Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim


Toutes l'équipe vous souhaitent de bonnes fête de l'Aid. 


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
 
Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre
Aller à la page: 1, 2  >

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Bienvenue dans votre espace -> Mobilisation du Forum -> Association "Au Coeur de la précarité"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 28/11/2009 02:53:49    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
BismiLlâh Er-Rahmân, Er-Rahim
Salam 'aleikoum wa rahmaTouLlâhi wa barakaTou

Samedi 23 Novembre 2009, 7 frères se sont réunis, li wajhi Llâh, pour effectuer la troisième maraude. Le budget était de 130 euros, pour 40 colis. Première étape, en magasin, comme d'habitude, on forme les colis, avec la composition suivante:

-Une tablette de chocolat

-Une brique de jus d'orange
-Une bouteille d'eau
-Des gâteaux
-Un sandwich
-Un paquet de chewing-gum
-Un paquet de kleenex
Voici les photos :





Le rendez était fixé à 18h30 à Saint Lazare. Allâh 'azawajal en décida autrement, et après un retard énorme, nous nous sommes finalement retrouvé à 20h00 environ, à la gare de Lyon. Ainsi donc, nous entamons officiellement, la 3 ème maraude !
Le premier à recevoir un colis, sera un homme, assis sur les marches. Nul besoin d'être un observateur averti pour remarquer que cet homme avait faim et froid, l'expression de son visage en disait sufisement long.

"Bonjour Monsieur, comment allez vous ?"

"Ca va, merci !" Nous dit-il avec un visage souriant. Nous lui distribuons un colis, puis nous partons, le laissant seul, découvrir son repas du soir et de demain qu'Allâh 'azawajal lui apporta sur un plateau. Sur le coté, un homme nous scrutait, sans que je ne le remarque. Tandis qu'on marchait, voilà qu'il s'approche de nous, et nous suit. Tellement obnubilé par l'idée de trouver enfin la sortie, je ne l'avais pas remarqué avant qu'il commence à nous quitter au bout d'une allée, sans nous avoir adresser la moindre parole. C'est alors qu'un frère le remarque en train de partir. Et là, c'est à notre tour de le suivre,  pour le rattraper. Dès que nous vîmes son visage, tout était clair. Notre frère avait faim lui aussi. Voyant que nous distribuons des colis, lui aussi s'attendait à en recevoir, mais il n'osa pas nous le dire, et préféra retourner sur ses pas. Il est comme ça le musulman, il a une fierté sans faille. Quand bien même il supporte une épreuve, capable de faire courber l'échine d'un chameau, il ne fléchit pas.

"Salam 'aleikoum mon frère, désolé, on ne t'a pas vu, mais Allâh 'azawajal a refusé que tu partes sans recevoir ton dûe. Comment t'appelles-tu ?"

"Wa 'aleikoum salam mon frère, moi c'est Farid, c'est gentil. Vous êtes des frères de la mosquée, c'est ça ?" nous dit-il, le regard profond, un visage d'enfant en dessous duquel se dressait une barbe touffue.

"Nous sommes tes frères, car les croyants ne sont que des frères, nous nous sommes réunis li wajhi Llâh, pour te livrer ce que d'autres ont amassés pour toi, fisa biliLlâh. Nous ne devions pas être ici mais à Saint Lazare, et Allâh 'azawajal a voulu que nous te rencontrions, ce soir,  fisabiliLlâh"

Emu, soudain, un sourire se dessina sur son visage, et il dit : "Allâhou akbar". Il nous dit qu’il a l’habitude d’être dans le coin, et que lhamdouliLlâh, il tient le coup.

C'est sur cette louange que nous quittons Farid, inchaAllâh, nous aurons l'occasion de nous revoir. Nous réussissons enfin à quitter ce labyrinthe qu’est « la Gare de Lyon », sous les indications d'un policier, et nous nous retrouvons sur la grande place. 

Cette place est magnifique. Comme toute les gares magnifiques, une horloge géante culmine à des dizaines de mètres de hauteurs, on se croyait à Londres devant le Big Ben, en beaucoup plus petit. Cette horloge, rappelait à chacun le temps qui passe, et l'Heure qui approche. Là, le sixième frère (qui nous attendait depuis plus de 2h00...) nous rejoint machaAllâh. Nous formons donc un petit cercle, pour faire le point et les présentations, pour formuler nos intentions, et pour savoir quelle direction prendre, puis nous avançons.

On commence par un petit tour aux abords de la gare. Sur une route, on remarque au feu rouge, un homme, à l'âge honorable, à la barbe généreuse. Il était polonais, et à l'aide d'une pancarte, tendait la main aux véhicules arrêtés au feu. Il ne connaissait pas le français, ses seuls mots étaient "polonais". Il repartira avec un colis. Plus loin, nous croisons un autre polonais, peut être l'ami du premier. Il était allongé sur un lit de fortune, aménagé entre deux piliers du parking. Il recevra à son tour, un colis.

Une fois le tour de la gare effectué, nous nous engouffrons au cœur de la ville pour atterrir devant un grand bâtiment, en dessous duquel se dressait une tante. Curieux, ce contraste avec d’un coté un immeuble aussi imposant qu’élégant, et en dessous, une tante aussi vétuste qu’inconfortable.  Nous nous approchons d'elle, tandis qu'une musique douce émanait de plus en plus fort. Nous continuons notre approche lorsque soudain deux gros chiens bondirent et se mirent à aboyer farouchement ! Ils montaient la garde, et de prime abord, nous n'étions pas les bienvenus. C'est après avoir calmé ses animaux, que l'homme sortit. Il venait de se réveiller.

"Bonjour monsieur, comment allez-vous ?"

"Ah Bonjour Messieurs " nous lança-t-il, d'un air joyeux, et l'accent italien. C'est alors, qu'une longue conversation pris place avec lui.

"Vous voyez, où nous sommes ? " Nous dit-il.

"Non, où sommes nous ?"

"Nous sommes au pied de la Mairie. Depuis 3 ans, je suis ici, devant eux, et rare sont les fois où l'on me prête attention. Juste devant, c'est la cantine, et jamais l'on me porte un repas. Il ne me prêteront attention, que le jour de ma mort, et encore ! D'ailleurs, mon ami est mort à coté ! Regardez ce papier (sur ce papier, était écrit "Nous ne pouvons prendre en charge M. ... ", signé : Le Samu."

L'Italien, comme on l'avait surnommé, était très remonté contre le système social. Très remonté aussi, sur les annonces providentielles d'une Christine Boutin et ses promesses de régler la question du logement, sur sa promesse que tout le monde sera hébergés.... Il nous fit l'autopsie du corps social à Paris. Cependant, une parole marqua notre attention :

"Je n'ai jamais vu d'association. Les seuls personnes que j'ai vu, ce sont des gens comme vous."

Que voulait-il dire par des "gens comme vous" ? Nous lui disons : "Des musulmans ?"

Il nous répondit : "Bah oui ! Je me souviens encore de cette mère de famille et de ses trois enfants, à l'époque où le Ramadan était en été, m'apportant des vêtements et de la nourriture. Je me souviens de cette autre dame, qui travaillait à la mairie, qui m'a cherché partout durant ce ramadan pour me fournir nourriture et vêtement. Et plein d'autres, il n'y a que des gens comme vous qui nous aime !"

Il ajouta d'autant plus, un bémol qui nous fit sourire "Mais il ne faudrait pas le faire que pendant le Ramadan... Les musulmans, doivent être tout le temps comme ça"

Nous le laissons donc, avec un colis qu'il refusa au début, mais accepta par la suite. Ce dont il avait semble-t-il, le plus besoin, c'était de respect. Nous espérons l'avoir servi comme il se doit, et voyez comment cet homme apparemment non musulman, nous dit au moment de partir, "InchaAllâh"."

Le non musulman, comme le musulman, ne doit pas être exclu de la générosité, car le rappel doit être fait à tous, sans discrimination. C'est aussi ça, les maraudes, car nourrir le ventre, c'est bien, mais nourrir le coeur, c'est encore mieux.

Puis, nous avançons, quand nous atterissons devant «  l’Européen », un restaurant chic de la capital. Une table se distinguait des autres. C’était celle de madame Jazaro. Cette Dame, si chaleureuse, était devenue célèbre lors d’un reportage sur les sans abris. Depuis le tournage, rien. Toujours la même galère, cette dame attendait que le camion du Samu passe la prendre. Tandis qu’un frère prend son téléphone pour les contacter, le visage souriant, Madame nous dit : « Vous savez, beaucoup s’étonnent de me voir toujours en vie.  C'est pas facile, d'autant plus qu'il commence à faire froid. Je ne sais pas comment cela se fait. ». Un frère lui rétorque : « C’est Allâh qui a voulu ceci ». « Que le Seigneur vous rétribue comme il se doit;» nous dit-elle, dès lors qu’elle reçut son colis. Il aura fallu environ un quart d’heure, et toute la patience de l’un d’entre nous pour réussir à avoir quelqu’un au bout du fil. Il connaissait bien le cas de notre amie, et il se voyait contraint, faute de place, de gérer les urgences les plus fortes en priorité. Nous laissons donc notre dame, boire un café que lui a gentiment offert le directeur. D’ailleurs, en observant les tables environnantes, on remarque que les plats distribués étaient pauvre en aliment. Une salade par ci, une tomate par la, à un prix exhorbitant. On aurait dit que personne n’avait faim et  et tout le monde se nourrissait pour prétexter une rencontre ou autre, alors que dans la table d’a coté, une dame avait faim, mais personne pour lui payer…

On continue donc notre chemin, pour rencontrer Hamid et son ami marocain, assis sur le comptoir de la Société Générale, cannette de bière à la main, cigarette sur l'oreille. "Salam 'aleikoum mon frère, comment tu vas ?" lui lançons-nous.

"Wa 'aleikoum salam". Il nous prévient tout de suite, avant même que nous ayons pu parler, qu'il boit et qu'il fume, et que c'est une chose avec laquelle il est difficile de se départir. Il avait l'habitude qu'on l'insulte, donc il a préféré nous le dire directement avant qu'on s'en aperçoit. Et pourtant....Parce qu'il boit, d'office, il doit être à son tour exclu de la fraternité musulmane ? Est-ce une excuse valable pour empêcher de lui donner à manger ? Pourquoi est-ce qu'au lieu de le stigmatiser et le rabaisser, les frères ne descendent pas et ne l'aident pas à s'en sortir ? Autant de question qui demeure sans réponse dans la bouche des gens qui refusent de croire, que celui-là est leur frère, et que celui-là aussi mérite une attention. C'est facile de juger les gens, de les prendre de haut, alors que le Prophète : :
: : a dit :


"Oundhourou wa ila man asfala minkoum wala tandhourou wa ila man houwa fawqakoum. Fa houwa ajdarou an la tazdarou wa ni'mata Llâh 'aleykoum"

"Regardez ceux qui sont plus bas que vous, et ne regardez pas ceux qui sont plus haut. Cela est plus à même de vous éviter de sous estimer le bienfait de Dieu à votre égard." Rapporté par Muslim

Notre regard se baisse, lorsqu'il nous dit en arabe :

"Mais je suis toujours votre frère, je ne suis ni juif, ni chrétien, je suis musulman".

Dans la conscience des gens, Hamid est un alcoolique, avant d'être notre frère. Peu savent que depuis 1976, Hamid vit dans la rue. Avant même que nous soyons né, pour beaucoup, Hamid était déjà noyé les rues de Paris... Il finit par noyer ses soucis dans l'alcool.. Ne soyons pas injuste, quand il s'agit de monsieur tout le monde, tout de suite ses fautes deviennent excusable, mais quand il s'agit d'un pauvre, il est tout de suite blâmé et rejeté. C’est facile de dire à cet homme « tu es un alcolique , arrêtes,», mais ce n’est plus la même quand c’est le patron de la boite qui s’offre un verre ou deux.

En effet, Allah a interdit l’injustice entre ses serviteurs il dit dans un Hadith Qudssi :

« O mes serviteurs, Je Me suis interdit l’injustice à Moi-même et Je l’ai rendu interdite entre vous. Ne soyez donc pas injustes».
[Rapporté par Muslim] 

Au moment de partir, sa cigarette tombe de son oreille, il nous regarde dans les yeux, lève les yeux au ciel, et dit "Inna Llâh, Ghafouroun Er-Rahim, lhamdouliLlâh".  (Certes, Dieu aime le pardon, Il est très pardonneur, Louange à Lui)

Nous le quittâmes donc avec deux colis, pour lui et son ami, puis nous partons, c'est alors que le septième frère nous rejoint. Il nous prévient qu'un homme a besoin d'un colis plus haut. Nous le rejoignons, et nous trouvons cet homme, roumain, assis sur un siège, la cinquantaine environ. Il reçut à son tour un colis, et vous remercia.

On décida alors, de longer le pont de Barbès, en dessous duquel les démunis avaient l'habitude de se réfugier. La pluie commença à tomber petit à petit. Au loin, deux homme assis sur les marches, Hassan, et un monsieur agé, dans un état d'ivresse avancé.

Nous parlons avec Hassan, qui lui était sobre. Tout de suite, il se lance dans un élan de dou'a, magnifique. A ce sujet, on se souvient de la recommandation que fit le Prophète : :
: : à Mu'adh Ibn Jabal radhiaAllâhou'anhou (un compagnon du Prophète : :
: : ), lorsqu'il l'envoya au Yémen :


 « …Et crains l’invocation de l’opprimé, car il n’y a pas de voile entre elle et Allah .»
[Rapporté par Boukhari, Mouslim et d’autres]

On continue notre marche, tandis que la pluie s'intensifiait; lorsqu'Allâh 'azawajal mit sur notre chemin, une famille de 7 frères allongés sous le pont. Ils étaient le même nombre que nous, et ils étaient nos frères. Parmi eux, était Muhammed, un véritable soleil. Il avait l'air très jeûne, et travaillait non loin d'ici pour 10 euros par jour. Dès qu'il compris que les colis étaient pour eux, ils se réjouirent au plus haut point.

On leur présente donc, le contenu de chaque lot, lorsque Muhammed prononça un mot, qui en dit long sur sa richesse d’âme. Il dit :

« Halal ? »

SoubhanAllâh… A quel point ce mot en dit long sur l’état d’esprit de cet homme… A la rue, sous un pont à dormir sous une pluie haletante, alors que notre frère vit dans cette précarité, il ne se considère même pas sous la contrainte qui lui permettrai de manger comme bon lui semble, ce qui lui tombe sur la main. Voyez comment nous, partons  à la recherche du moindre prétexte pour autoriser l’interdit,et comment ces gens dehors que beaucoup disqualifie réagissent face à l’épreuve. Une mémorable lecon de courage.

Pas étonnant, d’entendre de la bouche du célèbre compagnon du Prophète : :
: : , Sa’d Ibn ‘Amar alors qu’ on lui dit : "Dépense pour toi et pour ta famille et profite des délices de la vie." Et lui de répondre : "Non, je ne serai pas en reste des premiers croyants après avoir entendu le Messager d'Allâh  dire  : "Allâh, qu'Il soit glorifié, rassemblera les gens le Jour du Jugement Dernier. C'est alors que les pauvres parmi les croyants viendront d'un pas léger et s'envoleront comme s'envolent les colombes. On leur dira : "Attendez d'être jugés" Mais eux répondront : "Nous avons aucun compte à rendre". Alors Allâh dira : "Mes serviteurs ont raison" Et ils franchiront les portes du Paradis..."


Nos 7 frères reçurent chacun un colis, et plusieurs sandwichs. Muhammed, tout content, multipliait les dou’as en votre faveur. Qu’Allâh le comble de bienfaits. Amine

Soudain, la pluie se déchaîne. Il pleuvait des cordes sur Paris, impossible de trouver qui que ce soit dehors. On marcha jusqu’à 3 heures du matin, plus rien, alors qu’il nous restait pas mal de sandwich, et 4 colis environ. L’heure était grave, il fallait revenir le plus vite possible avant les sandwichs deviennent impropre à la consommation. Alors, nous avons décidé, de revenir le lendemain inchaAllâh. En dernier lieu, ceci. On marchait dans l’obscurité parisienne, tandis qu’il pleuvait toujours. Au loin on aperçoit une silhouette sur le sol, sur laquelle la pluie entière se déversait. « C’est un sac poubelle » nous prévient un frère. Il s’agissait en réalité, d’un homme, sur une bouche d’aération. Ce tableau sinistre nous laissa sans voix. Il était urgent de le réveiller. Nous tentons un dialogue avec lui, nous lui distribuons un colis, puis finalement, nous le laissons. Cet homme avait extrêmement faim, et déjà, il entama son sandwich.. Ensuite, nous partons, en formant un dernier cercle avant, pour discuter de ce qui allait et de ce qui n’allait pas. On cloture la soirée par une dou’a. Sauf que ce n’était pas encore fini…

Le rendez-vous du lendemain est fixé à 14h00 à Saint Lazare. 4 frères viennent au rendez vous, et la pluie s’invite également, en trombe. La première personne, était une femme et son chien. Elle avait les traits de la solitude sur son visage, le visage agressé par le froid, et ses mains étaient pétrifiées. « Merci beaucoup messieurs » nous dit-elle, à la réception du colis.

Plus loin, c’est au tour d’une autre femme, assise sous l’abris des murs épais de la gare Saint Lazare, attendant qu’une âme bienveillante lui prête attention. Personne. Elle reçut à son tour un colis, et aussitôt, un sourire se dessina lentement sur son visage. Elle avait l’air tellement innocente, qu’on se demandait comment avait-elle pu atterrir ici.

Puis, devant une autre entrée, il y a cette femme, que personne ne considère comme une femme. Elle était là, au milieu des pigeons, à leur donner à manger. Son apparence, trahissait sans équivoque, des décennies de vie dans la rue. Comme si on avait devant nous, la reine des pauvres. C’était là même, qui souvenez vous la première maraude, fouillait les poubelles pour trouver de quoi manger. Cette femme symbolisait à elle seule, toutes la détresse des gens à la rue. La rue venait d’avoir raison d’elle, elle n’était plus que l’ombre d’elle-même… mais avant tout, elle est elle aussi, un être humain qui mérite qu'on lui prête attention Elle nous remercia du colis, puis continua à distribuer du pain aux pigeons.

On continue notre progression, quand on découvre, une famille entière, de la petite de 5 ans environ, l’autre de 7 ans, et trois adultes Toutes les générations étaient présenté ici. Quelle ne fut la joie et le sourire de la petite dès lors qu’elle reçut une tablette de chocolat et des chewing gum. Et quelle ne fut la joie de cette personne âgé de voir se déverser devant lui, un flot de sandwichs. L’Islam apprend aux musulmans de veiller au bon respect de notre petit, comme celui de notre grand, C’est triste de voir une petite fille de 5 ans grandir sous les griffes de la rue…Et si les sentiments sont inscrits dans la nature même de l’homme, il est incompréhensible que certain(e)s puissent passer devant cette scène sans prêter la moindre attention…

On continue donc la maraude, cette fois-ci en voiture, pour terminer les derniers sandwichs. C’est à 18 h00, que ce 3ème chapitre s’acheva.

Qu'Allâh vous comble de bienfaits, accepte l'aumône de ceux qui ont eu l'intention de participer. amine


   

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28/11/2009 02:53:49    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mouslima059
Elève du forum
Elève du forum

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2007
Messages: 274
Sexe: Féminin
Localisation: Lille

MessagePosté le: 28/11/2009 12:15:50    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh  
  
SoubhanALLAH la misére touche toutes les générations : vivre dés l'age de 5 ans dans la rue !  ou encore finir ses jours pour une personne agé dans la rue ! C'est grave de voir ca quand méme !!  
 
En tous cas , toutes ces personnes qui ont recu un colis Alhamdoullah , je pense qu'ils devaient étre content Alhamdoullah de vous voir arriver ( je pense encore A Mohammed qui malgré la faim  voulait quand mém voir si c'était hallal ou pas ! Alhamdoullah ) q ALLAH le comble de ses bienfaits AMINE  
 
BarakALLAH ofik pour ce compte rendu ! 
 
q ALLAH vous récompense AMINE 
q ALLAH vous comble de ses bienfaits AMINE  
 
Wa 3laykoum salâm  
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La ila ha ill lALLAH MOHAMED rasoulolALLAH.
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 28/11/2009 23:06:46    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Wa fiki barakAllâh oukhti, qu'Allâh te comble de bienfaits. amine

J'ai oublier de préciser que fidèle à lui même, 40 sandwichs supplémentaires nous ont été offerts, dans le cadre de cette maraude, par un frère, machaAllâh. Qu'Allâh le comble de bienfaits, et l'enrichisse. amine
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Nour_
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 1 507
Sexe: Féminin
Localisation: 57

MessagePosté le: 28/11/2009 23:37:10    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
::fleur:: wa alaykoum assalam wa rahmatoullahi wa barakatouhou ::fleur::

fleursbleu

Bislmil-Lâh y rahmen y rahim

Barakallahoufika aki Badr7, d'avoir pris le temps de nous rédiger ce nouveau resumé. Et machaalah pour cette maraude de deux jours.,

Citation:

En tous cas , toutes ces personnes qui ont recu un colis Alhamdoullah , je pense qu'ils devaient étre content Alhamdoullah de vous voir arriver ( je pense encore A Mohammed qui malgré la faim  voulait quand mém voir si c'était hallal ou pas ! Alhamdoullah ) q ALLAH le comble de ses bienfaits AMINE



Comme tu dis ma chère soeur.
Ce courage, cette endurance et cette force que tu dépeins à travers vos rencontre akhi, c'est exemplaire. El hamdoulilah.
Et leur plus grande force c'est Allah azawajel.

Qu'Allah soubhanahou wa ta^ala vous facilite l'accomplissement de ces nobles projets et les multiplie. Amine
Qu'Allah agrée vos oeuvres et vous fasse miséricorde dans ce bas-monde et dans l'au-delà. Amine

~ Qu'Allah azawajel leur vienne en aide, facilite leur quotidien, et leur donne la patience et l'endurance nécessaire aux épreuves de ce bas-monde. Amine ya rabi l3
lamin. ~

Incha'Allâh nous pouvons tous agir chacun d'une manière ou d'une autre.

 
  mes chers frères et mes chères soeurs
       

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
♥ Allah Est La Lumière des cieux et de la terre (...) ♥

=> Soutenons l'association "Au coeur de la précarité" <=
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 29/11/2009 00:19:47    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Wa fiki barakAllâh oukhti, qu'Allâh te préserve. amine

J'ajoutes que concernant l'association, la sous préfecture nous demandé de remplir d'autres papiers.. alala, décidément, la paperasse.... :)

Qu'Allâh vous préserve. amine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Nour_
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 1 507
Sexe: Féminin
Localisation: 57

MessagePosté le: 29/11/2009 00:30:36    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
~ Wa 3laykoum salâm wa rahmatoullahi wa barakatouhou ~
rose

Bislmil-Lâh y rahmen y rahim

Ca je veux bien te croire akhi lol. Bientôt ça sera reglé inchaalah, ce sont les formalités...  Very Happy Mais cela en vaut la peine, El hamdoullilah :)

fleursbleu

Qu'Allah fasse de tes oeuvres, des provisions en ta faveur au jour ou chacun aura à rendre compte akhi. Amine

Qu'Allah azawajel nous garde dans le droit chemin, Illumine nos coeurs et nous accorde la réussite dans ce bas-monde. Amine


* As salam alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou *
Rosee
  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
♥ Allah Est La Lumière des cieux et de la terre (...) ♥

=> Soutenons l'association "Au coeur de la précarité" <=


Dernière édition par Nour_ le 29/11/2009 00:58:51; édité 2 fois
Revenir en haut
kayna
Serviteur du forum
Serviteur du forum

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 838
Sexe: Féminin
Localisation: 93

MessagePosté le: 29/11/2009 00:53:12    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Macha ALlah à vous tous

BarakAllahou fikoum à tous ceux qui participe de près comme de loin
à ces maraudes
qu'Allah vous comble de Ses bienfaits
Amine




 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le bas-monde est un pont, traverse le et ne compte pas y résider.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 29/11/2009 21:43:22    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Qu'Allâh vous comble de bienfaits. amine

Les frères présents peuvent témoigner, c'est pas facile de vivre dans la rue.. Heureusement qu'il y a, dans la communauté de Muhammed
, des gens comme vous machaAllâh.

Qu'Allâh vous préserve. amine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
mouslima059
Elève du forum
Elève du forum

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2007
Messages: 274
Sexe: Féminin
Localisation: Lille

MessagePosté le: 29/11/2009 22:01:53    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh  
 
 
J'aimerais inchahALLAH aussi faire un don , mais je suis pas trop pour les paiements sur internet . Donc est ce que je pourrais inchahALLAH avoir une adresse postale pour envoyer directement ?  
 
q ALLAH vous protége AMINE  
 
Wa 3laykoum salâm  
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La ila ha ill lALLAH MOHAMED rasoulolALLAH.
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 29/11/2009 23:12:28    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Jté envoyé l'adresse oukhti Mouslima, sur ta boite mail, qu'Allâh te préserve, et acceptes ta sadaqa. amine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
YA-CIN
Débutant du forum
Débutant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 46
Sexe: Masculin
Localisation: chelles

MessagePosté le: 29/11/2009 23:59:22    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Avant toute chose Aidkoum mabrouk said à la communauté du prophète Muhammad sallalahou alayi wa sallam.

je tiens à féliciter l'initiative du frère Badr qui est à l'image du cœur du musulman, certes nous ne sommes que des intermédiaires car comme nous l'apprends notre belle religion, tout vient d'Allah Le Très Haut.
Je viens de lire que tu invitais les témoignages quant à la maraude qui a été effectué donc je viens posté un commentaire :

M'étant retrouvé par un concours de circonstance Alhamdullilah à rencontrer le frère Badr j'ai pu assisté à cette maraude et voir l'investissement des frères et évidemment de la mobilisation du forum et des gens extérieurs.
Il est vrai qu'une grande misère règne dans nos rues, proches ou lointaines...à l'échelle individuelle on peut toujours faire quelque chose mais nous sommes toujours plus fort réunis.
Les rencontres faîtes au fil des pas sont celles que Allah a choisi de nourrir au delà du ventre par le cœur, les 7 frères restent un moment fort de cette maraude tout comme chaque personne rencontrée.

Le frère Badr met actuellement en place une association qui permettra de mettre un cadre à cette honorable initiative, ce contexte associatif donnera des possibilités multiples et donnera une réalité juridique.

La générosité de la communauté musulmane montre bien que notre religion est tolérance et amour, " Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin de Allah sont semblables à un grain  qui produit sept épis ; et chaque épis contient cent grains. Allah multiplie ( la récompense ) à qui Il veut. ( s2, v261 ).
Voilà ce qu'est la rétribution des acteurs de loin comme de près, de leurs cœurs ou de leurs ressources.

En voyant cette maraude, je suis fier de faire partie de cette communauté et remercie chaque jour Allah Alhamdullilah de m'avoir guidé en ces lieux saint que sont les mosquées il y a maintenant quelques années.

BarakAllahou fikoum à tous, c'est ensemble que les combats se gagnent.

 
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 11/12/2009 23:02:37    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

BarakAllâhou fika akhi, qu'Allâh fasse de toi, un étendard de l'Islam. amine C'est bien toi qui mérite le plus de félicitations dans cette affaire.

Je tenais à vous informer qu'après de nombreuses palabres, lettres, et tout, l'association est désormais officielle et porte le nom de :

"Au coeur de la précarité"

Pourquoi avoir pris ce nom et pas "Les mains du coeur " ? Car cété déja pris....Nous avons reçu le récépissé de la sous préfecture de Saint Germain en Laye, et la parution au Journal Officielle arrive également inchaAllâh. 

La semaine prochaine inchaAllâh, nous avons rendez-vous avez la banque pour l'ouverture du compte de l'association, afin que nous encaissions enfin les chèques reçu (dsl encore pour l'attente)..

Je vous annonce également que la prochaine maraude aura lieu ce dimanche inchaAllâh.

Qu'Allâh vous comble de bienfaits. amine

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 14/12/2009 23:54:12    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

La maraude a donc eu lieu hier, lhamdouliLlâh, et a durer environ 7-8 heures.

Le froid était terrible, et les scènes auquelles nous avons assité, nous laissaient sans voix.

Le compte rendu est à venir inchaAllâh.

Qu'Allâh vous préserve, et récompense votre générosité. amine

40 personnes ont pu bénéficier d'un colis machaAllâh, dont la plupart, des personnes âgé, blotti, dans un froid polaire....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
lolo
Participant du forum
Participant du forum

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 88
Sexe: Féminin
Localisation: 77

MessagePosté le: 15/12/2009 19:24:48    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant



macha' Allâh .

Que Allah vous récompense pour ce que vous faites.Amine.
Chaque jour je penses à ces personnes qui vivent la misère,encore plus durant ce froid,que Dieu leur vienne en aide inchaAllah.Amine.

Wa 3laykoum salâm
Revenir en haut
Badr7
Frère
Frère

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 3 167
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 22/12/2009 20:21:55    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre Répondre en citant
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh

Désolé du retard..

Les comptes rendus arrivent, je dis les, car depuis, il y a eu une autre maraude, dimanche dernier.

Qu'Allâh vous récompense pour votre patience. amine

Dimanche dernier, nous avons rencontré un frère sans abris, qui nous a bouleverser, lui parmi tant d'autres, dans le froid glacial qui a secoué la France. Vous aurez tout les détails inchaAllâh. Ca arrive :)


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/06/2018 06:59:11    Sujet du message: Compte rendu de la soirée du Samedi 21 Novembre
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> Bienvenue dans votre espace -> Mobilisation du Forum -> Association "Au Coeur de la précarité" Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim