Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Le Guide des meilleurs restos Halal


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
       
Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Bienvenue dans votre espace -> Mobilisation du Forum -> Association "Au Coeur de la précarité"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 02/03/2010 19:24:14    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
BismiLlâh, Er-Rahmân, Er-Rahim
Wa salati wa salam 3ala RaçouliLLâh, wa 3ala ahlihI, wa as-shabihi ajma3ine

salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh


Samedi 13 février, nous avons effectué la 11ème maraude, le 20 février, la 12ème, et le 27 février, la 13ème.

Au premier Samedi, quand nous débarquons au Quai de Vamy, au pied du métro Jaures, aux alentours de 17h45, la zone fourmillait de gens. Ca et là, on y distibuait des vêtements, à tout ceux qui en demandaient.. L'appel lancé sur le Net, aura porté ses fruits, lhamdouliLlâh. Nous arrivons donc, chargés de notre quarantaine de colis, et nous visitons le camp :



Alignés comme il se doit, les frères avançaient tandis que d'autres distribuaient. Les visages  défilaient, au rythme des "jazakoum Allâhou kheyran". Dans une ambiance fraternelle, en plus des colis de nourriture, les frères distribuaient des sourires aux frères venus  réclamer leur droit.

Le Prophète
disait effectivement  :


"Le fait de sourire à ton frère est une aumône"

Soudain, un visage émergea de la foule.. Un visage naïf et timide, un corps frêle et mince, viendra devant nous, recevoir un colis. Il tendit sa main, le regard innocent, et triste à la fois .. Prisonnier des griffes de la rue,  nul doute, c'était un enfant.

Nous allâmes le voir après la distribution, il parlait le pachtoun. Il nous fallait donc, deux intermédiaires pour le comprendre (l'un parlait le français et l'Urdu, l'autre parlait 'Urdu et le pachtoun). Notre petit frère était vêtu d'un jean bleu, d'une paire de chaussure visiblement trop grande pour lui, écharpe palestinnienne autour du coup.

"Je m'appelle Ihsan, j'ai 12 ans".

Il nous raconta son parcours, qui le mena dans différents pays en camion, jusqu'au port d'Izmir en Turquie, depuis Kaboul, en passant par Téhéran. Un voyage de six mois, au cours duquel viendra se mêler faim, soif et peur. A l'âge ou la plupart des adolescents  roulent dans la boue des terrains de foot, celui-ci se tenait là au milieu des adultes. Nous prenons la taille de ses vêtements avec un seul objectif : Revenir avec des habits neufs.

Nous les quittons, puis sous le pont, non loin de là, un autre drame de la vie humaine se jouait face aux regards aveugles de ces lieux. Un homme à terre , mais personne pour le relever. Personne ne lui prêtait la moindre attention, hormis les pigeons qui rôdaient autour de lui, par dizaines. Les insectes se chargeaient également, de lui tenir compagnie... On dit qu'une image vaut mille mots.



Nous lui transmettons un colis, ainsi qu'a son ami, installé non loin d'ici. Nous continuons pour tomber nez à nez avec Kevin et Jamal, deux frères musulmans qui avaient l'habitude de "vivre" ici. Avec dédain, Jamal nous raconta son désarroi face à une situation paradoxale :

"Pour avoir un travail, on exige un logement. Pour avoir un logement, on exige un travail... Comment voulez-vous que je m'en sorte ?"

Impuissants, nous prêtons l'oreille à ce cri d'alarme, étouffé par le vacarme environnant, puis nous marchons, lorsqu'Allâh 'azawajal mit sur notre chemin Malik. La vingtaine environ, il partait à la recherche d'un abris pour la nuit. Avec lui, nous discutons, pour savoir où le retrouver. Avec lui aussi, nous clôturons cette 11ème maraude.

Samedi 20 février.


Nous retournons au camp, toujours avec les mêmes colis alimentaires. Notre regard sera submergé à la vue du nombre colossal de frère afghans présent ce jour là. Sur le coté, une montagne de vêtement s'élevait. Le nombre de bénévoles avait lui aussi triplé. Chez nos frères afghans, de nouveaux visages rayonnaient. Cependant, la tension était palpable. Les vêtements par centaines, amassés là depuis des heures, attisaient une  frustration grandissante.

Notre première pensée ira à Ihsan, et aux vêtement neufs que nous lui avons apportés. Son jeune âge nous faisait frémir de l'intérieur.. Nous découvrirons à sa place, deux autres enfants, de 7 et 9 ans.... Ibrahim et Muhamed. Ibrahim, le plus jeune, avait un manteau beaucoup trop grand pour lui, et un bonnet sur la tête.. Que dire de plus ? Les mots nous manquent, pour décrire la scène. Leur regard innocent désignait coupable, quicquonque le croisait.

Car le Prophète salla Llâhou 'aleyhi wa salam était catégorique lorsqu'il disait :" Ne fais pas partie des nôtre, celui qui ne se montre pas bienveillant envers notre petit.."

 Ils recevront les vêtements destinés à Ihsan, bien que trop grand pour eux.. Après ça, nous ne les reverrons plus... Qu'Allâh les soutienne. amine, leurs visages resteront gravés dans nos coeurs, inchaAllâh...

Des enfants à la rue... Comment est-ce concevable ? Chaque enfant de devrait-il pas avoir droit à une enfance digne de ce nom ?  Comme le dit 'Afif AboulFatah Tabarra,
L'enfant, pour devenir un bon citoyen, a besoin que l'on soit, à son égard, miséricordieux et bienveillant. Car le négliger, être dur avec lui et le priver d'amour alors qu'il en a tellement besoin, peut le conduire vers le chemin de la déviance et de la délinquance emprunté par les criminels. La perversion de ceux-ci est en grande partie due au défaut d'un comportement doux et bienveillant à leur égard.
Grandir avec la misère pour concon, va conditionner l'enfant toute sa vie... Livrés à eux mêmes, meurtrit dès leur plus jeune âge, ces enfants ont pour nid, le pire endroit qui soit... Un être si vulnérable, vivant dans de telles conditions (condition météo, pollution, faim, danger de la circulation..), c'est une injure pour les  quelques 3 millions de musulmans vivant à Paris..

Ca et là, les personnes affluaient de toute part, quand vient l'heure de la distribution.

Contenir une telle foule sans infrastructures ni barrières, relevaient du défi, et le débordement fut immédiat. Des personnes étrangères haranguaient la foule afin de semer la discorde, qui finit par éclater, au grand dam de nos frères afghans que nous fréquentons depuis maintenant un mois. Chacun se servit à sa guise. Il ne restait que les regards figés de l'Imam du camp, qui ne sut comment contenir, ce flot sorti de nul part.

Face à ce débordement, nous décidons de plier bagage, avec le gros des colis. Une certaine déception avait gagné nos coeurs, et après une Mach3oura (consultation), on decida de distribuer les vêtements, sans les colis... déçu par un tel comportement.

Et pourtant, il nous aurait suffit de nous rappeler de la manière d'agir du Prophète
pour comprendre.


Anas Ben Malik a dit : « Je marchais en compagnie de l’Envoyé de Dieu
, qui était revêtu d’un manteau de Nedjran, avec une épaisse bordure. Un bédouin vint alors et le tira vigoureusement par le manteau. Je constatai, continue Anas, que l’épaule du Prophète 
avait été éraflée par la bordure du manteau en raison de la violence du geste. Alors le bédouin dit : - Ô Mohammed, ordonne que l’on me donne de ce que tu détiens des biens de Dieu. Le Prophète
se retourna et rit, puis il ordonna qu’on lui donne (quelque chose). »


Voila le comportement du Prophète
, la marche à suivre. Nul affliction dans ces gestes, malgré ce que lui fit le bédouin, pour lui demander une aumône. Nul place à l'emportement, ni à la déception. Le Prophète
répondit au bédoin venu le saisir par la force, avec le sourire... Une leçon pour nous inchaAllâh.


Deux frères afghans viennent nous voir, avec une paire de chaussure à la main. L'un d'eux nous dit :

"Vous m'avez donné cette paire de chaussure, mais ce frère me l'a réclame. Que faire, la garder, ou la lui donner ?"

Nous étions stupéfait par cette question, qui mettait en valeur, la bonne éducation qu'ils avaient. Nous remarquons que celui qui réclamait la chaussure, portait des chaussures déchirés.. Et en tout bien tout honneur, avec le sourire, nous voyons notre frère remettre ces baskets Nike à son prochain.

L'idée nous prend d'aller rendre visite à Ali, qui vit sous une tente, entre les bâtiments d'une citée proche de gare de l'Est. Sur le chemin, nous croisons Kevin et Jamal, ainsi qu'un troisième homme, visiblement gênée pour venir nous réclamer ce qui lui revenait de droit , une attention, et un colis.. Tandis que nous traversons l'enceinte de la gare, nous remarquons affalés sur un banc, Ahmadou.. Son corps oscillait d'avant en arrière. En position assise, il dormait tant bien que mal. Ahmadaou vient de Guinée Conackry,  cela fait 29 ans qu'il est ici. Nous lui donnons un colis, et un sandwich, qu'il saisit. Il nous regarda, et de droite à gauche, nous le proposa, jusqu'à ce qu'il dise "BismiLlâh", et le mangea... Voir un homme dans un tel état, fend l'âme.. Il reprit son sommeil, que voici :



Nous laissons Ahmadou, puis nous allons retrouver 'Ali. Il recevra les derniers sandwichs. Il n'osait pas ouvrir sa tante tant il faisait froid. LhamdouliLlâh, on avait transmis pour lui, un polaire très résistant.



Nous le quittons, pour regagner le camp des afghans. Les perturbateurs étaient partis, n'étaient présent que les habitués. Avec eux, nous discutons pour savoir comment la distribution a pu dégénérée. L'un d'entre eux nous informe de leur frustration concernant aux vêtements disposés depuis des heures sans qu'ils ne puissent les prendre, avant que nous arrivions. Il ajoute le fait qu'il est nécessaire de prendre parmi nous, des leurs, pour assurer la distribution, de manière à rassurer les gens. Plusieurs mesures seront prises, lhamdouliLlâh, et dans le sourire, à l'image de notre Prohphète
, nous les quittons, pour revenir la semaine d'après, le Samedi 27 février.


Nous arrivons, puis comme d'habitude posons en rangée, sandwich, boisons, tablettes de chocolats, gâteaux, chewing gum, kleenex, fruits, dattes, eau.... Lorsque tout un coup, l'Imam, et plusieurs personnes du camp, dessinèrent un couloir En rang serrés, presque militaire, les frères avancèrent en fil indienne vers nous. Avec le plus grand respect, ils recevront tous un menu, excepté, trois frères, de grands amis à nous. Il n'y en avait plus, et avec le sourire, il nous dirent :

"Pas de problème, merci "

Quand viendra se joindre à nous, l'association "Niama le bienfait". Deux grandes soeurs impliqués dans la cause d'Allâh 'azawajal, qu'Allâh 'azawajal les récompense, apportèrent l'équivalent d'une centaine de plat de couscous à la viande.

Voici la video :

[media]

<b>27.02.2010 - Au Coeur De La Precarit&eacute;</b>
<i>envoy&eacute; par AuCoeurDeLaPrecarite. - Découvrez les dernières tendances en vidéo.</i>[/media]

A la fin, tandis que nous expliquons à un frère, qui apprenait dans son coin le français à l'aide d'un petit répertoire, combien il est important qu'il continue dans cette voie pour espérer rester en France. Là, il nous regarda avec le sourire, et exhiba un livre de dou'a, etn nous disant en anglais :

"Rien n'est meilleur que la langue du Qur'ân, et c'est en Allâh que je place ma protection".

Et pour conclure, mentionnons l'histoire du deuxième Calife de l'Islam, 'Umar Ibn El Khettab radhiaAllâhou'anhou..

Alors qu'il était à la tête des musulmans, alors que les frontières de l'état islamique s'étendaient jusqu'au pays des Afghans et atteignaient la limite de la frontière chinoise à l'Est, l'Anatolie et la mère Caspienne au Nord, la ville de Barqa, en Tripolitaine à l'Ouest, et la Numidie au Sud.Il n'hésitait pas à descendre lui-même dans les rues de Médine pour s'enquérir de la situation de ses habitants. C'est ainsi, qu'une nuit, alors qu'il circulait dans les rues de Médine, en compagnie de son compagnon Aslam, il vit un feu en dehors de la ville et s'arrêta pour coir ce qu'il en était. 'Umar dit à son compagnon :

"Quelqu'un a fait halte à cet endroit : Allons voir qui c'est."

Il s'approchèrent du feu et virent un femme entourée de deux ou trois enfants qui pleuraient. La femme s'affairait à allumer du feu sous un pot, tout en disant à ses enfants :

"Ne pleurez pas mes enfants et dormez jusqu'à ce que la nourriture soit prête. je vous réveillerai pour manger. Mes pauvres enfants, je me plaindrai à Dieu de 'Umar qui lui, doit dormir rassasié, alors que nous, nous souffrons des affres de la faim !"

En entendant les plaintes de cette femme, 'Umar en fut très touché et très peiné. Il salua la femme et lui demanda la permission d'entrer sous sa tante. "Si vous êtes animé de bonnes intentions, répondit-elle, entrez !" Il entra et lui demanda la cause des pleurs de ses enfants.
Elle répondit :

"J'ai quitté mon pays avec mes enfants pour gagner Médine, mais j'ai été obligé de m'arrêter à cet endroit, car la fatigue et la faim nous empêchaient de continuer. maintenant nous n'arrivons plus à dormir à cause de la faim qui nous tenaille !"

Le calife lui dit :

"Mais pourquoi invoques-tu Dieu contre 'Umar ?"

Elle répondit :

"Parce qu'il a envoyé mon époux à la guerre où il a été tué. Depuis ce jour, je vis dans la misère, moi et mes enfants !"
Il lui demanda ce qu'il y avait dans la marmite.

"Il n'y a que de l'eau, répondit-elle, mais j'ai monté cette astuce pour faire patienter mes enfants jusqu'à ce que le sommeil les terrasse!"

'Umar demanda à la femme de l'attendre et fit signe à son compagnon Aslam de le suivre. Ils coururent vers le ville et allèrent vers la boutique d'un marchand de farine. Ne trouvant pas celui-ci dans sa boutique, ils allèrent le chercher chez lui. 'Umar le fit sortir et lui acheta un sac de farine. Ils allèrent ensuite chez le boucher où ils demandèrent de la viande. Le boucher n'en avait pas, mais il leur donna de la graisse. 'Umar le paya et s'apprêta à partir. Il alla prendre le sac de farine, lorsque son compagnon lui dit :

"Ô Emir des croyants ! Laisse-moi porter cela"

Mais il rétorqua :"Ô Aslam ! Si tu prends cette charge, qui portera le poids de mes péchés ; Et qui prendra sur lui le poids de la plainte de cette femme ?"
Il pleura si fort que son compagnon en fut ému. Ils retournèrent aussi vite vers la femme et la trouvèrent toujours en train d'attiser le feu sous la marmite plein d'eau.

'Umar déposa sa charge devant elle et resta debout, attendant sa réction. Elle lui dit :

"Que Dieu récompense ta charité ! Tu es plus digne d'être le protecteur des pauvres que 'Umar."

Tout ému, le Calife, qui ne voulut décliner son identité, prit un peu de graisse et la mit dans un pot. Il invita la femme à préparer la pâte, puis il demanda à son compagnon d'apporter le bois. Lorsque celui-ci revint, il trouva le commandant des croyants, accroupi, la barbe touchant la terre, occupé à souffler sur le feu. Quant à la bonne femme, elle s'affairait à cuire la pâte qu'elle avait préparée dans une assiette et la mélangeait à la graisse. Lorsque la nourriture fut prête, 'Umar la versa dans l'assiette et invita cette dernière et ses enfants à en manger. il lui dit: :

"Servez-vous ainsi que que vos enfants et rassasiez-vous. Remerciez le Seigneur et priez pour 'Umar, qui n'était pas au courant de votre situation !"

Après quoi, il retourna chez lui. 'Umar était ainsi. Un caractère sévère, mais un cœur doux qui était sensible à la moindre détresse humaine. ( Cf Les Compagnons du Prophète, de Messaoud Abou Oussama).

Le feu de camp est là, les enfants aussi.. A nous de marcher sur les traces de nos pieux prédécesseurs...

BarakAllâhou fikoum de soutenir cette cause inchaAllâh, à travers une participation, ou des dons :

http://muslim.xooit.com/portal.php?pid=9

Qu'Allâh vous préserve, amine, et veuillez pardonner le retard de ce compte rendu.










 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/03/2010 19:24:14    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nour_
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 1 507
Sexe: Féminin
Localisation: 57

MessagePosté le: 02/03/2010 22:41:16    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
Wa 3laykoum salâm wa rahmatoullahi wa barakatouhou

:petaleblanche:

Bislmil-Lâh y rahmen y rahim

Tu n'as à t'excuser de rien akhi. Le plus important est que tout aille bien. Et que les maraudes se soient bien déroulées.
Al hamdoulilah


Barakallahoufika, tant pour les vidéos, que les écrits. Mach'ALLAH

Qu'Allah azawajel vous préserve et vous fasse miséricorde, ainsi que nos très chères soeurs de l'association Niama le bienfait. Amine
Qu'Allah facilite toutes vos entreprises, et les courrone de sa Grâce et de sa miséricorde. Amine

Qu'Allah soubahnahou wa ta^ala apporte patience, secours, et endurance à tous nos Frères démunis, souffrants, et seuls de par le monde. Amine

Qu'Allah nous guide et fasse que nous fassions, de l'entraide et du partage une priorité. Amine

Qu'Allah prèserve nos petits frères et nos petites soeurs, et les comble de bienfaits.... Amine

:la ilaha ilalah: -  Allahou^akbar...



salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh



      

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
♥ Allah Est La Lumière des cieux et de la terre (...) ♥

=> Soutenons l'association "Au coeur de la précarité" <=


Dernière édition par Nour_ le 03/03/2010 18:57:53; édité 1 fois
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 02/03/2010 23:04:15    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Wa fiki barakAllâh oukhti, amine, qu'Allâh t'offre Son amour. amine, car Lorsqu'Allâh 'azawajal aime un serviteur, Il appel l'ange Djibril et lui dit :" Dieu aime untel, aimes-le !" Ce dernier lance alors un appel à ceux qui habitent les cieux : "Dieu aime untel, alors aimez-Le !" Alors ils l'aimeront. Et Dieu l'exaucera alors dans ses demandes. (cf hadith Bukhari (2970) et Muslim (4772) )
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
mouslima059
Elève du forum
Elève du forum

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2007
Messages: 274
Sexe: Féminin
Localisation: Lille

MessagePosté le: 04/03/2010 17:56:31    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh  
 
 
BarakALLAH ofik Akhy pour ce nouveau compte-rendu avec les vidéos macha' Allâh  
 
macha' Allâh l'association Niama Le Bienfait !! Q ALLAH les préserve et les récompense AMINE  
 
 
Q ALLAH vous récompense pour tous ceux que vous faites AMINE  
 
Q ALLAH vous fasse miséricorde AMINE  
 
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La ila ha ill lALLAH MOHAMED rasoulolALLAH.
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 04/03/2010 22:15:00    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Wa fiki barakAllâh oukhti :)


On rapporte qu'une catégorie de croyant, en l'occurence les pauvres parmi les croyants, viendront le Jour où Allâh 'azawajal rassemblera les gens le Jour du Jugement, d'un pas léger, et directement, ils s'envoleront, comme s'envolent les colombes, au Paradis. On leur dira alors "Attendez d'être jugés !" Mais ces derniers répliqueront : "Nous n'avons aucun compte à rendre". Alors, Allâh 'azawajal dira : "Mes serviteurs ont raison". Ainsi donc, ils franchiront les portes, du Paradis. Et j'implore Allâh 'Azawajal, le Tout Puissant, de te compter parmi celles qui prendront part à cet envol, en route vers le Paradis. amine

Les membres de l'Association Niama le Bienfait sont des soeurs très actives. J'invites les soeurs à les joindre inchaAllâh, pour les contacter :

http://niamalebienfait.com/

Qu'Allâh vous préserve. amine
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Férida
Elève du forum
Elève du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 401
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 05/03/2010 13:15:41    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh macha Allah mon frère.
continuez votre belle implication !! Que Allah vous accorde Son Amour et ses bienfaits. Amine
salaam
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Pardonne-nous Allah
Revenir en haut
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/03/2010 17:54:42    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
:bismillah!   
As-Salam a'lykoum wa RahmlatouLlah wa Barakatou  
 
MashaAllah wa elhamdouliLlah c'est toujours un réel plaisir de te lire, avec des videos en prime  Very Happy   
Quel dur realité... 
C'est désolant de savoir que nos petits frères ont tant vécut pendant leurs jeunes ages Sad  
Qu'Allah vous recompense mes frères et soeurs pour chacun de vos actes! Amiiine 
MashaAllah deux associations ont été là pour la cause d'Allah elhamdouliLlah :coeurs::  
Ne les oublions pas que ces soit directement ou indirectement  bi idhniLlah  
Ma'a salama  
 
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 07/03/2010 21:18:01    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

BarakAllâhou fikoum akhawati, qu'Allâh vante vos mérites auprès de Ses anges, et fasse de vous, des compagnes au Paradis. amine



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
kayna
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 838
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 13/03/2010 01:26:57    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

SoubhanALLAh y'a pas de mots ........
Puisse ALLAH améliorer leur situation amine

je voulais savoir s'il y a des nouvelles de nos frères (les 7) de barbès et du frère Mahmadou.

Puisse Allah vous récompenser de vos actions Amine


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le bas-monde est un pont, traverse le et ne compte pas y résider.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 14/03/2010 22:07:31    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Alors concernant notre frère Mahmadou, et nos frère de Barbès, nous n'avons plus de nouvelles, qu'Allâh les soutienne. amine

Les jeunes Ibrahim et Muhamed sont partis pour l'Angleterre. Notre frère Julien suit actuellement une formation, et est en train de sortir de la rue lhamdouliLlâh...

Qu'Allâh les préserve. amine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Idrissid
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2007
Messages: 2 274
Sexe: Masculin
Localisation: Aix en Provence

MessagePosté le: 14/03/2010 23:28:04    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salaam

Qu'est ce que ça a pu me faire plaisir et me faire chaud au coeur de voir cette association encore toute jeune mais dejà très présente sur le terrain et fidèle à sa vocation.

Qu'ALLAh t'en recompense akhi l3aziz Badr7 et tout ceux qui oeuvrent pour gagner l'amour et l'agrement d'ALLAH.

salâm alaykoum
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
&quot;Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l'Islam et qui détient ainsi une lumière venant de Son Seigneur.&quot;[22/39]
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 15/03/2010 21:03:08    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

amine ajma3ine.

Ah notre cher Idrissid machaAllâh :) Qu'Allâh te comble de bienfaits, et te soutienne dans chacune de tes démarches.amine

Ca fait longtemps toi :)

Mais je n'y suis pour rien dans cette cause, ni l'argent, ni les sandwich, ni le matériel ne vient de moi. Tout ceci, par la grâce d'Allâh 'azawajal, nous vient de frères et soeurs qui ont accepté d'offrir une part de leur temps, de leur biens et de leur science au service d'Allâh 'azawajal. Notament, beaucoup de gens du forum machaAllâh.

Qu'Allâh les soutienne. amine



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
kayna
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 838
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 18/03/2010 21:16:45    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

BarakALlahu fik akhi pour ces informations
Puisse Allah les aider à surmonter ces épreuves AMINE

Prenez soin de vous et de votre foi


 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le bas-monde est un pont, traverse le et ne compte pas y résider.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 18/03/2010 21:57:27    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10 Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Wa fiki barakAllâh oukhti Keyna

Les prochains comptes rendus sont en cours de rédaction inchaAllâh, qu'Allâh vous préserve. amine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/01/2018 13:49:01    Sujet du message: Compte rendu des maraudes du 13, 20 et 27/02/10
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Bienvenue dans votre espace -> Mobilisation du Forum -> Association "Au Coeur de la précarité" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim