Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim


Toutes l'équipe vous souhaitent de bonnes fête de l'Aid. 


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
 
Les musulmans Medine et la Mecque


 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 13/10/2012 22:10:11    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
salaam


j'etait entrain de regarder de zapper à la télé et je suis tomber par hasard sur Itele, debat entre Eric Zemmour et un dénommer Nicolas (je n'ai pas retenue son nom de famille) bref il parlait de l'islamisation (comme d'hab quoi) en gros eric zemmour disait que la delinquance, le terrorisme et l'islam etait tout en lien, que il y avait deux islam d'ecrit dans le coran l'islam de Medine qui prônent la haine, le meurtre des juifs et autres religions, la haine des noms musulmans. Et l'islam de la Mecque qui se veut de la paix et de la spiritualitée, seulement moi quand j'ai lu le coran je n'ai pas du tout perçu se sois disant islam de Medine. il disait aussi que sa fait 1000 ans que l'islam de Medine à gagner et pris le dessus sur l'islam de la Mecque  Quand penser vous ?? j'ai du mal à cerner cet homme et dans un sens ça me fait peur parce que en tant que nouvelle musulmane je ne veut pas voir ma religion dégradé par de tels personne et en même temps je me dit que c'est quelqu'un de culture mais dans ses paroles je n'avait pas l'impréssion que j'avais la même lecture du coran que lui. je ne remet en aucun cas ma foi en doute ah ça non.!! mais il y a encore plein de choses que je ne sais pas donc je me demande si ils à raison sur ce points ?? mais je voudrais votre avis, votre avis de citoyen, de musulman objectivement parlant et si quelqu'un à vu ce debat c'est encore mieux.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/10/2012 22:10:11    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 13/10/2012 22:29:56    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
j'ai oublie de vous préciser que ce cher mr Zemmour a declaré et c'est suremet ce qui ma la plus troublé que l'islam n'était pas seulement une religion mais une idéologie politico religieuse pour résumer, un communisme avec dieu"
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/10/2012 22:40:05    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
salaam
edit (la citation d'islamophile est plus expicite que ce post)


Dernière édition par 'Abd Al-Majid le 13/10/2012 23:03:45; édité 2 fois
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/10/2012 22:41:37    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
salaam
edit (la citation d'islamophile est plus expicite que ce post)


Dernière édition par 'Abd Al-Majid le 13/10/2012 23:03:35; édité 1 fois
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/10/2012 22:43:27    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
salaam
Bref ne te prend pas la tête a cause de lui,
il est a côté de la plaque comme on dit

dis moi si tu as compris ce que je voulais dire
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 13/10/2012 22:49:38    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
Wa 3laykoum salâm


Oui c'est vrais, mais la rares messages de "violence" dans le coran c'est en résume "attaque si tu est attaquer" une légitime défence en quelque sorte, puisque ils y a des verset ou il es dit qu'il faut respecter les autres religions, et vivres avec ce qu'on considères comme mécreants, et si eux nous respectent et ne nous fond pas de mal il n'y à aucune raison d'avoir de la violence et de la colère envers eux mais cela personne le dit !!


ce qui me fait peur c'est surtout le faite que des gens mécreants de notre religion sont pousser par des gens comme cela à la haine des musulmans ou à l'islamophobie.
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/10/2012 22:49:54    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
Pas de différence entre l’Islam de la Mecque et celui de Médine
   
dimanche 23 février 2003


Nous nous gaussons bien des orientalistes — et en premier lieu de Goldziher — lorsqu’ils estiment que Muhammad a tiré ses connaissances du divin et ses principes législatifs d’un prêtre ou d’un devin.


Cette opinion revient — à notre avis — à accuser Ahmad Shawqî d’avoir volé ses idées à Bayram At-Tûnisî ou à Salâh Jâhîn [1] qui écrivaient en égyptien dialectal les paroles de ces chansons frivoles que certaines personnes apprécient.


Les princes de la poésie ne volent pas leurs idées à des poètes populaires. Et si Muhammad, qui a présenté au monde la foi et la loi les plus pures qui soient, dans un style des plus distingués et avec des preuves des plus convaincantes, avait apporté cette religion de sa part à lui et non de la part de Dieu, cela signifierait que les hommes sont plus aptes que le Seigneur des hommes à fabriquer des religions. Sinon, comment comprendre que le Coran soit œuvre humaine si les Ancien et Nouveau Testaments sont œuvre divine ? !


Par ailleurs, comment les orientalistes résolvent-ils les contradictions inhérentes à leur discours, eux dont l’attention n’est attirée que par le fait que le Seigneur des Musulmans est un Etre impitoyable, désirant avoir des adorateurs humiliés ? !


Est-ce là le défaut qu’ils ont relevé dans le dogme de l’Unité, et auquel échappe le dogme de la Trinité ? ! Est-ce là le défaut qu’ils ont relevé dans le principe stipulant que « l’homme n’obtient que le fruit de ses efforts » et qu’ils n’ont pas relevé dans le principe du : « Pèche, confesse-toi devant le curé et sois assuré que le sang du Christ te garantit le pardon » ? !


Ils inventent une paille dans l’œil d’autrui, la grossissent, et ne voient pas la poutre qui les aveugle !


Parmi ces prétentions, il y a aussi ce jugement selon lequel la prédication islamique ne prêche pas d’idées neuves (page 3).


Ou encore que : Les révélations que Muhammed avait divulguées sur le sol mekkois n’annonçaient pas encore une nouvelle religion. On cultivait en petit comité des dispositions religieuses, et l’on nourrissait, d’une façon encore très vague, une conception théocratique du monde [...]. (page 7)


Et enfin que : C’est seulement à Médine que l’Islâm prend le caractère d’une institution [...]. (page 7)


Ce discours est une ignorance et une confusion, car les gens de la Mecque, qui connaissaient très bien le Christianisme, dirent lorsqu’ils entendirent la prédication de l’Islam : « Nous n’avons pas entendu cela dans la dernière religion. » [2]


Autrement dit, ce qui leur a frappé les oreilles était inédit, inconnu des religions idolâtres et scripturaires falsifiées, ce qui est vrai.


Le monothéisme absolu, récusant toute filiation à Dieu, refusant toute égalité entre Dieu et une créature, était en effet une chose nouvelle et originale qui fit prononcer aux langues cet étonnement : « ‹Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante›. Et leurs notables partirent en disant : ‹Allez-vous en, et restez constants à vos dieux : c’est là vraiment une chose souhaitable.› » [3]


Est-ce donc à dire que la prédication islamique ne prêchait pas d’idées neuves ? ! Si le Coran, révélé à la Mecque, n’était pas une nouvelle religion, que serait-il alors ? !


La révélation mecquoise a réuni toutes les bonnes manières, toutes les recommandations, tous les hauts principes moraux répartis dans les Ancien et Nouveau Testaments. Elle a rajouté à tout cela de nouvelles bonnes manières, de nouvelles recommandations, de nouveaux principes moraux dont le monde a eu besoin pour parfaire sa nature originelle et préserver son existence, tout cela sans compter les dogmes qu’elle a rectifiés et les lois qu’elle a prescrites et qui étaient inconnues des anciennes religions.


Comment donc le Coran mecquois peut-il être considéré comme des dispositions religieuses et non comme une nouvelle religion ? !


La sourate 6, les Bestiaux, ou la sourate 17, le Voyage nocturne, à elles seules — alors qu’elles sont des sourates mecquoises — contiennent, en terme de vérités religieuses, ce qui surpasse et de loin tous les Evangiles réunis.


Si l’Islam, à la Mecque, n’est pas une religion, alors ni le Judaïsme ni le Christianisme ne sont des religions.


L’Islam de la Mecque est l’Islam de Médine.



Sourate 37, les Rangés : « Votre Dieu est en vérité Unique. » [4]


Sourate 2, la Vache : « Et votre Dieu est un Dieu Unique. » [5]


La première sourate est mecquoise, la seconde médinoise.


Sourate 10, Jonas :


« En vérité, dans l’alternance de la nuit et du jour, et aussi dans tout ce que Dieu a créé dans les cieux et la terre, il y a des signes, certes, pour des gens qui craignent Dieu. » 
[6]


Sourate 3, la Famille d’Amram :


« En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence. » [7]


La première sourate est mecquoise, la seconde médinoise.


Sourate 31, Luqmân : « Voici les versets du Livre plein de sagesse. C’est un guide et une miséricorde aux bienfaisants, qui accomplissent la prière, qui s’acquittent de l’aumône purificatrice et qui croient avec certitude en l’au-delà. » [8]


Sourate 2, la Vache : « C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute. C’est un guide pour les pieux qui croient à l’Invisible, qui accomplissent la prière et qui dépensent en charité de ce que Nous leur avons attribué. » [9]


La première sourate est mecquoise, la seconde médinoise.


Les significations et les objectifs sont les mêmes entre la Mecque et Médine, car tous viennent de la part de Dieu. Le Dieu qui a fait descendre le Coran ici et là est Un. Et l’homme qui l’a reçu dans les deux cités est le même.


Les fondements posés lors de la première période allaient servir de support pour les révélations de la seconde période. Les différents versets s’entérinaient les uns les autres, préparaient la voie les uns aux autres et se rejoignaient les uns les autres.


Aucun dogme, aucune valeur morale, aucun licite, aucun illicite, n’ont été posés à la Mecque pour ensuite être abrogés à Médine.


Même le Jihâd a commencé à la Mecque par une guerre des mots, par une lutte de principes, par des menaces constamment répétées par la révélation mecquoise, comme par exemple : « Mais non ! S’il ne cesse pas, Nous le saisirons certes, par le toupet, le toupet d’un menteur, d’un pécheur. » [10]


Ou encore : « Et laisse-Moi avec ceux qui crient au mensonge et qui vivent dans l’aisance ; et accorde-leur un court répit. » [11]


Ou encore : « Ils se servent d’une ruse, et Moi aussi Je me sers de Ma Ruse. Accorde donc un délai aux infidèles : accorde-leur un court délai. » [12]


Cette guerre a ensuite évolué pour devenir une injustice des puissants idolâtres qui spoliaient les biens des Musulmans, les privaient de leur liberté et violaient leur sang et leur honneur. Avec l’Hégire, la guerre est entrée dans une nouvelle étape, après que les Musulmans ont pu constitué une armée capable de rendre à chaque gifle sa pareille.


Où est donc la différence entre l’Islam de la Mecque et celui de Médine comme le prétend cet esprit malade ? Écoutons-le donc dire :


« La période médinoise apporte un changement essentiel jusque dans l’idée que se fait Muhammed de son propre caractère. A la Mekke, il se sentait un prophète, continuant par sa mission la ligne des envoyés bibliques, destiné comme eux à avertir ses semblables et à les sauver de leur perdition. A Médine, les circonstances extérieures étant changées, ses desseins prennent aussi une autre direction. Dans ce milieu différent de celui de la Mekke, d’autres aspects de sa vocation prophétique passent au premier plan. » (page 8)


Un changement essentiel dans les desseins de la prophétie, dû à un changement de l’environnement ? ! Ma foi, c’est là l’inanité personnifiée.


L’Islam a fini d’être construit à Médine après que ses assises ont été posées et après que ses traits de caractère ont été identifiés à la Mecque, comme nous l’avons vu. Aucun dessein ni aucune direction n’ont été modifiés.


Examinons l’argument avancé par notre homme pour justifier ses propos.


Il dit au sujet du Messager, après que celui-ci a rejoint Médine :


« Il veut désormais être le restaurateur de la religion d’Abraham, corrompue et altérée. Sa prédication est entremêlée de traditions relatives à Abraham [...]. » (page 8)


Autrement dit, lors de la période médinoise, le Messager a commencé à parler de la religion d’Abraham et à revivifier ses traditions.


A la Mecque en revanche, il n’y avait rien de tout cela.


Cela est un mensonge, car le Coran mecquois contient les versets suivants :


« Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : ‹Établissez la religion, et n’en faites pas un sujet de division›. » [13]


Et aussi : « Il ne t’est dit que ce qui a été dit aux Messagers avant toi. » [14]


Et aussi, à propos du Coran lui-même : « Et ceci était déjà mentionné dans les Ecrits des anciens. » [15]


Quelle différence entre le Coran mecquois et le verset suivant : « Dites : ‹Nous croyons en Dieu et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux.› » [16]


Et ce verset est médinois.


Goldziher dit au sujet de la fonction du Messager à Médine :


« Il veut donc rétablir le dîn du Dieu unique selon Abraham, de même que, d’une façon générale, il est venu pour confirmer (musaddiq) ce que Dieu avait révélé antérieurement. »


Le Messager aurait-il fait autre chose à la Mecque ?


Muhammad récitait, à la Mecque, les versets suivants de la sourate 87, le Très Haut :


« Réussit, certes, celui qui se purifie, et se rappelle le nom de son Seigneur, puis accomplit la prière. Mais, vous préférez plutôt la vie présente, alors que l’au-delà est meilleur et plus durable. Ceci se trouve, certes, dans les Parchemins anciens, les Parchemins d’Abraham et de Moïse. » [17]


Un orientaliste vient ensuite à la fin des temps nous dire que Muhammad n’a prêché la religion d’Abraham qu’à Médine après avoir modifié ses positions adoptées à la Mecque ! !


Cet orientaliste prétend en outre avec la même stupidité que Muhammad a mentionné — par une suggestion des gens du Livre convertis à sa religion — que la Thora et l’Evangile sont falsifiés. Ainsi donc, c’est la suggestion des gens du Livre qui le flagornaient qui est la cause de l’accusation de ces Livres.


Quant à la divergence essentielle entre les fondements du dogme, la prolixité du Coran dans l’affirmation de l’Unicité absolue, la réhabilitation des Prophètes par rapport à ce qui leur a été attribué, contrairement à ce que rapportent l’Ancien et le Nouveau Testaments à leur sujet, tout cela n’implique nullement que les Livres antérieurs utilisés par leurs adeptes sont falsifiés !


Comme si Muhammad aurait accepté le contenu de ces Livres, si les Juifs et les Chrétiens convertis ne l’avaient pas exhorté à les dénoncer... !


Voilà une bien étrange inanité.
1] Ahmad Shawqî, couramment qualifié de Prince des Poètes est l’un des plus grands poètes arabes musulmans du siècle dernier. Bayram At-Tûnisî et Salâh Jâhîn écrivaient des paroles de chansons. NdT
[2] Sourate 38 intitulée Sâd, verset 7.
[3] Sourate 38 intitulée Sâd, versets 5 et 6.
[4] Sourate 37 intitulée les Rangés, As-Sâffât, verset 4.
[5] Sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 163.
[6] Sourate 10 intitulée Jonas, Yûnus, verset 6.
[7] Sourate 3 intitulée la Famille d’Amram, Âl `Imrân, verset 190.
[8] Sourate 31 intitulée Luqmân, versets 2 à 4.
[9] Sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, versets 2 et 3.
[10] Sourate 96 intitulée l’Adhérence, Al-`Alaq, versets 15 et 16.
[11] Sourate 73 intitulée l’Enveloppé, Al-Muzzammil, verset 11.
[12] Sourate 86 intitulée l’Astre nocturne, At-Târiq, versets 15 à 17.
[13] Sourate 42 intitulée la Consultation, Ash-Shûrâ, verset 13.
[14] Sourate 41 intitulée Fussilat, verset 43.
[15] Sourate 26 intitulée les Poètes, Ash-Shu`arâ’, verset 196.
[16] Sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 136.
[17] Sourate 87 intitulée le Très Haut, Al-A`lâ, versets 14 à 19.


http://www.islamophile.org/spip/Pas-de-difference-entre-l-Islam-de.html
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Abida (15/10/12)
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 13/10/2012 23:08:46    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
Wa 3laykoum salâm


merci pour ce texte trés intérréssant. c'est pas vraiment que je me prend la tête mais je suis quelqu'un de nature inquiète et tout cela me fait peur parce que ce genre de personne créer des amalgames, propage des mensonge aux yeux des non musulmans et j'ai peur dans arriver à une haine entre les gens incontrôlable  ce genre de propos, me fait croire qu'il n'a pas vraiment lu le coran et ce genre de déclaration me met en colère et m'inquiète et en même temps ça ne fait que renforcer ma foi surtout quand derrière je li des textes comme celui que tu ma fournis :) 


mon frère 
Revenir en haut
'Abd Al-Majid
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 13/10/2012 23:10:15    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant


dans ce cas voici un autre texte

Avant Propos :

Ce n’est pas la première fois que l’islam est la cible d’ignorance et de haine contre lui,
Lire par exemple ce qui s’est passé déjà en 2008:
http://www.doctrine-malikite.fr/forum/Le-film-de-la-honte-anti-Islam_m48123…

Ce qu’il nous faut à nous musulmans est d’une part améliorer notre image à travers un effort de tous les éducateurs pour suivre le noble comportement du bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) et l’inculquer aux générations futures et également en parallèle une révolution INDUSTRIELLE et ECONOMIQUE pour devenir puissant et peser pour pouvoir être entendu et considéré !

Rappelons nous « Le Fanatisme ou Mahomet » qui est une tragédie de Voltaire écrite en 1736 .Cette pièce a été interdite par un Arrêt du Parlement de Paris à cause entre autre de la pression de la porte sublime (L’empire Ottoman puissant à l’époque).
Selon Raymond Trousson, Voltaire était tout à fait « conscient de l'entorse donnée à la vérité historique » et il parlera par la suite tout autrement du Prophète Muhammad (paix et salut sur lui) dans son Essai sur les mœurs et l'esprit des Nations [Raymond Trousson, Voltaire, Tallandier, 2008, p. 236].

Le remède de l’ignorance est la science et les efforts des savants musulmans et de nos éducateurs et Imâms doivent se concentrer sur l’éducation et l’apprentissage de ce qu’était vraiment le caractère sublime du bien aimé Messager (paix et salut sur lui) et propager les livres, films , sites et émissions sur la biographie de notre bien aimé (paix et salut sur lui) pour que le monde le connaisse vraiment sans entorse à la vérité.
C’est là la bonne réponse POSITIVE.

Que disent les savants :
Shaykh ‘Ali Jum’a le Mufti d’Egypte comme beaucoup de sages et éminents savants musulmans incitent les musulmans à prendre le bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) comme modèle et ne pas répondre au mal par le mal.
‘Aïsha (que Dieu l’agrée) rapporte, dans les recueils de Hadîths authentiques :
«… Le Prophète (paix et salut sur lui) ne répondait pas au mal par le mal, mais il pardonnait et ne tenait pas rigueur » (c’est-à-dire : n’était pas rancunier).
Le Prophète(paix et salut sur lui) ne se mettait jamais en colère(sauf pour Dieu) si les gens lui faisaient du tord, il pardonnait :
Le Prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) séjourna pendant dix jours parmi les gens de Tâif . Au cours de cette période, son appel n'épargna aucun des notables de la localité. Ceux-ci lui répondirent: «Sors de notre pays!». Ils incitèrent contre lui les sots et les stupides. Au moment où le prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) allait sortir, les sots et les esclaves le suivirent, l'injuriant et lui criant dessus au point d'ameuter les gens autour de lui. Organisés en deux rangs, ils se mirent tous à lui jeter des pierres et à lui adresser des grossièretés. Ils lui jetèrent des pierres aux tendons au point que ses chaussures fussent teintées de sang.
Il s’arrêta, à un endroit, les pieds en sang, pour prier Dieu (l’invoquer)…Dieu lui envoya l’ange Gabriel avec l’ange des montagnes. Ce dernier lui dit : « ô Muhammad ! Je ferai ce que tu désires. Si tu veux, je peux replier sur eux les « Al-Akhchabayn » (deux montagnes situées près de la Mecque). »
Le prophète de la miséricorde et du pardon répondit : « je n’ai pas été envoyé comme malédiction (injure) (la’ânan) mais comme miséricorde (pour les univers). Je souhaite plutôt que Dieu fasse sortir de leurs reins une progéniture qui adorera Dieu, l’Unique, sans rien Lui associer. O mon Dieu ! Guide ma tribu (mon peuple) car ils ne savent pas »
Et Gabriel (paix sur lui) dit alors suite à cela : « Dieu a raison de t’appeler le miséricordieux, plein de compassion. »
(voir :“Kitâb Badaa Al-khalq” Hadîth 1365 : dans Le sommaire du Sahîh al-Bukhârî de l’imam Zayn ad-Dîn Ahmad Ibn ‘Abd al-Latîf az-Zubaydî, tome II; page 558.)

Shaykh ‘Ali Jum’a s’est interrogé également sur « comment ce film a pu sortir aux Etats Unis alors que la loi interdit l’appel et l’incitation à la haine religieuse… »
La liberté d’expression ne s’arrête t- elle pas lorsqu’on insulte l’autre, ses symboles et figures sacrés et surtout lorsqu’elle provoque la haine, le désordre et menace la paix sociale et le bien vivre ensemble.
Enfin :
Si les ennemis de l’islam veulent propager la haine et souiller l’image de l’islam, il ne faut pas leur donner raison en allant dans le sens de leur provocations ! Il faut plutôt multiplier les livres, les articles et les films qui tracent la biographie lumineuse de ce noble Prophète, sa beauté, son message de paix et d’amour et les valeurs nobles auxquelles il a appelé.
Lire ici quelques exemples des comportements sublimes du bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) :
http://www.doctrine-malikite.fr/Comportement_a45.html

enfin, on conseille également l'article suivant:
http://www.doctrine-malikite.fr/forum/Du-respect-de-l-autre-et-ses-avis-et-…

http://www.doctrine-malikite.fr/forum/Le-film-et-caricatures-anti-islam-que…
Les membres suivants remercient Anonymous pour ce message :
Abida (15/10/12)
Revenir en haut
astrid93
Attaché au forum
Attaché au forum

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 113
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 13/10/2012 23:17:52    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque Répondre en citant
Merci  : bien :
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/09/2018 11:05:55    Sujet du message: Les musulmans Medine et la Mecque
Revenir en haut

Ce sujet a été vérouillé par l'équipe du forum

Il est possible que vous n'ayez pas respecter la Charte où que le sujet soit résolue.
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Forum Membres -> Autres questions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim