Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim




=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
  
La foi
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> La Médiathèque -> Livres sur l'Islam -> Sahih Muslim
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
*~Nass~*



Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425

MessagePosté le: 06/08/2009 17:54:33    Sujet du message: La foi Répondre en citant
Revue du message précédent :

:bismillah!  
 
 
Voyage Nocturne de l'Envoyé d'Allah  :
: et prescription de la Salâ
 
 
Selon 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: "Al-Burâq" -une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait- me fut amenée. Je la montai et fus transporté à Jérusalem. Là-bas, je l'attachai à l'anneau destiné à l'usage des prophètes. Je pénétrai dans la mosquée où je pria deux rak`a. A ma sortie, Gabriel (que la paix soit sur lui) m'offrit deux récipients: l'un contenant du vin, l'autre du lait. Je choisis le lait; et Gabriel me déclara alors que j'avais élu la voie primordiale. Porté par lui, je m'élevai jusqu'aux régions célestes. Gabriel demanda la permission d'y accéder. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je vis aussitôt Adam qui me souhaita la bienvenue et invoqua (Allah) en ma faveur. Puis, je fus porté au second ciel, Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je vis aussitôt les deux cousins maternels: Jésus ('Isa), le fils de Marie et Jean Baptiste, fils de Zacharie (qu'Allah leur accorde Ses bénédictions) qui me souhaitèrent la bienvenue et le bien. Puis, je fus porté au troisième ciel, et Gabriel demanda aussi la permission d'y pénétrer. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai aussitôt Joseph (Yûsuf) 'alaihi sallam à qui a été assignée la moitié de la beauté humaine. Celui-ci me souhaita la bienvenue et le bien. Je fus ensuite porté au quatrième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Anoch ('Idris) qui me souhaita la bienvenue et le bien. Allah - à Lui la puissance et la gloire - dit à ce sujet:
Et Nous l'élevâmes à un haut rang.
Je fus alors porté au cinquième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Aaron (Hârûn)  'alaihi sallam qui me souhaita la bienvenue et le bien. Je fus ensuite porté au sixième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Moïse (Mûsa) 'alaihi sallam qui me souhaita la bienvenue et le bien. Je fus porté enfin au septième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit et je trouvai Abraham ('Ibrâhim) 'alaihi sallam, le dos appuyé contre la Maison Peuplée dans laquelle pénètrent journellement un nouveau groupe de soixante-dix mille Anges. Puis, il m'emmena vers "Sidrat al-Muntaha" (le Lotus de la limite extrême) dont les feuilles ressemblaient aux oreilles d'éléphants et les fruits étaient (grands) comme les cruches. Au moment où -par l'ordre d'Allah- le lotus fut couvert de ce qui le couvrit, il se transforma et aucun des créatures d'Allah ne pourrait décrire sa splendeur. Allah me révéla, alors, ce qu'Il voulut, et prescrivit l'accomplissement de cinquante prières par jour. Je retournai voir Moïse (Mûsa) qui me demanda: "Qu'est-ce qu'a prescrit le Seigneur à ta Communauté?". - "Une cinquantaine de prières", lui dis-je. - "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne supportera point cette prescription. Je connais bien les israélites; je les avais mis à l'épreuve et je m'étais employé à les ramener sur la bonne voie". Le Prophète poursuivit: Je retournai à mon Seigneur et je Lui demandai de réduire le nombre des prières pour la faveur de ma Communauté. Il m'exauça en les amoindrissant de cinq prières. J'allai ensuite trouver Moïse (Mûsa) pour l'informer de la réduction des cinq prières. Toutefois, il me répéta: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne le supportera point". Je ne cessai alors (Mûsa) de faire la navette entre mon Seigneur (à Lui la puissance et la gloire) et Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) pour demander plus de réduction encore jusqu'à ce qu'Allah me décréta: "O Muhammad! Je prescris irrévocablement cinq prières jour et nuit, dont chacune équivaut à dix, cela fait alors cinquante. Quiconque a dessein de faire une bonne action et ne la faite pas, on lui inscrira une récompense à son actif; s'il l'exécute, une récompense équivalente à dix bonnes actions lui sera inscrite. Tandis que quiconque a l'intention de perpétrer une mauvaise action et qu'il ne l'accomplit pas, rien ne sera inscrit à son passif; si au contraire il l'accomplit, on lui inscrira la punition d'une seule mauvaise action". Je redescendai et arrivai auprès de Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) pour l'informer de la chose, mais il me dit: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui une nouvelle réduction". "J'ai déjà retourné plusieurs fois à mon Seigneur, jusqu'à ce que j'aie trouvé inconvenant de Lui adresser encore une fois cette demande." répondis-je à Mûsa.
 
 
 
D'après Mâlik ibn Sa`sa`a (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: Pendant que je me trouvais auprès de la Maison sacrée (la Ka`ba) dans un état intermédiaire entre le réveil et le sommeil, j'entendis quelqu'un appeler: "L'homme se trouvant entre les deux autres!". (il y avait, selon les commentateurs, deux hommes à côté du Prophète). J'y répondis. On m'emmena et m'offrit ensuite un bassin d'or rempli de l'eau de Zamzam. On me fendit la poitrine d'ici jusque là. Un autre transmetteur, Qatâda, s'enquérit: "Et qu'a-t-il entendu par (d'ici jusque là)?". - "Jusqu'au bas-ventre", répliqua 'Anas. - On m'extraira le cœur, dit le Prophète, et après l'avoir lavé avec l'eau de Zamzam, on me le remit à sa place en le bourrant de la foi et de la sagesse. Puis, me fut amenée "Al-Burâq" -une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait-; sur laquelle on me fit monter. Puis, je m'en allai avec Gabriel, jusqu'à atteindre le ciel le plus proche où il demanda qu'on nous ouvrît. - "Qui est-ce?", demanda-t-on. - "C'est Gabriel ", répondit-il. - "Et qui t'accompagne?". - "C'est Muhammad ". - "A-t-il donc reçu la Mission?". - "Oui". On nous ouvrit donc en disant: "Qu'il soit donc le bienvenu! Quelle heureuse arrivée que la sienne!". J'y trouvai alors Adam (que la paix soit sur lui)". Et le Prophète se mit à relater la suite des événements (déjà mentionnés dans le hadith précédent) en disant qu'il avait rencontré au second ciel, Jésus ('Isa) et Jean-Baptiste (Yahiya) (que la paix soit sur les deux); au troisième, Joseph (Yûsuf); au quatrième, Anoch ('Idris); et au cinquième, Aaron (Hârûn) (que la bénédiction d'Allah soit sur eux tous). - Nous parvînmes enfin au sixième ciel, continua le Prophète, là je vis Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) que je saluai. Et lui de me répondre: "Que tu sois le bienvenu, frère vertueux et prophète vertueux!". A peine l'avais-je dépassé, qu'il se mit à pleurer. "Pourquoi tu pleures?", lui demanda-t-on. - "O Seigneur, répondit-il, ce jeune homme, vous l'avez envoyé après moi; et pourtant une multitude de sa Communauté iront au Paradis, tandis que ceux qui y accéderont parmi ma Communauté seront moins nombreux". Puis, nous montâmes au septième ciel où je vis Abraham ('Ibrâhim). Or, le Prophète (pbAsl) raconta qu'il avait vu quatre fleuves: deux apparents et deux autres sous terre. "O Gabriel! Quels sont donc ces fleuves?", demanda-t-il. L'Archange répondit: "Les deux fleuves souterrains sont du Paradis; quant aux deux autres, ils sont le Nil et l'Euphrate". Le Prophète poursuivit son récit: Puis, on me montra la Maison Peuplée à son endroit sur laquelle j'interrogeai Gabriel qui me dit: "C'est la Maison Peuplée où chaque jour, soixante-dix mille Anges font la prière pour une seule fois dans leur vie". Ensuite, on m'apporta deux récipients: l'un contenant du vin et l'autre de lait. Je choisis celui-ci. "Vous y êtes! Qu'Allah te bénis pour la faveur de ta Communauté! Tu as opté pour la voie primordiale", constata Gabriel. Aussi, il me fut prescrit d'accomplir cinquante prières par jour..." Et le Prophète relata ce qui s'était passé à ce sujet.
 
 
 
D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui)
le Prophète  :
: évoquant son Voyage Nocturne, dit: "Moïse (Mûsa) était brun et de haute taille; on en dirait un homme de la tribu Chanû'a. Quant à Jésus ('Isa), il était d'un corps charnu et de taille moyenne". Le Prophète mentionna aussi Mâlik, le gardien de l'Enfer et l'Antéchrist.
 
 
 
D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui),
comme le Prophète  :
: passait par la vallée d'Al-'Azraq, il demanda: "Quelle est cette vallée?". - On lui répondit: "C'est la vallée d'Al-'Azraq". Le Prophète dit alors: "Il me semble voir Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) descendre du haut du plissement en faisant la Talbiya à haute voix". Ensuite, ayant passé par le plissement de Harchâ, il demanda: "Quel est ce plissement?". - "C'est le plissement de Harchâ ", lui répondit-on. Le Prophète dit alors: "Il me semble voir Jonas (Yûnus) fils d'Amittaï (que la paix soit sur lui), vêtu d'une tunique de laine et enfourchant une grosse chamelle rousse dont la bride est en fibre, en train de faire la Talbiya".
 
 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: Lors de mon Voyage Nocturne, je rencontrai
Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui). C'était un homme fébrile, aux cheveux ni très lisses, ni très hérissés, dont on dirait un homme de la tribu Chanû'a. Je rencontrai aussi Jésus ('Isa); c'était un homme de taille moyenne, rougeaud tel l'homme qui vient de sortir du bain. Je vis également Abraham ('Ibrâhim) (que la paix soit sur lui), de ses descendants c'est moi qui lui ressemble le plus. Ensuite on m'offrit deux récipients: l'un contenant du vin et l'autre du lait. "Bois celui des deux que tu voudras", me dit-on. Je pris le lait et le bus. "Tu as élu la voie primordiale, ajouta-t-il; si tu avais pris le vin, ta Communauté aurait été égarée". 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2009 17:54:33    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:56:44    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Mention de Jésus, fils de Marie, et de l'Antéchrist 
 
D'après `Abd-Allah ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux),
l'Envoyé d'Allah  :
: a dit: Une nuit, je me suis vu (en songe) auprès de la
Ka`ba où j'ai vu un homme brun, le plus beau brun que vous puissiez voir; il avait les plus beaux cheveux descendant derrière ses oreilles; ils dégouttaient encore d'eau comme s'il venait de les peigner; il était appuyé sur deux hommes ou, -suivant une variante-, soulevé sur les épaules de deux hommes et faisait ainsi le Tawâf (les tournées rituelles autour de la Maison). Je demandai qui était-il, et on me répondit: "C'est le Messie, fils de Marie". Je vis ensuite un homme boulot aux cheveux crépus; il était borgne de l'œil droit; celui-ci ressemblait à un grain de raisin saillant. Je demandai qui était-il; et on me répondit: "C'est l'Antéchrist".  
 
 
Selon 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
l'Envoyé d'Allah :
: a dit: Je me vis (en songe) dans l'enceinte de la Ka`ba (le Hijr), pendant que les Qoraychites me questionnaient sur mon Voyage Nocturne. Ceux-ci m'interrogèrent alors sur des détails concernant le Temple de Jérusalem que je n'avais pas retenus; ce qui me causa une affliction qui me fut inconnue jusqu'alors. Le Prophète ajouta: "Allah fit alors apparaître le monument à ma vue, et ainsi je pus répondre à toutes leurs questions". Je me vis ensuite parmi un groupe de prophètes dont Moïse (Mûsa) qui faisait la prière. Puis, j'aperçus un homme de haute stature, on en aurait dit de la tribu Chanû'a, c'était, en fait, Jésus le fils de Marie (que la paix soit sur lui), faisant la prière; de tous les hommes c'est `Urwa ibn Mas`ûd Ath-Thaqafî qui lui ressemble le plus. Je vis ensuite Abraham ('Ibrâhim) (que la paix soit sur lui) debout, faisant la prière; c'est votre ami qui lui ressemble le plus (il faisait allusion à lui-même). L'heure de la prière étant venue, j'y présidai les Prophètes. Une fois l'ayant terminée, on me dit: "O Muhammad! Voilà Mâlik le gardien de l'Enfer, salue-lui". Alors que je me tournai vers lui, le voilà qui me salua le premier.
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:59:11    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Interprétation de ces paroles d'Allah: "Il l'a pourtant vu, lors d'une autre descente". Le Prophète a-t-il vu son Seigneur la nuit de l'Ascension? 
 
D'après `A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle),
Masrûq a dit: Un jour que j'étais accoudé chez `A'icha, elle me dit: "O 'Abû `A'icha! Trois choses, quiconque prétend l'une d'elles aura forgé un grand mensonge sur Allah". Je lui dis: "Lesquelles?". - "Quiconque prétend que Muhammad, :
:  a vu son Seigneur, aura forgé un grand mensonge sur Allah". Etant appuyé sur mes coudes, ajouta
Masrûq, je me mis sur mon séant et dis: "O Mère des Croyants! Donnez-moi du temps (pour comprendre) et ne me pressez pas: Allah, l'Exalté, n'a-t-Il pas dit:
Il l'a effectivement vu (Gabriel), au clair horizon,
et
Il l'a pourtant vu, lors d'une autre descente.
- Parmi les gens de cette Communauté, répondit-elle, j'étais la première à poser cette question à l'Envoyé d'Allah :
: qui m'avait alors répondu: "Il s'agit de
Gabriel que je n'ai vu sous sa forme originelle que deux fois: dont une fois quand je l'ai vu descendre du ciel couvrant de sa grande stature tout ce qui se trouve entre le ciel et la terre". Puis, `A'icha ajouta: N'as-tu pas entendu ce verset qu'Allah a révélé à Son Prophète:
Les regards ne peuvent l'atteindre, cependant qu'Il saisit tous les regards. Et il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur.
N'as-tu pas non plus entendu ce verset:
Il n'a pas été donné à un mortel qu'Allah lui parle autrement que par révélation, ou de derrière un voile, ou qu'Il (lui) envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permission, ce qu'Il (Allah) veut. Il est Sublime et Sage.
`A'icha poursuivit: Quiconque présume que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) avait caché quoi que ce soit du Livre d'Allah aurait forgé un grand mensonge sur Allah. Allah en effet dit:
O Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas communiqué Son message...
De plus, celui qui présume que le Prophète prévoit l'avenir, aura forgé un grand mensonge sur Allah; Allah a dit:
Dis: Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'Inconnaissable, à part Allah...
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:00:03    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Ces dires du Prophète: "Allah ne dort pas. Son voile est la lumière, s'Il l'enlève, la splendeur de Sa mine brûlera tout ce que Sa vision atteindra" 
 
'Abû Mûsa (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Un jour, le Prophète  :
: se leva parmi nous et fit état de cinq choses, il dit: Allah, l'Exalté, ne dort pas et il ne Lui convient pas de dormir. Il abaisse la Balance et l'élève. Il prend connaissance des actes nocturnes (accomplis par Ses créatures) avant que le jour ne se lève, et des actes diurnes avant que la nuit ne tombe. La lumière, ou selon
'Abû Bakr "le feu", est Son voile; s'Il l'ôte, la splendeur de Sa mine brûlera certes quiconque de Ses créatures qui aurait pu l'apercevoir.
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:08:26    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Affirmation que les Croyants verront leur Seigneur le Très-Haut dans la vie future 
 
D'après 'Abû Mûsa (qu'Allah soit satisfait de lui),
l'Envoyé d'Allah  :
: a dit: Il y aura deux jardins dont les vases et tout ce qui y existe seront en argent, et deux autres jardins dont les vases et tout ce qui y existe seront en or. Dans le jardin d'Eden, rien ne sera interposé entre les bienheureux et la vue du Seigneur, sinon le voile de la grandeur sur Son visage.
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:13:29    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!   
 
Comment les Croyants verront-ils leur Seigneur le Jour de la Résurrection   

D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), des gens interrogèrent un jour le Prophète : :
: : s'ils verraient le Seigneur le Jour de la Résurrection. Et le Prophète : :
: : de répondre: "Trouvez-vous de la peine à voir la lune quand elle est pleine?". - "Non, ô Envoyé d'Allah" - "Trouvez-vous de la peine à voir le soleil quand aucun nuage ne le cache?". - "Non, ô Envoyé d'Allah!". - Eh bien, reprit-il, de même vous verrez le Seigneur. Le Jour de la Résurrection, Allah rassemblera les gens, et leur dira: "Que chacun suive ce qu'il adorait!". Ceux qui adoraient le soleil, le suivront; ceux qui adoraient la lune, la suivront; et ceux qui adoraient les taghût (toute fausse divinité), les suivront. Tout le monde s'en ira donc, sauf cette Communauté y compris ses hypocrites. Ensuite Allah (que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur) s'incarnera à elle dans une forme qu'elle ne connaît pas et leur dira: "Je suis votre Seigneur". - "Nous nous réfugions contre toi auprès d'Allah, diront-ils, nous resterons ici jusqu'à ce que notre Seigneur vienne, et alors nous Le reconnaîtrons". Allah (que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur) leur viendra ensuite sous la forme qu'ils connaissent et leur dira: "Je suis votre Seigneur". - "Certes, Tu es notre Seigneur", répondront-ils; et ils Le suivront. A ce moment-là, le Sirât (pont aussi fin qu'un fil) sera établi entre les deux extrémités de l'Enfer. Ma Communauté et moi serons les premiers à le traverser. Ce jour-là, personne ne parlera sauf les prophètes qui imploreront Allah en ces termes: "O Seigneur! Sauve-nous, sauve-nous!". En Enfer, il y aura des grappins pareils aux épines du Sa`dân (plante épineuse), avez-vous vu le Sa`dân? - Certes oui, ô Envoyé d'Allah. - Ces grappins ressembleront donc aux épines du Sa`dân mais personne -si ce n'est qu'Allah- ne connaît leur grandeur. Ils saisiront les gens suivant leurs actions: les croyants y échapperont tandis que les coupables y demeureront jusqu'à l'expiation de leurs fautes. Puis, quand Allah achèvera le jugement de Ses serviteurs, et qu'Il voudra faire sortir par Sa miséricorde et selon Sa volonté certains des réprouvés de l'Enfer, Il donnera l'ordre aux Anges de faire sortir du Feu, quiconque ne Lui associait rien parmi ceux à qui Il voudra accorder Sa miséricorde parce qu'ils attestaient qu'il n'y avait d'autre divinité qu'Allah. Les Anges les reconnaîtront grâce aux traces de la prosternation (marquées sur leur front), car le Feu dévorera entièrement le corps du fils d'Adam, à l'exception de cette partie, parce qu'Allah lui a interdit de le faire. Ils sortiront donc de l'Enfer consumés par le Feu; mais grâce à l'eau de la vie qu'on versera sur eux, ils renaîtront comme renaît le pourpier dans le limon de l'inondation. Quand Allah achèvera de régler les comptes des hommes et qu'il ne restera qu'un seul homme, ayant la face tournée vers le Feu. Celui-ci entrera au Paradis le dernier. Il s'écriera: "Seigneur! Détourne mon visage de l'Enfer dont le souffle m'étouffe et les flammes me brûlent!". L'homme implorera Allah autant qu'Il lui inspirera. - "Mais, lui dira-t-Il alors, est-ce que si J'exauce ton vœu, me demanderas-tu un autre?". - "Non, je ne Te demanderai pas autre chose", dira l'homme en faisant maintes promesses et en prenant maints engagements vis-à-vis d'Allah qui détournera alors son visage de l'Enfer. Mais quand il arrivera au seuil du Paradis et qu'il le verra, l'homme gardera le silence aussi longtemps qu'Allah le voudra et finira par dire: "Seigneur! Approche-moi de la porte du Paradis". - "N'as-tu pas pris, répliquera Allah, l'engagement formel de ne plus jamais rien Me demander après ce que Je t'ai déjà donné. Malheur à toi, ô fils d'Adam! Combien tu es perfide!". - "Si Seigneur", dira l'homme qui continuera à invoquer et à implorer Allah jusqu'à ce qu'Il lui dise: "Me promets-tu de ne Me rien demander si J'exauce ton vœu?". L'homme Lui promettra et confirmera sa promesse par autant d'engagements formels qu'Allah voudra. Puis, Allah l'approchera de la porte du Paradis, qui s'ouvrira alors devant lui. Voyant les biens et les félicités qu'il renferme, il gardera d'abord le silence aussi longtemps qu'Allah voudra, puis s'écriera: "Seigneur! Fais-moi entrer au Paradis". - "N'as-tu pas pris l'engagement formel de ne Me plus rien demander. Malheur à toi, ô fils d'Adam! Combien tu es perfide!". "O Seigneur! Fais que je ne sois pas le plus malheureux de Tes créatures", dira l'homme qui poursuivra ses implorations jusqu'à provoquer le rire d'Allah (que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur). Allah le fera alors entrer au Paradis et lui dira ensuite: "Demande ce que tu désire". L'homme ne cessera de demander et de formuler ses désirs, Allah, de même, lui rappellera des vœux oubliés, jusqu'à ce que l'homme n'ait point de souhaits à exprimer et ce sera alors qu'Allah lui dira: "Tout cela est à toi et autant encore".  

 


D'après 'Abû Sa`îd Al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui): Comme des gens demandèrent au Prophète : :
: : : "O Envoyé d'Allah! Verrons-nous le Seigneur au Jour de la Résurrection?". Il leur répondit: "Oui, éprouvez-vous de la peine à voir le soleil quand il est au zénith au temps clair et serein et éprouvez-vous de la peine à voir la pleine lune quand le temps est clair et serein?". -"Non, ô Envoyé d'Allah", répondirent-ils. - Eh bien, vous n'aurez pas non plus de peine à voir le Seigneur ce jour-là ainsi que vous n'en avez pas à voir l'un de ces deux astres. Ce jour-là, un héraut viendra crier: "Que chaque communauté suive ce qu'elle adorait". Ainsi ceux qui associaient une autre divinité à Allah en vouant un culte aux fétiches ou aux pierres dressées, seront tous précipités au Feu. Il ne restera que ceux qui adoraient Allah, pieux ou pervers soient-ils, et les restants des gens du Livre (qui ont suivi la religion non-interpolée révélée à leurs prophètes). On dira aux
juifs: "Qu'adoriez-vous?". - "Nous adorions, répondront-ils, le fils d'Allah". - "Vous mentez, répondra-t-on, Allah n'a ni compagne ni enfant. Que désirez-vous?". - "Nous avons soif, ô Seigneur. Donne-nous à boire", répondront-ils. - "Eh bien, buvez", leur sera-t-il dit. Et alors ils seront précipités d'affilée en Enfer qui s'étendra devant eux comme un mirage. On s'adressera ensuite aux chrétiens et on leur dira: "Qu'adoriez-vous?" - "Nous adorions, répondront-ils, le Messie, fils d'Allah". - "Vous mentez, leur répondra-t-on, Allah n'a ni compagne ni enfant. Que désirez-vous?". - "Nous avons soif, ô Seigneur. Donne-nous à boire", répondront-ils. -"Eh bien buvez", leur sera-t-il dit. Et alors ils seront précipités d'affilée en Enfer qui s'étendra devant eux comme un mirage. Il en sera ainsi jusqu'à ce qu'il ne restera plus que ceux qui adoraient Allah, pieux soient-ils ou pervers. Le Tout-Puissant s'incarnera alors à eux dans une forme inférieure à celle sous laquelle Il s'était montré à eux auparavant et leur dira: "Qu'est-ce vous attendez, alors que chaque communauté a rejoint ce qu'elle adorait". Ils répondront: "O Seigneur! Nous nous sommes séparés d'eux bien que nous ayons grand besoin de s'attacher à eux". Il leur dira: "Je suis votre Seigneur". - "Nous nous réfugions contre toi auprès d'Allah. Nous n'associons rien à Allah", répéteront-ils deux ou trois fois. Certains parmi eux seront tentés, et ils diront alors: "Avez-vous un signe conventionnel au moyen duquel vous pouvez Le reconnaître?". - "Oui", répondront-il. Ils seront alors exposés à une grande horreur et tous ceux qui se prosternaient devant Allah de bon gré seront autorisés à se prosterner tandis que ceux qui se prosternaient devant Allah par crainte (des gens) ou par ostentation; lorsqu'ils voudront se prosterner, leur dos restera raide et ils tomberont à la renverse chaque fois qu'ils essayeront de se prosterner. Puis, ils relèveront tous la tête et verront Allah réintégrant Sa forme qu'ils avaient vu la première fois. Il leur dira alors: "Je suis votre Seigneur". Et eux de répondre: "Oui, certes, Tu es notre Seigneur!". A ce moment, le pont sera suspendu entre les deux extrémités de l'Enfer, l'intercession sera permise et l'on entendra implorer le salut d'Allah. Ils lui demandèrent, ajoute le transmetteur: "O Envoyé d'Allah! Que sera-ce que ce pont?". - "Ce sera, répondit-il, un bourbier où l'on risque de glisser, hérissé de harpons, de grappins et d'épines comme celles se trouvant à Nedjd, que l'on appelle le Sa`dân. Les Croyants passeront sur ce pont (graduellement) avec la rapidité d'un clin d'œil, de l'éclair, du vent, des oiseaux, des chevaux rapides et des autres troupeaux. Les uns échapperont sains et saufs; d'autres échapperont tout en étant égratignés, et d'autres enfin seront précipités dans le feu de l'Enfer. Et cela durera jusqu'à ce que les Croyants soient délivrés de l'Enfer. Eh bien! Par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir! Nul parmi vous n'imagine à quel point les Croyants (sauvés) déploieront d'énormes efforts en suppliant le Tout-Puissant à sauver les autres qui n'auraient pas pu échapper au Feu. Ils s'écrieront: "Seigneur, ce sont nos confrères, ils jeûnaient, priaient et accomplissaient le Hajj comme nous". - "Faites sortir ceux que vous connaissez", leur dira Allah. Leurs figures ne seront pas atteintes par le feu. Certains parmi eux seront brûlés jusqu'aux mi-jambes et d'autres jusqu'aux genoux. Les Croyants diront alors: "O Seigneur! Il n'y reste personne parmi ce que Tu nous as ordonné d'en faire sortir". - "Retournez-y et faites sortir quiconque ayant au cœur le poids d'un dinar de bien", dira Allah. Ils feront donc sortir beaucoup de damnés, puis diront: "O Seigneur! Il n'y reste personne parmi ce que Tu nous as ordonné d'en faire sortir". - "Retournez-y et faites sortir quiconque ayant au cœur le poids de la moitié d'un dinar de bien", dira Allah. Ils feront donc sortir beaucoup de damnés, puis diront: "O Seigneur! Il n'y reste personne parmi ce que Tu nous as ordonné d'en faire sortir". - "Retournez-y et faites sortir quiconque ayant au cœur le poids d'un atome de bien", dira Allah. Ils feront donc sortir beaucoup de damnés, puis diront: "O Seigneur! Nous n'y trouvons aucun bien". 'Abû Sa`îd Al-Khudrî ajoutait: "Si vous ne me croyez pas, référez-vous à ces paroles du Coran:
Certes, Allah ne lèse (personne), fût-ce du poids d'un atome. S'il est une bonne action, Il la double, et accorde une grosse récompense de Sa part.
Allah, l'Exalté, poursuivit le Prophète, dira alors: "Les prophètes, les anges et les Croyants ont intercédé et c'est maintenant le tour du plus Miséricordieux des miséricordieux". Allah prendra alors une poignée (de réprouvés) de l'Enfer, qui n'avaient point fait du bien et qui seront alors tout calcinés. Il les jettera dans un fleuve se trouvant près des entrées du Paradis et qu'on appelle le fleuve de la vie; et ils renaîtront ainsi comme renaît le grain semé dans le limon de l'inondation. Vous le voyez à côté du rocher et à côté des arbres; ce qui est exposé au soleil est vert et jaune; tandis que ce qui est dans l'ombre est blanc. - "Vous en parlez comme un pâtre nomade, ô Envoyé d'Allah", dirent-ils. - "Ces hommes, ajouta le Prophète, sortiront éclatants comme des perles et portant au cou des sceaux. Ils entreront au Paradis et, en les voyant, les bienheureux diront: "Ceux-là, ce sont les affranchis du Clément; Il les a fait entrer au Paradis bien qu'ils n'aient jamais fait du bien". On leur dira alors: "Entrez au Paradis, ce que vous y voyez est à vous". - "O notre Seigneur! Vous nous avez donné ce que Vous n'aviez donné à nul autre aux mondes", diront-ils. - "Je vous réserve mieux que cela", dira Allah. - "O notre Seigneur! Est-ce qu'il y a mieux encore que cela?", diront-ils. - "Je serai satisfait de vous et ne serai jamais courroucé contre vous".
  

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:14:48    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Les derniers réprouvés qui sortiront de l'Enfer 
 
D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui)
le Prophète  :
: a dit: Certes, je connais bien celui qui sortira le dernier de l'Enfer et qui entrera le dernier au Paradis. C'est un homme qui sortira de l'Enfer en se traînant et Allah (que Son nom soit béni et exalté) lui dira: "Entre au Paradis". L'homme s'y rendra et ayant l'impression que le Paradis est encombré, il retournera dire à Allah: "Seigneur, je l'ai trouvé encombré". - "Va, lui répétera Allah, et entre au Paradis". L'homme s'y rendra de nouveau; et ayant toujours l'impression qu'il est encombré, il retournera dire à Allah: "Seigneur, je l'ai trouvé encombré". - "Va, répétera Allah, et entre au Paradis; tu y auras ce qui équivaut aux biens temporels et dix fois plus encore ou, suivant une variante, ce qui équivaut au décuple des biens temporels". - "Tu Te moques de moi ou, suivant une variante, Tu ris de moi Toi qui es le Souverain Maître", répliquera l'homme. - "J'ai vu alors, ajoute `Abd-Allah, l'Envoyé d'Allah  :
: rire à gorge déployée. Et on disait que cet homme occuperait le rang le plus inférieur parmi les bienheureux du Paradis".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:16:28    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Ceux des hôtes du Paradis qui occupent les places mineures 
 
D'après Jâbir ibn `Abd-Allah (qu'Allah soit satisfait des deux):
'Abû Az-Zubayr transmit qu'on avait interrogé Jâbir ibn `Abd-Allah au sujet du Rassemblement. Celui-ci répondit: Nous serons rassemblés le Jour de la Résurrection et nous occuperons un espace plus étendu par rapport à celui qu'occuperont les autres communautés. Celles-ci seront appelées l'une après l'autre, selon les idoles qu'elles avaient adorées. Quant à nous, Allah viendra nous demander: "Qui attendez-vous?". - "Nous attendons notre Seigneur", dirons-nous. - "Je suis votre Seigneur", répliquera Allah. - "Montre-Toi à nous pour que nous puissions Te voir", dirent-ils. Allah se présentera alors à eux, en riant, et leur demandera de Le suivre. Puis, Il accordera une lumière à chacun d'eux, fidèle soit-il ou hypocrite. Ils Le suivront; et traverseront alors le pont établi entre les deux extrémités de l'Enfer "As-Sirât" couvert de grappins et de grosses épines qui attraperont celui qu'Allah veut. La lumière accordée aux hypocrites s'éteindra alors que les fidèles passeront sains et saufs, les premiers à traverser le Sirât auront les visages illuminés comme la pleine lune. Ils seront au nombre de soixante-dix milles et n'auront pas de compte à rendre. Ceux qui les suivront, eux, auront les visages éclatants telle l'étoile la plus brillante. Et ainsi de suite. Puis, il sera temps d'intercession, grâce à laquelle seront sauvés de l'Enfer tous ceux qui attestaient qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah, et qui avaient au cœur fût-ce le poids d'un grain d'orge. Ceux-ci seront rassemblés à la cour du Paradis; les hôtes du Paradis les aspergeront d'eau ce qui les ranimera et les fera renaître tout comme l'inondation fait renaître une graine et leurs brûlures alors disparaîtront. Ils ne cesseront d'implorer Allah jusqu'à ce qu'ils obtiennent tout le bien du bas-monde ainsi que son décuple.
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:17:53    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Invocation que réserve le Prophète :
:
 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
l'Envoyé d'Allah :
: a dit: "Chaque prophète a une invocation qui sera exaucée. Je tiens à garder la mienne pour s'en servir à intercéder en faveur de ma Communauté le Jour de la Résurrection".
 
 
D'après 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète :
: a dit: "Chaque prophète a eu une invocation exaucée en faveur de sa Communauté. Je garde la mienne pour s'en servir à intercéder en faveur de ma Communauté le Jour de la Résurrection".
 
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:19:55    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Ces paroles d'Allah: "Et avertis les gens qui te sont les plus proches" 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
lorsque fut révélé ce verset:
Et avertis les gens qui te sont les plus proches.
l'Envoyé d'Allah appela les Qoraychites à se réunir. Allant du général au particulier, il s'adressa à eux en ces termes: "O Banû Ka`b ibn Lu'ay, sauvez-vous du Feu; O Banû Murra ibn Ka`b, sauvez-vous du Feu; O Banû `Abd Chams, sauvez-vous du Feu; O Banû `Abd Manâf, sauvez-vous du Feu; O Banû Hâchim, sauvez-vous du Feu; O Banû `Abd Al-Muttalib, sauvez-vous du Feu; O Fâtima, sauve-toi du Feu. Car je ne puis rien pour vous tous auprès d'Allah sinon que le maintien de nos liens de parenté que je maintiendrai".
 
 
D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui):
Lorsque fut révélé ce verset:
Et avertis les gens qui te sont les plus proches
le Prophète :
: se dirigea vers le mont
As-Safâ et l'escalade, puis poussa un cri d'avertissement. Les gens se demandèrent alors qui appelait ainsi. Connaissant que c'était Muhammad, ils allèrent le retrouver. - Hé! les Banû untel! Hé! les Banû untel! Hé! les Banû untel! Hé les Banû `Abd Manâf! Hé! les Banû `Abd Al-Muttalib. Quand ils s'étaient tous assemblés, le Prophète leur dit: "Eh bien! Figurez-vous que je vous annonce qu'il y a au pied de cette montagne des cavaliers qui veulent vous attaquer, me croiriez-vous?". - "Certes oui, répondirent-ils, car, tu n'as jamais menti". - "Eh bien! reprit-il, je vous avertis que vous êtes menacés d'un châtiment terrible". - "Que tu périsses!, s'écria 'Abû Lahab, est-ce pour cela que tu nous as rassemblés?". C'est alors que fut révélé ce verset: "Que périssent les deux mains de 'Abû Lahab ", et en fait, il périt.  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:21:15    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Intercession du Prophète :
: en faveur de son oncle 'Abû Tâlib, et allégement du châtiment de ce dernier par la suite
 
 
Al-`Abbâs ibn `Abd Al-Muttalib (qu'Allah soit satisfait de lui)a dit:
"J'ai demandé à l'Envoyé d'Allah: "Est-ce que vous vous êtes rendus utiles en quelque sorte à 'Abû Tâlib qui -de son vivant- vous favorisait et vous protégeait contre vos ennemis?". - "Oui, répondit le Prophète, il est dans une sorte de haut-fond de Feu; or sans mon intercession, il aurait été au bas-fond de l'Enfer".
 
 
 
D'après 'Abû Sa`îd Al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui),
comme on évoqua un jour devant le Prophète  :
: son oncle paternel
'Abû Tâlib, il dit: "Peut-être qu'au Jour du Jugement Dernier mon intercession lui sera utile, en sorte qu'il sera seulement mis au haut-fond du Feu qui lui arrivera jusqu'aux chevilles et lui fera bouillir le cerveau".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:22:13    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Les gens qui subiront le moindre châtiment 
 
An-Nu`mân ibn Bachîr (qu'Allah soit satisfait de lui)
a entendu le Prophète  :
: dire: "Au Jour de la Résurrection, le réprouvé le plus légèrement châtié sera l'homme à qui on mettra sous la plante des pieds deux braises qui feront bouillir son cerveau".
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:23:06    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
S'allier aux fidèles et rompre avec les incrédules 
 
`Amr ibn Al-`As (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte
qu'il a entendu le Prophète :
: dire publiquement: "Certes, mes consanguins ne sont pas au nombre de mes alliés. Allah seul est mon Protecteur et les Croyants vertueux sont mes alliés".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:28:11    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Troupes des musulmans qui entreront au Paradis sans compte à rendre ni châtiment à subir 
 
Selon 'Abû Hurayra (que la paix soit sur lui),
l'Envoyé d'Allah  :
: dit: "Soixante-dix mille de ma Communauté entreront au Paradis sans jugement". Un homme dit alors: "O Envoyé d'Allah! Invoque Allah pour que je sois l'un d'eux". - "Seigneur, s'écria le Prophète, fais qu'il soit parmi eux!". Un autre homme se leva et dit: "O Envoyé d'Allah! Invoque Allah pour que je sois l'un d'eux". Mais, l'Envoyé d'Allah lui répondit: t'a devancé".
 
 
 
D'après 'Abû Hâzim, Sahl ibn Sa`d (qu'Allah soit satisfait de lui) transmet que
le Prophète :
: a dit: "Entreront au Paradis soixante-dix mille ou sept cent mille de ma Communauté ('Abû Hâzim ne sait pas lequel des deux nombres est le plus correct) liés les uns aux autres de sorte que leur premier ne franchira pas le seuil (du Paradis) sans que le dernier aussi le franchisse. Leurs visages auront l'aspect de la lune quand elle est pleine".
 
 
 
D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète :
: a dit: On fit défiler devant moi les diverses communautés (religieuses). Je vis alors un prophète passait, étant accompagné d'une petite troupe de fidèles (presque une dizaine), un autre qui passait tout en n'ayant à sa compagnie qu'un ou deux hommes, et un troisième qui passait tout seul. Ensuite, je vis une multitude de gens et je crus qu'il s'agissait de ma Communauté; mais on me dit que c'était Moïse (Mûsa) (que la paix soit sur lui) et son peuple. On me demanda ensuite de regarder une masse nombreuse qui barrait l'horizon. - "Regarde aussi de l'autre horizon", ajouta-t-on. J'y vis également une autre masse nombreuse, c'est alors qu'on me dit: "Voici ta Communauté et il y aura en outre soixante-dix mille qui entreront au Paradis sans qu'on leur demande aucun compte et sans qu'ils subissent de châtiment". Ceci dit, le Prophète se leva et rentra chez lui. Les assistants, eux, se mirent à discuter au sujet de ceux qui entreront au Paradis sans qu'on leur demande de compte et sans qu'ils subissent de châtiment. Quelques-uns dirent alors: "Peut-être s'agit-il des Compagnons du Prophète :
: ". D'autres dirent: "Ce sont plutôt ceux qui naissent musulmans et qui n'ont jamais associé de divinité à Allah, etc.". Comme le Prophète :
: revint et apprit le sujet de leur discussion, il dit: "Il s'agit de ceux qui ne s'exorcisent pas et ne pratiquent pas l'exorcisme, de ceux qui ne sont pas superstitieux et de ceux qui mettent toute leur confiance en leur Seigneur". `Ukâcha ibn Mihsan se leva alors et dit: "O Envoyé d'Allah! Invoque Allah pour que je sois l'un d'eux". - "Tu le seras", répondit le Prophète. Un autre musulman se leva ensuite et demanda la même chose au Prophète, celui-ci lui répondit: "Tu as été devancé par 'Ukâcha".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:30:49    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
La Communauté musulmane constituera la moitié des hôtes du Paradis 
 
D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: "Vous contenteriez-vous d'être le quart des habitants du Paradis?". Et nous (en signe de réjouissance) de faire le takbîr (dire Allah est Grand). - "Vous contenteriez-vous d'être le tiers des hôtes du Paradis?". Nous fîmes de nouveau le takbîr. - "J'espère, ajouta-t-il que vous serez la moitié des hôtes du Paradis. En effet, les musulmans ne sont au milieu des polythéistes que comme un poil blanc sur la peau d'un taureau noir ou comme un poil noir sur la peau d'un blanc taureau".
 
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 18:33:25    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
A propos de ces dires: Allah dit à Adam: Fais sortir de l'Enfer de chaque mille, neuf cent quatre vingt dix neuf 
 
D'après 'Abû Sa`îd (qu'Allah soit satisfait de lui)
l'Envoyé d'Allah :
: a dit: "Allah - qu'Il soit Exalté! - appellera
Adam. "O Allah! Me voici répondre à Ton appel, de Toi on tient notre bonheur et entre Tes mains Tu détiens tout le bien", répondra Adam. - "Fais sortir ceux qui sont destinés à l'Enfer", lui ordonna Allah. - "Et quelle est la part de l'Enfer?". - "De chaque mille hommes neuf cent quatre-vingt-dix-neuf", lui dira-t-Il. Cela aura lieu quand l'enfant se fera des cheveux blancs (à cause de l'horreur de ce jour-là), que
toute... femelle enceinte avortera de ce qu'elle portait. Et tu verras les gens ivres, alors qu'ils ne le sont pas. Mais le châtiment d'Allah est dur".
Peinés, les fidèles demandèrent: "O Envoyé d'Allah! Qui d'entre nous sera cet homme (le millième)?". - "Réjouissez-vous, répondit-il, alors qu'il y en aura mille de
Gog et de Magog (destiné à l'Enfer), il n'y en aura qu'un d'entre vous". Puis il ajouta: "J'en jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, j'espère que vous formerez le quart des hôtes du Paradis". Comme nous louâmes Allah et fîmes le takbîr, il ajouta: "J'en jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, j'espère que vous formerez le tiers des hôtes du Paradis". Comme nous louâmes Allah et fîmes le takbîr de nouveau, il reprit: "J'en jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, j'espère que vous formerez la moitié des hôtes du Paradis. Vous êtes au milieu des autres communautés comme un poil blanc sur la peau d'un taureau noir ou comme une tache blanche au paturon d'un âne".  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/10/2018 10:19:28    Sujet du message: La foi
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> La Médiathèque -> Livres sur l'Islam -> Sahih Muslim Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim