyya a dit: « Compter le Tasbîh en utilisant les doigts est une Sunna, le compter en utilisant (le chapelet) les cailloux, les noyaux, ou tout autre moyen, est une chose permise du fait qu'il y avait parmi les Compagnons certains qui le faisaient. »

L'imâm Jalal-al-dîn al-Suyûtî dans son livre 'al-Minha fî as-sabha' ('Les bienfaits du chapelet') a réuni beaucoup d'informations et de réflexions sur ce sujet. Il cite notamment un hadîth marfu' rapporté par 'Alî: «[[b]Quel excellent moyen de se souvenir de Dieu que le chapelet![/b] »

'Abd-Allah, le fils de Ibn Hanbal, rapporte dans les 'Zawâid az-zuhd' que Abû Hurayra « avait un fil qui contenait mille nœuds; il ne dormait pas avant de glorifier Dieu autant de fois qu'il y avait de nœuds ». Selon d'autres sources, Abû l-Dardâ' faisait de même.

On rapporte que Jâbir a dit qu’une femme a vu Fâtima, fille d’al-Husayn, petit fils du Prophète –que la paix et la grâce de Dieu soit sur lui, en train d’invoquer en utilisant un fil composé de plusieurs nœuds.

Abû Dawûd, Tirmidhi, Nasaï et al-Hâkim dans leur compilation de ahadîth ('Sunan') rapportent d’après une chaîne de garants authentiques que Sa’d Ibn Abî Waqqâs et l’Envoyé de Dieu - que la paix et la grâce de Dieu soit sur lui- s’étaient rendu chez une femme qui utilisait des noyaux de dattes ou des petits cailloux qui lui servaient de chapelet. Le Prophète lui a dit : « Je vais t ‘apprendre quelque chose de meilleur pour toi. Dis : 'Gloire à Dieu autant de fois que le nombre de Ses créatures. Gloire à Dieu autant de fois qu’Il est satisfait de Lui-même. Gloire à Dieu autant de fois nécessaire pour transcrire Ses paroles. ' »

Ibn ‘Abidin, le savant hanafite, considère que ce hadîth légitime l’usage du chapelet, puisque le Prophète (paix et salut sur lui) ne l’a pas interdit, mais il lui a juste conseillé d’effectuer des pratiques qui seraient pour elle plus facile à exécuter. Si le chapelet était illicite, il le lui aurait interdit.

On rapporte que le Prophète a dit : « Quiconque dit 70000 fois : 'Pas de divinité si ce n’est Dieu', Dieu interdit qu’il aille en enfer. » Or, comment compter 70000 fois une invocation sur ses doigts, sans utiliser un instrument qui permet de ne pas se tromper et de rester présent dans l’invocation.

Une règle juridique bien connue considère que les moyens utilisés pour effectuer une pratique recommandée sont aussi conseillés. En conséquence, le dhikr (invocations) est légitimé par un très grand nombre d’ahadîth, donc les méthodes qui facilitent cette pratique (le chapelet par exemple) sont recommandées également.

Les savants de la communauté sont unanimes à préconiser l’utilisation du subha.

Ibn al-Jawzî, le célèbre théologien, a dit: « Le chapelet est recommandé (mustahabb) en se référant au hadîth de Sâfiyya qui 'glorifiait Dieu' en utilisant des noyaux de dattes ou de petits cailloux. Le Prophète a approuvé son procédé. Encore faut-il que son but ne contredise pas son objet. »

Shaykh Mohammed Ibn 'Allan, dans 'Al-Futuhât ar-rabbâniya 'alâ al-adhkar an-nawâwiyya' écrit: « L'emploi du chapelet se justifie davantage quand il s'agit de compter de nombreuses invocations. En comptant avec les doigts ou avec autre chose, l'esprit, absorbé par cette comptabilité, peut être distrait du contenu du dhikr. »

Le shaykh Abdel-Kader Aïssa, dans son livre 'Les Vertus du Dhikr', observe que « le serviteur invoque Son Maître (…) [en] utilisant un chapelet qui lui permet de compter ce qu'il veut atteindre comme nombre désiré sans se fatiguer par un comptage mental

Référence:
Shaykh Abdel-Kader Aïssa, Les Vertus du Dhikr, éd. : Iqra, 1996.
Et voir aussi un petit traité précis et résumé du docteur Hasan Ash-shaykh Al-fâtih Ash-shaykh qarîb Allah (l’ancien directeur de l’université islamique d’umm Darmân) :
حسن الشيخ الفاتح الشيخ قريب الله
السبحة مشروعيتها أدلتها
دار الجيل بيروت

source: http://www.doctrine-malikite.fr/forum/La-liceite-de-l-utilisation-du-chapel…
  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 02/11/2012 13:48:01    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abida
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 2 325
Sexe: Féminin
Localisation: France

MessagePosté le: 02/11/2012 13:51:47    Sujet du message: La licéité de l'utilisation du chapelet subha السبحة ? Répondre en citant
L’utilisation du chapelet (tasbih)

Par sheykh Faraz Rabbani
  



  


 



  
    
Question :

Quelle est la position Hanafite concernant le chapelet (
tasbih ou subha). Devons-nous compter sur les doigts ou bien pouvons-nous utiliser un chapelet?


Réponse :


Wa ‘alaykum assalam,


La tasbih (chapelet) est un moyen permettant de faire du dhikr. On doit pratiquer le dhikr de la manière la plus appropriée pour se rappeler et maintenir la présence Divine dans le cœur.


La position des Wahhabites selon laquelle utiliser un chapelet est une innovation (bida’a) est elle-même une innovation. L’utilisation du chapelet est autorisée dans toutes les écoles de Jurisprudence de l’Islam Sunnite. Les plus grands experts en hadith, dont des sommités comme l’Imam an-Nawawi, l’Imam Ibn Hajar al-‘Asqalani, l’Imam Badr ad-Din al-‘Ayni, et d’autres ont explicitement permis l’usage du chapelet. Il en est de même pour les exégètes du Qour’ân. Si ces gens là n’ont pas compris le Qour’ân et la Sunnah, alors qui donc?


La permission du chapelet est mentionnée de manière explicite dans l’ouvrage ad-Durr al-Mukhtar de l’Imam al-Haskafi, dans les Hashiyas (commentaires) des Imams at-Tahtawi et Ibn ‘Abidin. L’Imam Abdal-Hayy al-Lakhnawi a rédigé un excellent traité sur le sujet, basé sur un travail plus court de l’Imam as-Suyutiyy.


D’autres savants parlent d’une autre considération rendant l’usage du chapelet encore meilleur, à savoir se différencier des gens de l’innovation.


Wassalam,


Faraz Rabbani


source: http://www.sunnisme.com/article-l-utilisation-du-chapelet-tasbih-sheykh-far…
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Abida
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 2 325
Sexe: Féminin
Localisation: France

MessagePosté le: 02/11/2012 14:00:35    Sujet du message: La licéité de l'utilisation du chapelet subha السبحة ? Répondre en citant
:assalam!

  
Il y avait quelques compagnons qui n'avaient pas des chapelets exactement comme ceux d’aujourd’hui mais qui y ressemblent.

En voila quelques uns :

1) Abu Safiya, compagnon du prophète
, faisait tasbih avec des noix qui remplissaient des sacs.


Rapporté par :

- l'imam al-Baghawi dans son mou3jam as-sahaba
- l'imam Ibn 3asakir dans son tarikh
- l'imam Ahmad dans al-3ilal wa ma3rifat ar-rijal (tome 2 page 137 et tome 3 page 272)
- l'imam al-Bukhari dans le livre de al-kuna (tome 2 page 44)
- l'imam Muslim dans al-munfaradat
- l'imam Ibn Abi Hatim dans son célèbre al-jurh wa at-ta3dil (tome 9 page 395)
- l'imam Ibn Abdelbarr dans al-isti3ab (tome 8 page 1693)
- l'imam Ibn Hajar al-3asqalani dans son ouvrage al-isaba (tome 7 page 222)

2) L'imam Ibn Abi Chayba nous rapporte dans son mussannaf (tome 2 page 161) que le grand compagnon Sa3d Ibn Waqqas
faisait tasbih avec des noix et des petits cailloux.


3) Il a rapporté dans le même passage de l'ouvrage que le grand compagnon du prophète
Abi Sa3id al-Khudri faisait tasbih avec des petits cailloux.


4) Le célèbre compagnon Abu Hurayra
avait un fil de 1000 noeux. Il ne dormait jamais sans terminer son dhikr de dire 1000 fois soit istighfar soit la ilaha illa Allah


Rapporté par :

- Abdu Allah Ibn Ahmad dans zaid az-zuhd
- l'imam Ahmad dans son musnad (tome 2 page 540)
- l'imam Abu Dawud dans les sunan (tome 2 page 253)
- Ibn Abi Chayba dans musannaf
- Abu Na3im dans son célèbre al-hilya (tome 1 page 383)
- adh-Dhahabi, éleve d'Ibn Taymiyya, dans son livre siyar a3lam an-nubalaa (tome 2 page 623)


5) L'imam Ahmad (rahimahu Allah) nous rapporte la même chose au sujet du compagnon Abu ad-Dardaa
.


6) L'imam al-hafidh Abdulghaniyy dans son livre al-kamal nous rapporte que ce même compagnon faisait 100 000 tasbih.

7) L'imam Ibn Sa3d dans son célèbre ouvrage at-tabaqat nous rapporte que Fatima fille de al-Husayn fils de sayiduna Ali Ibn Abi Talib avait aussi un fil où elle avait mis des noeux pour faire tasbih.

8) Sans parler des tabi3ines (éleves des sahaba) qui ont eu aussi des chapelets comme Abu Mouslam al-Khawlany et al-Hassan al-Basri et beaucoup d'autres.
Voir à ce sujet l'important ouvrage de l'imam as-Suyuti (rahimahu Allah) "al-minha fi as-subha".

Finalement, je tiens à citer ici un hadith rapporté par l'imam ad-Daylami selon l'imam Ali
que le prophète
a dit :


"Ni3ma al-moudakkiru as-subha", c'est-à-dire : "Quelle bonne chose que la subha qui rappelle de dhikr".

Vous trouverez beaucoup d'ouvrages sur as-subha. Après celui de as-Suyuti, on peut citer celui du grand muhaddith achaykh Sa3id Mamdouh "wusul at-tahani bisunniyyat as-subha wa ar-rad ala al-Albany" qu'on peut traduire par "l'arrivée des félicitations que la subha est sunna et réponse à al-Albany"

source: http://www.aslama.com/forums/showthread.php/2051-hadith?p=7703&viewfull…
  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Abida
VIP du forum
VIP du forum

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 2 325
Sexe: Féminin
Localisation: France

MessagePosté le: 02/11/2012 14:05:36    Sujet du message: La licéité de l'utilisation du chapelet subha السبحة ? Répondre en citant
:assalam!

As-Souyouti (رحمه الله) a dit : "Il n'est relaté par aucun des salaf ni des khalaf qu'il est interdit de compter le tasbih sur le sibha (grains à prières). Au contraire, la plupart l'utilisent pour compter le tasbih sans considérer cela comme critiquable". (al-minha min al-sibha)

Les compagnons qui ont utilisé un chapelet devant le Prophète (صلى الله عليه و سلم) sans qu'il ne leur interdise

Sa'd Ibn abi waqqas rapporte qu'un jour le Prophète (صلى الله عليه و سلم) vit une femme qui avait quelques noyaux de datte et quelques cailloux qu'elle utilisait comme grains pour glorifier Allâh.

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) lui dit : "Laisse-moi t'apprendre quelque chose qui sera plus facile et meilleur pour toi". Et il lui apprit à dire :

Gloire à Allâh en même quantité que ce qu'Il a créé au ciel [soubhân allahi 'adada ma khalaqa fi s-sama]
Gloire à Allâh en même quantité que ce qu'Il a créé sur la terre [soubhân allahi 'adada ma khalaqa fi l-ard]
Gloire à Allâh en même quantité que ce qu'Il a créé entre eux [soubhân allahi 'adada ma khalaqa bayna dhâlik]
Gloire à Allâh en même quantité que ce qu'Il crée [soubhân allahi 'adada ma houwa khâliq
allahu akbar 'adada ma khalaqa fi s-sama
allahu akbar 'adada ma khalaqa fi l-ard
allahu akbar 'adada ma khalaqa bayna dhâlik
allahu akbar 'adada ma houwa khâliq
al-hamdu lillahi 'adada ma khalaqa fi s-sama
al-hamdu lillahi 'adada ma khalaqa fi l-ard
al-hamdu lillahi 'adada ma khalaqa bayna dhâlik
al-hamdu lillahi 'adada ma houwa khâliq
lâ ilâha illâ llâhu 'adada ma khalaqa fi s-sama
lâ ilâha illâ llâhu 'adada ma khalaqa fi l-ard
lâ ilâha illâ llâhu 'adada ma khalaqa bayna dhâlik
lâ ilâha illâ llâhu 'adada ma houwa khâliq
la hawla wa la quwwata illa billahi 'adada ma khalaqa fi s-sama
la hawla wa la quwwata illa billahi 'adada ma khalaqa fi l-ard
la hawla wa la quwwata illa billahi 'adada ma khalaqa bayna dhâlik
la hawla wa la quwwata illa billahi 'adada ma houwa khâliq]". (Abou Dâwoûd, At-Tirmidhi qui le déclare hasan, Ibn Mâja, Ibn Hibbân, an-nasâi, et Al-Hakim qui le dit sahih selon le critère de Mouslim)

Safiyya bint houyay (رضي الله عنها) a dit : Le Prophète vint me voir et en face de moi il y avait quatre mille noyaux de datte avec lesquels je faisais la glorification.
Il dit : "Tu fais la glorification avec autant ! Veux-tu que je t'apprenne ce qui surpasse ta quantité de tasbih ?"
Elle dit : "Apprends-moi !"
Il lui dit : "Dis soubhân allah 'abada khalqih". (At-Tirmidhi qui le dit gharib, et Al-H←m et As-Souyoûti qui le disent sahih)

Les autres compagnons qui ont utilisé un chapelet

D'après al-qasim Ibn 'abd ar-rahman, abu ad-darda avait un sac plein de noyaux de dattes et que, où qu'il fasse la prière de la mi journée, il les sortait l'un après l'autre et faisait ainsi le tasbih jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus. (Ahmad)

Sa'd Ibn abi waqqas
avait coutume de compter les glorifications avec des cailloux. (ibn sa'd dans ses tabaqat)

Abu hourayra disait : "Je récite la formule de demande de pardon douze mille fois par jour" et, selon son petit-fils, il avait un morceau de corde muni de mille noeuds et qu'il ne se serait jamais endormi dans avoir dit "Gloire à Allah" sur tous ces noeuds. ('abd allah, le fils de l'imam Ahmad dans zawa'id al-zuhd)

Selon sa petite-fille par al-husayn, fatima aussi utilisait une corde avec des noeuds pour compter le dhikr.

Les prédécesseurs qui utilisaient le chapelet

As-Souyoûti raconte dans l'une de ses fatwas intitulée al-minha fi al-sibha (le bénéfice que procure l'usage des grains pour le dhikr) l'histoire de 'ikrima, qui interrogeait son maître 'umar al-maliki au sujet des grains pour le dhikr. 'umar lui répondit qu'il avait lui-même interrogé son maître hasan al-basri sur ce sujet et qu'il lui avait été répondu :

Quelque chose que nous avons utilisé depuis le début de la route, nous n'avons pas envie de l'abandonner en arrivant au bout de cette route. J'aime me rappeler Allâh avec mon coeur, ma main et ma langue.

As-Souyoûti commente : "Et comment pourrait-il en être autrement, alors que les grains sont pour quelqu'un un rappel d'Allâh le Très Haut, et qu'une personne ne voit de grains que pour se rappeler Allâh, ce qui constitue l'un de ses plus grands bienfaits ?"
  

source: http://www.aslama.com/forums/showthread.php/2051-hadith
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 15/11/2018 21:46:41    Sujet du message: La licéité de l'utilisation du chapelet subha السبحة ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Science de la religion (Verrouillé) -> Avis des Savants - Fatwa Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim