Forumuslim : Une question, une réponse



Recherche Avancée


 Message du Forum 
Librairie Musulmane Souk Ul Muslim


Toutes l'équipe vous souhaitent de bonnes fête de l'Aid. 


=>>Aider ACDLP à s'agrandir avec vos dons<<=

Afficher votre pub ici ?
   
  
               
           
        
 
 
La foi
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> La Médiathèque -> Livres sur l'Islam -> Sahih Muslim
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
*~Nass~*



Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425

MessagePosté le: 06/08/2009 16:56:07    Sujet du message: La foi Répondre en citant
Revue du message précédent :

:bismillah!  
 
Le polythéisme est le péché le plus infamant. Quel péché se classe après? 
 
`Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Je demandai au Prophète  :
: quel était le péché le plus grave aux yeux d'Allah et il me répondit: "C'est que tu Lui donnes un associé, car c'est Lui qui t'a créé". - "Certes, repris-je, cela est grave. Et quel est le péché qui vient en second lieu?". - "C'est, répliqua-t-il, de tuer ton enfant dans la crainte de partager ta nourriture". - "Et quoi encore?", redemandais-je. - "De forniquer avec la femme de ton voisin", répondit-il.
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2009 16:56:07    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 16:59:09    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Péchés capitaux et le plus grave d'entre eux 
 
D'après 'Abû Bakra (qu'Allah soit satisfait de lui),
Nous étions réunis chez l'Envoyé d'Allah :
: , quand il nous a dits: "Eh bien! Voulez-vous que je vous informe sur les plus graves des péchés capitaux?... Ils sont au nombre de trois: le polythéisme, l'ingratitude envers ses parents et le faux témoignage -ou suivant une variante: les paroles mensongères-". Le Prophète  :
: , qui était accoudé, se mit sur son séant et ne cessa de répéter ces derniers mots au point que nous nous dîmes: Ah! S'il avait cessé". (Cette répétition a, en effet, jeté l'effroi dans les cœurs des fidèles)
 
 
 
D'après 'Anas (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit des péchés capitaux: "Ce sont: le polythéisme, l'ingratitude envers les parents, le meurtre et le faux témoignage".
 
 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: "Evitez les sept turpitudes!". - "Quelles sont-elles, ô Envoyé d'Allah?", demandèrent les fidèles. - "Ce sont, répondit-il, le polythéisme, la magie; le meurtre qu'Allah a interdit sauf à bon droit; l'usurpation des biens de l'orphelin; l'usure; la fuite du front au jour du djihad et la fausse accusation (de fornication) des femmes vertueuses, chastes et Croyantes".
 
 
 
D'après `Abd-Allah ibn `Amr ibn Al-`As (qu'Allah soit satisfait des deux),
l'Envoyé d'Allah  :
: a dit: "Parmi les péchés capitaux figure le fait qu'un homme injure ses parents". - "Arrive-t-il, ô Envoyé d'Allah, qu'un homme insulte ses parents?", s'exclama-t-on. - "Oui, c'est quand on injure le père d'un autre qui à son tour répond en insultant le père de l'injurier et quand on injure la mère de quelqu'un qui se venge en insultant celle de l'injurier".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:00:37    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Celui qui meurt sans ne rien associer à Allah entrera au Paradis, et celui qui meurt polythéiste ira en Enfer 
 
D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui),
Le Prophète a dit: "Entrera en Enfer quiconque mourra en invoquant un associé en dehors d'Allah". Et moi (`Abd-Allah) d'ajouter: "Et entrera au Paradis quiconque mourra en vouant à Allah un culte exclusif".
 
 
 
D'après 'Abû Dharr (qu'Allah soit satisfait de lui):
L'Envoyé d'Allah  :
: a dit:
Gabriel (que la paix soit sur lui) vint m'annoncer cette bonne nouvelle: "Quiconque de ta Communauté meurt sans rien associer à Allah, entrera au Paradis". - "Même, m'exclamai-je, s'il avait commis la fornication ou le vol?". - "Même s'il avait forniqué ou volé", m'assura-t-il.  

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:02:32    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Interdiction de tuer un polythéiste après qu'il eut témoigné qu'il n'y a d'autre divinité à part Allah

D'après Al-Miqdâd ibn Al-'Aswad (qu'Allah soit satisfait de lui)
J'ai dit à l'Envoyé d'Allah: "Figurez-vous que je me suis heurté à un polythéiste qui en m'ayant livré combat, m'amputerait la main avec son sabre, puis se réfugierait derrière un arbre où il prononcerait la profession de foi. Aurais-je droit à le tuer ou non (pour se venger) après qu'il eut prononcé la profession de foi?". L'Envoyé d'Allah  :
: me répondit par le négatif. - "Mais, ai-je repris, il m'a coupé la main, et ce n'est qu'après cela qu'il a déclaré sa conversion à l'Islam. Pourrais-je donc le tuer?". - "Ne le tue pas, répéta l'Envoyé d'Allah, car si tu le tues, il sera dans l'état où tu étais avant de l'exécuter (musulman), et toi tu te trouveras dans celui où il était avant de se convertir (mécréant)".



'Usâma ibn Zayd (qu'Allah soit satisfait des deux) a dit:
L'Envoyé d'Allah :
: nous envoya à la tête d'un escadron contre les
Al-Huraqât de la tribu de Juhayna. Nous les surprîmes au matin et les mîmes en déroute. J'attrapai un des ennemis qui s'écria aussitôt: "Il n'y a d'autre divinité qu'Allah!". Quand même, je le tuai; mais je ne puis pour autant rester la conscience en paix. A notre retour (à Médine), je racontai cet événement au Prophète :
: qui me dit: "A-t-il dit qu'il n'y avait d'autre divinité qu'Allah et tu l'as tué quand même?!". - "Il ne l'a dit que pour éviter la mort!", me justifiai-je. - "As-tu sondé son cœur pour vérifier s'il est sincère ou non dans cette attestation?". Le Prophète ne cessa de répéter cette réprimande au point que je souhaitai que je n'aurais embrassé l'Islam que ce jour-ci (pour qu'une telle faute sévère ne lui soit pas inscrite dans son passif de musulman).
Sa`d commenta (voyant 'Usâma rangé de regrets amers): "Moi, par Dieu! Je ne jugerai qu'un homme doit être tué sans que Dhû Al-Bûtayn (il voulait dire 'Usâma qui était un gros ventru) ne le trouve tel". Or, un homme s'exclama: Allah n'a-t-il pas dit:
"Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah...!"
Et
Sa`d d'ajouter: "Nous avons évidemment combattu pour qu'il ne subsiste pas d'association; cherchez-vous, toi et tes compagnons à combattre pour qu'il y ait association?"
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:03:42    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
A propos des paroles du Prophète: "Il n'est pas des nôtres celui qui porte les armes contre nous" 
 
Selon `Abd-Allah ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux):
l'Envoyé d'Allah :
:  a dit: "Quiconque dirige une arme contre nous, n'est pas des nôtres".
 
 
 
D'après 'Abû Mûsa (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: "Celui qui porte les armes contre nous n'est pas des nôtres".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:04:44    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  

Interdiction de se frapper les joues, de déchirer les encolures des robes et de proférer des paroles antéislamiques

D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Le Prophète  :
: a dit: "Il n'est pas des nôtres celui qui se frappe les joues, qui déchire les encolures de ses vêtements et qui profère des invocations de l'époque antéislamique (manières extravagantes d'exprimer sa mélancolie à la suite d'un malheur quelconque)".

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:05:32    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Interdiction du colportage des ragots 
 
Hudhayfa (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
J'ai entendu le Prophète  :
: dire: "Jamais une mauvaise langue n'accédera au Paradis".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:06:27    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Interdiction de traîner l'izâr, de rappeler à quelqu'un l'aumône qu'on lui a faite et de faire écouler sa marchandise par un serment, et les trois catégories de personnes qu'Allah ne regardera pas au Jour de la Résurrection, ne purifiera pas et qui subiront un châtiment douloureux 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui)
l'Envoyé d'Allah :
: a dit: "Il est trois personnes à qui Allah n'adressera pas la parole au Jour de la Résurrection, ni les regardera, ni les purifiera et auxquelles Il a réservé un châtiment douloureux. L'homme, se trouvant dans le désert et ayant de l'eau en surplus, la refuse à un voyageur en détresse. Un second vendant sa marchandise à un autre à qui il jure par Dieu -après l'heure du `asr- qu'il l'avait achetée à tel ou tel prix (en vue d'un surcroît de profit), prenant ainsi l'acheteur pour dupe. Et un troisième qui, prêtant serment de fidélité à un souverain, ne le fait qu'en vue d'un profit temporel, et qui, reste fidèle tant qu'on le lui donne, sinon, il ne tient aucunement à ses engagements".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:08:55    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Interdiction de se suicider, celui qui se donne la mort au moyen de quelque chose, en sera torturé en Enfer. N'entrera au Paradis qu'une âme Soumise (musulmane) 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète :
:   a dit: "Quiconque se suicida d'un tranchant, s'en percera incessamment le ventre dans le feu de la Géhenne où il demeurera éternellement. Quiconque s'empoisonna, absorbera incessamment ce poison dans le feu de la Géhenne où il demeurera éternellement. Quiconque se donna la mort en se précipitant du haut d'une montagne, se précipitera incessamment dans le feu de la Géhenne où il demeurera éternellement".
 
 
 
D'après Thâbit ibn Ad-Dahhâk (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète :
:   a dit: "Celui qui, de propos délibéré, jure par une religion autre que l'Islam, sera jugé suivant les termes de son serment (c.-à-d. tel un juif, un chrétien ou un idolâtre). Celui qui se donne la mort à l'aide de quelque moyen, en sera torturer au Jour de la Résurrection. L'homme ne doit jamais faire don de ce qu'il ne possède pas".
 
 
 
'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Nous assistions à la bataille de Hunayn au côté de l'Envoyé d'Allah qui désigna un soi-disant musulman en disant: "Celui-là est l'un des damnés de l'Enfer". Or, cet homme montra, dans la mêlée, une grande vaillance et reçut une blessure grave. On dit alors au Prophète: "O Envoyé d'Allah! L'homme dont tu as dit qu'il sera au nombre des damnés, a glorieusement combattu aujourd'hui et a succombé". - "Succombé pour aller en Enfer!", repartit le Prophète :
: . Certains musulmans furent sur le point de douter des paroles du Prophète, lorsqu'on vint dire: "L'homme est encore vivant, mais il est grièvement blessé". Mais, à la nuit tombante, ne pouvant point souffrir sa blessure, l'homme se suicida. Lorsqu'on apprit la nouvelle au Prophète, il s'écria: "Allah est le plus Grand! J'atteste que je suis Son adorateur et Son envoyé!". Puis, il donna l'ordre à Bilâl d'aller crier parmi les musulmans: "Il n'accédera au Paradis que les âmes vraiment soumises! Et Allah fortifie cette religion, (même) par l'aide d'un hommes impie".
 
 
 
D'après Sahl ibn Sa`d As-Sâ`idî (qu'Allah soit satisfait de lui),
A l'issue d'un combat mené contre les polythéistes, l'Envoyé d'Allah :
:   se dirigea vers son campement, et les ennemis firent de même. Il y eut sous la bannière de l'Envoyé d'Allah un homme qui ne cessa de poursuivre n'importe quel membre isolé de la troupe ennemie en vue de l'exécuter de son sabre. On dit alors: "Certes, untel nous a surpassés aujourd'hui en mérite (à cause de sa bravoure)". - "Pourtant, cet homme ira en Enfer", dit le Prophète :
: . - "Moi, s'écria un des fidèles, je vais suivre de près cet homme". Et à vrai dire, il put emboîter le pas à cet homme, jusqu'au moment où celui-ci, étant grièvement blessé; se hâta de mettre un terme à sa souffrance et enfonça son sabre dans le sol de telle sorte que sa pointe soit dirigée au sein de sa poitrine, et s'enferra lui-même. Et ainsi trouva-t-il la mort. L'autre homme retourna à l'Envoyé d'Allah et lui dit: "Je témoigne que tu es l'Envoyé d'Allah". - "Pourquoi tu le dis en ce moment?", demanda le Prophète. - "L'homme dont tu as dit tout à l'heure qu'il sera parmi les damnés de l'Enfer, répondit l'homme; ce qui a suscité l'étonnement des fidèles, et alors je me suis décider de le suivre (pour percer son secret). Je l'ai poursuivi donc jusqu'à ce qu'il avait reçu une grave blessure. Et alors voulant devancer son trépas, il enfonça son sabre dans le sol de telle sorte que sa pointe soit dirigé vers le sein de sa poitrine et il rendit ainsi le dernier soupir. A ce moment, l'Envoyé d'Allah :
:   commenta en disant: "Il se peut qu'un homme suit apparemment la conduite des gens du Paradis, mais en vérité il sera parmi les damnés de l'Enfer; et qu'un autre suit apparemment la conduite des gens de l'Enfer, alors qu'il sera parmi les bienheureux du Paradis".
 
 
 
D'après Jundab (qu'Allah soit satisfait de lui),
l'Envoyé d'Allah :
:   a dit: Il y avait, parmi ceux qui vous ont précédés, un homme qui eut une tumeur inflammatoire. Ne pouvant supporter la douleur, il tira une flèche de son carquois et perça sa tumeur. L'effusion de sang ne cessa pas alors et il en meurt. Allah dit à son sujet: "Je l'ai privé du Paradis".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:14:13    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Interdiction de voler du butin. N'entreront au Paradis que les Croyants 
 
'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Nous sortîmes avec le Prophète  :
: pour la conquête de
Khaybar et Allah nous accorda la victoire. Pourtant, nous n'eûmes pour butin ni or ni argent, mais surtout des objets, des aliments et des vêtements. Nous prîmes ensuite avec l'Envoyé d'Allah la direction de Wâdî Al-Qurâ. Celui-ci  :
: était accompagné d'un esclave que lui avait donné
Rifâ`a ibn Zayd, originaire des Judhâm de la tribu des Banû Ad-Dubayb. A Wâdî Al-Qurâ, cet esclave fut atteint d'une flèche pendant qu'il ôtait la selle de l'Envoyé d'Allah :
: . Les fidèles s'écrièrent alors: "Heureux homme! Il est martyr, ô Envoyé d'Allah!" - "Pas du tout, répondit le Prophète :
: . J'en jure par Celui qui tient l'âme de
Muhammad en Son pouvoir, certes la pèlerine qu'il a dérobée du butin au jour de Khaybar -avant le partage- lui consumera le corps!". A ces paroles, les fidèles furent choqués. Un homme vint alors trouver le Prophète, tenant à la main un ou deux courroies de sandales. "O Envoyé d'Allah! Voilà, dit cet homme, ce que j'ai dérobé au jour de la prise de Khaybar". - "C'est une courroie de feu (ou ce sont deux courroies de feu)", dit le Prophète.
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:15:51    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Crainte qu'éprouve le Croyant de perdre les fruits de ses œuvres 
 
'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Après la révélation de ce verset:
O vous qui avez cru! N'élevez pas vos voix au-dessus de la voix du Prophète,...
Thâbit ibn Qays se retira dans sa maison et dit: "Ah! Je serai au nombre des damnés!" Il s'est abstenu d'aller voir le Prophète :
: . Se rendant compte de son absence, l'Envoyé d'Allah demanda de ses nouvelles à
Sa`d ibn Mu`âdh, en disant: "O 'Abû `Amr! Est-ce que Thâbit est malade?". - "Il est mon voisin, répliqua Sa`d, et je n'ai pas entendu qu'il souffre". Sa`d se rendit aussitôt à son voisin et l'informa de ce que l'Envoyé d'Allah :
: avait dit.
Thâbit s'exprima ainsi: "Ne voyez-vous pas que je suis visé par ce verset car c'est ma voix qui s'élève le plus souvent au-dessus de celle du Prophète :
: ? Je serai donc l'un des damnés!".
Sa`d revint auprès du Prophète :
: et lui fit part de ce que
Thâbit avait dit. L'Envoyé d'Allah :
: dit: "Non, il sera au nombre des bienheureux du Paradis".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:16:41    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Le Croyant sera-t-il châtié pour ce qu'il avait commis à l'époque préislamique 
 
D'après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui),
Quelques personnes s'adressèrent à l'Envoyé d'Allah :
: en disant: "O Envoyé d'Allah! Serons-nous punis pour ce que nous avons fait au temps de l'idolâtrie?" - "Celui, répondit-il, qui fait le bien après sa conversion à l'Islam, n'en sera pas puni. Mais celui qui pèche (après sa conversion à l'Islam), ses fautes commises avant et après l'Islam seront toutes punies".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:17:41    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
L'Islam, l'émigration et le Hajj annulent les péchés qui les ont précédés 
 
D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui),
Des polythéistes qui avaient commis nombre de meurtres et nombre d'adultères, vinrent trouver Muhammad  :
: et lui dirent: "Ce que vous nous dites et ce à quoi vous nous invitez est bien; mais veuillez nous indiquer comment racheter nos fautes". C'est alors que fut révélé ce verset:
Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; et qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition
et ce verset:
O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah...
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:18:38    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Jugement porté sur les œuvres du polythéiste avant qu'il ne se convertisse à l'Islam 
 
D'après Hakîm ibn Hizâm (qu'Allah soit satisfait de lui)
J'ai demandé à l'Envoyé d'Allah :
: : "Que pensez-vous de certaines dévotions que j'ai pratiquées au temps du polythéisme? En serai-je récompensé?". - "En adoptant l'Islam, répondit le Prophète, tu conserves à ton actif tout le bien que tu as fait précédemment".
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:19:44    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
Sincérité et Fidélité de la foi 
 
`Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
Quand fut révélé le verset suivant:
Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelque iniquité (association),...
les compagnons du Prophète  :
: en furent peinés et dirent: "Qui est celui d'entre nous qui n'a pas quelque injustice à se reprocher?". L'Envoyé d'Allah  :
: leur répondit: Il ne s'agit pas de ce que vous croyez; mais plutôt de ce à quoi avait songé
Luqmân quand il disait à son fils:
O mon fils, ne donne pas d'associé à Allah, car l'association (à Allah) est vraiment une injustice énorme.
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
*~Nass~*
Soeur
Soeur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 3 425
Sexe: Féminin
Localisation: Devant l'ordi

MessagePosté le: 06/08/2009 17:20:40    Sujet du message: La foi Répondre en citant
:bismillah!  
 
 
Allah laisse impunies les (mauvaises) pensées et les soucis du cœur tant qu'ils ne sont pas enracinés dans l'esprit 
 
D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète  :
: a dit: "Allah excusera aux fidèles de ma Communauté le mal que leurs âmes leur ont inspiré, tant qu'il ne sera pas traduit ni en paroles ni en actes".
 
 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/07/2018 19:37:41    Sujet du message: La foi
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Islam Sunnite Index du Forum -> La Médiathèque -> Livres sur l'Islam -> Sahih Muslim Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Bienvenue sur le Forum Muslim