Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim




=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
  
Qui était Al-Boukhari?


 
Post new topic   Reply to topic    Forum Islam Sunnite Forum Index -> La Médiathèque -> Livres sur l'Islam -> Sahih Boukhari
Previous topic :: Next topic  
Author Message
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Offline

Joined: 10 Feb 2007
Posts: 3,425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

PostPosted: 16/11/2009 15:00:36    Post subject: Qui était Al-Boukhari? Reply with quote
 
 
 
INTRODUCTION
 
QUI ETAIT AL BOUKHARI ? 
 





Al Boukhari, dont le nom généalogique est Abou ‘Abdallah Mohammed Ben Isma’ïl Ben Ibrahim Ben El Moghira Ben Bardizbah El Djo’fi Al Boukhari est né à Boukhara (actuellement ville de la république d’Ouzbékistan), le 12 du mois de Chaoual 194 de l’année hégirienne, correspondant au 19 Juillet 810.

Très tôt, alors qu’il était orphelin de père, Al Boukhari s’intéressa aux sciences religieuses pour lesquelles il manifesta un engouement prononcé et une maîtrise exceptionnelle. Son intelligence innée et sa mémoire phénoménale, certainement la plus prodigieuse de tous les temps – il était capable de réciter un livre après l’avoir rapidement parcouru des yeux, et il avait appris par cœur plus de deux cent mille Hadiths, soit l’équivalent de cent volumes encyclopédiques ! – ont fait de lui, l’homme le plus apte à accomplir un travail aussi monumental et bénéfique pour les Musulmans, que la rédaction de son livre «Le Sahih». Les matériaux utilisés furent à la mesure de l’ouvrage. Ainsi, il avait pris connaissance de 600 000 Hadiths, et en sélectionna, environ 9 000, qu’il disposa en 3 450 chapitres, démontrant également ses prédispositions pour la méthodologie. Afin d’accomplir son travail de recherches et d’investigations, El Bokhari dut voyager à travers une dizaine de pays, parcourant des milliers de kilomètres, et rencontrer plus de mille rawis ou spécialistes en Hadiths.

Cette œuvre unique en son genre, pour laquelle il consacra seize années de sa vie, lui permit de faire le recensement exhaustif de tous les Hadiths existants et d’auditionner les traditionnaires qui avaient conservé des écrits ou gardé en mémoire des récits datant de l’époque du Prophète Mohammed, que le Salut et la Bénédiction de Dieu, soient sur lui. Il s’y adonna avec une énergie et un sens de la critique exemplaires. Ainsi, deux siècles après la mort du Prophète, il réussit à rassembler la plus impressionnante collection des traditions islamiques existant dans le monde et à en faire la transcription et la synthèse. Pour mener plus commodément sa tâche, il s’établit dès l’âge de seize ans à la Mecque, à la suite d’un pèlerinage, se rapprochant ainsi des sources d’information originales.

Parallèlement à sa quête de Hadiths, Al Boukhari enseignait, en dépit de son jeune âge, la science des Hadiths, notamment dans le Hidjaz (Arabie) et en Iraq. Son enseignement connut une immense renommée et on estime à plus de 70 000 le nombre de personnes qui ont bénéficié de son inépuisable savoir. Ce qui, compte tenu de la faible densité des populations d’alors, et de l’absence de moyens de locomotion, autres que le transport animal, constitue une prouesse sans exemple dans l’histoire.

De plus, malgré ses multiples activités, El Bokhari était un auteur particulièrement fécond, puisqu’il publia une vingtaine d’ouvrages, faisant preuve d’une science remarquable et, dont le premier d’entre eux, parut alors qu’il n’avait que 18 ans ! Comment ne pas voir un signe du destin, qu’un tel homme, hors du commun, se consacre corps et âme à la recherche et à la compilation des traditions islamiques afin de les mettre hors de portée des atteintes du temps et des événements, en vue de constituer la mémoire vivante de la religion islamique, dont allaient bénéficier des milliards de croyants dans le monde entier, et ce à travers des dizaines et des dizaines de générations ?

Nous l’avons déjà dit, le Sahih d’Al Boukhari est l’œuvre la plus importante après le Coran. C’est une référence de premier ordre pour les Musulmans, qu’ils soient savants ou profanes en la matière. Le recueil des traditions islamiques constitue le canon en matière d’orthodoxie musulmane. C’est la voie, le chemin, la sunna que doivent emprunter les Croyants pour mieux appréhender leur religion et vivre pleinement leur foi. Aucune des religions monothéistes autre que l’Islam, n’a pu bénéficier du concours de savants aussi éminents qu’Al Boukhari, mais aussi Muslim, autre célèbre traditionaliste dans la transmission des Hadiths. Ce concours de circonstances exceptionnelles a permis de capitaliser et de conserver, l’ensemble de l’héritage spirituel issu de la religion et de la civilisation musulmanes, comprenant un enseignement, un savoir et un mode de vie, qui ont été recueillis du vivant du Prophète et transmis pour les temps des temps au reste de l’Humanité.

La religion musulmane est ainsi confortée par des arguments historiques fondés, vérifiables et infaillibles, dont n’ont pu bénéficier les autres religions monothéistes. En effet, le Coran Sacré, reste le seul texte d’origine divine à n’avoir jamais été altéré, falsifié ou dénaturé, car il a été transcrit sur des supports, au moment de sa Révélation au Prophète Mohammed. Les secrétaires et les scribes, qui ont eu l’honneur et le privilège de recueillir de la bouche même du Prophète, les Textes Sacrés, qui lui étaient communiqués par l’Ange Djibril (Gabriel), sont connus et identifiés. De fait, aucun verset, ni aucun mot, n’a été substitué ou remplacé par d’autres termes, y compris lorsqu’ils sont identiques ou approchants.

Personne n’ignore que certains auteurs occidentaux, dont l’inclinaison vers l’incroyance est manifeste, se sont éreintés à mettre en doute cette réalité. Mais, leurs calomnies et leurs insinuations, à l’intention d’un lectorat ignorant, dont le subconscient a été altéré historiquement, par les croisades ainsi que par l’expansion coloniale n’ont été, en définitive, que l’image d’une poignée de poussière emportée par le vent. Il ne subsiste rien des mensonges colportés, sauf le vent de la désolation, lors que la Vérité brillera de tout son éclat pour l’éternité. L’authenticité absolue du Texte coranique, ainsi que le travail de mémoire, combien méritoire, effectué par les éminents savants de l’Islam, ont permis à la religion musulmane, non seulement de survivre dans un environnement hostile, mais également de se développer et de prospérer au point de devenir l’idéal absolu d’une grande partie de l’humanité.

Ce contexte favorable et l’importance capitale de son Recueil, connu en arabe, sous le nom de « Sahih d’Al Boukhari », ont incité les érudits en sciences religieuses, à apprendre par cœur ces traditions, en raison de l’intérêt exceptionnel qu’elles représentent dans la vie du Croyant, et pour les réponses qu’elles apportent aux problèmes de l’existence, en conformité avec les exigences de la religion islamique.

Si nous ajoutons, que loin de tirer une gloriole quelconque, pour son inestimable savoir et son intelligence exceptionnelle, Al Boukhari, se faisait remarquer par sa modestie et ses goûts simples, on aura à peine esquissé, les mérites d’un homme hors du commun, qui a été doté par le Seigneur de l’univers, de dons inestimables, et qui ont été utilisés à très bon escient. Pour toutes ces raisons, nous implorons Allah et Lui demandons de répandre Ses Bienfaits, sur notre Prophète Mohammed, que le Salut et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, ainsi que sur tous les savants et les méritants de l’Islam, à quelque titre qu’ils soient, qui ont contribué à ancrer cette religion dans le cœur de hommes.





Mohammed Yacine KASSAB  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Following members like this message:
Abd arrahman (29/07/13)
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: 16/11/2009 15:00:36    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
mouslima059
Elève du forum
Elève du forum

Offline

Joined: 20 Sep 2007
Posts: 274
Sexe: Féminin
Localisation: Lille

PostPosted: 16/11/2009 19:02:11    Post subject: Qui était Al-Boukhari? Reply with quote
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh  
 
Oukthy pour ce rappel !  
 
q ALLAH te comble de ses bienfaits amine  
 
 
 
Wa 3laykoum salâm  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La ila ha ill lALLAH MOHAMED rasoulolALLAH.
Back to top
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Offline

Joined: 10 Feb 2007
Posts: 3,425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

PostPosted: 16/11/2009 21:24:31    Post subject: Qui était Al-Boukhari? Reply with quote
Wa 3laykoum salâm  
Wa fiki baarakAllah ma soeur 
Amine à tes dou'as 
T'inquiète pas y'aura encor de la lecture :) 
Wa 'alykoum salam 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Back to top
Visit poster’s website
Badr7
Frère
Frère

Offline

Joined: 03 Aug 2007
Posts: 3,167
Sexe: Masculin

PostPosted: 16/11/2009 22:32:10    Post subject: Qui était Al-Boukhari? Reply with quote
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh  
  
MachaAllâh, barakAllâhou fiki oukhti.

Al Bukhari, et Muslim, rahmatouLlâh Ta'ala 'aleyhim, ont offert chacun une compilation de hadith, qui de l'avis unanime de la Communauté Musulmane, sont les livres authentiques dont l'autorité demeure la moins contestable après le Qur'ân.


Parcourir à pieds, des milliers de centaines de kilomètres, pour la parole du Prophète :
: ... Vraiment, les générations montantes ont une dette envers les savants du Passé. La moindre des choses, c'est le respect de la science dont ils ont façonné l'édifice.



Qu'Allâh vous préserve. amine
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.aucoeurdelaprecarite.com/
http://aucoeurdelaprecarite.over-blog.com/
http://souk-ul-muslim.com/
Back to top
Abd arrahman
VIP du forum
VIP du forum

Offline

Joined: 11 Jul 2013
Posts: 2,756
Sexe: Masculin
Localisation: chez moi

PostPosted: 10/12/2013 00:17:44    Post subject: Re: Qui était Al-Boukhari? Reply with quote
*~Nass~* wrote:
 
 
 
 
 
 
INTRODUCTION
 
 
QUI ETAIT AL BOUKHARI ? 
 
  




Al Boukhari, dont le nom généalogique est Abou ‘Abdallah Mohammed Ben Isma’ïl Ben Ibrahim Ben El Moghira Ben Bardizbah El Djo’fi Al Boukhari est né à Boukhara (actuellement ville de la république d’Ouzbékistan), le 12 du mois de Chaoual 194 de l’année hégirienne, correspondant au 19 Juillet 810.

Très tôt, alors qu’il était orphelin de père, Al Boukhari s’intéressa aux sciences religieuses pour lesquelles il manifesta un engouement prononcé et une maîtrise exceptionnelle. Son intelligence innée et sa mémoire phénoménale, certainement la plus prodigieuse de tous les temps – il était capable de réciter un livre après l’avoir rapidement parcouru des yeux, et il avait appris par cœur plus de deux cent mille Hadiths, soit l’équivalent de cent volumes encyclopédiques ! – ont fait de lui, l’homme le plus apte à accomplir un travail aussi monumental et bénéfique pour les Musulmans, que la rédaction de son livre «Le Sahih». Les matériaux utilisés furent à la mesure de l’ouvrage. Ainsi, il avait pris connaissance de 600 000 Hadiths, et en sélectionna, environ 9 000, qu’il disposa en 3 450 chapitres, démontrant également ses prédispositions pour la méthodologie. Afin d’accomplir son travail de recherches et d’investigations, El Bokhari dut voyager à travers une dizaine de pays, parcourant des milliers de kilomètres, et rencontrer plus de mille rawis ou spécialistes en Hadiths.

Cette œuvre unique en son genre, pour laquelle il consacra seize années de sa vie, lui permit de faire le recensement exhaustif de tous les Hadiths existants et d’auditionner les traditionnaires qui avaient conservé des écrits ou gardé en mémoire des récits datant de l’époque du Prophète Mohammed, que le Salut et la Bénédiction de Dieu, soient sur lui. Il s’y adonna avec une énergie et un sens de la critique exemplaires. Ainsi, deux siècles après la mort du Prophète, il réussit à rassembler la plus impressionnante collection des traditions islamiques existant dans le monde et à en faire la transcription et la synthèse. Pour mener plus commodément sa tâche, il s’établit dès l’âge de seize ans à la Mecque, à la suite d’un pèlerinage, se rapprochant ainsi des sources d’information originales.

Parallèlement à sa quête de Hadiths, Al Boukhari enseignait, en dépit de son jeune âge, la science des Hadiths, notamment dans le Hidjaz (Arabie) et en Iraq. Son enseignement connut une immense renommée et on estime à plus de 70 000 le nombre de personnes qui ont bénéficié de son inépuisable savoir. Ce qui, compte tenu de la faible densité des populations d’alors, et de l’absence de moyens de locomotion, autres que le transport animal, constitue une prouesse sans exemple dans l’histoire.

De plus, malgré ses multiples activités, El Bokhari était un auteur particulièrement fécond, puisqu’il publia une vingtaine d’ouvrages, faisant preuve d’une science remarquable et, dont le premier d’entre eux, parut alors qu’il n’avait que 18 ans ! Comment ne pas voir un signe du destin, qu’un tel homme, hors du commun, se consacre corps et âme à la recherche et à la compilation des traditions islamiques afin de les mettre hors de portée des atteintes du temps et des événements, en vue de constituer la mémoire vivante de la religion islamique, dont allaient bénéficier des milliards de croyants dans le monde entier, et ce à travers des dizaines et des dizaines de générations ?

Nous l’avons déjà dit, le Sahih d’Al Boukhari est l’œuvre la plus importante après le Coran. C’est une référence de premier ordre pour les Musulmans, qu’ils soient savants ou profanes en la matière. Le recueil des traditions islamiques constitue le canon en matière d’orthodoxie musulmane. C’est la voie, le chemin, la sunna que doivent emprunter les Croyants pour mieux appréhender leur religion et vivre pleinement leur foi. Aucune des religions monothéistes autre que l’Islam, n’a pu bénéficier du concours de savants aussi éminents qu’Al Boukhari, mais aussi Muslim, autre célèbre traditionaliste dans la transmission des Hadiths. Ce concours de circonstances exceptionnelles a permis de capitaliser et de conserver, l’ensemble de l’héritage spirituel issu de la religion et de la civilisation musulmanes, comprenant un enseignement, un savoir et un mode de vie, qui ont été recueillis du vivant du Prophète et transmis pour les temps des temps au reste de l’Humanité.

La religion musulmane est ainsi confortée par des arguments historiques fondés, vérifiables et infaillibles, dont n’ont pu bénéficier les autres religions monothéistes. En effet, le Coran Sacré, reste le seul texte d’origine divine à n’avoir jamais été altéré, falsifié ou dénaturé, car il a été transcrit sur des supports, au moment de sa Révélation au Prophète Mohammed. Les secrétaires et les scribes, qui ont eu l’honneur et le privilège de recueillir de la bouche même du Prophète, les Textes Sacrés, qui lui étaient communiqués par l’Ange Djibril (Gabriel), sont connus et identifiés. De fait, aucun verset, ni aucun mot, n’a été substitué ou remplacé par d’autres termes, y compris lorsqu’ils sont identiques ou approchants.

Personne n’ignore que certains auteurs occidentaux, dont l’inclinaison vers l’incroyance est manifeste, se sont éreintés à mettre en doute cette réalité. Mais, leurs calomnies et leurs insinuations, à l’intention d’un lectorat ignorant, dont le subconscient a été altéré historiquement, par les croisades ainsi que par l’expansion coloniale n’ont été, en définitive, que l’image d’une poignée de poussière emportée par le vent. Il ne subsiste rien des mensonges colportés, sauf le vent de la désolation, lors que la Vérité brillera de tout son éclat pour l’éternité. L’authenticité absolue du Texte coranique, ainsi que le travail de mémoire, combien méritoire, effectué par les éminents savants de l’Islam, ont permis à la religion musulmane, non seulement de survivre dans un environnement hostile, mais également de se développer et de prospérer au point de devenir l’idéal absolu d’une grande partie de l’humanité.

Ce contexte favorable et l’importance capitale de son Recueil, connu en arabe, sous le nom de « Sahih d’Al Boukhari », ont incité les érudits en sciences religieuses, à apprendre par cœur ces traditions, en raison de l’intérêt exceptionnel qu’elles représentent dans la vie du Croyant, et pour les réponses qu’elles apportent aux problèmes de l’existence, en conformité avec les exigences de la religion islamique.

Si nous ajoutons, que loin de tirer une gloriole quelconque, pour son inestimable savoir et son intelligence exceptionnelle, Al Boukhari, se faisait remarquer par sa modestie et ses goûts simples, on aura à peine esquissé, les mérites d’un homme hors du commun, qui a été doté par le Seigneur de l’univers, de dons inestimables, et qui ont été utilisés à très bon escient. Pour toutes ces raisons, nous implorons Allah et Lui demandons de répandre Ses Bienfaits, sur notre Prophète Mohammed, que le Salut et la Bénédiction de Dieu soient sur lui, ainsi que sur tous les savants et les méritants de l’Islam, à quelque titre qu’ils soient, qui ont contribué à ancrer cette religion dans le cœur de hommes.






Mohammed Yacine KASSAB  
 


Wa 3laykoum salâm
baraka Allah fiki oukhti pour le rappel
wa salam alaykoum
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.forumuslim.com/t33904-Mise-en-garde-contre-un-membre-du-forum-Mu…
Back to top
z^
VIP du forum
VIP du forum

Offline

Joined: 25 Sep 2013
Posts: 2,023
Sexe: Féminin

PostPosted: 13/12/2013 18:50:37    Post subject: Qui était Al-Boukhari? Reply with quote
salâmou^alaykoum wa rahmatoulahi barakatouh
Très beau rappel macha Allah
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 24/04/2019 06:40:51    Post subject: Qui était Al-Boukhari?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Forum Islam Sunnite Forum Index -> La Médiathèque -> Livres sur l'Islam -> Sahih Boukhari All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Bienvenue sur le Forum Muslim